Blog

On écoute en entier la première compilation Explorer d'In Finé

De Voiron à Gordon, onze newcomers qui méritent toute votre attention.
Aujourd'hui,
Marc-Aurèle Baly

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F09%2Fgordon_022515.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22gordon_022515%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2220342%22%2C%22file%22%3A%2226916%22%2C%22width%22%3A%22800%22%2C%22height%22%3A%22533%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F09%2Fgordon_022515.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2220342%22%7D%7D%7D

Le terme d'espoir a fondamentalement quelque chose d'un peu bâtard. Pas encore tout à fait next big thing mais déjà suffisamment la tête hors de l'eau et donc suceptibles de se faire tirer à vue, les "artistes émergents" ne sont pas forcément dans la meilleure des positions quand leurs épaules frêles se trouvent à se tirer la bourre dans les paniers de crabe que sont les concours, les SMAC, les tremplins Emergenza ou la bourse aux talents du lycée Montalembert de Courbevoie. Fort heureusement, il existe des labels bienveillants pour offrir un nid autrement plus douillet à ces petits canetons et ainsi leur permettre d'éviter de passer par ces étapes de l'enfer. Il suffit d'ailleurs de jeter un œil ci-dessous à la pochette de la première compilation Explorer d'InFiné: il fait beau et c'est les vacances.

Lire la suite...

Le nouveau maxi de Bepotel est une pépite de techno texturée tout trouvée pour réapprendre à tanzer

Clip en exclu, maxi en écoute.
Aujourd'hui,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F09%2Fob_f8806f_1978697-10152412336341695-808167137054.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22ob_f8806f_1978697-10152412336341695-808167137054%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2220336%22%2C%22file%22%3A%2226910%22%2C%22width%22%3A%22600%22%2C%22height%22%3A%22450%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F09%2Fob_f8806f_1978697-10152412336341695-808167137054.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2220336%22%7D%7D%7D

Donc Bruxelles n'est pas seulement en train de virer paradis fiscal a minima pour les semi-riches de France qui trouvent qu'ils payent trop d'impôts, c'est surtout en train de devenir un vivier fourmillant passionnant à regarder évoluer chez les amateurs de house déviante, celle dont les kicks sonnent comme des bulles d'air qui font éclater la peau du lait quand on fait cuire le porridge un peu trop fort, qui s'épanouit aussi bien en cassette qu'en LP à pochette sérigraphiée et dont les labels les plus emblématiques s'appellent The Trilogy TapesWorkshop ou, en Belgique, Meakusma bien sûr. Et dans la foulée d'un maxi magnifique sur Vlek dont on vous avait indirectement vanté les mérites au travers d'un remix non moins superbe par la cousine Stellar Om Source, le trio flamand Bepotel se pose en ce début septembre au coeur du jeu avec un 3 titres qui n'est pas seulement son meilleur disque à ce jour, mais une véritable déclaration d'intention esthétique balancée à la face du petit monde de la house underground européenne.

.1
Bepotel
MSG
00:05:39
{"playlistId":"1161","id":"4440","mp3":"bWVkaWEvMjAxNS8wOS9BMiBNU0cubXAz","artist":"Bepotel","title":"MSG"}

Lire la suite...

Le nouvel album de Patricia sur Opal Tapes s'appelle Bem Inventory et il s'écoute en entier

La plus belle moustache de la techno expérimentale est de retour.
02.09.2015,
Marc-Aurèle Baly

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F09%2Fpatricia%20the%20drone.jpeg%22%2C%22alt%22%3A%22patricia%20the%20drone%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2220321%22%2C%22file%22%3A%2226895%22%2C%22width%22%3A%221024%22%2C%22height%22%3A%221024%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F09%2Fpatricia%20the%20drone.jpeg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2220321%22%7D%7D%7D

Il y a deux ans, lorsque le label Opal Tapes portait encore bien son nom et publiait des cassettes (depuis, il réédite la plupart de ses sorties en maxi et a fondé sa sous-division dédiée aux vinyles, Black Opal- le prix à payer quand on a du succès), Patricia réalisait Body Issues, long format porté par de sublimes nappes de synthés et de claps liquéfiants.

Lire la suite...

SEPIA. XTC dans Rapido en 1992

Des blagues sur la drogue d'Antoine de Caunes au chapeau d'Andy Partridge, un document en or.
02.09.2015,
The Drone

Artiste : XTC
DisqueNonsuch (Virgin, 1992)
Mots-clés :  Rapido, Andy Partridge, Colin Moulding, 
En savoir plusXTC At The Manor (1980)

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F09%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202015-09-02%20a%CC%80%2014.32.02.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202015-09-02%20a%CC%80%2014.32.02%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2220317%22%2C%22file%22%3A%2226891%22%2C%22width%22%3A%22694%22%2C%22height%22%3A%22494%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F09%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202015-09-02%20a%CC%80%2014.32.02.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2220317%22%7D%7D%7D

Lire la suite...

C·30 C·60 C·90 Go : #3

Chaque mois, la revue des sorties cassettes qui valent le coup un peu, beaucoup, à la folie, passionnément.
02.09.2015,
The Drone

Patrick Higgins "Social Death Mixtape" (NNA Tapes)

Avec son groupe Zs (minimalistes no wave et bruitistes de Brooklyn), Higgins semble parfois composer l’album que Battles n’arrive pas à sortir. Seul, il sort une vraie mixtape, associant divers exercices et morceaux réalisés entre 2009 et aujourd’hui, spécifiquement pensés pour le format cassette - œuvre vivante se déformant à l’usure de la bande. Ici, Higgins cherche l’erratique, la sérendipité - voire l’erreur harmonique - dans les musiques répétitive (le minimalisme américain, Riley et Glass en tête) et concrète. C’est truffé de citations comme de temps réels improvisés et Higgins en sort auteur d’un sérialisme discontinu et percuté. Une expérience physique relativement éprouvante, offerte par NNA Tapes. MD




Paul Jones "No Call From Rasmus While Jogging" (Das Andere Selbst)

C'est tout à la fois la cassette la plus étrange et la plus émouvante de ce batch. Lointainement associé au mythique label Flying Nun (il a produit un album de Ghost Club) et co-taulier du label londonien Stolen Recordings (Bo Ningen, Jeff the Brotherhood...), le Néozélandais Paul Jones fait partie de cette belle race de guitariste de chambre à coucher qui s'enregistrent comme ils respirent sur des beaux enregistrements intimistes où on les entend respirer (et regarder la télé). Quelque part entre Pentangle, l'éternel Fahey du Delta (quand il attrape le slide) et les pavanes lacrimales ancestrales de John Dowland, Paul Jones fait quelque chose de très beau avec son spleen et ses dix doigts. Par contre, ne nous demandez pas d'expliciter le titre, parce qu'on ne sait niquedouille de ce qui se trame derrière cette histoire de Rasmus qui devait appeler pendait qu'on courait. OL


Lire la suite...

Le premier format long de Teknomom est une piste kraut et synthétique de 27 minutes

"La Marche des Arthropodes" sort en CD chez Le Turc Mécanique et elle s'écoute en entier dès aujourd'hui.
01.09.2015,
Marc-Aurèle Baly

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F09%2FTeknomom%20the%20drone.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22Teknomom%20the%20drone%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2220302%22%2C%22file%22%3A%2226876%22%2C%22width%22%3A%22565%22%2C%22height%22%3A%22575%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F09%2FTeknomom%20the%20drone.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2220302%22%7D%7D%7D

De tous les revivals à nous avoir envahis ces dernières années, le krautrock est un des plus persistants (on évoquait d'ailleurs une certaine "autobahn du soleil" pas plus tard que la semaine dernière), et ce pour plusieurs raisons. Déjà, il faut rappeler qu'à l'époque des classiques de Neu! ou de Faust, le genre ne jouissait pas de cette aura de statue de commandeur qui le caractérise aujourd'hui. Ce qui permet à ses (nombreux) revivalistes d'éviter de se coltiner un certain poids de l'Histoire ou une somme d'influences écrasantes, tout en conservant une certaine fraicheur dans les intentions. De Los Angeles à Créteil, de l'ambient techno à l'indie-rock, l'empreinte krautrock semble dessiner une internationale motorik sans s'embarasser de déférences face à des modèles plus ou moins avoués. D'ailleurs je parierais que pas mal des disciples catalogués du genre ne se réveillent pas forcément la nuit en sueur en criant "Dieter Moebius!". 

Lire la suite...

Découvrez en exclu ENTER, le nouveau 45 tours futuriste pour de vrai de Bataille Solaire

Le meilleur du Fairlight funk de Montréal, sur Mind Records.
01.09.2015,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F09%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202015-09-01%20a%CC%80%2014.54.54-1.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202015-09-01%20a%CC%80%2014.54.54-1%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2220299%22%2C%22file%22%3A%2226872%22%2C%22width%22%3A%221015%22%2C%22height%22%3A%22585%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F09%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202015-09-01%20a%CC%80%2014.54.54-1.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2220299%22%7D%7D%7D

Avouons de quoi notre coeur fétichiste est fait. Nous avons évidemment apprécié comme il se doit Dolby's On, le dernier album 100% pur rhizome du montréalais Bataille Solaire édité en juillet par le label berlinois Mansons & Millions pour sa virtuosité formelle, son originalité, son iconoclasme sans fard en nos temps allègrement rétrotechnologiques (dont on a pu vérifier en temps réel le caractère joyeusement sacrilège lors de son passage parisien à la Villette Sonique le 23 mai dernier).

.1
Bataille Solaire
ENTER
00:03:52
{"playlistId":"1160","id":"4439","mp3":"bWVkaWEvMjAxNS8wOS9NSU5EIENMRUFSIDAwMSAtIEJBVEFJTExFIFNPTEFJUkUgVk9MMSBfRU5URVJfLm1wMw==","artist":"Bataille Solaire","title":"ENTER"}

Lire la suite...

Baleapop: le festival 2015 raconté de l'intérieur

Report de l'édition 2015 par Manon Boulart. Bota Azidoa Man!
01.09.2015,
The Drone
%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F09%2Fbal%C3%A9apop%20the%20drone%204.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22bal%C3%A9apop%20the%20drone%204%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2220285%22%2C%22file%22%3A%2226858%22%2C%22width%22%3A%22720%22%2C%22height%22%3A%22564%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F09%2Fbal%C3%A9apop%20the%20drone%204.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2220285%22%7D%7D%7D
(c) Manon Boulart

Vous le savez sans doute si vous nous lisez souvent, les compte-rendus de festival, c'est pas trop notre truc. Pour trois raisons qu'on estime plutôt bonnes, on vous propose tout de même ce report signé Manon Boulart: parce que Baleapop n'est pas un festival comme les autres, parce qu'on y a pris du bon temps en personne (eh ouais) et enfin, surtout parce que Manon est l'une des co-fondatrices du festival et qu'un report d'insider, on n'a pas l'occasion d'en lire tous les jours. Passé du statut de festival confidentiel à celui de rendez-vous incontournable de l'été, Baléapop 2015 comptait tout de même
 Flavien Berger, Jessica93, le crew Antinote, High Wolf, ou encore Young Marco. Outre cette programmation merveilleuse, le festival est surtout l'un des rares à bénéficier d'une vraie belle âme qui fait qu'on s'y sent un peu mieux qu'ailleurs. Manon Boulart nous parle donc de ce festival monté avec des potes, de l'ampleur qu'il a prise avec sa sixième édition, malgré la pluie et les pépins, tout en tentant de conserver un esprit "plus Kro chaude que mojito".

Lire la suite...

Le nouveau maxi de Perc est sorti hier et il s'écoute en entier sur Bandcamp

Il s'appelle Gob et il fera forcément du bien à votre ulcère.
01.09.2015,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F09%2Fperc_tea.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22perc_tea%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2220275%22%2C%22file%22%3A%2226848%22%2C%22width%22%3A%22590%22%2C%22height%22%3A%22393%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F09%2Fperc_tea.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2220275%22%7D%7D%7D

Que les râleurs et les grinders de charbon se réjouissent, Ali Wells continue à oeuvrer pour la bonne santé de leur ulcère. Dans le carnet moleskine qui a donné Gob, son nouveau maxi, on trouve les mêmes schémas, les mêmes diatribes, les mêmes copiers-collers de discours de David Cameron et de sa bande de dégénérés.

Lire la suite...

Le premier extrait du nouvel album Russell Haswell va faire un tabac à la Concrete

Ce titre un peu racoleur pour dire que As Sure As Night Follows Day sort le 19 septembre sur Diagonal.
31.08.2015,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F08%2FRussell%2002.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22Russell%2002%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2220267%22%2C%22file%22%3A%2226840%22%2C%22width%22%3A%22596%22%2C%22height%22%3A%22401%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F08%2FRussell%2002.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2220267%22%7D%7D%7D

Pour une raison ou pour une autre dont on se doute qu'elles sont plus conceptuelles que commerciales, ce premier extrait de As Sure As Night Follows Day, deuxième album du plus passionnant harsh-noiser mondain du Royaume-Uni pour le Diagonal de Powell, s'appelle "Hardwax Flashback" (en hommage au premier label de Robert Hood ou au légendaire disquaire de Kreuzberg?) et fait tourner un pied sur tous les temps de la première à la deuxième seconde.

Lire la suite...

{"template":"article","rubrique":"blog","title":"The Drone | Blog","videosPlayerList":null,"pageIsList":true,"nextPage":"list\/blog\/10\/10"}

Twitter

Derniers commentaires

Restez en contact