Articles écrits par

Olivier Lamm

.

Judah Warsky: Think of Me (Acid Arab remix)

Voyage à Molenbeek-Saint-Jean.
01.07.2014,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F07%2FCapture%20d%E2%80%99%C3%A9cran%202014-07-01%20%C3%A0%2014.17.22.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99%C3%A9cran%202014-07-01%20%C3%A0%2014.17.22%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2214650%22%2C%22file%22%3A%2220432%22%2C%22width%22%3A%22807%22%2C%22height%22%3A%22620%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F07%2FCapture%20d%E2%80%99%C3%A9cran%202014-07-01%20%C3%A0%2014.17.22.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2214650%22%7D%7D%7DLa dernière fois qu'on vous a parlé de Judah Warsky, c'était pour évoquer la sortie à venir de Bruxelles via le singulier manifeste qui lui sert d'ouverture, "Bruxelles, Capitale de l'Europe". Emballé par l'optimisme et le premier degré de ce petit hymne pacifique et technophile, on y devinait au premier plan par la silhouette de l'Atomium, ses sphères en acier trempé et ses promesses de nouvelle utopie pour la nouvelle humanité. Puis quelques temps plus tard, on a eu Bruxelles en entier et on a découvert que l'ouverture était plus un avant-propos général sur la capitale belge (et l'Europe [et le Monde]) et que l'album avait plein d'autres cordes à son arc et de pentes à nous faire dévaler.

Lire la suite...

Atom™: Alpha Txt Live at Labyrinth 2012

40 mn d'ambient qui ne peuvent vous faire que du bien.
30.06.2014,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F06%2Flabyrinth2011-119.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22labyrinth2011-119%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2214616%22%2C%22file%22%3A%2220397%22%2C%22width%22%3A%22640%22%2C%22height%22%3A%22425%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F06%2Flabyrinth2011-119.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2214616%22%7D%7D%7DUwe Schmidt pratique l'ambient depuis toujours, comme d'autres les gammes sur leur guitare ou leur gymnastique du matin. Collaborateur historique de feu Pete Namlook depuis Coeur Atomique en 1993, énorme pourvoyeur de nappes profondes et de drones en trois dimensions pour Fax, le géant allemand revient au genre à peu près tous les 4 ou 5 disques - ce qui équivaut à peu près pour lui à une baleine blanche sans beat tous les deux ans.

Lire la suite...

Fracture: Loving Touch

Un banger en cache souvent un autre.
26.06.2014,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F06%2FFracture-420x420.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22Fracture-420x420%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2214579%22%2C%22file%22%3A%2220360%22%2C%22width%22%3A%22420%22%2C%22height%22%3A%22420%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F06%2FFracture-420x420.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2214579%22%7D%7D%7DComme un paquet des maxis de la grande époque du hardcore, ce morceau en cache un autre. Caché au coeur de ce pur banger troussé aux petits oignons pour l'underground neo jungle / post dubstep / "dance londonienne de 2014", on retrouve en effet l'acapella de "You Used To Hold Me", anthem de la Chicago house tardive sorti en 1989 sur Hot Mix 5 et chanté par la diva Xaviera Gold qui fit les beaux jours de la Haçienda. C'est tout bénef' pour tout le monde - le sémillant boss d'Astrophonica qui file un cachet pas possible à son instru, le house lover qui savoure son mug de nostalgie, le jeune mélomane qui remonte les branches de l'Histoire - et ça nous donne très fort envie de rédiger une lettre ouverte à la jeune génération qui bosse sur la dance de demain: pensez à collez de nouveau les acapella de vos morceaux sur vos maxis, parce qu'au train où vont les choses, les producteurs de dance de 2025 en auront forcément besoin.

Lire la suite...

Zammuto: Great Equator

Le Rémy Bricka du Vermont revient à la rentrée.
26.06.2014,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F06%2F554786.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22554786%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2214574%22%2C%22file%22%3A%2220355%22%2C%22width%22%3A%22321%22%2C%22height%22%3A%22500%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F06%2F554786.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2214574%22%7D%7D%7DZammuto, le disque de Zammuto d'il y a deux ans, nous avait passablement ébloui. Prototype singulier d'indie chou fleur nourri au meilleur de l'ingénierie électronique dernier cri, l'album se consommait aussi bien comme une soupe sentimentale que comme un mille-feuilles ésotérique à tiroirs, un tian mélodique qu'une verrine fumant d'azote liquide.

Echappé des brillants et regrettés The Books, architecte du dimanche (la petite cabane en photo-ci dessous, c'est son studio perso au fond du Vermont) et bricoleur invétéré d'instruments bizarres (voir ci-dessous également sa machine à faire groover les sillons fermés), l'Américain ne peut en quelque sorte pas s'empêcher de jouer son post folk électronique sans l'habiller d'inventions dignes de Rémy Bricka.

Le premier extrait d'Anchor, son nouvel album à sortir sur Temporary Residence à la rentrée, est donc totalement prévisible dans son imprévisibilité: assise en bois vert, harmonies en étages, émotions tendues comme un arc et parenthèses électroniques entre toutes les parties. C'est très beau, déjà un poil daté s'il faut vraiment coller aux normes esthétiques du moment, d'autant plus irresitible que ça fait justement la nique aux normes esthétiques du moment. On en reparle quand y a du neuf à se mettre sous la dent.

Lire la suite...

Cha Cha Guitri: French Synth Wave, St Etienne - 1981

Redécouverte majeure d'un groupe mineur de la synthpop française des années 80. Stream exclu.
25.06.2014,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F06%2FCapture%20d%E2%80%99%C3%A9cran%202014-06-25%20%C3%A0%2011.51.09.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99%C3%A9cran%202014-06-25%20%C3%A0%2011.51.09%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2214531%22%2C%22file%22%3A%2220311%22%2C%22width%22%3A%22646%22%2C%22height%22%3A%22889%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F06%2FCapture%20d%E2%80%99%C3%A9cran%202014-06-25%20%C3%A0%2011.51.09.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2214531%22%7D%7D%7DCommençons par une petite confession rétromaniaque: on a entendu peu de morceaux aussi irrésistibles ces 3 derniers mois que "Nonononon". Tout y est frais, le question réponse fille / garçon, le ton de la chanteuse, le ton du chanteur,  le gimmick kraftwerkien, la poésie arty, matérialiste, limite cratyliste, subtilement distanciée et superbement bien sentie des paroles ("Avez-vous remarqué malgré la vitesse à laquelle nous roulons le bleu de la mer?")... Et sans vouloir nous dédouaner de la rétrophilie honteuse qui sous-tend effectivement notre affection pour la chanson en question, peu nous importe quand on l'écoute qu'elle provienne d'une cassette oubliée enregistrée à Saint-Étienne à l'orée des années 1980 puisqu'on lui ferait sûrement une fête si elle était le fait d'un groupe de gamins formé avant-hier matin.

.1
Cha Cha Guitri
Nonononon
00:03:06
{"playlistId":"880","id":"3660","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8wNi8wMSBQaXN0ZSAwMS5tcDM=","artist":"Cha Cha Guitri","title":"Nonononon"}
.2
Cha Cha Guitri
Art nègre
00:03:35
{"playlistId":"880","id":"3661","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8wNi8wMiBQaXN0ZSAwMi5tcDM=","artist":"Cha Cha Guitri","title":"Art n\u00e8gre"}
.3
Cha Cha Guitri
Les yeux ouverts...
00:03:15
{"playlistId":"880","id":"3662","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8wNi8wMyBQaXN0ZSAwMy5tcDM=","artist":"Cha Cha Guitri","title":"Les yeux ouverts..."}
.4
Cha Cha Guitri
Tête de bois
00:03:07
{"playlistId":"880","id":"3663","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8wNi8wNCBQaXN0ZSAwNC5tcDM=","artist":"Cha Cha Guitri","title":"T\u00eate de bois"}
.5
Cha Cha Guitri
Paris Paris
00:02:47
{"playlistId":"880","id":"3665","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8wNi8wNSBQaXN0ZSAwNS5tcDM=","artist":"Cha Cha Guitri","title":"Paris Paris"}
.6
Cha Cha Guitri
Rue Jacques Tati
00:00:51
{"playlistId":"880","id":"3666","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8wNi8wNiBQaXN0ZSAwNi5tcDM=","artist":"Cha Cha Guitri","title":"Rue Jacques Tati"}
.7
Cha Cha Guitri
Beau Rivage
00:02:11
{"playlistId":"880","id":"3667","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8wNi8wNyBQaXN0ZSAwNy5tcDM=","artist":"Cha Cha Guitri","title":"Beau Rivage"}
.8
Cha Cha Guitri
Monsieur Madame
00:03:56
{"playlistId":"880","id":"3669","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8wNi8wOCBQaXN0ZSAwOC5tcDM=","artist":"Cha Cha Guitri","title":"Monsieur Madame"}
.9
Cha Cha Guitri
La lumière est blanche
00:02:57
{"playlistId":"880","id":"3670","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8wNi8wOSBQaXN0ZSAwOS5tcDM=","artist":"Cha Cha Guitri","title":"La lumi\u00e8re est blanche"}
.10
Cha Cha Guitri
Et la terre est rouge
00:01:35
{"playlistId":"880","id":"3671","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8wNi8xMCBQaXN0ZSAxMC5tcDM=","artist":"Cha Cha Guitri","title":"Et la terre est rouge"}
.11
Cha Cha Guitri
1938 les petitsnains
00:04:02
{"playlistId":"880","id":"3673","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8wNi8xMSBQaXN0ZSAxMS5tcDM=","artist":"Cha Cha Guitri","title":"1938 les petitsnains"}
.12
Cha Cha Guitri
Hymne au confort...
00:05:26
{"playlistId":"880","id":"3672","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8wNi8xMiBQaXN0ZSAxMi5tcDM=","artist":"Cha Cha Guitri","title":"Hymne au confort..."}
.13
Cha Cha Guitri
Jonque chinoise
00:03:01
{"playlistId":"880","id":"3674","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8wNi8xMyBQaXN0ZSAxMy5tcDM=","artist":"Cha Cha Guitri","title":"Jonque chinoise"}

Lire la suite...

Jamie XX: All Under One Roof Raving

Le petit con doué de The XX rend hommage aux rave parties d'avant sa naissance.
24.06.2014,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F06%2Fjamie-xx.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22jamie-xx%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2214523%22%2C%22file%22%3A%2220288%22%2C%22width%22%3A%22350%22%2C%22height%22%3A%22354%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F06%2Fjamie-xx.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2214523%22%7D%7D%7DCe nouveau single du petit con doué de The XX s'avance lardé de bruitages et de voix fantômatiques, dont Internet nous apprend rapidement qu'ils sont tous tirés de documents liés à l'âge d'or des rave parties anglaises (1986 - 1992), notamment le documentaire expérimental Fiorucci made me Hardcoreréalisé en 1999 par l'artiste britannique Mark Leckey à partir de vidéos amateurs filmées dans les boîtes de nuits britanniques entre l'ère du disco et le début des années 90.

Lire la suite...

M. Geddes Gengras: Passage

Nouvel album pour cet incontournable de l'underground synth/noise californien.
24.06.2014,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F06%2FA-781409-1316542940.jpeg%22%2C%22alt%22%3A%22A-781409-1316542940%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2214513%22%2C%22file%22%3A%2220278%22%2C%22width%22%3A%22521%22%2C%22height%22%3A%22469%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F06%2FA-781409-1316542940.jpeg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2214513%22%7D%7D%7DM. Geddes Gengras a un nom à la hauteur de sa remarquable inconstance et de sa singularité. Elevé au hardcore et au bon grain du Connecticut, il a commencé à jouer de la musique simultanément dans des groupes de punk locaux et en bricolant dans sa chambre avec un Moog acheté sur eBay.

Puis quand il a débarqué à L.A. au milieu des années 2000, il a tout de suite connecté avec la bande de vrais faux freaks bariolés de Not Not Fun et à jouer dans peu ou prou tous les groupes de ses piliers Amanda Brown (Pocahaunted, La Vampires...) et Britt Brown (Robedoor, etc.). Il s'est ainsi rapidement brodé une réputation de sideman de choix au sein de la scène hipster expérimentale, du genre capable de produire les potes aux petits oignons autant que de rajouter une couche de chaos dès que l'ennui de la norme commence à se faire sentir. On lui doit une plâtrée d'opus solo en triple cassette ou quintuples CD-R mais la première fois qu'on a eu envie de retenir son nom, c'était pour un projet de reggae expérimental enregistré en Jamaïque avec Sun Araw et les Congos, l'excellent Icon Give Thank. Aujourd'hui, il est devenu un nom incontournable de l'underground synth/noise californien, mais on ne sait toujours pas comment qualifier ce qui fait sa singularité.

Lire la suite...

Thigh Master: Head of the Witch

Les gamins de Brisbane détiendraient-ils les clés du futur de l'indie rock mondial?
23.06.2014,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F06%2Fa2370272354_10.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22a2370272354_10%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2214478%22%2C%22file%22%3A%2220229%22%2C%22width%22%3A%221200%22%2C%22height%22%3A%22868%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F06%2Fa2370272354_10.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2214478%22%7D%7D%7DDans le petit article d'Ad Hoc qui m'a fait découvrir ce groupe et cette chanson, il y a une phrase tellement juste que je ne peux résister à la tentation de vous la copier-coller: "No matter the era or place, Thigh Master have touched us in places we needed to feel pleasure again" (trad expresse: "Peu importe l'époque ou l'endroit, Thigh Master arrive à nous toucher à des endroits par lesquels nous désespérions de ressentir du plaisir").

Ce groupe de gamins originaire de Brisbane, cité australienne située à 1000 bornes au nord de Sidney et nouvelle capitale d'un rock indé pour de vrai, fier de ses racines et remarquablement vivace (dans la mesure où l'indie rock australien n'a pas encore débarqué en masse sur Discogs, je ne saurais que trop vous conseiller d'écouter cet épisode de l'émission de radio parisienne Ether et Crac co-animée par Guy Mercier du label Bruit Direct si le sujet vous branche) donne donc dans la jangle pop rêveuse mais rêche, évaporée mais fébrile, sans se soucier de la plupart des problématiques qui tourmentent la plupart de ses contemporains (et tous les gens qui écrivent dans les colonnes de The Drone): retro, futur, retrofuturisme, etc., etc.

.1
Thigh Master
Head of the Witch
00:02:35
{"playlistId":"878","id":"3646","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8wNi9IZWFkIG9mIHRoZSBXaXRjaC5tcDM=","artist":"Thigh Master","title":"Head of the Witch"}

Lire la suite...

MMM: Syncro

Nouveau maxi terriblement geek et astucieux pour Errorsmith et Fiedel.
23.06.2014,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F06%2F333.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22333%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2214471%22%2C%22file%22%3A%2220222%22%2C%22width%22%3A%22333%22%2C%22height%22%3A%22333%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F06%2F333.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2214471%22%7D%7D%7DParmi tous les mythes sur la house music qui circulent depuis qu'on s'y intéresse à l'Université, il y a celui du Groove Bleu, équivalent de la blue note du jazz dont la magie tiendrait à la fois à l'influence de la météo sur les machines sommaires qu'utilisaient les pionniers de Chicago, Detroit etc. et l'invention sauvage, irréfléchie, fatalement plus authentique et donc supérieure de ces derniers.

Lire la suite...

Sully: Blue

Le producteur londonien saute dans le wagon du revival jungle et fait un truc qui ressemble (un peu) à rien.
20.06.2014,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F06%2Fsully_650.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22sully_650%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2214455%22%2C%22file%22%3A%2220195%22%2C%22width%22%3A%22650%22%2C%22height%22%3A%22416%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F06%2Fsully_650.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2214455%22%7D%7D%7DOn continue gaiement notre recension des événements discographiques en lien avec l'obsession d de l'Angleterre pour l'âge d'or de sa jungle avec ce maxi signé Sully pour le très puriste, très sérieux et très classe Keysound de Martin "Blackdown" Clark.

Lire la suite...

{"template":"article","rubrique":"author","title":"The Drone | Olivier Lamm","videosPlayerList":null,"pageIsList":true,"nextPage":"list\/author\/20\/10\/olivier"}

Twitter

Derniers commentaires

Restez en contact