Il y a de la synth pop bien de chez nous et un jeu de mot un peu pourri sur la dernière compilation de la Souterraine

Sainte Pop est sorti vendredi et s'écoute ici.

26.09.2016, par

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2016%2F09%2Fmaxresdefault.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22maxresdefault%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2226033%22%2C%22file%22%3A%2233353%22%2C%22width%22%3A%221280%22%2C%22height%22%3A%22720%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2016%2F09%2Fmaxresdefault.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2226033%22%7D%7D%7D

En fin de semaine dernière, alors que certains membres de la rédaction étaient trop occupés à se gratter la tête et à se pincer devant une tribune impayable censée s'adresser à cette masse informe qu'est notre génération précaire (ou quelque chose comme ça, on se repenche sur le sujet très rapidement), on a failli passer à côté de la nouvelle compilation de la Souterraine, laquelle produisait elle aussi sa petite tambouille dans son coin. 

La compilation en question, intitulée Sainte Pop (tout le monde aura capté le jeu de mot rigolo-pourri), présente des habitués de la maison (Jaune, Barbagallo) et met en exergue les penchants les plus synthétiques et cold de chacun. On apprécie la relative froideur de l'ensemble, et la volonté constante de la Souterraine de sortir de sa zone de confort. Mais ce qu'on a surtout repéré, c'est le morceau placé à la 10e position, Eva Joly, interprété par un certain Monsieur Crane.

Ex-tenant de ce qu'on a appelé à une époque le rap alternatif, axe Fuzati/MC Portière (pour les amateurs bordelais), l'auteur du titre en question est aussi et surtout le chanteur de Strasbourg, dont on pense plutôt le plus grand bien en ces pages. Quoiqu'il en soit, Monsieur Crane s'apprête à sortir un nouvel album chez les copains du Turc Mécanique en octobre, et à l'écoute du premier extrait dévoilé, on se dit que sa pop exsangue désespérément rigolarde en dit finalement pas mal sur l'idée de "malaise contemporain" que certains essaient tant bien que mal de circonscrire en ce moment.

La nouvelle compilation de la Souterraine Sainte Pop est sortie vendredi dernier. Elle est en écoute et en téléchargement gratuit ci-dessous :




%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2016%2F09%2Fa3921982545_10.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22a3921982545_10%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2226031%22%2C%22file%22%3A%2233351%22%2C%22width%22%3A%221200%22%2C%22height%22%3A%221200%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2016%2F09%2Fa3921982545_10.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2226031%22%7D%7D%7D

Poster un commentaire
Voir aussi
6
Articles suivants

La dernière sortie de PAN mêle réalité augmentée, field recording et expérience interactive

Balade sur une plage digitale et sexe bactérien sur eAR.fi.
26.09.2016,
Arthur Cemeli

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2016%2F09%2Fpan-72-ear-ville-haimala-1-1.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22pan-72-ear-ville-haimala-1-1%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2226028%22%2C%22file%22%3A%2233348%22%2C%22width%22%3A%22472%22%2C%22height%22%3A%22312%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2016%2F09%2Fpan-72-ear-ville-haimala-1-1.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2226028%22%7D%7D%7D

Après le site accompagant la sortie de Deceptionista de Aaron David Ross, le label de Berlin PAN se penche de nouveau sur l'interaction entre web interactif et musique avec son dernier projet eAR (AR en majuscule pour Augmented Reality). Le site propose une immersion en format Let's Play basée sur le travail sonore de Ville Hamaia de Amnesia Scanner et les textes de l'artiste conceptuel Harm van den Dorpel.

Lire la suite...

Les Mandolin Sisters représentent la nouvelle incarnation électrique de la musique carnatique

Rencontre avec Sreeusha et Sireesha, les deux soeurs mandolinistes.
26.09.2016,
Franck Stofer

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2016%2F09%2Fcarnaticthumb.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22carnaticthumb%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2226019%22%2C%22file%22%3A%2233339%22%2C%22width%22%3A%221344%22%2C%22height%22%3A%22896%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2016%2F09%2Fcarnaticthumb.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2226019%22%7D%7D%7D

Alors que sur une plage de de Malawi, Gasper Nali astique son gaffophonesque Babatoni sur une ritournelle afro-Clash, le quintette vénézuélien Quitiplas de Arenita frappe ses bambous sur la pierre et lance un coro-pregón (call-and-response) des plus efficaces. Ces objets sonores parfois non identifiés surgissent sous nos yeux au détour d’une recherche YouTube ou en déroulant le fil de news de notre page Facebook. Une poésie algorithmique du quotidien que l’on consomme en toute indifférence mais qui peut parfois être une révélation. C’est de cette manière que la plupart d’entre nous ont découvert les Mandolin Sisters, grâce à une furtive vidéo partagée sur les réseaux. Nos yeux ont d’abord accroché, peut-être à cause de leur saris rose bonbon ou de cette étrange gémellité. Puis nos oreilles, désensablées par cette dextérité extraterrestre : un cerveau, quatre bras, deux mandolines électriques. Tel un saumon de l’hémisphère nord, je suis remonté à la source pour décrypter cet ovni musical indien. Echange décontracté avec Sreeusha et Sireesha, les deux soeurs mandolinistes, qui représentent aujourd’hui la nouvelle incarnation de la musique carnatique.

Lire la suite...

Découvrez des tas de nouvelles manières d'exploser des pastèques avec le dernier clip de Powell

Le producteur a partagé un nouvel extrait de Sport qui sortira le 14 octobre chez XL Recordings.
23.09.2016,
Arthur Cemeli

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2016%2F09%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202016-09-23%20a%CC%80%2012.41.37.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202016-09-23%20a%CC%80%2012.41.37%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2226007%22%2C%22file%22%3A%2233325%22%2C%22width%22%3A%221261%22%2C%22height%22%3A%22674%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2016%2F09%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202016-09-23%20a%CC%80%2012.41.37.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2226007%22%7D%7D%7D

Pour citer le très sérieux Resident Advisor, Powell fait partie "du pool très réduit des artistes dance dont la musique constitue un genre en elle-même." Avec le clip de "Jonny" le producteur anglais ambitionne apparemment de rejoindre le même pool dans la catégorie vidéo.

Lire la suite...

{"template":"article","rubrique":"blog","title":"Il y a de la synth pop bien de chez nous et un jeu de mot un peu pourri sur la derni\u00e8re compilation de la Souterraine | The Drone ","videosPlayerList":null,"pageIsList":null,"nextPage":"list\/blog\/503"}

Twitter

Derniers commentaires

Restez en contact