EXCLU. Le nouveau clip d'Aquaserge en appellerait presque au conseil national de la Résistance

Presque, hein.

20.04.2017, par

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F04%2Faquaserge_monfourny.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22aquaserge_monfourny%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2229320%22%2C%22file%22%3A%2236960%22%2C%22width%22%3A%22750%22%2C%22height%22%3A%22500%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F04%2Faquaserge_monfourny.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2229320%22%7D%7D%7D
(c)  Renaud Monfourny

J'aimerais vous dire de quel film sont extraites les images du nouveau clip d'Aquaserge mais je n'en ai pas la moindre idée. La vérité c'est que je m'en fous un peu, et sûrement eux aussi. Le supergroupe de psych prog français a mieux à faire que vous faire faire la chasse aux références cachées dans leurs vidéos : les Toulousains parsèment déjà assez leurs chansons de langage codé pour nous repaitre à ce niveau-là. Ainsi, "L'ire est au rendez-vous", dont le clip est visible ci-dessous, reprend un vers de Lamartine ("Je suis d’un pas rieur le sentier solitaire") et le tourne en une ritournelle oulipienne et virevoltante, à l'image de leur musique, de plus en plus tortueuse et libre à la fois. Comme nous le disait le groupe lorsqu'on l'interviewait en février dernier pour la sortie de son épatant nouvel album Laisse Ça Être, "le premier message des résistants pendant la guerre c’était "L’hire est au rendez-vous", que le groupe a changé en "ire", soit "la colère", dans une sorte de recréation de la messagerie Radio-Londres de la Seconde Guerre Mondiale. De là à vouloir les ranger du côté d'un gaullisme résistant (on les sait plus proches d'un Comité Invisible), il y a un monde, mais l'idée est assez saugrenue et rigolote pour être suggérée. 



%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F04%2Faquaserge_cover.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22aquaserge_cover%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2229319%22%2C%22file%22%3A%2236959%22%2C%22width%22%3A%221200%22%2C%22height%22%3A%221200%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F04%2Faquaserge_cover.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2229319%22%7D%7D%7D

Poster un commentaire
Voir aussi
4
Articles suivants

Le label Invisible City Editions va dénicher ses perles discoïdes aux quatre coins du globe tout en échappant à l'écueil exotisant de la world music

Dernière merveille en date : la soca music psychédélique et languide de Oluko Imo.
20.04.2017,
Marc-Aurèle Baly

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F04%2FInvisible_City_Editions_Witch-e1490869808329.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22Invisible_City_Editions_Witch-e1490869808329%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2229326%22%2C%22file%22%3A%2236966%22%2C%22width%22%3A%221280%22%2C%22height%22%3A%22720%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F04%2FInvisible_City_Editions_Witch-e1490869808329.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2229326%22%7D%7D%7D

"Une réfraction de styles" : c'est ainsi que Brandon Hocura et Gary Abugan, les deux instigateurs canadiens de la maison Invisible City Editions, parlent dans le long portrait que leur a consacré Juno Download en 2014 de leur label, créé en 2012 dans le but non seulement de rééditer des joyaux oubliés des quatre coins du globe, mais également de "converser avec notre rapport au passé", de mettre en exergue les contextes d'émergence des disques qu'ils sortent, mais aussi (et surtout) d'épancher leur grosse soif de gros geeks.

Lire la suite...

Lame vient d'inventer l'easy listening dark

On regarde le clip des Italiens avant la sortie d'un nouvel album demain.
20.04.2017,
Adrien Durand

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F04%2Flame2.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22lame2%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2229322%22%2C%22file%22%3A%2236962%22%2C%22width%22%3A%22960%22%2C%22height%22%3A%22638%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F04%2Flame2.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2229322%22%7D%7D%7D

On partait d'un bon a priori sur Lame. Fondé par des membres échappés de Cave Dogs et Movie Star Junkies, le groupe italien botte en touche et ne se lance pas dans le tout venant garage punk crasseux.

Lire la suite...

King Britt invite l'autre héritière de Sun Ra Moor Mother sur un album qu'on imagine aussi cosmique qu'analogique

Dont on regarde le trailer ci-dessous.
18.04.2017,
Arthur Cemeli

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F04%2FKING%2BSYNTHS.jpeg%22%2C%22alt%22%3A%22KING%2BSYNTHS%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2229313%22%2C%22file%22%3A%2236953%22%2C%22width%22%3A%221500%22%2C%22height%22%3A%221125%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F04%2FKING%2BSYNTHS.jpeg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2229313%22%7D%7D%7D

Contrairement à une idée très répandue, le centre spatial le plus actif des Etats-Unis ne se trouve pas à Houston mais à Philadelphie. C'est dans cette ville de la côte Est qu'avait élu domicile le jazzman intergalactique Sun Ra, c'est aussi là que sont basés deux de ses héritiers les plus remarquables : le vétéran hip-hop / house / soul de science-fiction King Britt et l'activiste Moor Mother.

Lire la suite...

{"template":"article","rubrique":"blog","title":"EXCLU. Le nouveau clip d'Aquaserge en appellerait presque au conseil national de la R\u00e9sistance | The Drone ","videosPlayerList":null,"pageIsList":null,"nextPage":"list\/blog\/12"}

Twitter

Derniers commentaires

Restez en contact