Blog

Après un détour par l'indie rock crapuleux, Pharmakon revient au bouzin pour vous exploser les tympans et vos repères temporels

Premier extrait du nouvel album en écoute, sortie le 31 mars chez Sacred Bones Records.
12.01.2017,
Marc-Aurèle Baly

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F01%2Fphoto_96.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22photo_96%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227849%22%2C%22file%22%3A%2235290%22%2C%22width%22%3A%22658%22%2C%22height%22%3A%22328%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F01%2Fphoto_96.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227849%22%7D%7D%7D

Après notre grand entretien avec la légende de la musique industrielle Genesis P-Orridge plus tôt aujourd'hui, on se dit que c'est vraiment la journée des rituels et de la noise music sur The Drone. Si ces deux entités vous sont étrangères, ou si elles vous filent des boutons, alors on vous prévient tout de suite, l'écoute du nouveau morceau de Pharmakon, "Transmission", extrait de l'album Contact qui sortira sur Sacred Bones Records le 31 mars, va être un peu rugueuse.

Lire la suite...

Exclu : On écoute le morceau inédit composé par NSDOS à l'occasion de son passage dans SEQUENCES

Et enregistré en résidence à La Maison de la Radio dans un studio dédié à la production en son spatialisé.
12.01.2017,
The Drone

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F01%2FNSDOS.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22NSDOS%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227846%22%2C%22file%22%3A%2235287%22%2C%22width%22%3A%222500%22%2C%22height%22%3A%221667%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F01%2FNSDOS.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227846%22%7D%7D%7D
(c)Vincent Ducard 

Il était l'invité du troisième épisode de cette deuxième saison de SEQUENCES : NSDOS, l'un des producteurs les plus passionnants à avoir émergé de la scène parisienne de ces dernières années, a profité de cette occasion pour composer une pièce de 10 minutes qui s'éloigne des rivages de la techno pour s'approcher de paysages plus hostiles et moins balisés.

Lire la suite...

Vaudou, noise et cut-up : entretien à bâtons rompus avec la légende de la musique industrielle Genesis P-Orridge

À l'occasion de son passage au festival CTM à Berlin à la fin du mois.
12.01.2017,
Bettina Forderer

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F01%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-11%20a%CC%80%2011.14.54-1.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-11%20a%CC%80%2011.14.54-1%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227830%22%2C%22file%22%3A%2235271%22%2C%22width%22%3A%22549%22%2C%22height%22%3A%22404%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F01%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-11%20a%CC%80%2011.14.54-1.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227830%22%7D%7D%7D
(c) Drew Wiedemann

Au cours d’une carrière disparate et dissolue, Genesis P-Orridge a toujours mis un point d’honneur à transgresser toutes les limites. Influencé autant par le situationnisme que par les travaux occultes de ses comparses britanniques Aleister Crowley et Austin Osman Spare, l’ambition de sa vie s’apparente à une lente et déterminée entreprise de sape des fondements de ce qu’il appelle, avec Burroughs, “la société de contrôle”.

Lire la suite...

Orbel fait de la musique pour les vikings et les viqueens

Premier clip dark folk aux accents doom pour le groupe français.
12.01.2017,
Adrien Durand

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F01%2Fprofile-1.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22profile-1%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227802%22%2C%22file%22%3A%2235242%22%2C%22width%22%3A%222965%22%2C%22height%22%3A%221709%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F01%2Fprofile-1.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227802%22%7D%7D%7D

Il fallait bien que ça arrive : à force de se dragouiller en soirée, metal, post rock et drone allaient bien finir par avoir des bébés. Aux USA, les pionniers de ces rapprochements stylistiques (Isis et Neurosis en tête) ont ouvert la voie à toute une génération d'artistes abordant sans complexe les climax lyriques et les puissants raz-de-marée émotionnels (pour le meilleur et pour le pire c'est certain). C'est notamment le label Sargeant House qui pousse cette idée de dark folk aux accents metal avec les sorties récentes de Chelsea Wolfe et Emma Ruth Rundle.

Lire la suite...

Découvrez Gábor Lázár, nouvelle signature Shelter Press et auteur de la computer music la plus infectieuse du moment

Ça sort aujourd'hui sur le toujours avisé label français.
12.01.2017,
Marc-Aurèle Baly

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F01%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-12%20a%CC%80%2010.28.39.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-12%20a%CC%80%2010.28.39%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227832%22%2C%22file%22%3A%2235273%22%2C%22width%22%3A%221100%22%2C%22height%22%3A%22555%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F01%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-12%20a%CC%80%2010.28.39.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227832%22%7D%7D%7D

Le premier effort discographique répertorié du Hongrois Gábor Lázár date de 2013 et concerne une cassette split réalisée avec le prédicateur noise Rusell Haswell. Il a rapidement été suivi par des apparitions sur le label de Lorenzo Senni, Presto!?, puis sur celui de Mark Fell, The Death Of Rave, ce qui en dit pas mal sur les intentions disloquées du bonhomme. Car depuis, le jeune homme s'échine effectivement à questionner, repousser et bousculer toujours plus avant les coins et recoins de la musique électronique composée sur ordinateur. 

Lire la suite...

Slowdive vient de sortir son premier morceau en 22 ans

Et on aurait presque envie de les rebaptiser Slowdiiv.
12.01.2017,
Arthur Cemeli

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F01%2Fslowdive-8.8.2016-1196x630.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22slowdive-8.8.2016-1196x630%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227833%22%2C%22file%22%3A%2235274%22%2C%22width%22%3A%221196%22%2C%22height%22%3A%22630%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F01%2Fslowdive-8.8.2016-1196x630.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227833%22%7D%7D%7D

1995. Après 3 albums, une carrière en demi-teinte et le départ de leur batteur, Slowdive se fait gentiment montrer la sortie par son label Creation Records puis splitte dans la foulée. Les deux décennies qui suivent voient leurs deux premiers albums atteindre le statut d'objets cultes chez les amateurs de rock mélancolique qui fixe ses pompes, si bien que le groupe se reforme en 2014, s'aime, tourne, entre en studio et ré-enregistre.

Lire la suite...

Les B.O synthétiques, suite : la nostalgie régressive en prise avec la logique de marché

Ou quand le futur dystopique d'hier devient le passé réconfortant d'aujourd'hui.
11.01.2017,
Arthur Cemeli

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F01%2Fretrowave_80_s_bg_by_rafael_de_jongh-d9wsq5j.png%22%2C%22alt%22%3A%22retrowave_80_s_bg_by_rafael_de_jongh-d9wsq5j%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227793%22%2C%22file%22%3A%2235233%22%2C%22width%22%3A%221920%22%2C%22height%22%3A%221080%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F01%2Fretrowave_80_s_bg_by_rafael_de_jongh-d9wsq5j.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227793%22%7D%7D%7D

Résumé des épisodes précédents : on vous parlait la semaine dernière du phénomène de la B.O synthétique composée en 2015 qui s'ingénie à sonner comme en 1982. En pointant une incohérence majeure du process qui pousse musiciens et producteurs à se lancer dans l'exercice du pastiche : le futur ne passe pas deux fois. Retour sur le phénomène, en s'intéressant cette fois à la rencontre entre un avenir fantasmé et un présent flippant, aux implications économiques du retour en force de la musique de synthétiseur et en s'interrogeant sur ses implications artistiques.

Lire la suite...

SEPIA. Écoutons un peu de pop japonaise fin 70's gorgée de miel et de guitares dégoulinantes

Ce truc ne serait jamais passé en 1979. Mais nous sommes en 2017, et toutes les barrières ont éclaté.
11.01.2017,
The Drone

Artiste : Yumi Matsutoya
Année : 1979
Disque : The Gallery In My Heart 
Mots-clés : Japon, pop, plaisir coupable



%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F01%2Fyumi.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22yumi%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227823%22%2C%22file%22%3A%2235264%22%2C%22width%22%3A%22600%22%2C%22height%22%3A%22598%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F01%2Fyumi.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227823%22%7D%7D%7D

Lire la suite...

Ariel Pink & Weyes Blood, les deux lutins de la pop cosmique contemporaine, vont sortir un album ensemble

Et on peut déjà en écouter un extrait.
11.01.2017,
Marc-Aurèle Baly

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F01%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-11%20a%CC%80%2012.30.51.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-11%20a%CC%80%2012.30.51%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227819%22%2C%22file%22%3A%2235260%22%2C%22width%22%3A%22840%22%2C%22height%22%3A%22411%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F01%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-11%20a%CC%80%2012.30.51.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227819%22%7D%7D%7D

De prime abord, si on les met côte à côte, on penserait à opposer le classicisme pop, souverain et bienveillant de Natalie Mering alias Weyes Blood, à la fantaisie lunaire et détraquée de la musique d'Ariel Pink. Mais c'est sans doute aller un peu vite en besogne, et oublier que les deux Californiens se connaissent depuis des années, ont collaboré ensemble sur l'album de Drugdealer (notamment sur le titre "Suddenly", produit par Pink et chanté par Mering), le pas trop mal mais un peu limité The End of Comedy sorti l'année dernière, et qu'ils partagent en définitive des référents communs, notamment dans leur manière de vouloir contorsionner la chose pop - que ce soit aussi bien de manière cosmique, rigolarde ou absurde.

Lire la suite...

Exclu : Echange de bons procédés entre Yeti Lane et Judah Warsky le temps de deux narco-remixes

Pas de plan de vente ou de projet à promouvoir mais l'envie pour les trois musiciens de se livrer à l'exercice de la relecture.
11.01.2017,
The Drone

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F01%2F6a013486c547bd970c017ee48baafe970d-800wi.jpg%22%2C%22alt%22%3A%226a013486c547bd970c017ee48baafe970d-800wi%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227811%22%2C%22file%22%3A%2235251%22%2C%22width%22%3A%22380%22%2C%22height%22%3A%22250%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F01%2F6a013486c547bd970c017ee48baafe970d-800wi.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227811%22%7D%7D%7D

Il n'y a pas de raison que l'exercice du remix soit réservé aux DJ's et autres producteurs house et techno. Réunis par leur amour de la musique qui évoque les états limites et les longues pistes stellaires, les deux membres du duo pop psychédélique français Yeti Lane ont donné leur version de "Seul Face à L'Ecran" de l'échappé de Turzi Judah Warsky.

Lire la suite...

{"template":"article","rubrique":"blog","title":"The Drone | Blog","videosPlayerList":null,"pageIsList":true,"nextPage":"list\/blog\/22\/10"}

Twitter

Derniers commentaires

Restez en contact