À partir de ce jeudi a lieu à Rennes la première édition du festival TREIZE pour 3 jours de techno indus et désaxée

6 lieux et 20 artistes : Les Disques Anonymes signent la programmation la plus excitante de ce début d'année.

10.01.2017, par

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F01%2F4cadd573-234a-4a6b-b206-59ab50974233.jpg%22%2C%22alt%22%3A%224cadd573-234a-4a6b-b206-59ab50974233%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227798%22%2C%22file%22%3A%2235238%22%2C%22width%22%3A%221680%22%2C%22height%22%3A%22752%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F01%2F4cadd573-234a-4a6b-b206-59ab50974233.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227798%22%7D%7D%7D

Ce week-end, Les Disques Anonymes - également à l'origine du festival Visions - investissent l'agglomération rennaise avec une programmation qui ravira les amateurs de techno violente mais exigeante, les inconditionnels de Motus et les fans de pâtisseries bretonnes.



Sur la liste des invités on retrouve l'historique Luke Vibert, le plus si anonyme Air LQD, le grand cousin américain Container ou les représentants du label stéphanois Positive Education Les Fils de Jacob. Une programmation dense et souterraine dans la droite ligne du credo techno indus et désaxée défendu par les organisateurs - aux côtés desquels on retrouve la bande de Tripalium - au gré de leurs événements et de leurs sorties.  

Entre valeurs sûres et espoirs, Treize s'ouvrira jeudi avec un live de Dollkraut et se clôturera samedi avec Côme et Violent Poison. Une playlist Youtube dédiée a été mise en place par les organisateurs pour vous mettre l'eau à la bouche (ou vous faire regretter d'habiter à Paris), toutes les infos sont disponibles sur la page Facebook du festival.


%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F01%2Ftreizeprog.png%22%2C%22alt%22%3A%22treizeprog%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227803%22%2C%22file%22%3A%2235243%22%2C%22width%22%3A%22851%22%2C%22height%22%3A%22315%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F01%2Ftreizeprog.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227803%22%7D%7D%7D 

Poster un commentaire
Voir aussi
5
Articles suivants

Exclu : Renascence nous envoie un titre de leur prochaine sortie, le mystérieux producteur techno romantique Max Mode

Dont on ne sait absolument rien : parlons donc de musique.
10.01.2017,
Benjamin Leclerc

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F01%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-10%20a%CC%80%2013.08.15.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-10%20a%CC%80%2013.08.15%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227792%22%2C%22file%22%3A%2235232%22%2C%22width%22%3A%22801%22%2C%22height%22%3A%22432%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F01%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-10%20a%CC%80%2013.08.15.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227792%22%7D%7D%7D

Le label français Renascence n’a pas chômé depuis sa création : après une première sortie l’été dernier, on les retrouve déjà pour la troisième du catalogue. Si on les qualifiait déjà de référents français de la house lo-fi, le maxi Panorama de Max Mode s’écarte des carcans du genre mais en conserve la saveur : pas de kick saturé au programme ni de sample disco mouliné à la smackos tape, mais une dance music néanmoins toute nostalgique. Difficile d’en savoir plus que ce que le label voudra bien nous dire sur le producteur : une page Discogs à exciter les fans de Shazaam (le film), une photo qui serait celle de sa ville d’origine et un profil Facebook trop récent pour être honnête. 

.1
Max Mode
It's The Answer
00:05:35
{"playlistId":"1431","id":"5259","mp3":"bWVkaWEvMjAxNy8wMS9JdCdzIHRoZSBhbnN3ZXIubXAz","artist":"Max Mode","title":"It's The Answer"}

Lire la suite...

Balade à poil dans le dernier clip de Jenny Hval

Tout est bon pour faire passer la pilule avant folk indie.
10.01.2017,
Marc-Aurèle Baly

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F01%2Fjennyhvalheader-720x400.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22jennyhvalheader-720x400%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227787%22%2C%22file%22%3A%2235226%22%2C%22width%22%3A%22720%22%2C%22height%22%3A%22400%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F01%2Fjennyhvalheader-720x400.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227787%22%7D%7D%7D

L’année dernière, l’album Blood Bitch de la Norvégienne Jenny Hval (échappée des gothiques Shellyz Raven au début des années 2000, reconvertie en prêtresse du bizarre indie pop depuis) réussissait l’exploit de mêler expérimentation pop, récits de sorcières et réflexions sur les vampires et les menstruations sans sonner forcé ni conceptuel pour allergiques des concepts – en gros, sans se faire passer pour plus malin qu’il ne l’était vraiment.

Lire la suite...

Cris et fureur : on réédite une pierre angulaire du hardcore émotionnel français

Et ouais les vieux : vous allez pouvoir écouter Metronome Charisma en vinyle.
10.01.2017,
Adrien Durand

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F01%2Fmc%20.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22mc%20%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227780%22%2C%22file%22%3A%2235219%22%2C%22width%22%3A%22554%22%2C%22height%22%3A%22333%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F01%2Fmc%20.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227780%22%7D%7D%7D

Notre amour est assez puissant pour détruire ce putain de monde ? Et oui, bien avant PNL et son "spleen urbain", la France a connu une scène riche en jeunes hommes bien sapés mal dans leur peau.
Au début des années 2000, commencent à se démarquer quelques groupes qui crient leur mal-être sur fond de hardcore lourd et malsain, dont les mosh parts "chopped and screwed" trahissent quelques amours post rock.

Lire la suite...

{"template":"article","rubrique":"blog","title":"\u00c0 partir de ce jeudi a lieu \u00e0 Rennes la premi\u00e8re \u00e9dition du festival TREIZE pour 3 jours de techno indus et d\u00e9sax\u00e9e | The Drone ","videosPlayerList":null,"pageIsList":null,"nextPage":"list\/blog\/250"}

Twitter

Derniers commentaires

Restez en contact