Articles écrits par

Olivier Lamm

.

N'oubliez pas d'attraper la première anthologie de Savant, le projet funk expérimental de l'auteur ambient K.Leimer

Et on mate la vidéo de The Shining Hour pour se motiver.
Aujourd'hui,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F07%2FA-79243-1399395431-9369.jpeg.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22A-79243-1399395431-9369.jpeg%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2219938%22%2C%22file%22%3A%2226487%22%2C%22width%22%3A%22590%22%2C%22height%22%3A%22393%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F07%2FA-79243-1399395431-9369.jpeg.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2219938%22%7D%7D%7D

Ne pas se fier au nom sur la pochette. Savant est tout le contraire d'un projet de musique savante ou virtuose, surplombant et fier de ses complexités, qui assènerait l'auditeur d'une maestria délirante ou de clusters de notes opaques au point qu'il soit obligé d'éplucher un guide d'écoute épais comme un dictionnaire pour s'y frayer un chemin. Faux-groupe de studio mené par l'étrange explorateur ambient K. Leimer (on vous parlait tantôt de sa très belle anthologie chez RVNG Intl., A Period Of Review - Original Recordings: 1975 - 1983 ), Savant s'inspirait en fait des versions claudiquantes et arty des musiques de groove (funk, hip-hop, disco) et de la world music naissante qui faisaient fureur chez les petits intellos du post-punk du début des années 80 des projects de Sheffield jusqu'aux rues mal fâmées de l'East Village de New York.

.1
Savant
Stationary Dance
00:04:18
{"playlistId":"1153","id":"4415","mp3":"bWVkaWEvMjAxNS8wNy8wOCBTdGF0aW9uYXJ5IERhbmNlLm1wMw==","artist":"Savant","title":"Stationary Dance"}

Lire la suite...

Oneohtrix Point Never nous fait écouter le premier extrait de Garden of Delete

La journée de tous les dangers.
03.09.2015,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F09%2F1c5a57aa-1.jpeg%22%2C%22alt%22%3A%221c5a57aa-1%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2220358%22%2C%22file%22%3A%2226934%22%2C%22width%22%3A%22658%22%2C%22height%22%3A%22438%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F09%2F1c5a57aa-1.jpeg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2220358%22%7D%7D%7D

Le MIDI en mode meta. La tentative indus. L'acronyme le plus cool dans un titre depuis "Fucked Up, Insecure, Neurotic, and Emotional" d'Aerosmith. G.O.D. alias Garden of Delete est évidemment l'album qu'on est le plus impatient d'entendre dans les prochains mois et ceci n'est rien de plus qu'une piètre tentative de commenter une première écoute en temps réel.

Lire la suite...

Le nouveau maxi de Bepotel est une pépite de techno texturée tout trouvée pour réapprendre à tanzer

Clip en exclu, maxi en écoute.
03.09.2015,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F09%2Fob_f8806f_1978697-10152412336341695-808167137054.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22ob_f8806f_1978697-10152412336341695-808167137054%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2220336%22%2C%22file%22%3A%2226910%22%2C%22width%22%3A%22600%22%2C%22height%22%3A%22450%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F09%2Fob_f8806f_1978697-10152412336341695-808167137054.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2220336%22%7D%7D%7D

Donc Bruxelles n'est pas seulement en train de virer paradis fiscal a minima pour les semi-riches de France qui trouvent qu'ils payent trop d'impôts, c'est surtout en train de devenir un vivier fourmillant passionnant à regarder évoluer chez les amateurs de house déviante, celle dont les kicks sonnent comme des bulles d'air qui font éclater la peau du lait quand on fait cuire le porridge un peu trop fort, qui s'épanouit aussi bien en cassette qu'en LP à pochette sérigraphiée et dont les labels les plus emblématiques s'appellent The Trilogy TapesWorkshop ou, en Belgique, Meakusma bien sûr. Et dans la foulée d'un maxi magnifique sur Vlek dont on vous avait indirectement vanté les mérites au travers d'un remix non moins superbe par la cousine Stellar Om Source, le trio flamand Bepotel se pose en ce début septembre au coeur du jeu avec un 3 titres qui n'est pas seulement son meilleur disque à ce jour, mais une véritable déclaration d'intention esthétique balancée à la face du petit monde de la house underground européenne.

.1
Bepotel
MSG
00:05:39
{"playlistId":"1161","id":"4440","mp3":"bWVkaWEvMjAxNS8wOS9BMiBNU0cubXAz","artist":"Bepotel","title":"MSG"}

Lire la suite...

Découvrez en exclu ENTER, le nouveau 45 tours futuriste pour de vrai de Bataille Solaire

Le meilleur du Fairlight funk de Montréal, sur Mind Records.
01.09.2015,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F09%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202015-09-01%20a%CC%80%2014.54.54-1.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202015-09-01%20a%CC%80%2014.54.54-1%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2220299%22%2C%22file%22%3A%2226872%22%2C%22width%22%3A%221015%22%2C%22height%22%3A%22585%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F09%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202015-09-01%20a%CC%80%2014.54.54-1.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2220299%22%7D%7D%7D

Avouons de quoi notre coeur fétichiste est fait. Nous avons évidemment apprécié comme il se doit Dolby's On, le dernier album 100% pur rhizome du montréalais Bataille Solaire édité en juillet par le label berlinois Mansons & Millions pour sa virtuosité formelle, son originalité, son iconoclasme sans fard en nos temps allègrement rétrotechnologiques (dont on a pu vérifier en temps réel le caractère joyeusement sacrilège lors de son passage parisien à la Villette Sonique le 23 mai dernier).

.1
Bataille Solaire
ENTER
00:03:52
{"playlistId":"1160","id":"4439","mp3":"bWVkaWEvMjAxNS8wOS9NSU5EIENMRUFSIDAwMSAtIEJBVEFJTExFIFNPTEFJUkUgVk9MMSBfRU5URVJfLm1wMw==","artist":"Bataille Solaire","title":"ENTER"}

Lire la suite...

Le nouveau maxi de Perc est sorti hier et il s'écoute en entier sur Bandcamp

Il s'appelle Gob et il fera forcément du bien à votre ulcère.
01.09.2015,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F09%2Fperc_tea.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22perc_tea%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2220275%22%2C%22file%22%3A%2226848%22%2C%22width%22%3A%22590%22%2C%22height%22%3A%22393%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F09%2Fperc_tea.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2220275%22%7D%7D%7D

Que les râleurs et les grinders de charbon se réjouissent, Ali Wells continue à oeuvrer pour la bonne santé de leur ulcère. Dans le carnet moleskine qui a donné Gob, son nouveau maxi, on trouve les mêmes schémas, les mêmes diatribes, les mêmes copiers-collers de discours de David Cameron et de sa bande de dégénérés.

Lire la suite...

Le premier extrait du nouvel album Russell Haswell va faire un tabac à la Concrete

Ce titre un peu racoleur pour dire que As Sure As Night Follows Day sort le 19 septembre sur Diagonal.
31.08.2015,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F08%2FRussell%2002.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22Russell%2002%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2220267%22%2C%22file%22%3A%2226840%22%2C%22width%22%3A%22596%22%2C%22height%22%3A%22401%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F08%2FRussell%2002.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2220267%22%7D%7D%7D

Pour une raison ou pour une autre dont on se doute qu'elles sont plus conceptuelles que commerciales, ce premier extrait de As Sure As Night Follows Day, deuxième album du plus passionnant harsh-noiser mondain du Royaume-Uni pour le Diagonal de Powell, s'appelle "Hardwax Flashback" (en hommage au premier label de Robert Hood ou au légendaire disquaire de Kreuzberg?) et fait tourner un pied sur tous les temps de la première à la deuxième seconde.

Lire la suite...

Ah tiens, Miley Cyrus a sorti un album avec les Flaming Lips, Ariel Pink, Big Sean et son papa

Il s'appelle Miley Cyrus & Her Dead Petz et il s'écoute en entier sur Internet.
31.08.2015,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F08%2Fmiley-cyrus-wayne-coyne-598x600.png%22%2C%22alt%22%3A%22miley-cyrus-wayne-coyne-598x600%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2220257%22%2C%22file%22%3A%2226829%22%2C%22width%22%3A%22597%22%2C%22height%22%3A%22327%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F08%2Fmiley-cyrus-wayne-coyne-598x600.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2220257%22%7D%7D%7D

Notons à la volée après une première écoute au tomber du lit: que plus de la moité de l'album est produite et / ou composée par les Flaming Lips ou Dennis Coyne, le neveu de Wayne; que Wayne Coyne et le mot "fuck" font leur apparition simultanée dès la sixième seconde du premier morceau et qu'il y a un morceau de trap complètement débile qu'il s'appelle "Fuckin Fucked Up"; que le disque débarque de manière "surprise" mais avec un article du New York Times pour l'accompagner; que certains morceaux comme les très beau "The Floyd Song" ou "Karen Don't Be Sad" sonnent comme du Flaming Lips pur jus, époque Yoshimi Battles the Pink Robots, et que ça fait des papillons dans le ventre; que tout ça est plutôt pas mal cool et que promis juré, on en reparle si on l'écoute plus de trois fois en entier.

Lire la suite...

Krikor édite le combo belge et culte Aksak Maboul et fait le tube house de la rentrée

A attraper ASAP sur Soundcloud, les cocos.
28.08.2015,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F08%2F2%20ph.jpg%22%2C%22alt%22%3A%222%20ph%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2220214%22%2C%22file%22%3A%2226785%22%2C%22width%22%3A%221600%22%2C%22height%22%3A%221071%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F08%2F2%20ph.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2220214%22%7D%7D%7D

C'est le petit exploit de ces dernières 48 heures et on est bien heureux qu'il soit du fait de Krikor, producteur que l'on chérit et respecte un peu plus fort que 98% des autres producteurs en activité dans le monde: la transformation d'une sublime miniature exotica d'Aksak Maboul, vénérable combo post-punk africanophile bruxellois dirigé en son temps par Marc Hollander (boss de Crammed etc. etc. etc.) et Vincent Kenis dont on vous parlait tantôt de l'édition d'un album inédit en une formidable badasserie proto-house moite et nocturne comme du Frankie Goes to Hollywood dont on sait à l'avance qu'elle va faire un tabac sur les dancefloors parisiens (et, on l'espère, un peu partout ailleurs) dans les semaines qui viennent.

.1
Aksak Maboul
Saure Gurke Krikor Edit
00:05:27
{"playlistId":"1158","id":"4437","mp3":"bWVkaWEvMjAxNS8wOC9TYXVyZSBHdXJrZSBLcmlrb3IgRWRpdC5tcDM=","artist":"Aksak Maboul","title":"Saure Gurke Krikor Edit"}

Lire la suite...

Le mythique label américain Table of the Elements s'est créé un Soundcloud

L'occasion de revenir sur l'histoire d'un des plus beaux labels de ces vingt dernières années.
27.08.2015,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F08%2Ftableofthelements.png%22%2C%22alt%22%3A%22tableofthelements%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2220186%22%2C%22file%22%3A%2226752%22%2C%22width%22%3A%22743%22%2C%22height%22%3A%22478%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F08%2Ftableofthelements.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2220186%22%7D%7D%7D

Combien de nos lecteurs ont un ou plusieurs disques du label américain Table of the Elements à la maison? La question paraîtra sans doute anodine à ceux qui n'ont jamais entendu parler de ce petit label de musique expérimentale dont l'âge d'or remonte au milieu des années 1990; tous ceux qui se sont piqués un jour de collectionner les magnifiques compact discs à pochette monochrome et autres quarante-cinq tours 180 grammes emballés à la main de son catalogue en revanche sauront tout de suite où je veux en venir: à l'instar de K Records, Warp ou Tzadik, Table of the Elements ("TotE" pour les intimes) fait partie de ces labels qui ont changé la vie de ceux qui ont acheté leurs disques et les ont souvent transformés en mélomanes invétérés de musiques rares, qu'elles soient free jazz, post-rock, post-folk, spectrale, improvisée, électronique, bruitiste ou minimaliste.

Lire la suite...

Sur Shape Shift, Zombi revient à ses amours prog, dark et heavy

Deux morceaux en écoute pour faire saliver les pervers.
26.08.2015,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F08%2Fzombi_shapeshift.png%22%2C%22alt%22%3A%22zombi_shapeshift%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2220168%22%2C%22file%22%3A%2226733%22%2C%22width%22%3A%22730%22%2C%22height%22%3A%22478%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F08%2Fzombi_shapeshift.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2220168%22%7D%7D%7D

Double occasion de se réjouir: Zombi revient mi-octobre avec son premier disque depuis 2011, et l'engouement des groupes de notre temps pour les musiques de film de genre synthétiques dont le duo américain fut l'un des premiers fers de lance s'est suffisamment atténué pour qu'on puisse enfin entendre sa musique sans les parasites tout autour.

Lire la suite...

{"template":"article","rubrique":"author","title":"The Drone | Olivier Lamm","videosPlayerList":null,"pageIsList":true,"nextPage":"list\/author\/10\/10\/olivier"}

Twitter

Derniers commentaires

Restez en contact