Blog

Dazed Digital & Channel 4: Jungle Fever

Les 23 minutes du dernier volet de la série "Music Nation" vont devenir les meilleures 23 minutes de ta semaine.
13.05.2014,
Lucie Monpontet

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F05%2FR-28134-1239376159.jpeg%22%2C%22alt%22%3A%22R-28134-1239376159%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2213678%22%2C%22file%22%3A%2219321%22%2C%22width%22%3A%22600%22%2C%22height%22%3A%22600%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F05%2FR-28134-1239376159.jpeg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2213678%22%7D%7D%7DJe vous ai déjà parlé de "Music Nation", série de documentaires produite par Dazed & Confused et Channel 4 consacrée à divers moments importants de l'histoire de la dance music britannique: c'était pour Brandy & Coke, premier épisode consacré au UK Garage et je vous avais expliqué en long et en large à quel point c'était bien. Eh bien aujourd'hui le dernier volet de la série consacré à la jungle, le bien titré "Jungle Fever", et c'est, en plus d'être le meilleur de la série, la preuve que la jungle est effectivement en train de reprendre ses lettres de noblesse en Angleterre après une bonne décennie et demi à errer dans les limbes de la plouquitude absolue (ami punkach', il n'est pas impossible qu'il te faille illico te trouver d'autres sous-genres oubliés de la musique électronique pour te faire honnir de la rédaction de Vice Magazine). 

Lire la suite...

André Popp 1924 - 2014

Omniprésent autant que méconnu, André Popp était un monstre sacré. Hommage et playlist sélective.
13.05.2014,
Sylvain Quément

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F05%2FCapture%20d%E2%80%99%C3%A9cran%202014-05-13%20%C3%A0%2013.00.25.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99%C3%A9cran%202014-05-13%20%C3%A0%2013.00.25%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2213675%22%2C%22file%22%3A%2219318%22%2C%22width%22%3A%22790%22%2C%22height%22%3A%22796%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F05%2FCapture%20d%E2%80%99%C3%A9cran%202014-05-13%20%C3%A0%2013.00.25.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2213675%22%7D%7D%7DPopp musique: l'air de rien, tout le monde connait. Pour les plus distraits, ce sera le thème de "My Love is Blue", peut-être dans la version de Claudine Longet, quelques années avant qu'elle ne tire accidentellement sur quelque amant dans une séquence beaucoup moins fleur bleue que la chanson ne l'entendait. Pour d'autres, ce sera ce 25cm retrouvé chez papa maman, quand le conte musical Piccolo Saxo et Compagnie trustait les ventes de disques pour enfants. Pour nous, ce sera sûrement aussi en sa qualité de pionnier des bandes à l'envers, de l'enregistrement des thèmes à vitesse lente, et des effets d'écho nébuleux.

Lire la suite...

Syracuse: Latomia

Eh oh l'été tu te grouilles d'arriver?
13.05.2014,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F05%2FA-2900850-1375289181-8171.jpeg%22%2C%22alt%22%3A%22A-2900850-1375289181-8171%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2213662%22%2C%22file%22%3A%2219305%22%2C%22width%22%3A%22491%22%2C%22height%22%3A%22369%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F05%2FA-2900850-1375289181-8171.jpeg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2213662%22%7D%7D%7DIl est rigoureusement impossible, à l'écoute des deux morceaux qui composent ce quarante-cinq tours, de ne pas penser à l'été. Peu importe par quel côté on aborde "Lovventura" et "Latomia", toutes les références que l'on arrive à extirper du nuage de vapeurs douces et psychédélique qui s'en échappe - extases californiennes, bonbons easy, psych folk brésilien, rêveries d'Italie - ont quelque chose à voir avec les bonheurs alanguis si particuliers à la période estivale.

Lire la suite...

Craig Leon : Nommos / Visiting (Anthology of Interplanetary Folk Music Vol. 1)

Réédition de deux albums de Craig Leon à la gloire de la cosmogonie Dogon.
12.05.2014,
Lucie Monpontet

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F05%2FCL-WITH-WALTER-SEARS-DOUBLE-KEYBOARD-MOOG-3C-NYC-2010-y-1100x825.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22CL-WITH-WALTER-SEARS-DOUBLE-KEYBOARD-MOOG-3C-NYC-2010-y-1100x825%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2213640%22%2C%22file%22%3A%2219283%22%2C%22width%22%3A%221100%22%2C%22height%22%3A%22825%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F05%2FCL-WITH-WALTER-SEARS-DOUBLE-KEYBOARD-MOOG-3C-NYC-2010-y-1100x825.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2213640%22%7D%7D%7DPour répéter l'histoire une 58 millième fois, et parce que ce sont les seules informations que l'on peut trouver sur la page française Wikipédia de Craig Leon, le compositeur américain a produit des groupes comme The Ramones ou Blondie et a nettement participé à la gloire qu'ils ont connus ultérieurement. C'est tout. Ce qui signifie accessoirement, que soit les Français s'en tamponnent le coquillard à pas juste titre du tout, soit qu'on parle tellement mal anglais que personne n'a eu l'idée de traduire la page anglaise nettement plus fournie (optons pour la seconde solution qui est la moins douloureuse). Il s'avère qu'en plus de son histoire commune avec les deux pilliers de la pop-music américaine sus-mentionnés, il a également produit des musiques de films (dont celle de Karaté Kid) mais aussi 4 albums dont Nommos et Visiting sortis respectivement en 1981et 1982 et qui font aujourd'hui l'objet d'une réédition. 

Lire la suite...

Hate: Bad History (Side A)

On invente une nouvelle étiquette: la madeleine jungle.
12.05.2014,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F05%2FMillie-and-Andrea-press-shot-.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22Millie-and-Andrea-press-shot-%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2213633%22%2C%22file%22%3A%2219276%22%2C%22width%22%3A%22685%22%2C%22height%22%3A%22368%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F05%2FMillie-and-Andrea-press-shot-.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2213633%22%7D%7D%7DOn a encore un peu du mal à s'en rendre compte de ce côté ci du monde, mais le revival jungle (annoncé ici-même une bonne demi-douzaine de fois au cours de ces deux dernières années) est en train de devenir un vrai truc dans le paysage électronique contemporain. Dans la foulée des mises à jour un peu branchouilles mais plutôt irresistibles de Lee Gamble,  Special Request ou de Tessela (dont cet article de Resident Advisor signale de manière intéressante qu'il avait deux ans quand est sorti le "Terminator" de Rufige Kru), il ne se passe pas une semaine sans qu'un gamin d'Angleterre ou d'Amérique sorte l'artillerie sirènes/amen au ralenti.

Lire la suite...

Powell: Maniac (feat. Russell Haswell)

Nouveau maxi pour le singulier colleur de beats anglais.
12.05.2014,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F05%2FA-2480495-1376573186-7444.jpeg%22%2C%22alt%22%3A%22A-2480495-1376573186-7444%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2213642%22%2C%22file%22%3A%2219285%22%2C%22width%22%3A%22600%22%2C%22height%22%3A%22400%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F05%2FA-2480495-1376573186-7444.jpeg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2213642%22%7D%7D%7DOn a envie de dire, ces deux là étaient faits pour se rencontrer: à ma droite, Powell neuvième du nom sur Discogs, énigmatique bricoleur de dance construite à même sa discothèque art punk; à ma gauche Russell Haswell, AKA le harsh noiser le plus raffiné et le plus mystérieux d'Angleterre dont on se retient de vous parler en moyenne une fois par semaine (c'est-à-dire à chaque fois qu'il sort un truc).  

Le biais de leur rencontre? Curieusement, en réfléchissant un peu plus précisément (mais pas trop longtemps quand même) aux raisons de notre première impression, on pense moins à de la musique à proprement parler qu'aux liens paradoxalement emberlificotés l'un dans l'autre que les deux cocos entretiennent avec la radicalité d'un côté et l'amusement de l'autre. Plutôt qu'à la techno dure d'Angleterre, dont Haswell est un héros et un allié de longue date (rappelons sa collaboration de longue date avec Regis), on pense ainsi à la micro scène Power Electronics, frange la plus extrême du post punk britannique dont les rares vrais représentants s'appelaient Whitehouse, Consumer Electronics, Sutcliffe Jügend et Ramleh (quatre groupes aux destins très, très emmêlés).

Lire la suite...

The Soft Pink Truth: Black Metal

Venom repris en mode electro queer, bien sûr que ça a de la gueule.
09.05.2014,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F05%2FCapture%20d%E2%80%99%C3%A9cran%202014-05-09%20%C3%A0%2011.23.38.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99%C3%A9cran%202014-05-09%20%C3%A0%2011.23.38%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2213614%22%2C%22file%22%3A%2219257%22%2C%22width%22%3A%22520%22%2C%22height%22%3A%22776%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F05%2FCapture%20d%E2%80%99%C3%A9cran%202014-05-09%20%C3%A0%2011.23.38.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2213614%22%7D%7D%7DPremière réaction du puriste trve black: "Hey dude, stay away from my shit" ("Oh là, manant, cette crotte n'est pas destinée à ton bon plaisir"). Il faut dire que Drew Daniel, moité géniale des géniaux Matmos (ça se vérifie par exemple ici) n'y va pas avec le dos de la cuillère sur Why Do the Heathen Rage? pour mettre à mal le mythe black metal. Greffons black music, dérives synth pop salace, descentes deep house, fin de soirées dans un bar gay: si Jon Nödtveidt de Dissection était encore en vie, il aurait probablement été régler son compte à "ce sale pédé intello" à coup de fusil à pompe. 

Il va pourtant sans dire que Daniel, auteur d'un petit livre remarquable sur Throbbing Gristle et qui enseigne la littérature à l'université Johns Hopkins de Baltimore, sait très bien ce qu'il fait.

.1
The Soft Pink Truth
Black Metal
00:03:14
{"playlistId":"843","id":"3545","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8wNS8yIEJsYWNrIE1ldGFsLm1wMw==","artist":"The Soft Pink Truth","title":"Black Metal"}

Lire la suite...

Leyland Kirby: We Drink to Forget the Coming Storm

40 morceaux inédits pour les 40 ans de Leyland Kirby.
09.05.2014,
Lucie Monpontet

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F05%2F400x400xcaretakerforconduit.jpg.pagespeed.ic.oD-H1BB05B.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22400x400xcaretakerforconduit.jpg.pagespeed.ic.oD-H1BB05B%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2213618%22%2C%22file%22%3A%2219261%22%2C%22width%22%3A%22400%22%2C%22height%22%3A%22400%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F05%2F400x400xcaretakerforconduit.jpg.pagespeed.ic.oD-H1BB05B.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2213618%22%7D%7D%7DLeyland Kirby fête ses 40 piges. J'étais partie pour écrire un papier long et probablement un peu chiant sur les concepts d'altérité avec des citations d'Emmanuel Levinas, du fait d'être étranger, d'Autre avec un très très grand A, pour bien souligner, si vous ne l'aviez pas déjà compris, que Leyland Kirby n'était pas comme nous mais plutôt une sorte de petit être supérieur et surtout un génie doublé d'un filou qui, en nous vendant de la sincérité par paquets de 32, nous faisait bien comprendre que c'était un point d'entrée merdique pour l'appréhension du monde, de sa musique, et qu'il nous roulait, en gros mais élégamment, dans la farine. Ce qui n'enlève évidemment rien à la teneur effectivement sentimentale et mélancolique et à la beauté bien réelles de son oeuvre; et particulièrement des morceaux desquels je vais bien finir par parler.

Lire la suite...

The Chemical Brothers VS Aphex Twin

Spécial jour férié: on a retrouvé la machine utilisée par AFX sur un Analord et par les Chemical sur It Doesn't Matter.
08.05.2014,
Clément Mathon

Le jeu est de lancer les deux players en même temps.


%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F05%2Flm-1-drum-computer.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22lm-1-drum-computer%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-none%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2213607%22%2C%22file%22%3A%2219249%22%2C%22width%22%3A%22690%22%2C%22height%22%3A%22456%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F05%2Flm-1-drum-computer.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2213607%22%7D%7D%2C%22html%22%3A%22%3Cimg%20style%3D%5C%22width%3A%20880px%3B%5C%22%20class%3D%5C%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%5C%22%20data-keys-id%3D%5C%2213607%5C%22%20data-model%3D%5C%22Photo%5C%22%20alt%3D%5C%22%257B%2522model%2522%253A%2522Photo%2522%252C%2522src%2522%253A%2522http%253A%252F%252Fwww.the-drone.com%252Fmagazine%252Fmedia%252F2014%252F05%252Flm-1-drum-computer.jpg%2522%252C%2522alt%2522%253A%2522lm-1-drum-computer%2522%252C%2522width%2522%253A%2522100%2525%2522%252C%2522height%2522%253A%2522%2522%252C%2522float%2522%253A%2522none%2522%252C%2522classNames%2522%253A%2522shic-cms-item%2520float-none%2520model-Photo%2522%252C%2522item%2522%253A%257B%2522model%2522%253A%2522Photo%2522%252C%2522data%2522%253A%257B%2522id%2522%253A%252213607%2522%252C%2522file%2522%253A%252219249%2522%252C%2522width%2522%253A%2522690%2522%252C%2522height%2522%253A%2522456%2522%252C%2522source%2522%253A%25220%2522%252C%2522parts%2522%253A%2522Array%2522%252C%2522src%2522%253A%2522media%252F2014%252F05%252Flm-1-drum-computer.jpg%2522%257D%252C%2522keys%2522%253A%257B%2522id%2522%253A%252213607%2522%257D%257D%257D%5C%22%20src%3D%5C%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F05%2Flm-1-drum-computer.jpg%5C%22%3E%22%7D

Lire la suite...

Gesloten Cirkel: Vader

Le premier album du mystérieux producteur moscovite est formidable, on essaye de comprendre pourquoi.
07.05.2014,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F05%2Fgesloten-cirkel.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22gesloten-cirkel%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2213584%22%2C%22file%22%3A%2219225%22%2C%22width%22%3A%22590%22%2C%22height%22%3A%22590%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F05%2Fgesloten-cirkel.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2213584%22%7D%7D%7DC'est étonnant comment, avec le temps, les critères de jugement des disques de techno se sont ressérés autour du problème de l'authenticité. Comme le blues à l'époque du premier folk revival, cette musique dont le sort nous semblait jusqu'à la fin des années 90 vitalement enchaîné à l'inouï et au futur est devenue pieds et mains lié à son histoire et à ses conditions d'émergence (ces fameux ghettos et zones franches de Detroit, Berlin, Manchester ou Rotterdam) quand ses adeptes se sont mués en des historiens encyclopédistes à peu près aussi extrémistes que les antiquaires huppés de la Northern Soul.

Lire la suite...

{"template":"article","rubrique":"blog","title":"The Drone | Blog","videosPlayerList":null,"pageIsList":true,"nextPage":"list\/blog\/290\/10"}

Twitter

Derniers commentaires

Restez en contact