Dean Blunt continue de balancer des mixtapes gratuites sans queue ni tête et de se foutre pas mal de la postérité

Et on vous explique en quoi sa démarche est résolument fumiste, moderne et éclairée.

28.11.2016, par

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2016%2F11%2FDean-Blunt-by-Press.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22Dean-Blunt-by-Press%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227221%22%2C%22file%22%3A%2234628%22%2C%22width%22%3A%222492%22%2C%22height%22%3A%221488%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2016%2F11%2FDean-Blunt-by-Press.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227221%22%7D%7D%7D

Dean Blunt fait partie de ces génies mi-fumistes, mi-rois de l'enfumage (ce qui est un peu la même chose, certes), enclins à multiplier les déclarations tapageuses, les jets de poudre aux yeux et les vrais/faux happenings à un rythme régulier (le summum ayant été atteint avec la parution il y a quelques mois du dernier disque de Hype Williams, son duo formé avec Inga Copeland, autre mystificatrice notoire - on se souvient notamment de sa prestation "rien à foutre, je sors mon triangle" à la Red Bull Music Academy l'année dernière).

Pour le pire et le meilleur (parfois - souvent - les deux en même temps), la musique du Londonien s'approche à l'aune d'une modernité souterraine qui ne saurait s'exprimer qu'au passé, constamment dans la citation, les freestyles plus ou moins hasardeux lâchés dans la nature et la convocation constante de souvenirs musicaux appartenant à un patrimoine anglais commun (ses samples de Pink Floyd, ses emprunts aux Pastels, à Kate Bush - sur sa nouvelle mixtape, je suis presque sûr de reconnaitre à un moment les héros indie oubliés The Wake). C'est d'ailleurs ce presque qui constitue le nerf de la guerre de l'œuvre de Dean Blunt jusqu'ici : presque brillante, presque inécoutable, presque tartufe et presque visionnaire à la fois, sa musique ne semble vouloir (pouvoir?) se déployer que dans l'artifice, le périssable et le pied de nez adressé à son auditoire.



Avec son alias/groupe Babyfather, Dean Blunt semble avoir dernièrement trouvé la parade et le terreau idéal à ses envies d'expérimentations moqueuses - et définitivement tourné la page Hype Williams. Après avoir sorti un album le 1er avril dernier (on se refait pas), sorti plein de morceaux sur Soundcloud pour les supprimer quelques jours plus tard, multiplié les collaborations (Yung Lean, Arca - autre parangon -autoproclamé cette fois- de modernité), le vrai/faux groupe a balancé vendredi (et avec la complicité du label Hyperdub) une mixtape entière gratuitement via Wetransfer (et dont on écoute trois extraits en bas d'article), mettant en avant le caractère éphémère de la chose, semblant pas mal se foutre de savoir si elle sera avalée, digérée puis rejetée par l'Internet-monde dans la foulée. Avec Dean Blunt, seul semble compter l'acte créatif : pas besoin de le sacraliser ni de le placer dans la postérité, et c'est d'ailleurs en cela qu'il peut être considéré comme absolument contemporain.

Jouant à plus stupide qu'il ne l'est vraiment, Dean Blunt incarne le personnage du drogué idiot (ce qu'il n'est pas, ou alors pas seulement), ce qui lui permet dans le même geste de ne pas théoriser sa démarche frontalement tout en la conceptualisant l'air de rien (une de ses premières mixtapes s'appelait d'ailleurs The Attitude Era), de discourir de manière plutôt éclairée sur Black Lives Matter et de sortir de la musique à un rythme effréné sans se soucier de la justifier. Assez essentiel dans son rapport effrité au monde (et ce qu'il dit de la modernité en musique), n'hésitant pas à faire du momentané et du résidu le centre même de son travail, Dean Blunt peut aujourd'hui ainsi prétendre au trône du roi lo-fi clairvoyant - tout en continuant à lorgner sur celui de batteur de couilles complet. 

La dernière mixtape de Babyfather 419 est sortie vendredi dernier. On en écoute trois extraits ci-dessous :

.1
Babyfather
Snakeman Freestyle
00:02:02
{"playlistId":"1422","id":"5231","mp3":"bWVkaWEvMjAxNi8xMS8xMSBTbmFrZW1hbiBmcmVlc3R5bGUubXAz","artist":"Babyfather","title":"Snakeman Freestyle"}
.2
Babyfather
Bubble
00:04:03
{"playlistId":"1422","id":"5232","mp3":"bWVkaWEvMjAxNi8xMS8wNSBCdWJibGUtMS5tcDM=","artist":"Babyfather","title":"Bubble"}
.3
Babyfather
Penelope Freestyle
00:03:48
{"playlistId":"1422","id":"5229","mp3":"bWVkaWEvMjAxNi8xMS8xMyBwZW5lbG9wZSBmcmVlc3R5bGUubXAz","artist":"Babyfather","title":"Penelope Freestyle"}


%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2016%2F11%2FBabyfather-419.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22Babyfather-419%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227220%22%2C%22file%22%3A%2234627%22%2C%22width%22%3A%22800%22%2C%22height%22%3A%22808%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2016%2F11%2FBabyfather-419.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227220%22%7D%7D%7D 

Poster un commentaire
Voir aussi
5
Articles suivants

Le génial touche à tout tokyoïte Keiji Haino sera en concert ce soir à Mains d'Oeuvres à Saint Ouen

Et c'est simplement trop beau pour qu'on n'en parle pas.
28.11.2016,
Anton Les Oiseaux

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2016%2F11%2FKeiji-Haino-1024x657-1.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22Keiji-Haino-1024x657-1%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227222%22%2C%22file%22%3A%2234629%22%2C%22width%22%3A%221024%22%2C%22height%22%3A%22657%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2016%2F11%2FKeiji-Haino-1024x657-1.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227222%22%7D%7D%7D

On vous conseille très fortement d'aller ce soir faire un tour à Mains D'œuvres à Saint-Ouen, pour un évènement organisé par l'excellent collectif Coax. Phoque éventré, le projet solo du batteur Yann Joussein, ouvrira pour Keiji Haino, l’inclassable et intense fondateur de Lost Araaf et Fushitsusha qui se produit en trio, accompagné de Josef Dumoulin (Fender Rhodes) et Teun Verbruggen (batterie), le temps d'une tournée belge et française. Pour se faire une petite idée de la collaboration, on écoute un extrait de l’album enregistré par le groupe, sorti le 20 novembre chez Sub Rosa (le LP est prévu pour le 16 décembre). Des percussions libres et solennelles préludent quelques minutes, avant que des accords de guitare ne viennent indiquer, sans y penser vraiment, l’accès d’un lieu parfaitement inconnu.

Lire la suite...

Magie noire et musique industrielle : Genesis P-Orridge et Cosey Fanni Tutti réactivent leur projet des années 70 COUM Transmissions

La troupe d'art / groupe musical occulte est aujourd'hui considéré comme l'inventeur de la musique industrielle.
28.11.2016,
Arthur Cemeli

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2016%2F11%2F1054725.jpg%22%2C%22alt%22%3A%221054725%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227214%22%2C%22file%22%3A%2234621%22%2C%22width%22%3A%22640%22%2C%22height%22%3A%22326%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2016%2F11%2F1054725.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227214%22%7D%7D%7D

On l'avait senti venir. Après l'appel à contribution pour le documentaire consacré à Thee Temple Of Psychic Youth, c'est au tour d'un autre des projets de Genesis P-Orridge de revenir sur le devant de la scène : COUM Transmissions. Pour rappel, COUM Transmissions est le premier (et le seul) groupe d'art à avoir revendiqué l'influence simultanée du dadaïsme, de l'actionnisme viennois, de Kraftwerk et de Metal Machine Music ; il est crédité, grâce à son émanation Throbbing Gristle, de l'invention de la musique industrielle ; on compte parmi ses faits d'arme un scandale reposant sur l'utilisation de tampons hygiéniques souillés dans le cadre d'une performance et une première partie très remarquée pour les space-rockers cosmiques de Hawkwind (on aurait donné beaucoup d'argent pour être dans l'assistance de cette performance conjointe).

Lire la suite...

Le synth punk de Maraudeur ne compte pas pour des prunes

Un 7' en route qui n'a honnêtement pas grand chose à voir avec Lio.
25.11.2016,
Adrien Durand

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2016%2F11%2Fmarau.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22marau%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227208%22%2C%22file%22%3A%2234615%22%2C%22width%22%3A%22873%22%2C%22height%22%3A%22582%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2016%2F11%2Fmarau.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227208%22%7D%7D%7D

Il y a quelques semaines on vous parlait de The Staches, prometteuse formation garage, no wave à claviers en provenance de Genève. Maraudeur, avec qui le groupe partage des membres semble aussi fait de ce bois bien vert qui rend la scène art punk aussi simple que funky actuellement.

Lire la suite...

{"template":"article","rubrique":"blog","title":"Dean Blunt continue de balancer des mixtapes gratuites sans queue ni t\u00eate et de se foutre pas mal de la post\u00e9rit\u00e9 | The Drone ","videosPlayerList":null,"pageIsList":null,"nextPage":"list\/blog\/306"}

Twitter

Derniers commentaires

Restez en contact