EXCLU : Le punk rock de Pierre & Bastien n'a pas l'air une seule seconde de croire à ce qu'il raconte

Et c'est pour ça qu'il est bien plus finaud qu'il n'en a l'air.

19.01.2017, par

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F01%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-19%20a%CC%80%2010.51.07.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-19%20a%CC%80%2010.51.07%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227926%22%2C%22file%22%3A%2235371%22%2C%22width%22%3A%22660%22%2C%22height%22%3A%22314%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F01%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-19%20a%CC%80%2010.51.07.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227926%22%7D%7D%7D

De prime abord, on pourrait penser que la musique des Français de Pierre et Bastien se la joue bas du front, avec son clin d'œil un peu pété à Pierre Bastien, ses chansons punk qui ne dépassent pas le cadre du couplet-refrain-couplet, ses thèmes du genre éculés et cette manière de dérouler un programme "keupon" au pied de la lettre sans sourciller.

Alors qu'en fait, lorsqu'on y regarde et qu'on tend l'oreille de plus près, on remarque que le groupe est bien plus finaud qu'il n'y paraît : en jouant justement sur les limites pour mieux en révéler les contours frustrants et en répétant des paroles faussement idiotes mais au fond vraiment désespérées, le groupe s'enferme volontairement dans un carcan pour y trouver paradoxalement un espace de liberté.

Le clip du morceau "Secret", qu'on regarde en exclu ci-dessous, ne dit d'ailleurs pas autre chose que ça : avec ses allitérations un peu bebêtes mais à la simplicité obsédante (les mecs avec leurs fringues / les mecs avec leur fric) et son ironie détachée et clinique, on se dit que Pierre & Bastien dit peut-être bien plus de l'aliénation sociale, sexuelle et matérielle d'aujourd'hui que s'il avait l'air de croire une seconde à ce qu'il racontait.

Le nouvel album de Pierre & Bastien, Musique Grecque, est sorti le 20 janvier chez SDZ Records. Il se commande ici. 



%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F01%2Fmusiquegrecque.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22musiquegrecque%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227925%22%2C%22file%22%3A%2235370%22%2C%22width%22%3A%22885%22%2C%22height%22%3A%22885%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F01%2Fmusiquegrecque.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227925%22%7D%7D%7D

Poster un commentaire
Voir aussi
4
Articles suivants

SEPIA. On réécoute le premier album solo de Ryuichi Sakamoto, enregistré quelques mois avant l'album éponyme du Yellow Magic Orchestra

Pour son 65e anniversaire, il vient d'annoncer un nouvel album solo à venir.
18.01.2017,
Marc-Aurèle Baly

Artiste : En 1978, à peine quelques mois avant que le Yellow Magic Orchestra ne sorte son fameux premier album, Ryuichi Sakamoto publiait The Thousand Knives of Ruyuichi Sakamoto, son tout premier disque en solo. Il passa plus de 500 heures à l'enregistrer, et passa des journées entières sans dormir afin de le produire. La première piste de l'album, "Thousand Knives", structure folle à tiroirs qui s'étire sur plus de huit minutes, témoigne du soin apporté à la production et du perfectionnisme effréné de Sakamoto. Pour la petite histoire, le titre du morceau (et de l'album) font référence à l'utilisation de la mescaline décrite par Henri Michaux dans son livre Misérable Miracle
Album : The Thousand Knives of Ruyuichi Sakamoto
Année : 1978
Label : Columbia
En savoir plus : Une interview de Salkamoto à propos de la mort David Bowie dans Fact


Lire la suite...

EXCLU : Exit Someone nous prouve que dans la pop, chaque sortie est une nouvelle porte d'entrée

On écoute le nouvel EP du duo montréalais, entre variet 80's et pop 2017.
18.01.2017,
The Drone

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F01%2Funnamed%20(1)-1.png%22%2C%22alt%22%3A%22unnamed%20(1)-1%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227913%22%2C%22file%22%3A%2235358%22%2C%22width%22%3A%22750%22%2C%22height%22%3A%22497%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F01%2Funnamed%20(1)-1.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227913%22%7D%7D%7D

La musique pratiquée par le duo Exit Someone (monté par des membres de la galaxie TOPS et Vesuvio Solo) risque bien de vous réconcilier avec votre tonton fan de golf et de Cock Robin. Naviguant dans les douceâtres eaux de la variété internationale 80's (de Sade à Steely Dan), les morceaux qui composent ce nouveau disque ont l'intelligence de ne pas jouer la carte du perfectionnisme Hi-Fi qui plombent les productions récentes d'une certaine pop US (Nite Jewel en tête). Bien entendu, cette reconstruction de clichés sonores (les chœurs, le flanger de la guitare, la flute jazzy) est faite à la lumière d'une musique jouée par des kids de 2017. Si elle n'est pas encore à la hauteur de l'iconoclasme d'Ariel Pink et de la folie de Gary Wilson, peut-être trop sage dans sa reclecture, la musique de Exit Someone réserve de bons moments et de jolies ambiances bar d'hôtel au soleil.

Lire la suite...

La dance music de Not Waving, de plus en plus dégénérée, vous propose de laisser votre cerveau au vestiaire du club

On écoute un 1er extrait du maxi Populist à paraitre le 20 janvier via Ecstatic Recordings.
18.01.2017,
Arthur Cemeli

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F01%2Fnotwaving1.png%22%2C%22alt%22%3A%22notwaving1%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227906%22%2C%22file%22%3A%2235350%22%2C%22width%22%3A%22770%22%2C%22height%22%3A%22400%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F01%2Fnotwaving1.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227906%22%7D%7D%7D

Not Waving change de crèmerie mais il continue à soigner ses communiqués de presse. Après la collection de morceaux — pardon, de chansons — pour séances de destruction à l'apéro, vacanciers et trajets en transports en communs sous pression" de son album sorti chez Diagonal début 2016, le voilà de retour avec le maxi The Populist, soit "quatre gros bangers, qui flirtent avec le New Beat louche, l'Euro EBM, l'Acid No!se et la deep-raved italo" à sortir cette semaine sur Ecstatic Recordings.

Lire la suite...

{"template":"article","rubrique":"blog","title":"EXCLU : Le punk rock de Pierre & Bastien n'a pas l'air une seule seconde de croire \u00e0 ce qu'il raconte | The Drone ","videosPlayerList":null,"pageIsList":null,"nextPage":"list\/blog\/223"}

Twitter

Derniers commentaires

Restez en contact