Articles écrits par

Olivier Lamm

.

Le premier extrait du nouvel album Russell Haswell va faire un tabac à la Concrete

Ce titre un peu racoleur pour dire que As Sure As Night Follows Day sort le 19 septembre sur Diagonal.
Aujourd'hui,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F08%2FRussell%2002.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22Russell%2002%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2220267%22%2C%22file%22%3A%2226840%22%2C%22width%22%3A%22596%22%2C%22height%22%3A%22401%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F08%2FRussell%2002.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2220267%22%7D%7D%7D

Pour une raison ou pour une autre dont on se doute qu'elles sont plus conceptuelles que commerciales, ce premier extrait de As Sure As Night Follows Day, deuxième album du plus passionnant harsh-noiser mondain du Royaume-Uni pour le Diagonal de Powell, s'appelle "Hardwax Flashback" (en hommage au premier label de Robert Hood ou au légendaire disquaire de Kreuzberg?) et fait tourner un pied sur tous les temps de la première à la deuxième seconde.

Lire la suite...

Ah tiens, Miley Cyrus a sorti un album avec les Flaming Lips, Ariel Pink, Big Sean et son papa

Il s'appelle Miley Cyrus & Her Dead Petz et il s'écoute en entier sur Internet.
Aujourd'hui,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F08%2Fmiley-cyrus-wayne-coyne-598x600.png%22%2C%22alt%22%3A%22miley-cyrus-wayne-coyne-598x600%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2220257%22%2C%22file%22%3A%2226829%22%2C%22width%22%3A%22597%22%2C%22height%22%3A%22327%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F08%2Fmiley-cyrus-wayne-coyne-598x600.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2220257%22%7D%7D%7D

Notons à la volée après une première écoute au tomber du lit: que plus de la moité de l'album est produite et / ou composée par les Flaming Lips ou Dennis Coyne, le neveu de Wayne; que Wayne Coyne et le mot "fuck" font leur apparition simultanée dès la sixième seconde du premier morceau et qu'il y a un morceau de trap complètement débile qu'il s'appelle "Fuckin Fucked Up"; que le disque débarque de manière "surprise" mais avec un article du New York Times pour l'accompagner; que certains morceaux comme les très beau "The Floyd Song" ou "Karen Don't Be Sad" sonnent comme du Flaming Lips pur jus, époque Yoshimi Battles the Pink Robots, et que ça fait des papillons dans le ventre; que tout ça est plutôt pas mal cool et que promis juré, on en reparle si on l'écoute plus de trois fois en entier.

Lire la suite...

Krikor édite le combo belge et culte Aksak Maboul et fait le tube house de la rentrée

A attraper ASAP sur Soundcloud, les cocos.
28.08.2015,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F08%2F2%20ph.jpg%22%2C%22alt%22%3A%222%20ph%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2220214%22%2C%22file%22%3A%2226785%22%2C%22width%22%3A%221600%22%2C%22height%22%3A%221071%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F08%2F2%20ph.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2220214%22%7D%7D%7D

C'est le petit exploit de ces dernières 48 heures et on est bien heureux qu'il soit du fait de Krikor, producteur que l'on chérit et respecte un peu plus fort que 98% des autres producteurs en activité dans le monde: la transformation d'une sublime miniature exotica d'Aksak Maboul, vénérable combo post-punk africanophile bruxellois dirigé en son temps par Marc Hollander (boss de Crammed etc. etc. etc.) et Vincent Kenis dont on vous parlait tantôt de l'édition d'un album inédit en une formidable badasserie proto-house moite et nocturne comme du Frankie Goes to Hollywood dont on sait à l'avance qu'elle va faire un tabac sur les dancefloors parisiens (et, on l'espère, un peu partout ailleurs) dans les semaines qui viennent.

.1
Aksak Maboul
Saure Gurke Krikor Edit
00:05:27
{"playlistId":"1158","id":"4437","mp3":"bWVkaWEvMjAxNS8wOC9TYXVyZSBHdXJrZSBLcmlrb3IgRWRpdC5tcDM=","artist":"Aksak Maboul","title":"Saure Gurke Krikor Edit"}

Lire la suite...

Le mythique label américain Table of the Elements s'est créé un Soundcloud

L'occasion de revenir sur l'histoire d'un des plus beaux labels de ces vingt dernières années.
27.08.2015,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F08%2Ftableofthelements.png%22%2C%22alt%22%3A%22tableofthelements%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2220186%22%2C%22file%22%3A%2226752%22%2C%22width%22%3A%22743%22%2C%22height%22%3A%22478%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F08%2Ftableofthelements.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2220186%22%7D%7D%7D

Combien de nos lecteurs ont un ou plusieurs disques du label américain Table of the Elements à la maison? La question paraîtra sans doute anodine à ceux qui n'ont jamais entendu parler de ce petit label de musique expérimentale dont l'âge d'or remonte au milieu des années 1990; tous ceux qui se sont piqués un jour de collectionner les magnifiques compact discs à pochette monochrome et autres quarante-cinq tours 180 grammes emballés à la main de son catalogue en revanche sauront tout de suite où je veux en venir: à l'instar de K Records, Warp ou Tzadik, Table of the Elements ("TotE" pour les intimes) fait partie de ces labels qui ont changé la vie de ceux qui ont acheté leurs disques et les ont souvent transformés en mélomanes invétérés de musiques rares, qu'elles soient free jazz, post-rock, post-folk, spectrale, improvisée, électronique, bruitiste ou minimaliste.

Lire la suite...

Sur Shape Shift, Zombi revient à ses amours prog, dark et heavy

Deux morceaux en écoute pour faire saliver les pervers.
26.08.2015,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F08%2Fzombi_shapeshift.png%22%2C%22alt%22%3A%22zombi_shapeshift%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2220168%22%2C%22file%22%3A%2226733%22%2C%22width%22%3A%22730%22%2C%22height%22%3A%22478%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F08%2Fzombi_shapeshift.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2220168%22%7D%7D%7D

Double occasion de se réjouir: Zombi revient mi-octobre avec son premier disque depuis 2011, et l'engouement des groupes de notre temps pour les musiques de film de genre synthétiques dont le duo américain fut l'un des premiers fers de lance s'est suffisamment atténué pour qu'on puisse enfin entendre sa musique sans les parasites tout autour.

Lire la suite...

La musique électronique est-elle un bon véhicule pour l'indignation? On a interviewé les vétérans IDM The Black Dog

Interview et extrait en exclu de leur nouveau Neither/Neither à paraître le 17 août sur Dust Science.
22.07.2015,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F07%2Ftheblackdog.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22theblackdog%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2220085%22%2C%22file%22%3A%2226635%22%2C%22width%22%3A%22520%22%2C%22height%22%3A%22346%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F07%2Ftheblackdog.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2220085%22%7D%7D%7D

De l'art délicat du disque de musique électronique engagée. Fondé à Sheffield il y a un peu plus d'un quart de siècle par la forte tête Ken Downie en bonne compagnie d'Andy Turner et Ed Handley (ces deux derniers partis pour de bon en 1995 pour développer l'univers de Plaid), The Black Dog a toujours cultivé sa différence dans le monde de la musique électronique britannique en refusant de s'aligner sur les trends techno comme ils passent et en infusant son electronic listening music onirique à plein tube de bribes de discours, d'ésotérisme et de théories tombées des ouvrages de référence de la contre-culture anglo-saxonne. Grand lecteur des textes ambigus et souvent visionnaires de Robert Anton Wilson, Aleister Crowley et William Burroughs, Downie a toujours tourné autour du problématique principe du concept album, rêvant ici à une compilation de musiques de publicité imaginaires, là à un album entier consacré à l'oeuvre et à la voix de Burroughs - qui devait d'ailleurs participer en voix et en personne au projet Unsavoury Products avant sa disparition en 1997.

Lire la suite...

Dieter Moebius 1944 -2015

Retour sur la carrière d'un pionnier discret en 13 morceaux trésors.
21.07.2015,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F07%2Fmoebius_und_plank_medium_image.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22moebius_und_plank_medium_image%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2220100%22%2C%22file%22%3A%2226650%22%2C%22width%22%3A%22580%22%2C%22height%22%3A%22361%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F07%2Fmoebius_und_plank_medium_image.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2220100%22%7D%7D%7D


Qu'écrire quand un pan si immense de la musique disparaît d'un coup, d'un seul? Trois jours après l'annonce de la sortie d'un pharaonesque coffret Harmonia, le super-trio qu'il formait avec Michael Rother de Neu! et Hans-Joachim Roedelius, le discret Dieter Moebius (à droite sur la photo ci-dessus, aux côtés de son vieux complice Conny Plank) nous quitte donc et on se trouve abasourdis au point de ne pas trop savoir comment aborder l'évenement décemment. Plutôt qu'une pénible hagiographie depuis les premières décharges de Kluster ou une liste de ses formidables méfaits en solo ou avec Cluster, Harmonia, Brian Eno, Connie Plank et Mani Neumeier, on vous propose donc de revenir sur sa magnifique carrière en 12 morceaux extraits de 13 de ses disques - 13 morceaux comme 13 étoiles dans une constellation si grande et si complexe qu'aucune playlist bien sûr ne saurait lui faire honneur, mais qui permettent au moins de se rendre compte de la densité de son trait et de son empreinte sur la musique moderne quand bien même le Suisse-Allemand avait choisi le pastel et la légèreté plutôt que le boucan et la pesanteur pour s'exprimer.

Lire la suite...

Donato Dozzy sort un album entièrement joué à la guimbarde et on trouve que c'est une très bonne idée

Deux morceaux en écoute pour vous en persuader.
20.07.2015,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F07%2Fdonatodozzy_072015-e1437390094385.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22donatodozzy_072015-e1437390094385%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2220089%22%2C%22file%22%3A%2226639%22%2C%22width%22%3A%221200%22%2C%22height%22%3A%22900%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F07%2Fdonatodozzy_072015-e1437390094385.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2220089%22%7D%7D%7D

"Comment ça, de la guimbarde?", demande le fan de Donato Dozzy médusé et un peu déboussolé parce que ce qu'il aime chez le producteur italien, c'est plutôt sa capacité à le faire rêver avec des beaux kicks bien structurés et des bruits d'orage que son art de ne rien faire comme les autres, comme cette fois où, à la manière d'un compositeur de musique concrète quasi centenaire avec une barbe épaisse comme la toison d'un mouton, il a enregistré un disque entier à partir de la seule voix de la chanteuse Anna Caragnano.

Lire la suite...

A la découverte de Joel Graham, énième pionnier du synthé oublié

Encore une réédition Music From Memory à peu près indispensable. On signe où pour la souscription?
16.07.2015,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F07%2Fhqdefault.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22hqdefault%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2220073%22%2C%22file%22%3A%2226623%22%2C%22width%22%3A%22480%22%2C%22height%22%3A%22360%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F07%2Fhqdefault.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2220073%22%7D%7D%7D

Il y a un moment absolument parfait dans ce long morceau de synth music californienne qui arrive presque exactement quand le compteur passe la septième minute: une modulation sur un son percussif au timbre très étrange vraisemblablement contrôlée par un oscillateur à très basse fréquence accélère jusqu'au point de produire un effet de tension similaire à une montée de caisses claires qui s'arrête subitement pour laisser arriver une petite mélodie triste, une séquence de stabs à la Manuel Gottsching et un grand jeu orchestral qui viennent expliciter l'océan d'abstraction presque totale dans lesquelles l'auditeur zonait à tâtons depuis sept minutes sans déplaisir mais sans vraiment comprendre surtout ce qui lui arrivait.

Lire la suite...

Ecoutez et téléchargez le magistral live ambient de Surgeon à Free Rotation

Le cadeau de la semaine.
16.07.2015,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F07%2Fsurgeon_freerotation.png%22%2C%22alt%22%3A%22surgeon_freerotation%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2220062%22%2C%22file%22%3A%2226612%22%2C%22width%22%3A%22626%22%2C%22height%22%3A%22418%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F07%2Fsurgeon_freerotation.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2220062%22%7D%7D%7D

Ça s'est passé le weekend dernier à Hay-on-Wye, au Free Rotation, festival très réputé pour son atmosphère familiale et la difficulté à s'y rendre quand on ne fait pas partie du sérail (il faut avoir été invité par un "membre" pour réserver ses places).  Inspiré par l'ambiance intimiste et vraisemblablement très onirique du Baskerville Hall Hotel où se déroulent les concerts (et où se déroulent les funestes événements du Chien des Baskerville d'Arthur Conan Doyle, oui oui), Anthony Child, plus connu pour la techno de démon en voie de canonisation de Surgeon (il réédite lui-même ses disques indisponibles sur Dynamic Tension, et Tresor vient de rééditer en coffret maousse ses trois albums canoniques des années 90, Basictonalvocabulary, Balance et Force + Form), s'y adonne à un set ambient magistral plein de surprises et d'accidents sur le bas-côté.

Lire la suite...

{"template":"article","rubrique":"author","title":"The Drone | Olivier Lamm","videosPlayerList":null,"pageIsList":true,"nextPage":"list\/author\/10\/10\/olivier"}

Twitter

Derniers commentaires

Restez en contact