HEALTH: Still Not Afraid

Des flingues, des cigares et du poker: les Californiens ont inventé la promo série-Z.

06.01.2011, par

A part faire de la noise blindée d’effets, les Californiens de HEALTH ont un hobby: produire des vidéos débiles – à l’objectif viral assez assumé – qu’ils balancent sur le Net. Ainsi, pour annoncer sa prochaine tournée australienne, le groupe s’est fendu d’un magnifique faux trailer de thriller série-Z baptisé Still Not Afraid.

Dans cette minute et demie absurde, ponctuée de coups de feu sur-saturés, se bousculent une partie de poker qui dégénère, de l’amour, de la trahison, du pétage de main à coups de portière, des cigares, et, surtout, la réplique culte: “I’ll kill you in my wife“.

C’est à voir ci-dessous. Enjoy.

Commentaires
2
06.01.2011 par Pony.one :
P4RF4IT
06.01.2011 par clement :
agree
Poster un commentaire
Articles suivants

Zoo Kid: Out Getting Ribs

La relève de Deerhunter et Department Of Eagles assurée par un gamin de 16 ans.
06.01.2011,
Camille Bertini

Zoo Kid aurait pu être un des héros du nouveau casting de Skins: c’est le sosie masculin prépubère de La Roux et il est Anglais. Heureusement, Archy Marshall, son truc à lui c’est de prendre sa guitare électrique et de tartiner de la reverb-en-veux-tu-en-voilà pour faire la pop en détresse façon Deerhunter ou Department Of Eagles. Rien que ça.

Lire la suite...

Bruise Cruise Festival

Toi aussi, meurs noyé au large des Bahamas avec tes groupes de Garage préférés.
05.01.2011,
David Pais

Dégoûté! Tout juste après avoir réservé mon billet pour un super week-end détente à Center Parcs en Sologne, je tombe sur cette info qui risque de ruiner un séjour qui s’annonçait absolument exquis. C’est avec effroi que j’apprends que du 25 au 28 février, quelque 400 petits veinards vont pouvoir s’enfiler des piña coladas et se vautrer dans le stupre au cours d’une croisière pas comme les autres, entre Miami et Les Bahamas.

Lire la suite...

Mike Grant: Detroit's East Side vs. West Side

Retour aux fondamentaux techno avec la mixtape d'un apôtre du genre.
05.01.2011,
Camille Larbey

Mike Grant est bien moins connu que ses potes de la sainte techno-trinité Kevin “The Elevator” Saunderson, Derrick “The Innovator” May et Juan “The Originator” Atkins mais n’en est pas moins important. Il nous offre Detroit’s East Side vs. West Side, une mixtape sortie de son grenier musical. C’est donc l’occasion de revenir sur  ce vieux briscard de Motor City.

Avant de faire de la musique, le jeune Mike Grant en écoute beaucoup. Son oncle est manager pour une radio qui diffuse du R&B et de la dance. Cela permet à Mike l’accès aux copies promotionnelles des nouveautés. Il attire alors la convoitise des DJs locaux avides d’inédits. En 1980, Grant rejoint le collectif DJ Men Of Music, dont fait partie Blake Baxter, rencontré sur les bancs du lycée. Ce dernier  lui apprend l’art de mixer. Grant bosse ses gammes et devient trois ans plus tard résident au club de Détroit Studio 54.  A l’été 1985, il intègre en tant que DJ la radio Streetbeat, première radio de la ville à proposer des mixes.

Lire la suite...

{"template":"article","rubrique":"blog","title":"HEALTH: Still Not Afraid | The Drone ","videosPlayerList":null,"pageIsList":null,"nextPage":"list\/blog\/2100"}

Twitter

Derniers commentaires

Restez en contact