Le suprémaciste blanc Richard Spencer va-t-il un jour arrêter de se prendre des droites en public ?

La réponse est dans la question.

11.04.2017, par

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F04%2Fspencer.jpeg%22%2C%22alt%22%3A%22spencer%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2229268%22%2C%22file%22%3A%2236908%22%2C%22width%22%3A%22800%22%2C%22height%22%3A%22587%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F04%2Fspencer.jpeg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2229268%22%7D%7D%7D

Après le fameux gauche-droite de black bloc sous fond de New Order (et tous ses dérivés musicaux), Richard Spencer, l'un des théoriciens les plus médiatisés de l'alt right américaine (qui a d'abord soutenu Trump puis s'en est désolidarisé suite à son "laxisme en matière d'immigration"), continue de se prendre régulièrement des droites en public où qu'il se rende. Cette fois, c'était ce week-end, lors d'une manifestation anti guerre en Syrie devant la Maison Blanche, lors de laquelle Spencer s'est, comme à son habitude, attiré les foudres de ses adversaires jusqu'à l'affrontement physique, mais cette fois accompagné de paillettes. Les internautes ont gardé les bonnes vieilles recettes qui fonctionnent et ont remonté la vidéo sous fond de Bruce Springsteen - et ça marche toujours autant, c'est pour ça qu'on vous la partage ci-dessous. Qu'il vente ou qu'il pleuve, que Richard Spencer se trouve dans une manif' devant la Maison Blanche ou dans un rassemblement pro Trump, il y aura visiblement toujours un antifa pour lui en coller une. Ce qui n'a apparemment pas empêché Spencer d'insulter son chauffeur de taxi pour son accent indien en quittant précipitamment les lieux, escorté par la police, d'après Dazed Digital. En avant l'Amérique. 

Poster un commentaire
Articles suivants

On n'aurait pas cru que la superposition de fréquences de police et de playlists ambient soit la chose la plus relaxante au monde

Et pourtant.
05.04.2017,
The Drone

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F04%2Fyouarelisteningto-ambient-police-1200x675.jpeg%22%2C%22alt%22%3A%22youarelisteningto-ambient-police-1200x675%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2229200%22%2C%22file%22%3A%2236839%22%2C%22width%22%3A%221200%22%2C%22height%22%3A%22675%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F04%2Fyouarelisteningto-ambient-police-1200x675.jpeg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2229200%22%7D%7D%7D

Les idées les plus simples sont souvent les meilleures, encore fallait-il penser à celle-ci. En 2010, Eric Eberhardt se rend compte par hasard que pirater les fréquences de police de sa ville de San Francisco et les superposer à des morceaux d'ambient donne un résultat pour le moins intéressant : "la combinaison des deux marchait parfaitement, explique-t-il dans un entretien à Fact Magazineun peu comme la bande-originale d'un film".

Lire la suite...

Soundcloud VS Bandcamp, le meme du mois (au moins)

Match à mort entre niches. Via The Fader.
04.04.2017,
The Drone

Certains clichés recellent une bonne part de vérité : celui qui veut que Bandcamp soit le refuge des musiciens indie en vans et pull trop large, et Soundcloud le domaine des producteurs d'emo-rap à roulettes et piercing phosphorescent, est de ceux-là. En jouant sur cette opposition (qui bien évidemment se mord parfois totalement la queue), l'utilisateur de Twitter @jsmithyeet a lancé une petite avalanche de réponses, sélection des meilleurs tweets. Via The Fader

Lire la suite...

Sufjan Stevens est tellement devenu un bon troll qu'il a réussi à troller son propre label

Nouveau single la tête dans les étoiles, les oreilles dans le caniveau.
29.03.2017,
The Drone

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F03%2FSufjan-Stevens-Pitchfork-1.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22Sufjan-Stevens-Pitchfork-1%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2229069%22%2C%22file%22%3A%2236707%22%2C%22width%22%3A%221920%22%2C%22height%22%3A%221080%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F03%2FSufjan-Stevens-Pitchfork-1.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2229069%22%7D%7D%7D

Après le projet des 50 albums par état dont tout le monde sait qu'il n'aurait jamais pu être mené à terme, le rap projet booty call de Sisyphe, les reprises de Drake et les concerts ailés en banjo, Sufjan Stevens nous fait maintenant le coup du retour cosmique et progressif d'Eiffel 65 chez 4AD avec des membres de The National. Ça va commencer à se voir, un moment. 

Lire la suite...

{"template":"article","rubrique":"shitlist","title":"Le supr\u00e9maciste blanc Richard Spencer va-t-il un jour arr\u00eater de se prendre des droites en public ? | The Drone ","videosPlayerList":null,"pageIsList":null,"nextPage":"list\/shitlist\/5"}

Twitter

Derniers commentaires

Restez en contact