Articles écrits par

Marc-Aurèle Baly

.

Cela fait 30 ans que William Basinski compose la plus belle musique élégiaque qui puisse exister à partir de cassettes et de boucles détériorées

Son dernier album, A Shadow In Time, en hommage à David Bowie, le prouve plus que jamais.
19.01.2017,
Marc-Aurèle Baly

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F01%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-19%20a%CC%80%2016.11.00.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-19%20a%CC%80%2016.11.00%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227948%22%2C%22file%22%3A%2235393%22%2C%22width%22%3A%221889%22%2C%22height%22%3A%22759%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F01%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-19%20a%CC%80%2016.11.00.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227948%22%7D%7D%7D

Le matin du 11 septembre 2001 à New-York, William Basinski termine ses Disintegration Loops lorsqu'il voit de sa fenêtre les deux tours du World Trade Center s'effondrer l'une après l'autre. Il s'empare alors de sa caméra et filme la scène, laquelle contribuera ironiquement à lancer la carrière du compositeur ambient, alors même qu'il a commencé ses recherches musicales à partir de loops et de cassettes de magnétophones à la fin des années 70 et qu'il n'est déjà plus à ce moment-là un bleuet de la scène artistique et expérimentale downtown new-yorkaise. Depuis, on ramène constamment le travail de William Basinski à cet épisode tragique de l'Histoire américaine, ce qui est à la fois un peu réducteur et assez juste.

Lire la suite...

EXCLU : Le punk rock de Pierre & Bastien n'a pas l'air une seule seconde de croire à ce qu'il raconte

Et c'est pour ça qu'il est bien plus finaud qu'il n'en a l'air.
19.01.2017,
Marc-Aurèle Baly

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F01%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-19%20a%CC%80%2010.51.07.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-19%20a%CC%80%2010.51.07%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227926%22%2C%22file%22%3A%2235371%22%2C%22width%22%3A%22660%22%2C%22height%22%3A%22314%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F01%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-19%20a%CC%80%2010.51.07.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227926%22%7D%7D%7D

De prime abord, on pourrait penser que la musique des Français de Pierre et Bastien se la joue bas du front, avec son clin d'œil un peu pété à Pierre Bastien, ses chansons punk qui ne dépassent pas le cadre du couplet-refrain-couplet, ses thèmes du genre éculés et cette manière de dérouler un programme "keupon" au pied de la lettre sans sourciller.

Lire la suite...

SEPIA. On réécoute le premier album solo de Ryuichi Sakamoto, enregistré quelques mois avant l'album éponyme du Yellow Magic Orchestra

Pour son 65e anniversaire, il vient d'annoncer un nouvel album solo à venir.
18.01.2017,
Marc-Aurèle Baly

Artiste : En 1978, à peine quelques mois avant que le Yellow Magic Orchestra ne sorte son fameux premier album, Ryuichi Sakamoto publiait The Thousand Knives of Ruyuichi Sakamoto, son tout premier disque en solo. Il passa plus de 500 heures à l'enregistrer, et passa des journées entières sans dormir afin de le produire. La première piste de l'album, "Thousand Knives", structure folle à tiroirs qui s'étire sur plus de huit minutes, témoigne du soin apporté à la production et du perfectionnisme effréné de Sakamoto. Pour la petite histoire, le titre du morceau (et de l'album) font référence à l'utilisation de la mescaline décrite par Henri Michaux dans son livre Misérable Miracle
Album : The Thousand Knives of Ruyuichi Sakamoto
Année : 1978
Label : Columbia
En savoir plus : Une interview de Salkamoto à propos de la mort David Bowie dans Fact


Lire la suite...

Lostsoundbytes fait partie de ces Français exilés à Bruxelles plus obsédés par la techno industrielle que par les poulycrocs de la Grand-Place

Et en plus, il vient de sortir une cassette patate sur le label Euro2000.
17.01.2017,
Marc-Aurèle Baly

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F01%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-16%20a%CC%80%2016.57.42.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-16%20a%CC%80%2016.57.42%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227887%22%2C%22file%22%3A%2235329%22%2C%22width%22%3A%22838%22%2C%22height%22%3A%22506%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F01%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-16%20a%CC%80%2016.57.42.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227887%22%7D%7D%7D

On vous parlait de AIR LQD la semaine dernière en vous listant nos espoirs de 2017, et bien il se trouve qu'il existe vraisemblablement toute une faune de producteurs français exilés à Bruxelles et obsédés par les mêmes marottes de musique de danse et de portes qui grincent.

Lire la suite...

Contre toute attente, The Flaming Lips vient de sortir son meilleur album en près de dix ans

On vous touche quelques mots sur Oczy Mlody ci-dessous et on l'écoute en entier.
16.01.2017,
Marc-Aurèle Baly

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F01%2Fflaming-lips-arizona-state-fair-2016-concert-series-veterans.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22flaming-lips-arizona-state-fair-2016-concert-series-veterans%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227878%22%2C%22file%22%3A%2235319%22%2C%22width%22%3A%223000%22%2C%22height%22%3A%221855%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F01%2Fflaming-lips-arizona-state-fair-2016-concert-series-veterans.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227878%22%7D%7D%7D

Avec son titre en forme de jeu de mot hasardeux et rigolo sur la drogue (pour ceux qui ne connaissent pas l'oxycotin, c'est un analgésique utilisé très souvent à des "fins récréatives"), son psychédélisme colorié et sa production luxuriante, le nouvel album des Flaming Lips, Oczy Mlody, parvient dès les premières minutes (soit le temps qu'il faut à l'écoute des morceaux "Oczy Mlody" et "How??") à être la collection de morceaux la plus solide que le groupe ait sorti depuis une petite dizaine d'années.

.1
The Flaming Lips
We A Family
00:04:47
{"playlistId":"1436","id":"5264","mp3":"bWVkaWEvMjAxNy8wMS8xMiBXZSBhIEZhbWx5Lm1wMw==","artist":"The Flaming Lips","title":"We A Family"}

Lire la suite...

Homeshake est le second couteau slacker sur lequel on peut compter en ce lundi le plus déprimant de l'année

R'n'b lo-fi plus blanc que blanc par l'ex-guitariste de Mac DeMarco.
16.01.2017,
Marc-Aurèle Baly

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F01%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-16%20a%CC%80%2010.41.01.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-16%20a%CC%80%2010.41.01%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227871%22%2C%22file%22%3A%2235312%22%2C%22width%22%3A%22662%22%2C%22height%22%3A%22354%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F01%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-16%20a%CC%80%2010.41.01.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227871%22%7D%7D%7D

Depuis qu'il a quitté le backing band de Mac DeMarco en 2013 pour se concentrer sur sa carrière solo, Peter Sagar s'emploie à composer des morceaux r'n'b en plastique en direct depuis sa chambre de post-ado attardé branché sur les T Shirts XXL, Pavement, et tout ce qui touche aux 90's de manière générale. 

Lire la suite...

Wolf Eyes ressemble désormais à une version encore plus droguée et hallucinée de Spacemen 3 que Spacemen 3 lui-même

Les rois du noise U.S lancent leur propre label et viennent d'annoncer un nouvel album.
13.01.2017,
Marc-Aurèle Baly

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F01%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-13%20a%CC%80%2016.33.11.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-13%20a%CC%80%2016.33.11%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227858%22%2C%22file%22%3A%2235299%22%2C%22width%22%3A%22771%22%2C%22height%22%3A%22486%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F01%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-13%20a%CC%80%2016.33.11.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227858%22%7D%7D%7D

On revient très vite aux bonnes vieilles habitudes. Après vous avoir formulé une sorte de bonne résolution de 2017, en vous disant avec la liste de nos espoirs de l'année à venir qu'on mettrait désormais plus de couleur et de lumière sur le site, voilà qu'on revient aussitôt vous parler de noise paranoïaque et hallucinée. Mais en même temps, "Undertow", le nouveau morceau des rois du noise US Wolf Eyes, décidément hyperactifs ces derniers mois (après leur album sur le label de Jack White l'année dernière, leurs tournées incessantes et leurs apparitions sur diverses compilations), est tellement obsédant qu'on pouvait difficilement s'empêcher de vous en toucher un mot.

Lire la suite...

Après un détour par l'indie rock crapuleux, Pharmakon revient au bouzin pour vous exploser les tympans et vos repères temporels

Premier extrait du nouvel album en écoute, sortie le 31 mars chez Sacred Bones Records.
12.01.2017,
Marc-Aurèle Baly

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F01%2Fphoto_96.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22photo_96%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227849%22%2C%22file%22%3A%2235290%22%2C%22width%22%3A%22658%22%2C%22height%22%3A%22328%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F01%2Fphoto_96.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227849%22%7D%7D%7D

Après notre grand entretien avec la légende de la musique industrielle Genesis P-Orridge plus tôt aujourd'hui, on se dit que c'est vraiment la journée des rituels et de la noise music sur The Drone. Si ces deux entités vous sont étrangères, ou si elles vous filent des boutons, alors on vous prévient tout de suite, l'écoute du nouveau morceau de Pharmakon, "Transmission", extrait de l'album Contact qui sortira sur Sacred Bones Records le 31 mars, va être un peu rugueuse.

Lire la suite...

Découvrez Gábor Lázár, nouvelle signature Shelter Press et auteur de la computer music la plus infectieuse du moment

Ça sort aujourd'hui sur le toujours avisé label français.
12.01.2017,
Marc-Aurèle Baly

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F01%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-12%20a%CC%80%2010.28.39.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-12%20a%CC%80%2010.28.39%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227832%22%2C%22file%22%3A%2235273%22%2C%22width%22%3A%221100%22%2C%22height%22%3A%22555%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F01%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-12%20a%CC%80%2010.28.39.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227832%22%7D%7D%7D

Le premier effort discographique répertorié du Hongrois Gábor Lázár date de 2013 et concerne une cassette split réalisée avec le prédicateur noise Rusell Haswell. Il a rapidement été suivi par des apparitions sur le label de Lorenzo Senni, Presto!?, puis sur celui de Mark Fell, The Death Of Rave, ce qui en dit pas mal sur les intentions disloquées du bonhomme. Car depuis, le jeune homme s'échine effectivement à questionner, repousser et bousculer toujours plus avant les coins et recoins de la musique électronique composée sur ordinateur. 

Lire la suite...

Ariel Pink & Weyes Blood, les deux lutins de la pop cosmique contemporaine, vont sortir un album ensemble

Et on peut déjà en écouter un extrait.
11.01.2017,
Marc-Aurèle Baly

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F01%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-11%20a%CC%80%2012.30.51.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-11%20a%CC%80%2012.30.51%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227819%22%2C%22file%22%3A%2235260%22%2C%22width%22%3A%22840%22%2C%22height%22%3A%22411%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F01%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-11%20a%CC%80%2012.30.51.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227819%22%7D%7D%7D

De prime abord, si on les met côte à côte, on penserait à opposer le classicisme pop, souverain et bienveillant de Natalie Mering alias Weyes Blood, à la fantaisie lunaire et détraquée de la musique d'Ariel Pink. Mais c'est sans doute aller un peu vite en besogne, et oublier que les deux Californiens se connaissent depuis des années, ont collaboré ensemble sur l'album de Drugdealer (notamment sur le titre "Suddenly", produit par Pink et chanté par Mering), le pas trop mal mais un peu limité The End of Comedy sorti l'année dernière, et qu'ils partagent en définitive des référents communs, notamment dans leur manière de vouloir contorsionner la chose pop - que ce soit aussi bien de manière cosmique, rigolarde ou absurde.

Lire la suite...

{"template":"article","rubrique":"author","title":"The Drone | Marc-Aur\u00e8le Baly","videosPlayerList":null,"pageIsList":true,"nextPage":"list\/author\/10\/10\/Marc-Aur\u00e8le Baly"}

Twitter

Derniers commentaires

Restez en contact