EXCLU. Disco du gouffre avec l'EP Azul Piscina du duo berlinois Otto Riita

Et des remixes de Front de Cadeaux et Publicisit en bonus.

08.03.2017, par

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F03%2Fottoriita2.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22ottoriita2%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2228763%22%2C%22file%22%3A%2236351%22%2C%22width%22%3A%221952%22%2C%22height%22%3A%221464%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F03%2Fottoriita2.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2228763%22%7D%7D%7D

Le point disco du mercredi après-midi : la DJ / producteur / animatrice radio Rescue a fait équipe avec Yugo Solo (soit l'ex-guitariste de groupe metarock grenoblois RIEN) afin de monter le projet boogie autocratique OTTO RIITA. Distribué par Rock To The Beat, les deux pistes de Azul Piscina, leurs lignes de basse en trois notes et leur production au cordeau évoquent plus une nuit dans les bas-fonds Milanais (avec ce que cela implique de moustaches humides, de lunettes fumées et de coups fourrés) que les flots tranquilles d'une pièce d'eau dans une résidence luxueuse.

Les remixes du producteur italo-belge Front de Cadeaux et de l'argentin Publicist (dont le communiqué de presse nous apprend qu'il a suscité l'enthousiasme de Arnaud Rebotini) n'arrangent rien à l'affaire : le premier en fait un mambo post-rock désarticulé, le second un morceau de disco industriel tout en violence plus si contenue. 

Un EP de disco autoritaire qui s'écoute ci-dessous et sera disponible demain via Rock To The Beat



%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F03%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-03-08%20a%CC%80%2015.32.45.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-03-08%20a%CC%80%2015.32.45%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2228758%22%2C%22file%22%3A%2236346%22%2C%22width%22%3A%22497%22%2C%22height%22%3A%22495%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F03%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-03-08%20a%CC%80%2015.32.45.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2228758%22%7D%7D%7D 

Poster un commentaire
Voir aussi
2
Articles suivants

Warp Records, 1989-1992 : histoire d'une bande de mecs raisonnables

On se penche sur les premières années du label le plus important de Sheffield.
08.03.2017,
Arthur Cemeli

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F03%2Frobandsteve2-old.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22robandsteve2-old%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2228742%22%2C%22file%22%3A%2236330%22%2C%22width%22%3A%22500%22%2C%22height%22%3A%22337%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F03%2Frobandsteve2-old.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2228742%22%7D%7D%7D

Warp Records est l'abréviation de Warped Records, référence rigolarde aux vinyles gondolés que vendaient Rob Mitchell et Steve Beckett dans leur boutique de disque de Sheffield, avant de redéfinir le paysage des musiques électroniques et le champ des possibles des labels indépendants d'Angleterre et d'aillleurs. Pourtant les deux se sont longtemps amusé à trouver des acronymes à Warp, dont le plus célèbre reste "We Are Reasonable People". Au-delà de l'ironie de façade - "raisonnable" n'est pas le premier qualificatif que l'on attribuerait à deux ravers reconvertis dans la promotion et la distribution de disques aussi déviants et abrasifs que ceux d'Autechre et Aphex Twin -, on ne peut pas s'empêcher de penser qu'il fallait une bonne dose de sérieux, de détermination et, in fine, de raison pour mener à bien une mission aussi périlleuse que la leur. Retour sur la genèse du label le plus avant-gardiste d'une ville qui en a connu beaucoup. 

Lire la suite...

Surprise, le meilleur groupe de post hardcore américain de ce début d'année est espagnol

Ca s'appelle Encono et ça va mettre une petite fessée aux fans de Unsane et The Jesus Lizard.
08.03.2017,
The Drone

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F03%2FIMG_87512.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22IMG_87512%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2228755%22%2C%22file%22%3A%2236343%22%2C%22width%22%3A%223000%22%2C%22height%22%3A%222000%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F03%2FIMG_87512.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2228755%22%7D%7D%7D

En Espagne depuis de nombreuses années, l'œuvre du label BCore pousse au respect. Cousin européen du mythique label Dischord, la petite auberge espagnole accueille depuis une grosse dizaine d'années fleurons locaux (Tokyo Sex Destruction, It's Not Not, Aina) et correspondants américains (comme en témoigne la réédition récente du récent disque de Hoover). 

Lire la suite...

Nit est le plus court chemin entre Dam Funk et Jean-Jacques Perrey

Bricolage et mélancolie, un premier titre aux allures de slogan slacker revisité.
07.03.2017,
Adrien Durand

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F03%2Fnit-ok-crop-1.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22nit-ok-crop-1%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2228747%22%2C%22file%22%3A%2236335%22%2C%22width%22%3A%223114%22%2C%22height%22%3A%224358%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F03%2Fnit-ok-crop-1.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2228747%22%7D%7D%7D

Attention, la musique de Nit est très riche. Riche d'idées, de clins d'yeux stylistiques, de gimmicks surprenants mais jamais indigestes, ce 1er titre au nom évocateur "Bricolage et Mélancolie" est une très belle découverte. Rappelant autant une certaine école du funk électronique revisité que les arrangements mélodiques et lettrés de David Axelrod ou Jean Jacques Perrey, ce morceau est surtout une vraie réussite dans sa capacité à développer une approche progressiste qui digère une large culture musicale pour en faire du neuf, finalement pas si loin de la démarche d'un Madlib. 

Lire la suite...

{"template":"article","rubrique":"blog","title":"EXCLU. Disco du gouffre avec l'EP Azul Piscina du duo berlinois Otto Riita | The Drone ","videosPlayerList":null,"pageIsList":null,"nextPage":"list\/blog\/45"}

Twitter

Derniers commentaires

Restez en contact