Avant-première : on écoute en entier le LP Meta du trio synth-pop parisien Night Riders

Balade nocturne dans l'est parisien sur beats analogiques et synthés syncopés.

24.11.2016, par

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2016%2F11%2FF1050028-1.JPG%22%2C%22alt%22%3A%22F1050028-1%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227168%22%2C%22file%22%3A%2234565%22%2C%22width%22%3A%223360%22%2C%22height%22%3A%222240%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2016%2F11%2FF1050028-1.JPG%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227168%22%7D%7D%7D

Paris la nuit, sujet souvent traité dans la pop, les livres et le cinéma et unique obsession du trio future-pop Night Riders. Ici, aucune volonté de "berliner" la capitale française pour la sortir de sa très relative léthargie, plutôt celle de la raconter avec les outils qui s'y prêtent le mieux, beats analogiques froids et précis, synthés bordéliques et textes oniriques, voix fémnine distante - et un peu captivante mais c'est subjectif.

 
De "l'Ourobore" à "Méta" on suit le trio dans sa ride nocturne, parfois instrumentale, parfois chantée, parfois syncopée, toujours dansante et le plus souvent en noir et blanc - sauf les occasionnels flashs de lumière apportés par le balafon de Lansiné Kouyaté et le saxophone de Thomas de Pourquery, les deux invités de l'album.

World synth-pop, analogique balearic, chanson française du XXIème siècle, faire le décompte des influences et des références n'est pas tellement le propos. L'album ressemble à s'y méprendre à une pérégrination nocturne entre les 10ème et 19ème arrondissements, avec son lot de substances, de bars un peu glauques, de 8.6 au goulot, de clubbers précaires et de taxis clandestins. Et ça suffit pour dire que c'est réussi. 

Meta se commande ici, la release party aura lieu le 7 décembre au Supersonic.



%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2016%2F11%2FNIGHT%20RIDERS-META-HD.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22NIGHT%20RIDERS-META-HD%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227169%22%2C%22file%22%3A%2234566%22%2C%22width%22%3A%221200%22%2C%22height%22%3A%221200%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2016%2F11%2FNIGHT%20RIDERS-META-HD.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227169%22%7D%7D%7D

Poster un commentaire
Voir aussi
3
Articles suivants

Avec son dernier LP, Chromb file à toute allure entre pop, jazz-funk et arpèges classiques

Chronique de 1000 et annonce des dates de la tournée d'hiver du quatuor lyonnais.
24.11.2016,
Anton Les Oiseaux

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2016%2F11%2FChromb.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22Chromb%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227163%22%2C%22file%22%3A%2234559%22%2C%22width%22%3A%221150%22%2C%22height%22%3A%22500%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2016%2F11%2FChromb.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227163%22%7D%7D%7D

On a écouté 1000, le nouvel album de Chromb, sorti chez Dur et doux le 4 novembre, qui donne une suite à I (2012) et II (2014). Le quatuor lyonnais (basse, batterie, clavier, saxophone) y file à toute allure et refuse à nouveau de choisir entre les arpèges néo classiques, l’urgence jazz-punk, les refrains pop et les rythmiques du monde entier. On pose ici le pied en terre progressive : on songe - pourquoi pas - à la lisibilité sombre de Van Der Graaf Generator, au groove de chambre de Gentle Giant, au métalangage Zheul.

Lire la suite...

Deathspell Omega est le gamin surdoué de la famille black metal

Chronique de leur LP The Synarchy Of Molten Bones et retour sur le parcours du groupe le plus téméraire du black metal français.
24.11.2016,
Théo Chapuis

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2016%2F11%2Fdeathspelllogo.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22deathspelllogo%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227158%22%2C%22file%22%3A%2234554%22%2C%22width%22%3A%22975%22%2C%22height%22%3A%22637%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2016%2F11%2Fdeathspelllogo.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227158%22%7D%7D%7D

C'est long, quatre ans. Et quatre ans sans nouvelles de Deathspell Omega, l’entité la plus téméraire du black metal français ex-aequo avec Blut Aus Nord, c'est encore plus long. Mais les anonymes les plus célèbres du genre, Khaos et Hasjarl (aidés de leur chanteur Mikko Aspa) sont enfin de retour avec un glorieux album, The Synarchy Of Molten Bones. Et la patience paye.

Lire la suite...

Écouter la techno d'Air LQD s'apparente sûrement à faire une crise d'angoisse dans une ruelle de Tourcoing à 4 heures du matin

Remain Neutral est sorti chez Unknown Precept, on en écoute un extrait.
24.11.2016,
Arthur Cemeli

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2016%2F11%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202016-11-23%20a%CC%80%2017.10.17.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202016-11-23%20a%CC%80%2017.10.17%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227153%22%2C%22file%22%3A%2234549%22%2C%22width%22%3A%22639%22%2C%22height%22%3A%22481%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2016%2F11%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202016-11-23%20a%CC%80%2017.10.17.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227153%22%7D%7D%7D

La dernière fois que l'on vous donnait des nouvelles de Air LQD c'était fin septembre, à l'occasion de son Dronecast qui s'ouvrait sur un morceau du groupe jazz-punk DIY Bay Of Pigs et se refermait sur un très obscur (dans tous les sens du termes) track ambient techno. Avec l'EP Remain Neutral sorti chez Unknown Precept on retrouve le producteur en pleine forme et toujours aussi décidé à donner la transcription musicale la plus précise possible d'une crise d'angoisse dans une ruelle de Tourcoing à 4h du matin en hiver, cerné par des rongeurs hostiles et des dealers de crack inamicaux. Ou comme le dit plus élegamment son label, à "explorer la notion de danger dans la musique électronique". "Head Expanded" s'écoute ci-dessous, le EPRemain Neutral se commande ici

Lire la suite...

{"template":"article","rubrique":"blog","title":"Avant-premi\u00e8re : on \u00e9coute en entier le LP Meta du trio synth-pop parisien Night Riders | The Drone ","videosPlayerList":null,"pageIsList":null,"nextPage":"list\/blog\/138"}

Twitter

Derniers commentaires

Restez en contact