Blog

La dernière recrue de Stones Throw Records Gabriel Garzón-Montano a tous les atouts pour rafler la mise

Une soul music qui devrait plaire à votre petite sœur, à votre grand-mère et aux aficionados de Peanut Butter Wolf.
20.01.2017,
Arthur Cemeli

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F01%2Fgabriel_garzon-montano_0.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22gabriel_garzon-montano_0%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227957%22%2C%22file%22%3A%2235405%22%2C%22width%22%3A%225760%22%2C%22height%22%3A%223840%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F01%2Fgabriel_garzon-montano_0.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227957%22%7D%7D%7D

il est franco-colombien, signé chez Stones Throw Records et son premier haut fait d'arme fut d'être samplé par Drake sur le refrain de "Jungle". Gabriel Garzón-Montano, dont on a parié qu'il allait payer la retraite aux Bahamas de Peanut Butter Wolf, va sortir son second long-format la semaine prochaine.

Lire la suite...

Découvrez Carton, le label inclassable qui fait tomber les frontières entre jazz, noise et maloya

Le théâtre de Vanves donne carte blanche au label de Seb Brun ce soir.
20.01.2017,
Anton Les Oiseaux

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F01%2Fcartonrcds.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22cartonrcds%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227954%22%2C%22file%22%3A%2235400%22%2C%22width%22%3A%22594%22%2C%22height%22%3A%22240%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F01%2Fcartonrcds.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227954%22%7D%7D%7D

Ça fait quelques temps qu'on voulait faire un papier sur Carton Records, label dont on a croisé la route plusieurs fois ces derniers mois, aussi minimal et artisanal que parfaitement inclassable (noise, folk, impro, maloya, rock, jazz, tout ça et bien plus, ensembles, séparés, à la fois, tour à tour, etc.). Ça nous amène à vous souffler trois mots de l'heureuse initiative du théâtre de Vanves, qui donne carte Blanche au batteur Seb Brun, créateur et leader de Carton : c'est la soirée Cartonnage, et c'est ce soir.

Lire la suite...

Cela fait 30 ans que William Basinski compose la plus belle musique élégiaque qui puisse exister à partir de cassettes et de boucles détériorées

Son dernier album, A Shadow In Time, en hommage à David Bowie, le prouve plus que jamais.
19.01.2017,
Marc-Aurèle Baly

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F01%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-19%20a%CC%80%2016.11.00.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-19%20a%CC%80%2016.11.00%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227948%22%2C%22file%22%3A%2235393%22%2C%22width%22%3A%221889%22%2C%22height%22%3A%22759%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F01%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-19%20a%CC%80%2016.11.00.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227948%22%7D%7D%7D

Le matin du 11 septembre 2001 à New-York, William Basinski termine ses Disintegration Loops lorsqu'il voit de sa fenêtre les deux tours du World Trade Center s'effondrer l'une après l'autre. Il s'empare alors de sa caméra et filme la scène, laquelle contribuera ironiquement à lancer la carrière du compositeur ambient, alors même qu'il a commencé ses recherches musicales à partir de loops et de cassettes de magnétophones à la fin des années 70 et qu'il n'est déjà plus à ce moment-là un bleuet de la scène artistique et expérimentale downtown new-yorkaise. Depuis, on ramène constamment le travail de William Basinski à cet épisode tragique de l'Histoire américaine, ce qui est à la fois un peu réducteur et assez juste.

Lire la suite...

Quatre instrumentaux signés Hype Williams viennent de faire surface sur Internet

Guccistreams2 est disponible gratuitement via Internet Archive, sans que l'on sache exactement qui est derrière cette sortie.
19.01.2017,
Arthur Cemeli

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F01%2Fhypechew.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22hypechew%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227946%22%2C%22file%22%3A%2235391%22%2C%22width%22%3A%22500%22%2C%22height%22%3A%22375%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F01%2Fhypechew.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227946%22%7D%7D%7D

Commençons par les questions : les quatre instrumentaux qui ont fait surface sur Internet Archive sont-ils bien de Hype Williams ? Hype Williams est-il toujours le projet d'Inga Copeland et Dean Blunt ? Dans combien de temps ces 4 pistes disparaîtront-elles avant de réapparaître autre part ? 

Lire la suite...

On regarde Virage Sud, le nouveau clip d'Aquaserge sans voix ni instruments ni plans compliqués

Histoire de dire que la sophistication du morceau se suffit à elle-même ?
19.01.2017,
The Drone

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F01%2Faquaband.png%22%2C%22alt%22%3A%22aquaband%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227940%22%2C%22file%22%3A%2235385%22%2C%22width%22%3A%22670%22%2C%22height%22%3A%22470%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F01%2Faquaband.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227940%22%7D%7D%7D
(c) Olia Eichenbaum

Le 3 février sortira Laisse ça Être, le quatrième album du trio devenu quintette - et maintenant sextette, si on compte bien - Aquaserge. Le sous-marin continue son exploration des tréfonds de la pop (au sens le plus déconstruit du terme) avec les 4 minutes psyché-kraut de "Virage Sud", sa ligne de basse circulaire et ses ruptures de rythme à tiroirs dont le groupe a le secret.

Lire la suite...

SEQUENCES S02E07 : La cold-rave bouillonnante de Red Axes

Le duo de Tel Aviv s'enrichit d'un membre le temps d'un live qui mêle beats acides, tambourin et notes d'harmonica.
19.01.2017,
The Drone



Niv Arzi et Dori Sadovnik, les deux membres de Red Axes, sont les représentants les plus en vue de la "cold-rave". Dans la lignée de leurs aînés de Kill The DJ, Comeme ou Correspondant, les deux musiciens originaires de Tel Aviv refusent de faire le choix entre leur obsession pour le post-punk et leur goût immodéré pour la house et la techno. A l'arrivée une musique racée et intelligente, orientée vers la piste de danse mais qui n'oublie pas de rendre hommage à l'esthétique et à la bizarrerie de l'underground arty des années 70 et 80 dont elle tire ses racines.

Lire la suite...

EXCLU : Le punk rock de Pierre & Bastien n'a pas l'air une seule seconde de croire à ce qu'il raconte

Et c'est pour ça qu'il est bien plus finaud qu'il n'en a l'air.
19.01.2017,
Marc-Aurèle Baly

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F01%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-19%20a%CC%80%2010.51.07.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-19%20a%CC%80%2010.51.07%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227926%22%2C%22file%22%3A%2235371%22%2C%22width%22%3A%22660%22%2C%22height%22%3A%22314%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F01%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-19%20a%CC%80%2010.51.07.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227926%22%7D%7D%7D

De prime abord, on pourrait penser que la musique des Français de Pierre et Bastien se la joue bas du front, avec son clin d'œil un peu pété à Pierre Bastien, ses chansons punk qui ne dépassent pas le cadre du couplet-refrain-couplet, ses thèmes du genre éculés et cette manière de dérouler un programme "keupon" au pied de la lettre sans sourciller.

Lire la suite...

SEPIA. On réécoute le premier album solo de Ryuichi Sakamoto, enregistré quelques mois avant l'album éponyme du Yellow Magic Orchestra

Pour son 65e anniversaire, il vient d'annoncer un nouvel album solo à venir.
18.01.2017,
Marc-Aurèle Baly

Artiste : En 1978, à peine quelques mois avant que le Yellow Magic Orchestra ne sorte son fameux premier album, Ryuichi Sakamoto publiait The Thousand Knives of Ruyuichi Sakamoto, son tout premier disque en solo. Il passa plus de 500 heures à l'enregistrer, et passa des journées entières sans dormir afin de le produire. La première piste de l'album, "Thousand Knives", structure folle à tiroirs qui s'étire sur plus de huit minutes, témoigne du soin apporté à la production et du perfectionnisme effréné de Sakamoto. Pour la petite histoire, le titre du morceau (et de l'album) font référence à l'utilisation de la mescaline décrite par Henri Michaux dans son livre Misérable Miracle
Album : The Thousand Knives of Ruyuichi Sakamoto
Année : 1978
Label : Columbia
En savoir plus : Une interview de Salkamoto à propos de la mort David Bowie dans Fact


Lire la suite...

EXCLU : Exit Someone nous prouve que dans la pop, chaque sortie est une nouvelle porte d'entrée

On écoute le nouvel EP du duo montréalais, entre variet 80's et pop 2017.
18.01.2017,
The Drone

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F01%2Funnamed%20(1)-1.png%22%2C%22alt%22%3A%22unnamed%20(1)-1%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227913%22%2C%22file%22%3A%2235358%22%2C%22width%22%3A%22750%22%2C%22height%22%3A%22497%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F01%2Funnamed%20(1)-1.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227913%22%7D%7D%7D

La musique pratiquée par le duo Exit Someone (monté par des membres de la galaxie TOPS et Vesuvio Solo) risque bien de vous réconcilier avec votre tonton fan de golf et de Cock Robin. Naviguant dans les douceâtres eaux de la variété internationale 80's (de Sade à Steely Dan), les morceaux qui composent ce nouveau disque ont l'intelligence de ne pas jouer la carte du perfectionnisme Hi-Fi qui plombent les productions récentes d'une certaine pop US (Nite Jewel en tête). Bien entendu, cette reconstruction de clichés sonores (les chœurs, le flanger de la guitare, la flute jazzy) est faite à la lumière d'une musique jouée par des kids de 2017. Si elle n'est pas encore à la hauteur de l'iconoclasme d'Ariel Pink et de la folie de Gary Wilson, peut-être trop sage dans sa reclecture, la musique de Exit Someone réserve de bons moments et de jolies ambiances bar d'hôtel au soleil.

Lire la suite...

La dance music de Not Waving, de plus en plus dégénérée, vous propose de laisser votre cerveau au vestiaire du club

On écoute un 1er extrait du maxi Populist à paraitre le 20 janvier via Ecstatic Recordings.
18.01.2017,
Arthur Cemeli

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F01%2Fnotwaving1.png%22%2C%22alt%22%3A%22notwaving1%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227906%22%2C%22file%22%3A%2235350%22%2C%22width%22%3A%22770%22%2C%22height%22%3A%22400%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F01%2Fnotwaving1.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227906%22%7D%7D%7D

Not Waving change de crèmerie mais il continue à soigner ses communiqués de presse. Après la collection de morceaux — pardon, de chansons — pour séances de destruction à l'apéro, vacanciers et trajets en transports en communs sous pression" de son album sorti chez Diagonal début 2016, le voilà de retour avec le maxi The Populist, soit "quatre gros bangers, qui flirtent avec le New Beat louche, l'Euro EBM, l'Acid No!se et la deep-raved italo" à sortir cette semaine sur Ecstatic Recordings.

Lire la suite...

{"template":"article","rubrique":"blog","title":"The Drone | Blog","videosPlayerList":null,"pageIsList":true,"nextPage":"list\/blog\/176\/10"}

Twitter

Derniers commentaires

Restez en contact