Avant-première : Le Français Syd Kemp est toujours plus Barrett que Vicious

On regarde avant tout le monde le clip de L'et Moi du musicien expatrié à Londres.

09.01.2017, par

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F01%2Fsydkemp.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22sydkemp%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227772%22%2C%22file%22%3A%2235211%22%2C%22width%22%3A%221278%22%2C%22height%22%3A%22852%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F01%2Fsydkemp.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227772%22%7D%7D%7D
crédit : Elliott Arndt

Des nouvelles de Londres. Sur son dernier EP, Syd - peut-être un peu trop hâtivement qualifié de vicieux par les Inrocks - Kemp (re)noue avec la langue de Charles De Gaulle le temps de deux titres gorgés d'échos de psychédélisme anglais, de couches de guitare superposées et d'envolées mélodiques. Sur "L'et Moi", en duo avec Victoria Hamblett, Kemp opère la jonction entre la mélancolie distanciée du Gainsbourg seconde période et la pop lysergique du Floyd époque Barrett. De la musique éminemment anglaise chantée en français (pas étonnant qu'il ait collaboré sur le dernier album de Julien Gasc) en duo avec Victoria Hamblett, et un clip signé par l'artiste Pierre Bouvier Patron auquel le musicien a laissé carte blanche. La vidéo de "L'et Moi" se regarde ci-dessous, France est disponible sur le Bandcamp de Syd Kemp.

Syd Kemp sera en live le 17 janvier à Paris au Supersonic. 




%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F01%2Ffrancesydkemp.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22francesydkemp%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227777%22%2C%22file%22%3A%2235216%22%2C%22width%22%3A%221200%22%2C%22height%22%3A%221200%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F01%2Ffrancesydkemp.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227777%22%7D%7D%7D

Poster un commentaire
Voir aussi
4
Articles suivants

Si le clip posthume de No Plan de David Bowie ne sert objectivement pas à grand chose, ne comptez tout de même pas sur nous pour le descendre

Morceau superbe, habillage cosmétique.
09.01.2017,
Marc-Aurèle Baly

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F01%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-09%20a%CC%80%2012.55.49.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-09%20a%CC%80%2012.55.49%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227774%22%2C%22file%22%3A%2235213%22%2C%22width%22%3A%22639%22%2C%22height%22%3A%22365%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F01%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-09%20a%CC%80%2012.55.49.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227774%22%7D%7D%7D

Bien qu’on mette un point d’honneur
à ne pas céder à la mode de l'hommage R.I.P particulièrement en vogue sur les réseaux sociaux l'année dernière, ça ne nous empêche pas de rendre compte de l’actualité et de traiter de l’information musicale au quotidien lorsqu'on pense qu'elle en vaut la peine. Difficile donc de passer à côté du clip et du maxi posthumes de David Bowie, tous les deux publiés hier à l'occasion de l'anniversaire de la mort du Thin White Duke et qui regroupent ses tout derniers enregistrements. Car si le clip de "No Plan", en hommage au film The Man Who Fell To Earth, dans lequel Bowie jouait un alien en 1976, n'est pas exactement transcendant en soi, le seul morceau, marqué par le saxo de Bowie qui a rarement atteint une mélancolie si poignante durant sa carrière, est sans doute l'un de ses plus beaux de fin de période.

Lire la suite...

La dernière recrue d'Awful Records s'appelle Alexandria

Le label d'Atlanta n'en a toujours pas fini avec les fantômes d'Aaliyah.
09.01.2017,
Arthur Cemeli

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F01%2Fawful-records-alexandria-archibald-slim-ethereal-good-before-you.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22awful-records-alexandria-archibald-slim-ethereal-good-before-you%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227766%22%2C%22file%22%3A%2235205%22%2C%22width%22%3A%221024%22%2C%22height%22%3A%22683%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F01%2Fawful-records-alexandria-archibald-slim-ethereal-good-before-you.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227766%22%7D%7D%7D

Fact Mag les a d'ores et déjà consacrés Timbaland et Aaliyah d'Atlanta : Alexandria et son producteur attitré Ethereal ont sorti ce week-end Cut Of Cloth, le second long-format de la chanteuse après Rebirth sorti en 2014. Bâti sur les mêmes fondations que Promises, le EP qui l'a précédé, Cut Of Cloth se divise en 15 pistes de R'n'B classique et minimaliste, gris et brut comme le béton d'une ville industrielle un jour de pluie et aussi addictif que les substances qui circulent dans sa périphérie. Un album de R'n'B sauce Awful qui s'écoute en intégralité ci-dessous, disponible depuis le 5 janvier.

Lire la suite...

Vous seriez bien inspirés de vous raccrocher au wagon Sheer Mag avant qu'il ne soit bon pour la casse

Profitez tout de suite de la feel good music la plus communicative entendue depuis un bail.
09.01.2017,
Marc-Aurèle Baly

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F01%2Fsheer.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22sheer%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227762%22%2C%22file%22%3A%2235201%22%2C%22width%22%3A%22640%22%2C%22height%22%3A%22380%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F01%2Fsheer.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227762%22%7D%7D%7D

C'est un peu toujours la même histoire avec les groupes garage (bien que les Philadelphiens de Sheer Mag n'appartiennent pas complètement à cette catégorie, d'accord, mais j'essaye de tenir un argument là) : les premiers albums sonnent patate, l'énergie (essentielle à cette musique) fait le gros du travail, l'effet communicatif des riffs et des refrains immédiatement identifiables s'occupent du reste.

Lire la suite...

{"template":"article","rubrique":"blog","title":"Avant-premi\u00e8re : Le Fran\u00e7ais Syd Kemp est toujours plus Barrett que Vicious | The Drone ","videosPlayerList":null,"pageIsList":null,"nextPage":"list\/blog\/32"}

Twitter

Derniers commentaires

Restez en contact