Jojo Hiroshige / Paal Nilssen-Love / Pika / Lasse Marhaug: Osaka Fortune LP

Quatre mastodontes reviennent aux fondations du harsh noise. Stream intégral.

28.11.2013, par

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2013%2F11%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202013-11-27%20a%CC%80%2019.06.08.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202013-11-27%20a%CC%80%2019.06.08%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2211223%22%2C%22file%22%3A%2216575%22%2C%22width%22%3A%22516%22%2C%22height%22%3A%22757%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2013%2F11%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202013-11-27%20a%CC%80%2019.06.08.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2211223%22%7D%7D%7DOn ne s'improvise pas harsh noiser. Le truc a pourtant l'air à la portée du premier pékin un tant soi peu appareillé puisqu'il suffit de brancher deux machines à l'envers ou de laisser la guitare posée contre le HP de l'ampli et de monter très fort le volume. Mais soumettez donc à un aficionado l'idée comme quoi la discipline aurait quelque chose à voir avec la facilité: il vous répondra à coup sûr (et à raison) que ce n'est pas par hasard que l'art du bruit volontaire s'accompagne toujours d'une ascèse artistique totale. Le harsh noise ne se joue pas, il ne s'interprète pas, il se vit et se pratique de manière exclusive; ou alors il n'est que triste boucan d'ambiance, et Dieu sait que toute l'essence du genre tient à cette infime mais cruciale différence. Le loup en soi ne se trouve pas comme ça.

Tout ça pour dire qu'on a affaire ici à du harsh pur premium: la rencontre de deux mastodontes du Japon et de deux activistes hardcore de Norvège, enregistrée en studio dans la Mecque de la noise mondiale, Osaka. Il y a d'abord Yoshiyuki "Jojo" Hiroshige, leader des légendaires Hijokaidan et initiateur plus ou moins involontaire du genre à la fin des années 70; il y a ensuite Pika, moitié des très regrettées Afrirampo et collaboratrice régulière d'Acid Mothers Temple dont on guette le moindre sursaut; il y a après l'insatiable et très volontaire Lasse Marhaug, dont la discographie monstrueuse occupe déjà 6 pages sur Discogs; il y a enfin Paal Nilssen-Love, batteur de free furieux qui co-dirige vaillamment The Thing (avec Mats Gustafsson) et Fire Room (avec Marhaug et Ken Vandermark).

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2013%2F11%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202013-11-27%20a%CC%80%2019.05.40.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202013-11-27%20a%CC%80%2019.05.40%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22left%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-left%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2211225%22%2C%22file%22%3A%2216577%22%2C%22width%22%3A%22788%22%2C%22height%22%3A%22467%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2013%2F11%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202013-11-27%20a%CC%80%2019.05.40.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2211225%22%7D%7D%7D"Techniquement", puisqu'il y a deux batteurs dans la pièce, on a donc ici pas tout à fait affaire à du harsh noise pur et dur mais plutôt à une sorte de free noise augmenté (j'ai envie de dire "exagéré") par la lignée la plus sauvage du free jazz européen, initiée dans les années 70 par le saxophoniste allemand Peter Brötzmann. Mais le rendu est particulièrement puissant et habité: du bruit très agité et très offensif, boosté par des roulements de roulements de batterie très brutaux pour faire gronder plus fort dans les profondeurs. Singulièrement jusqu'au-boutistes dans l'agitation et dans leur volonté d'exposer l'animalité de la performance en train de se dérouler, les quatre loups semblent renvoyer directement aux fondations posées par le guitariste Masayuki Takayanagi, émancipateur essentiel de la musique improvisée dont le parcours va du jazz cool (dans les années 50) au lâcher dyonisien le plus indompté. Egalement surnommé Jojo, Takayanagi est un peu le Père de tous les joueurs de jazz en chasse de leur loup intérieur, et celui qui a permis au harsh noise de venir au monde. On exagère donc à peine en disant que ce LP sorti par le label français Premier Sang est important. 

.1
Osaka Fortune
Face A
00:13:12
{"playlistId":"768","id":"3268","mp3":"bWVkaWEvMjAxMy8xMS9PU0FLQV9PTkUubXAz","artist":"Osaka Fortune","title":"Face A"}
.2
Osaka Fortune
Face B
00:13:51
{"playlistId":"768","id":"3269","mp3":"bWVkaWEvMjAxMy8xMS9PU0FLQV9UV08ubXAz","artist":"Osaka Fortune","title":"Face B"}

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2013%2F11%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202013-11-28%20a%CC%80%2013.00.01.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202013-11-28%20a%CC%80%2013.00.01%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2211228%22%2C%22file%22%3A%2216580%22%2C%22width%22%3A%22591%22%2C%22height%22%3A%22595%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2013%2F11%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202013-11-28%20a%CC%80%2013.00.01.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2211228%22%7D%7D%7D

 

 

Commentaires
1
31.01.2017 par sbinetbanking :
It didn't come from the Government down. There was no dictum, no declaration, no censorship, to start with, no! Technology, mass exploitation, and minority pressure carried the trick, thank God.
Poster un commentaire
Voir aussi
5
Articles suivants

Nina Kraviz: Desire

On arrête tout et on écoute un bon morceau.
27.11.2013,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2013%2F11%2Fnina-kraviz.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22nina-kraviz%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2211196%22%2C%22file%22%3A%2216547%22%2C%22width%22%3A%22530%22%2C%22height%22%3A%22353%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2013%2F11%2Fnina-kraviz.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2211196%22%7D%7D%7DIl paraît que personne ne parle jamais de la musique de Nina Kraviz. Que la critique techno internationale, ce panier de priapiques pataugeant dans sa fange de misogynie, n'aurait d'yeux que pour sa moue de modèle glacé et moquerait allègrement son talent en colportant la légende selon laquelle son album aurait été ghostwrité par son boyfriend Ben Klock.

Lire la suite...

Guerilla Toss: Pink Elephant

Du boucan, de l'énergie, un guitariste qui montre son zizi: que demande le peuple?
26.11.2013,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2013%2F11%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202013-11-26%20a%CC%80%2012.35.27.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202013-11-26%20a%CC%80%2012.35.27%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2211186%22%2C%22file%22%3A%2216536%22%2C%22width%22%3A%22809%22%2C%22height%22%3A%22538%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2013%2F11%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202013-11-26%20a%CC%80%2012.35.27.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2211186%22%7D%7D%7DTout donne envie ici: le nom du groupe ("branlette en mode guerilla" si vous êtes anglais, "pile ou face guerrier" si vous êtes américain), le label (l'excellent NNA Tapes du Vermont), le nom de l'album ("Gay Disco") et la manie étrange du guitariste à tomber le calebute (la photo de presse collée ci-contre parle d'elle-même).

Valeur montante de la scène weird rock de Boston (sans doute celle qui zone autour du super disquaire Weirdo Records), ce quintet qui a déjà sorti un disque sur le Tzadik de John Zorn fait du boucan zeuhlesque comme si Skin Graft était encore le label le plus cool du monde et on avoue que ça nous fait chaud au coeur parce qu'on en entend plus si souvent.

Lire la suite...

patten: Aviary

La nouvelle signature de Warp est suffisamment zarbie pour nous filer la banane.
26.11.2013,
Sébastien Tribot

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2013%2F11%2Fpatten191113.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22patten191113%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2211190%22%2C%22file%22%3A%2216540%22%2C%22width%22%3A%22685%22%2C%22height%22%3A%22514%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2013%2F11%2Fpatten191113.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2211190%22%7D%7D%7DIl se passe un truc chez les labels vétérans de "l'electronic listening music" que sont Ninja Tune et Warp en tête. En effet, si ces bonnes vieilles institutions n'ont jamais cessé de fouiller dans la fourmillante manne de l'underground pour donner des coups de fouet à leurs catalogues, leurs choix de signature de ces dernières années avaient plutôt l'air de tenir de pétages de plombs plus ou moins heureux au jour le jour que de vrais beaux choix dignes de leurs âge d'or respectifs.

Lire la suite...

{"template":"article","rubrique":"blog","title":"Jojo Hiroshige \/ Paal Nilssen-Love \/ Pika \/ Lasse Marhaug: Osaka Fortune LP | The Drone ","videosPlayerList":null,"pageIsList":null,"nextPage":"list\/blog\/2490"}

Twitter

Derniers commentaires

Restez en contact