Blog

Panier de crabes #74

Le panier house et techno de la semaine. Avec Ekman, Terriers, Albinos...
03.07.2015,
The Drone

Ekman "Aphasia" (The Trilogy Tapes)

Disclaimer: la première fois que j'ai écouté ce morceau assez merveilleux (cette voix qui fait "ouh houh ah ah", non mais wow quoi), il y avait le son d'un débat pas mal dégueulasse entre Eric Zemmour et Michel Onfray animé à Nice par Franz-Olivier Giesbert qui tournait encore dans une autre fenêtre de Chrome et qui s'était déclenché tout seul à cause de cette nouvelle fonctionnalité satanique de YouTube qui relance une nouvelle vidéo après celle que vous venez de visionner dans les quinze secondes si vous n'avez aucun geste volontaire pour l'en empêcher. Aphasie, quand tu nous tiens.


Freeman "Dariana" (DX Recordings)

De l'art délicat de ne presque pas toucher à une note de piano pendant 3 minutes pour provoquer un petit tressaillement pavlovien chez l'auditeur, peu importe son sexe, son orientation mystique ou sa race (et par race, je veux dire humain, orang-outan ou phacochère, pas nègre, crouille ou chinetoque) quand il lâche les lévriers sur la piste de course. Partner in crime de Timothy J. Fairplay dans Crimes of the Future, Scott Fraser connaît son sujet sur le bout des doigts, et "Ariana" s'apprécie comme le plus joli tool de la semaine, malgré son pedigree French Kiss™ un peu forcé et son petit thème de piano tardif un peu trop camp pour être honnête.




Computer Graphics "Itsnotaboutcomputers" (Diskotopia)


La house qui sonne comme si elle passait à la télé en 1985, ça s'apprécie encore mieux quand il fait très chaud et qu'on est affalé dans un vieux canapé moelleux et élimé (ce qui n'est absolument pas le cas du bot qui est en train d'écrire ces lignes). La preuve avec cette bêtise du russe Alexey Devyanin, déjà repéré pour son projet IDM Pixelord et qui prend un malin à plaisir à rejoindre Huerco S, Hieroglyphic Being et la majorité du roster The Trilogy Tapes dans leur exploration de la belle nappe abîmée dans le 4 pistes laminé par les années. Dans le genre, il se défend pas mal du tout, et son usage des voix en russe apporte un petit plus rêveur folkorique tout à fait appréciable dans le contexte d'un semi-assoupissement sur canapé, moelleux et élimé, donc, ce que n'est pas du tout en train de faire le bot qui est en train de terminer d'écrire ce paragraphe, il va sans dire.

Lire la suite...

Playlist: Arandel présente 5 perles early electronics de son cinémix pour les Vampires de Louis Feuillade

De 1915 à 1980, un siècle d'avant-garde vous contemple.
03.07.2015,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F07%2FLesvampires.PNG%22%2C%22alt%22%3A%22Lesvampires%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2219916%22%2C%22file%22%3A%2226465%22%2C%22width%22%3A%22460%22%2C%22height%22%3A%22298%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F07%2FLesvampires.PNG%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2219916%22%7D%7D%7D

Mercredi prochain, au Centquatre, à l'occasion des 120 ans de Gaumont et du centenaire du film, Arandel proposera un "cinémix" inédit pour accompagner la projection des deuxième et troisième épisodes restaurés des Vampires de Louis Feuillade, série de films légendaire menée par la proto femme fatale Musidora qui reste 100 ans après sa création l'une des oeuvres les plus singulières et les plus marquantes du cinéma muet français.

Lire la suite...

Mamitori Ulithi Empress Yonaguni San est sans doute l'un des groupes les plus énigmatiques en activité

On écoute le tube de leur nouvel album live sur Bruit Direct Disques, 25/12/2013.
03.07.2015,
Olivier Lamm



Mamitori Ulithi Empress Yonaguni San, 真美鳥Ulithi Empress Yonaguni San de son vrai nom, est un vrai beau groupe mystérieux comme on en fait presque plus même dans les régions les plus reculées du Japon, pays qui fut pourtant spécialisé dans les groupes mystérieux pendant presque 3 décennies.

.1
Mamitori Ulithi Empress Yonaguni San
Gaia Saver 五色地図 グザーヌス Dreaming Girl14
00:08:28
{"playlistId":"1152","id":"4414","mp3":"bWVkaWEvMjAxNS8wNy8wMyBBMyBQaXN0ZSAzLVRyc01fMDEtMDEubXAz","artist":"Mamitori Ulithi Empress Yonaguni San ","title":"Gaia Saver \u4e94\u8272\u5730\u56f3\u3000\u30b0\u30b6\u30fc\u30cc\u30b9\u3000Dreaming Girl14"}

Lire la suite...

Le prochain album de Shit and Shine s'appelle Everybody's A Fucking Expert

On dit merci et on écoute en boucle le premier extrait qui s'appelle Ass.
02.07.2015,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F07%2FSS_200115.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22SS_200115%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2219906%22%2C%22file%22%3A%2226454%22%2C%22width%22%3A%22685%22%2C%22height%22%3A%22525%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F07%2FSS_200115.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2219906%22%7D%7D%7D

Le morceau s'appelle "Ass", ce qui peut vouloir dire à égalité "âne" ou "cul". On y entend ânnoné ici où là, entre les boucles brutales et projections de bruit sale, le mot "ass" en songeant qu'il s'agit sans doute du mot "acid" mais amputé de sa deuxième syllabe parce notre époque digère tout dans le même estomac. Le beat, implacable, tourne à une vitesse proche du breakcore, ce qui le rend impossible à jouer ans les soirées cool des ayatollah de la techno noise. Il est extrait du quinzième (oui, quinzième) album de l'Américain Craig Clouse sous le nom de Shit and Shine en dix ans qui doit sortir à la rentrée aux Editions Mego et qui porte le meilleur titre que peut porter un disque en 2015: Everybody's A Fuckin Expert. Un titre qui tonne si fort et si bien, en fait, qu'on en ferait bien un autocollant à coller dans les toilettes de tous les gens qu'on rencontre tous les jours partout, tout le temps, partout où on va de notre propre gré ou accidentellement, qu'on

Lire la suite...

Aphex Twin sort un maxi sous le nom d'AFX fin août

Il s'appelle Orphaned Deejay Selek 2006-2008 et on écoute un premier extrait.
02.07.2015,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F07%2Fafx.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22afx%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2219903%22%2C%22file%22%3A%2226451%22%2C%22width%22%3A%22670%22%2C%22height%22%3A%22372%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F07%2Fafx.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2219903%22%7D%7D%7D

Ceci est une annonce de sortie de disque. Le 21 août prochain, Warp et Richard D. James auront l'extrême obligeance de bien vouloir publier Orphaned Deejay Selek 2006-2008, maxi vraisemblablement composé de morceaux composés entre 2006 et 2008 (mais on sait jamais) et premier maxi de Richie à sortir sous son pseudo AFX depuis sa série des Analords sur Rephlex. Le tracklisting, ci-dessous, est plein de noms de mots qui finissent en "K" comme à la grande époque des free parties et de noms de boîtes à rythmes et de synthés obscurs que les connaisseurs et les exégètes de son oeuvre seront sans doute très heureux de déchiffrer et qui nous fait de plus en plus penser qu'Aphex Twin pense de moins en moins sa musique en termes oniriques et de plus en plus comme un scientifique qui rédige des étiquettes pour les coller sur ses pipettes et ses boîtes de Petri. Le morceau d'ouverture s'écoute ci-dessous et il démonte.

Lire la suite...

Ecoutez en entier Timeline de Jesse Osborne-Lanthier et Robert Lippok

Première collabo passionnante pour le Montréalais et le leader de To Rococo Rot.
02.07.2015,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F07%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202015-07-02%20a%CC%80%2010.24.17.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202015-07-02%20a%CC%80%2010.24.17%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2219902%22%2C%22file%22%3A%2226449%22%2C%22width%22%3A%22926%22%2C%22height%22%3A%22686%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F07%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202015-07-02%20a%CC%80%2010.24.17.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2219902%22%7D%7D%7D

Triple contentement du chroniqueur à l'écoute de cette nouvelle édition du label d'Atlanta Geographic North puisqu'il y retrouve réunis l'une de ses nouvelles têtes préférées (le Montréalais Jesse Osborne-Lanthier de Noir et Femminielli Noir) et un vieux briscard dont il n'avait pas pris des nouvelles depuis bien longtemps (Robert Lippok des vétérans neo kraut techno minimal truc To Rococo Rot) et qu'il est très heureux de constater que la conjonction de leurs arts respectifs, dont les similitudes ne manquent pas (on pense à leur amour des séquences complexes et des beaux sons bien définis), donne quelque chose de très varié et d'assez inédit.

.1
Jesse Osborne-Lanthier & Robert Lippok
Aperiodic
00:05:16
{"playlistId":"1151","id":"4413","mp3":"bWVkaWEvMjAxNS8wNy8wMSBBcGVyaW9kaWMubXAz","artist":"Jesse Osborne-Lanthier & Robert Lippok","title":"Aperiodic"}

Lire la suite...

SEQUENCES, S01E12: Ricardo Tobar

Ricardo Tobar fait exploser la tech house de l'intérieur. Session big room.
02.07.2015,
The Drone


Autrefois suiveur étonnant de l'école Border Community ("le menton collé sur l'épaule de Papa James Holden", écrivait on sur les pages de The Drone en 2012), Ricardo Tobar a depuis trouvé sa voie: il veut faire exploser la tech house de l'intérieur ou rien. Bonne pioche, Tobar a fini par signer, après un premier album trop peu commenté chez les Parisien de Desire, sur la multinationale Cocoon, dirigée par Sven Vath. Si vous êtes comme nous très impatient d'entendre ce qui va advenir de ses nappes chancelantes, de ses rythmes bouffés aux mythes et de ses explosions de bruit en mode blockbuster, sachez que tout est révélé dans ce live grand angle en 360°. Rendez-vous sur le site officiel de SEQUENCES sur Culturebox, ou sur le site dédié à la prise de son multicanal de Radio France, Nouvoson pour la suite.
 %7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F07%2Fportrait_tobar.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22portrait_tobar%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2219865%22%2C%22file%22%3A%2226412%22%2C%22width%22%3A%221000%22%2C%22height%22%3A%22667%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F07%2Fportrait_tobar.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2219865%22%7D%7D%7D

Lire la suite...

Ecoutez en entier This Sick Beat de Haf Haf, nouvelle signature de Danse Noire

Taylor Swift + sévices + austérité = 666.
01.07.2015,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F07%2Fmaxresdefault.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22maxresdefault%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2219855%22%2C%22file%22%3A%2226401%22%2C%22width%22%3A%221334%22%2C%22height%22%3A%22732%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F07%2Fmaxresdefault.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2219855%22%7D%7D%7D

Le truc risque de devenir un adage si le label d'Aïsha Devi continue à chercher des noises à l'Empire techno: "nouvelle signature chez Danse Noire, nouvel OVNI sur les étagères du disquaire". Découvert sur le très zarbi label italien Gang of Ducks, le Milanais Haf Haf (aparté petit plaisir du rédacteur: tous ceux qui ont vu le dernier Podalydès, Comme un avion, ne manqueront pas de se remémorer à la lecture du mot "milanais" cette scène formdiable où Michel trébuche après avoir fait une mauvaise blague à Mila sur les escalopes milanaises) fait un sort sadique, à la limite de la cruauté aux divers avatars de la bass music de ces dernières années, et rejoint automatiquement les autres mavericks repérés par Devi sur l'autel d'une nouvelle musique rituelle pour le siècle qui débute.

.1
Haf Haf
Blue Dragon
00:06:13
{"playlistId":"1150","id":"4412","mp3":"bWVkaWEvMjAxNS8wNy9CMSBCbHVlIERyYWdvbi5tcDM=","artist":"Haf Haf","title":"Blue Dragon"}

Lire la suite...

Adrian Younge continue de sauver l'honneur du Wu Tang à lui tout seul

On écoute trois extraits de son deuxième album avec Ghostface, Twelve Reasons To Die II.
01.07.2015,
Damien Besançon

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F06%2FAdrian%20Younge1.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22Adrian%20Younge1%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2219808%22%2C%22file%22%3A%2226345%22%2C%22width%22%3A%221600%22%2C%22height%22%3A%221066%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F06%2FAdrian%20Younge1.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2219808%22%7D%7D%7D

Pendant longtemps, les fans du Wu Tang Clan à qui il restait un peu de libre arbitre et de bon sens s'en tenaient à une règle d'or (qu'ils se faisaient tatouer sur l'avant-bras ou imprimer sous la visière de la casquette) : "si ce n'est pas produit par RZA, n'y va pas". Depuis la sortie de l'embarrassant A Better Tomorrow, que RZA a bricolé entre deux scènes de son deuxième film de kung-fu direct-to-VOD, cette maxime a volé en éclats, laissant des milliers de fans trop vieux pour porter des hoodies et des casquettes, sur le carreau.

Lire la suite...

Le producteur d'Atlanta Divine Interface nous a envoyé son dernier clip

L'occasion de réécouter la plus belle cassette éditée par le le label Harsh Riddims ces derniers mois.
01.07.2015,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F07%2F394405_261740097221381_889718771_n.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22394405_261740097221381_889718771_n%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2219851%22%2C%22file%22%3A%2226397%22%2C%22width%22%3A%22612%22%2C%22height%22%3A%22612%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F07%2F394405_261740097221381_889718771_n.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2219851%22%7D%7D%7D

On vous parlait avec enthousiasme dans le numéro 2 de C-30 C-60 C-90 Go! (notre round-up mensuel des sorties cassette dont on vous promet officiellement un épisode avant l'été) de la belle cassette de Divine Interface sur le label d'Atlanta Harsh Riddims Blood Sucking Cassette Co. et on est bien content que Ryan Parks, le boss du label, nous ait envoyé le clip ci-dessous pour nous donner de nouveau l'occasion d'en parler. L'occasion d'en parler qui nous donne l'occasion, surtout, de la réécouter à tête un peu plus reposée que dans la précipitation d'un article et de constater avec bonheur qu'on y trouve encore du plaisir et de la chair à ronger.

Lire la suite...

{"template":"article","rubrique":"blog","title":"The Drone | Blog","videosPlayerList":null,"pageIsList":true,"nextPage":"list\/blog\/10\/10"}

Twitter

Derniers commentaires

Restez en contact