Articles écrits par

Tom Gagnaire

.

INTERVIEW. Après le lyrisme, c'est l'épure que recherche désormais l'esthète pop Julien Gasc

Rencontre au Café de la Danse et clip en exclu.
14.11.2016,
Tom Gagnaire

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2016%2F11%2F006-3.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22006-3%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2226875%22%2C%22file%22%3A%2234267%22%2C%22width%22%3A%221000%22%2C%22height%22%3A%22667%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2016%2F11%2F006-3.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2226875%22%7D%7D%7D

Julien Gasc fait partie de ces mélodistes pop moderne qu’on chérit et dont on attend des nouvelles avec impatience. Depuis le magnifique Cerf, Biche et Faon en 2013, on l’aura vu et entendu un peu partout : au sein d’Aquaserge d’abord, mais aussi comme producteur, musicien, arrangeur, interprète dans pléthore de projets passionants avec Laure Briard, Eddy Crampes, Laetitia Sadier, Dorian Pimpernel, Forever Pavot, Iko Chérie, Bertrand Burgalat, Jef Barbara ou tout récemment avec Aksak Maboul qu’il accompagne le temps d’une belle tournée… Il vient de sortir chez Born Bad son deuxième LP solo : Kiss Me You Fool, enregistré en grande partie à Londres à l’été 2015. 

.1
Julien Gasc
Fait Divers
00:03:58
{"playlistId":"1417","id":"5221","mp3":"bWVkaWEvMjAxNi8xMS8wMSBQaXN0ZSAwMSAxLm1wMw==","artist":"Julien Gasc","title":"Fait Divers"}

Lire la suite...

Romantisme, pop et désinvolture : on a rencontré les deux musiciens d'Ultimate Painting

Qui nous ont parlé de leur album Dusk à venir sur Trouble In Mind.
30.09.2016,
Tom Gagnaire

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2016%2F09%2FUPTHUMB.jpeg%22%2C%22alt%22%3A%22UPTHUMB%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2226108%22%2C%22file%22%3A%2233440%22%2C%22width%22%3A%22620%22%2C%22height%22%3A%22372%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2016%2F09%2FUPTHUMB.jpeg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2226108%22%7D%7D%7D

Ultimate Painting, le side-project de pop ligne claire de Jack Cooper de Mazes et de James Hoare de Veronica Falls, poursuit son bonhomme de chemin en toute décontraction et livrera demain cet impeccable Dusk qui sort comme ses deux prédécesseurs sur Trouble In Mind, le label américain à qui on ne la fait pas en termes de pop moderne aux parfums psyché 60’s (Jacco Gardner, The Limiñanas, Maston…).

Lire la suite...

Le nouveau clip de Weyes Blood est un chef-d'œuvre de pop baroque et hallucinogène

En attendant son album Front Row Seat To Earth dont on reparle très bientôt.
27.09.2016,
Tom Gagnaire

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2016%2F09%2Fweyesblood.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22weyesblood%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2226050%22%2C%22file%22%3A%2233371%22%2C%22width%22%3A%223583%22%2C%22height%22%3A%222376%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2016%2F09%2Fweyesblood.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2226050%22%7D%7D%7D

Pour annoncer son prochain album à paraître le 21 octobre sur Mexican Summer, Front Row Seat To Earth (on y reviendra en temps utile), la grande consolatrice Natalie Mering aka Weyes Blood a réalisé certainement l'un des plus formidables clips de l'année, pour illustrer l'un des plus beaux titres du disque à venir, ''Do You Need My Love''.

Lire la suite...

On dit bienvenue à Black Channels, qui sort son premier disque aujourd'hui sur Death Waltz

Un clip à voir et deux morceaux à écouter.
17.07.2015,
Tom Gagnaire

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F07%2Fblackchannels.png%22%2C%22alt%22%3A%22blackchannels%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2220078%22%2C%22file%22%3A%2226628%22%2C%22width%22%3A%22488%22%2C%22height%22%3A%22240%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F07%2Fblackchannels.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2220078%22%7D%7D%7D

Black Channels, c'est Simon et Becky, deux vieux amis vivants respectivement à Brighton et à Londres et dont les préoccupations soniques et culturelles sont typiquement britanniques: le folklore ruralo-psychédélique de l'époque de The Wicker Man, les mondes occultes, et une bonne couche d'idées noires comme une nuit sans lune sédimentées dans les recoins les plus ténébreux de leur subconscient.

Lire la suite...

On a interviewé Colleen pour lui parler de son nouvel album, Captain of None

Et lui demander comment elle avait eu l'idée de jouer du reggae avec une viole de gambe.
03.04.2015,
Tom Gagnaire

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F04%2FColleen_by_Iker_Spozio_-_CE__769_CILE_13_copy.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22Colleen_by_Iker_Spozio_-_CE__769_CILE_13_copy%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2218653%22%2C%22file%22%3A%2225050%22%2C%22width%22%3A%22764%22%2C%22height%22%3A%22461%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F04%2FColleen_by_Iker_Spozio_-_CE__769_CILE_13_copy.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2218653%22%7D%7D%7D

Comme annoncé il y a quelques semaines, The Weighing of the Heart le nouvel album de Colleen qui sort le 6 avril chez Thrill Jockey est un très beau disque. Toujours intimiste, d'une abrasive délicatesse, la musique de la Française Cécile Schott s'y déploie pour la première fois dans les tempi enfumés de rastafaris et aborde de nouveau des rivages inédits. On est pas surpris. La démarche musicale de Colleen semble survenir de nulle part, si ce n'est au point de rencontre de différentes éternités musicales : tantôt classique, tantôt acousmatique, un pied dans le reggae, une menotte dans la folk pastoral... Colleen est ce capitaine de nulle part (Captain of None) qui tout en ayant les oreilles bien à l'affût sur ce qui s'est fait à travers le monde et à travers les âges, sait mener sa barque vers de nouveaux horizons. Basé à San Sebastián depuis quelques années, l'ancienne prof d'Anglais a répondu à nos questions.

Lire la suite...

Ecoutez un premier extrait de Captain of None, le nouvel album de Colleen

Du Marin Marais enregistré par Lee Scratch Perry, entre chiot et louveteau.
26.02.2015,
Tom Gagnaire

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F02%2Fcolleen-by-iker-spozio_1_web.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22colleen-by-iker-spozio_1_web%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2218207%22%2C%22file%22%3A%2224561%22%2C%22width%22%3A%22700%22%2C%22height%22%3A%22495%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F02%2Fcolleen-by-iker-spozio_1_web.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2218207%22%7D%7D%7D

Colleen
a débuté dans la musique au début des années 2000 avec un magnifique 45 tours sur le label parisien Active Suspension, rapidement suivi d'un premier album, Everyone Alive Wants Answers, sur le label londonien Leaf. À l'époque, elle ne jouait d'aucun instrument et concevait ses pièces musicales à partir de boucles et de sons récupérés sur des CD qu'elle empruntait à la médiathèque et dont elle explorait les cavités sinueuses à l'aide de pédales d'effets. Il en résultait de beaux composés aux textures sonores hétérogènes, abrasives et graciles. Puis au fur et à mesure des disques, elle a abandonné cette approche quasi acousmatique, pour apprendre en autodidacte à jouer de divers instruments : viole de gambe, melodica, percussions… passant tout cela dans ses pédales de loop et d'écho, façonnant une musique ambient à la fois baroque et moderne, influencée par la musique africaine de différents pays, genres et époques.

Lire la suite...

Albert Marcoeur aime beaucoup Deerhoof mais n'a pas de téléphone portable

On a interviewé l'inclassable artisan prog pop, pour les néophytes et aussi pour les autres.
12.02.2015,
Tom Gagnaire

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F02%2Falbert%20marcoeur%20image%2011.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22albert%20marcoeur%20image%2011%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2217975%22%2C%22file%22%3A%2224292%22%2C%22width%22%3A%22450%22%2C%22height%22%3A%22316%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F02%2Falbert%20marcoeur%20image%2011.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2217975%22%7D%7D%7D


Pour ceux qui l’ignoreraient encore, Albert Marcoeur est une figure légendaire de la chanson française dont la carrière, entamée dans les années 1970, se poursuit contre vents et marées, hors des circuits commerciaux et des mic-macs de la SACEM avec laquelle il a coupé les ponts. Résultat des courses, ses disques se retrouvent presque exclusivement distribués sur son propre site, ce qui lui sied parfaitement. Snobé dans son propre pays, cet artisan de génie élabore un jazz-rock complexe (“pop-trad-new age”, comme il dit), aussi bien en terme de progressions d'accords que de découpage rythmique, au-dessus duquel planent des paroles loufoques et poétiques, mi-spoken words mi-chantées, qui s’attachent à des observations de la vie quotidienne. Souvent présenté comme le Zappa français, adulé par Robert Wyatt ou Jim O'Rourke, il mériterait une renommée aussi importante que celle d'une Brigitte Fontaine, mais Albert s'en fout comme de sa première chaussette et trace sa route de workaholic frenzy sans regarder derrière lui, en se gaussant bien de l’industrie musicale et des medias. 
Nous avons eu l'honneur et le plaisir de le rencontrer autour d'un café rue Cadet.

.1
Albert Marcoeur
Le fugitif
00:03:20
{"playlistId":"1039","id":"4181","mp3":"bWVkaWEvMjAxNS8wMi8wMSBMZSBmdWdpdGlmLm1wMw==","artist":"Albert Marcoeur","title":"Le fugitif"}
.2
Albert Marcoeur
L'inexorable Attente
00:04:32
{"playlistId":"1039","id":"4175","mp3":"bWVkaWEvMjAxNS8wMi8wNiBMJ2luZXhvcmFibGUgQXR0ZW50ZS5tcDM=","artist":"Albert Marcoeur","title":"L'inexorable Attente"}
.3
Albert Marcoeur
Caresse-moi
00:02:25
{"playlistId":"1039","id":"4176","mp3":"bWVkaWEvMjAxNS8wMi8wOSBDYXJlc3NlLW1vaS5tcDM=","artist":"Albert Marcoeur","title":"Caresse-moi"}
.4
Albert Marcoeur
Stock de statistiques
00:04:18
{"playlistId":"1039","id":"4177","mp3":"bWVkaWEvMjAxNS8wMi8wNyBTdG9jayBkZSBzdGF0aXN0aXF1ZXMubXAz","artist":"Albert Marcoeur","title":"Stock de statistiques"}
.5
Albert Marcoeur
Lady Di
00:04:01
{"playlistId":"1039","id":"4178","mp3":"bWVkaWEvMjAxNS8wMi8wOCBMYWR5IERpLm1wMw==","artist":"Albert Marcoeur","title":"Lady Di"}
.6
Albert Marcoeur
Ouvre-toi
00:02:17
{"playlistId":"1039","id":"4179","mp3":"bWVkaWEvMjAxNS8wMi8xMCBPdXZyZS10b2kubXAz","artist":"Albert Marcoeur","title":"Ouvre-toi"}
.7
Albert Marcoeur
Le pere Grimoire
00:03:36
{"playlistId":"1039","id":"4180","mp3":"bWVkaWEvMjAxNS8wMi8wNSBMZSBwZXJlIEdyaW1vaXJlLm1wMw==","artist":"Albert Marcoeur","title":"Le pere Grimoire"}
.8
Albert Marcoeur
Se Souvenir Verbe Pronominal
00:07:40
{"playlistId":"1039","id":"4185","mp3":"bWVkaWEvMjAxNS8wMi8wMiBTZSBTb3V2ZW5pciBWZXJiZSBQcm9ub21pbmFsLm1wMw==","artist":"Albert Marcoeur","title":"Se Souvenir Verbe Pronominal"}
.9
Albert Marcoeur
Histoire D'offrir
00:03:43
{"playlistId":"1039","id":"4183","mp3":"bWVkaWEvMjAxNS8wMi8wMyBIaXN0b2lyZSBEJ29mZnJpci5tcDM=","artist":"Albert Marcoeur","title":"Histoire D'offrir"}
.10
Albert Marcoeur
Air De La Chanson De La Fin
00:02:43
{"playlistId":"1039","id":"4184","mp3":"bWVkaWEvMjAxNS8wMi8wNCBBaXIgRGUgTGEgQ2hhbnNvbiBEZSBMYSBGaW4gKG9ubGluZSBib251cyB0cmFjaykubXAz","artist":"Albert Marcoeur","title":"Air De La Chanson De La Fin"}

Lire la suite...

{"template":"article","rubrique":"author","title":"The Drone | Tom Gagnaire","videosPlayerList":null,"pageIsList":true,"nextPage":null}

Twitter

Derniers commentaires

Restez en contact