Blog

On a trouvé au moins 3 mixtapes à écouter avant l'album d'A$AP Rocky

C'est l'ouverture de la chasse avec Starlito, Kevin Gates et King Louie.
29.05.2015,
Damien Besançon

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F05%2Fimage.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22image%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2219433%22%2C%22file%22%3A%2225937%22%2C%22width%22%3A%22551%22%2C%22height%22%3A%22380%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F05%2Fimage.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2219433%22%7D%7D%7D

Il ne vous a sans doute pas échappé qu'il y a 3 jours sortait le deuxième album studio d'A$AP Rocky, ex-kid de Harlem fasciné par le rap du Texas devenu l'archétype du rappeur de Fashion Week. Même si l'on fait partie de ceux qui n'ont jamais trouvé dans la discographie officielle de Rakim Meyers de morceaux à la hauteur de ses tous premiers singles (qui lui ont permis de signer un deal mirifique et de s'acheter de beaux habits), et même si les premiers extraits de AT.LONG.LAST.A$AP nous ont fait un peu peur, on était plus ou moins disposé à donner sa chance au New-Yorkais. 

Lire la suite...

Weyes Blood est en tournée en France début juin: rencontre avec une grande consolatrice.

Et on n'oublie pas d'écouter son dernier The Innocents, paru cet hiver sur Mexican Summer.
29.05.2015,
Sylvia Babillarde et Tom Gagnaire

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F05%2FA-1030037-1415873449-4096.jpeg.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22A-1030037-1415873449-4096.jpeg%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2219428%22%2C%22file%22%3A%2225932%22%2C%22width%22%3A%22592%22%2C%22height%22%3A%22395%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F05%2FA-1030037-1415873449-4096.jpeg.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2219428%22%7D%7D%7D

En ce soir de février 2015, à l'occasion de son passage à l'Espace B, Natalie Mering ne laisse percevoir aucun signe de fragilité dans la voix, alors qu'elle défend seule ses chansons en s'appuyant sur ses clavier, laptop et guitare : comme pour l'album The Innocents (paru trop discrètement en France fin 2014 sur Mexican Summer), tout repose en concert sur son chant parfaitement maîtrisé, sans ajouts sonores tonitruants. Sur le disque, elle endosse toutes les voix d'une chorale. Elle affine ses compositions, les interprète sans geindre opiniâtrement et dénude ses trouvailles harmoniques pour laisser son talent lyrique, tout en retenue, prendre place. Malgré ce voile savant, d'un raffinement toujours singulier dans la musique populaire, rien n'entrave la part la plus native de son souffle.

Lire la suite...

Ecoutons Primitives, la house en illusions d'optique selon Stefan Jos.

Son premier LP sort chez flau et s'écoute intégralement.
28.05.2015,
Mathias Deshours

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F05%2FCapture%20d%E2%80%99%C3%A9cran%202015-05-28%20%C3%A0%2013.22.00.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99%C3%A9cran%202015-05-28%20%C3%A0%2013.22.00%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2219421%22%2C%22file%22%3A%2225925%22%2C%22width%22%3A%22769%22%2C%22height%22%3A%22403%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F05%2FCapture%20d%E2%80%99%C3%A9cran%202015-05-28%20%C3%A0%2013.22.00.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2219421%22%7D%7D%7D


Notre époque est pourrie de musique. Parfois la pop, souvent la house, c'est à qui de l'arabesque, qui du plus lourd ornement attirera l'attention. Epuisant à l'œil et pénible à l'oreille.

Lire la suite...

Avec Art & Sound, Soul Jazz compile sa série de maxis la plus audacieuse et replonge les mains dans l'électronique contemporaine

House aux mains de masseur, arty-farty, tout y est et ça sort le 8 juin.
28.05.2015,
Mathias Deshours

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F05%2Fhiero21115-635x372.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22hiero21115-635x372%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2219414%22%2C%22file%22%3A%2225918%22%2C%22width%22%3A%22635%22%2C%22height%22%3A%22372%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F05%2Fhiero21115-635x372.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2219414%22%7D%7D%7D

Rares sont les entités capables d'assez de hauteur pour dominer du regard l'ensemble d'une scène. Montée sur trois piliers - volontés documentaires, instantanées de vie et élan d'audace – Soul Jazz semble une maison idoine pour pourvoir à la tâche. Célèbre pour avoir remis au goût du jour toute la modernité de Studio One, elle rapprochait du cœur ce qui était loin de nos yeux. La no-wave de NYC, le lovers rock d'Angleterre, le rare groove utilitaire, les racines inconnues du grunge et la kosmische muzik autant que les carrières d'Arthur Russell, ESG ou Konk... Voilà le genre de propriétaires dont Soul Jazz aime à vous emmener faire le tour.

Lire la suite...

SEQUENCES, S01E07 : Low Jack

Low Jack revient aux sources du bruit électronique dans ce septième épisode dont on ferait bien un emblème.
28.05.2015,
The Drone


Si vous nous lisez régulièrement, vous connaissez forcément le Parisien Low Jack: non seulement on vous rapporte ses faits, gestes et sorties à un rythme quasi hebdomadaire depuis 3 ans, mais la constellation d'artistes et d'initiatives au centre de laquelle il traîne ses sneakers pourrait à elle seule résumer une bonne moitié de l'esprit musical qu'on s'efforce d'essaimer depuis plusieurs années. Entre dub primitif, noise et, in finé, vraie techno, ce septième épisode qui tombe à pic pour célébrer la sortie de son nouveau Sewing Machine sur In Paradisum est donc une sorte d'évidence éditoriale, et un grand moment de liberté. Rendez-vous sur le site officiel de SEQUENCES sur Culturebox, ou sur le site dédié à la prise de son multicanal de Radio France, Nouvoson pour la suite.

Lire la suite...

Notre damnation sera plus belle avec la Judgement Mixtape de Black Zone Myth Chant

C'est chopped & screwed par Low Jack et ça vient de sortir aux Editions Gravats.
27.05.2015,
Mathias Deshours

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F05%2Fblackzonemythchant.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22blackzonemythchant%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2219394%22%2C%22file%22%3A%2225897%22%2C%22width%22%3A%221440%22%2C%22height%22%3A%22560%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F05%2Fblackzonemythchant.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2219394%22%7D%7D%7D

« Comme de l'eau qui bout, les enfants sont tous fous ». Comme il est intrigant de constater à quel point la poésie d'une Brigitte Fontaine de 1969 parvient à se poser sans mal en calque sur l'œuvre de Black Zone Myth Chant. Déjà parce que Black Zone se maintient en ébullition. Une muse avisée ne vous autorise aucun repos. Et comme les enfants et les fous, notre sorcier des eaux noires a les yeux d'un esprit toujours informe.

Lire la suite...

Ne passez pas à côté de Zwei, le deuxième disque bien titré du leipzigois Weber

Ça sort sur Holger, un label dont on ferait tous bien de collectionner les référence.
27.05.2015,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F05%2Fweber_16656.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22weber_16656%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2219390%22%2C%22file%22%3A%2225893%22%2C%22width%22%3A%22473%22%2C%22height%22%3A%22314%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F05%2Fweber_16656.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2219390%22%7D%7D%7D

Attention à bien lire l'affaire: Philipp Weber n'est pas un échappé de la techno de plus qui se serait refugié vers les courants agités de la musique expérimentale et de la déconstruction pour suivre la meute ou parce qu'il s'ennuyait trop dans les clubs; non, s'il s'inscrit dans une quelconque filière, ça serait plutôt celle, ancestrale, des bidouilleurs de circuits imprimés sans foi ni loi de Germanie qui, de Cluster à Kreidler ou To Rococo Rot ou la bande autour d'A-Musik / Entenpfuhl / Sonig, n'a de cesse depuis 40 de perpétuer l'étrange électronique en terre teutonne.

.1
Weber
Dr. Clapper
00:06:02
{"playlistId":"1126","id":"4371","mp3":"bWVkaWEvMjAxNS8wNS8wMyBEci4gQ2xhcHBlci5tcDM=","artist":"Weber","title":"Dr. Clapper"}

Lire la suite...

Flavien Berger plonge dans les abysses d'Abyssinie avec un clip digne du générique de Thalassa (ou presque)

On serait pas fâchés de le voir à la Géode, celui-là.
26.05.2015,
Martin Ferreira

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F05%2FCapture%20d%E2%80%99%C3%A9cran%202015-05-26%20%C3%A0%2013.09.29.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99%C3%A9cran%202015-05-26%20%C3%A0%2013.09.29%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2219379%22%2C%22file%22%3A%2225881%22%2C%22width%22%3A%22841%22%2C%22height%22%3A%22462%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F05%2FCapture%20d%E2%80%99%C3%A9cran%202015-05-26%20%C3%A0%2013.09.29.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2219379%22%7D%7D%7D

L'Abyssinie: voilà un beau mot pour raconter une plongée amoureuse dans les Abysses. Le mot lui-même n'a rien à voir (L'Abyssinie était le nom archaïque utilié par les Européen pour l'ancien Empire d'Ethiopie) mais comme nous l'a prouvé quelques fois un certain Serge Gainsbourg - influence évidente sur l'art de Flavien Berger - peu importe le sens, du moment qu'on a l'ivresse prosodique.

Lire la suite...

Dean Blunt reprend Prayer to God de Shellac en mode dub de blanc et on serait bien en peine de vous dire pourquoi

Les voies du Blunt sont impénétrables.
26.05.2015,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F05%2FDean-Blunt.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22Dean-Blunt%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2219380%22%2C%22file%22%3A%2225882%22%2C%22width%22%3A%22974%22%2C%22height%22%3A%22416%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F05%2FDean-Blunt.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2219380%22%7D%7D%7D

On vous relaie l'info parce que c'est gratuit et qu'on aime infiniment l'original, ouverture légendaire pour quelques bonne âmes (dont nous sommes) du 1000 Hurts de Shellac dans laquelle Steve Albini, en héritier très digne de Gesualdo, commettait le délicieux sacrilège de demander au Tout Puissant de l'aider à aller au bout du double-meurtre de la douce et de son amant:

Lire la suite...

Pépé Bradock vous offre un maxi merveilleux et gratuit enregistré au Red Bull Studios Paris

Génie + gratuit = ne procrastinez pas trop pour le télécharger.
26.05.2015,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F05%2Fimg_5279.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22img_5279%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2219372%22%2C%22file%22%3A%2225873%22%2C%22width%22%3A%22981%22%2C%22height%22%3A%22654%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F05%2Fimg_5279.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2219372%22%7D%7D%7D

Je me suis interdit deux choses pour cette notule: mentionner l'épineux sujet du mécénat culturel privé dont l'action de Red Bull est l'exemple le plus intellectuellement accaparant ces jours pour l'amateur de musique électronique, et expliquer une énième fois pourquoi Pépé Bradock est "en or"  et l'un des plus grands producteurs de musique électronique français de tous les temps.

.1
Pépé Bradock
Abul Abbas
00:05:45
{"playlistId":"1127","id":"4372","mp3":"bWVkaWEvMjAxNS8wNS9BYnVsIEFiYmFzLm1wMw==","artist":"P\u00e9p\u00e9 Bradock","title":"Abul Abbas"}

Lire la suite...

{"template":"article","rubrique":"blog","title":"The Drone | Blog","videosPlayerList":null,"pageIsList":true,"nextPage":"list\/blog\/10\/10"}

Twitter

Derniers commentaires

Restez en contact