Blog

Legowelt: Cruise Till The Sun Shines

Legowelt à la plage, Legowelt dans son studio, Legowelt à la salle de jeux d'arcade.
29.03.2013,
louis vial

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2013%2F03%2F120508-legowelt.png%22%2C%22alt%22%3A%22120508-legowelt%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%227840%22%2C%22file%22%3A%2212603%22%2C%22width%22%3A%22620%22%2C%22height%22%3A%22413%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2013%2F03%2F120508-legowelt.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%227840%22%7D%7D%7DOn s'inquiétait: Legowelt n'avait rien produit de nouveau depuis presque trois mois. Ok, il a tourné, fait tout plein de mixes, mais comme il nous avait habitué à une sur-productivité jouissive et surtout unique malgré la prolifération des musiciens hyperactifs, on commençait à sérieusement se demander si Danny Wolfers ne s'était pas fait cambrioler son studio, ou un autre drame du genre. Vous pouvez donc imaginer notre soulagement quand on a vu que le producteur batave était toujours bien inspiré au milieu de tous ses vieux synthés d'amour, et qu'il avait même enregistré un nouveau morceau destiné à finir sur une petite cassette audio et à être partagé gratuitement sur l'internet.

.1
Legowelt
Cruise Till The Sun Shines
00:05:23
{"playlistId":"648","id":"2722","mp3":"bWVkaWEvMjAxMy8wMy9DcnVpc2UgdGlsbCB0aGUgU3VuIFNoaW5lcy5tcDM=","artist":"Legowelt","title":"Cruise Till The Sun Shines"}

Lire la suite...

Thee Oh Sees: Minotaur (update)

John Dwyer et les siens revisitent la mythologie grecque en lui insufflant une bonne dose de lose.
28.03.2013,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2013%2F02%2Fimg_9090.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22img_9090%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%227135%22%2C%22file%22%3A%2211806%22%2C%22width%22%3A%22800%22%2C%22height%22%3A%22533%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2013%2F02%2Fimg_9090.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%227135%22%7D%7D%7DQuand on a tapé le bout de gras avec lui en novembre dernier, Ty Segall lançait un pari à la postérité:  50,000 dollars sur la table que d'ici une quinzaine d'années, John Dwyer sera considéré par les rock érudits du futur  comme le Roky Erickson des années 2000-2010. Traînant un peu les pieds quelques mètres derrière le cortège des fanatiques hardcore de Thee Oh Sees, on reste sûr que le kid a raison, pour tout un tas de raisons. Car en ces temps mornes où la carrière d'un nouveau groupe est généralement pliée entre le deuxième et troisième album, la formule "longévité + liberté + super productivité =  qualité", appliquée par Dwyer et sa bande comme un apostolat, tient d'autant plus du miracle qu'elle porte ses fruits: plus le groupe tourne et produit, moins il saoule et plus il tient ses promesses.

.1
Thee Oh Sees
Minotaur
00:04:53
{"playlistId":"618","id":"2630","mp3":"bWVkaWEvMjAxMy8wMi8yMk1pbm90YXVyMjIubXAz","artist":"Thee Oh Sees","title":"Minotaur"}

Lire la suite...

Alchemy at Zahar Festival 2013 (du 18 au 21 avril)

Amis bourlingueurs mystiques, préparez vos fioles et vos sacs à dos.
27.03.2013,
The Drone

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2013%2F03%2FBlack-shirt.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22Black-shirt%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%227823%22%2C%22file%22%3A%2212584%22%2C%22width%22%3A%22287%22%2C%22height%22%3A%22287%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2013%2F03%2FBlack-shirt.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%227823%22%7D%7D%7DCe post est destiné à deux types de gens un peu spéciaux: nos lecteurs du Maroc (qu'on encourage à s'exprimer sous ce post au cas où ils existeraient) et les amateurs de rock arty/cultivé qui aiment délocaliser leur cerveau pour consommer les concerts, si possible un peu loin de leur zone de confort et pourquoi pas à promixité d'un endroit où ont été tournés les trois premiers Indiana Jones (on sait tous que le quatrième a été tourné devant un fond vert). 

Le bien nommé Alchemy at Zahar est un projet de festival musical philantropique et un peu dingo qui vous invite à aller écouter de la musique quelque part dans le nord-est du Sahara marocain, à quelques kilomètres de l'Algérie et à quelques foulées de pied de chameau d'un bled du nom de M'Hamid El Ghizlane situé tout près de la fameuse "dune hurleuse de Zahar" (on invente rien).

Lire la suite...

Dro Carey: Casanova Breakneck

La nouvelle génération qui s'encanaille avec tout, et ça passe.
27.03.2013,
louis vial

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2013%2F03%2Ftumblr_m31pgck9p91qm29n1.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22tumblr_m31pgck9p91qm29n1%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%227827%22%2C%22file%22%3A%2212588%22%2C%22width%22%3A%22500%22%2C%22height%22%3A%22403%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2013%2F03%2Ftumblr_m31pgck9p91qm29n1.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%227827%22%7D%7D%7DParmi les bidouilleurs à succès d'estime de la nébuleuse Trilogy Tapes/Hinge Finger, on compte Dro Carey, jeune australien fan de la chanteuse à forte poitrine à qui il doit son sobriquet, et capable de produire à peu près toute les musiques qui se composent en home studio. De la post-dubstep néo-burial à l'avant-house intello-craquelante qu'il façonne sous le nom de Tuff Sherm, Dro Carey a (presque) tout essayé depuis le début de son encore jeunette mais prestigieuse carrière puisqu'il a déjà signé sur Ramp (FaltyDL, SBTRKT, Computer Jay) et donc, si vous suivez, sur le label de Will Bankhead, The Trilogy Tapes.

.1
Dro Carey
Casanova Breakneck
00:05:16
{"playlistId":"646","id":"2720","mp3":"bWVkaWEvMjAxMy8wMy9DYXNhbm92YSBCcmVha25lY2subXAz","artist":"Dro Carey","title":"Casanova Breakneck"}

Lire la suite...

Holden: Gone Feral (41BC)

Un seul être vous manque...
26.03.2013,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2013%2F03%2Fci776_7727_james_holden1.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22ci776_7727_james_holden1%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%227797%22%2C%22file%22%3A%2212556%22%2C%22width%22%3A%22480%22%2C%22height%22%3A%22360%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2013%2F03%2Fci776_7727_james_holden1.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%227797%22%7D%7D%7DS'il y a un musicien qui manque au temps présent, c'est bien James Holden. Cas rarissime (limite pathologique) de musicien-créateur-rétenteur, le boss de Border Community n'en fait qu'à sa tête face "aux disques qui n'ont pas besoin d'exister parce qu'ils existent déjà en partie ailleurs" (dixit cette notule) et à la nouvelle norme de la musique-électronique-sur-Internet où 2 mois de silence équivalent à une mort clinique. Du coup il produit peu, très peu, et c'est très frustrant parce qu'il produit bien, très bien. Outre son silence relatif de ces dernières années, la meilleure preuve en reste son seul et unique et tout riquiqui album de 2006 qui était si chiche en viande que certain hurlent encore à l'arnaque. Si seulement ces foutues 38 minutes de musique n'étaient pas si foutrement bonnes, si seulement elles ne mettaient pas tant de musique pas mal à l'amende, on aurait hurlé itou et on aurait laissé James Alexander Goodale Holden à l'histoire et aux 385 remixes trance-y progressive-esque qui l'ont fait connaître et je parie que le Monde ne s'en serait pas si mal porté. Mais voilà, elles étaient bonnes, ces 38 minutes, elles le sont toujours 7 ans après, et la progéniture (Nathan Fake, Luke Abbott, Fairmont...) a beau redoubler d'efforts pour tenir la boutique depuis, on crie famine.

.1
Holden
Gone Feral (41BC)
00:06:22
{"playlistId":"645","id":"2719","mp3":"bWVkaWEvMjAxMy8wMy80MUJDIC0gQTEgLSBHb25lIEZlcmFsIC0gdmJyMTkwLm1wMw==","artist":"Holden","title":"Gone Feral (41BC)\t"}

Lire la suite...

Mars Red Sky: Be My Guide

Première mondiale: on écoute le nouvel EP du meilleur trio de stoner de Bordeaux.
26.03.2013,
Clément Mathon

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2013%2F03%2Fmrs1.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22mrs1%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%227791%22%2C%22file%22%3A%2212550%22%2C%22width%22%3A%22788%22%2C%22height%22%3A%22637%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2013%2F03%2Fmrs1.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%227791%22%7D%7D%7D

Qui, de la musique, ou de l'histoire derrière la musique, pèse réellement sur le karma au moment de l'écoute d'un disque? Cette question tout à fait irritante fait de plus en plus saigner mes petites oreilles ces derniers temps, et Mars Red Sky et son nouvel EP pourraient bien m'aider dans mon explication.
Comme raconté maintes et maintes fois sur ce blog: rencardés par un convoyeur de fonds bordelais, le trio aquitain s'embarque en septembre 2009 pour une session d'enregistrement en Espagne (côté Josh Homme de la force), dans une cabane prêtée par un berger en plein coeur du désert des Bardenas Reales. De leur traversée, ils reviennent avec un album auquel ils donnent une suite aujourd'hui sur ce EP, Be My Guide, en écoute plus bas. Mais cette fois-ci "il fallait faire vite", m'explique au téléphone le bassiste. Il y a trois semaines, MRS se trouve donc un nouveau petit coin au chaud pour enregistrer, en Charente cette fois-ci, dans un club de Kayak grâcieusement prêté par la la commune de Saint Aigulin.

.1
Mars Red Sky
Be My Guide
00:05:26
{"playlistId":"644","id":"2715","mp3":"bWVkaWEvMjAxMy8wMy8wMSBCZSBNeSBHdWlkZS5tcDM=","artist":"Mars Red Sky","title":"Be My Guide"}

Lire la suite...

Trésors: Pleine Lune (Remixes)

La chronique néo-marxiste du jour avec un stream exclusif et gratuit en prime.
26.03.2013,
louis vial

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2013%2F03%2Ftresors.jpeg%22%2C%22alt%22%3A%22tresors%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%227794%22%2C%22file%22%3A%2212553%22%2C%22width%22%3A%221000%22%2C%22height%22%3A%22741%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2013%2F03%2Ftresors.jpeg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%227794%22%7D%7D%7DAutant vous le dire tout de suite, Adrien Durand, moitié du duo Trésors, partage les bureaux de The Drone pour mener à bien ses activités de bookeur. Dès lors, vous devez vous demander comment on va pouvoir parler de la musique de Trésors tout en gardant notre esprit critique acéré et notre côte "à nous, on ne nous la fait pas" que vous adorez tant. Si si, vous adorez ça. Eh bien on vous répondra qui si la musique est bien, elle est bien, rintintin. Et on va te les streamer mon gars, ces remixes dubstepo-electronico-noiseux de Pleine Lune, single issu du premier album du duo parisien, Missionnaires.

Lire la suite...

Ü: Great Dose of Monotonous Techno

La techno monotone de 1992 est-elle encore de la techno monotone en 2013?
25.03.2013,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2013%2F03%2F993300_480_369.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22993300_480_369%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%227781%22%2C%22file%22%3A%2212535%22%2C%22width%22%3A%22477%22%2C%22height%22%3A%22339%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2013%2F03%2F993300_480_369.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%227781%22%7D%7D%7DVous vous rappelez des Tapes de Iueke, ces tracks dingues de techno grinçante sorties du placard par Quentin "Zaltan" Vandewalle en janvier dernier pour inaugurer son Antinote de label? Enregistrées pour de vrai à l'orée des années 90, elles semblaient tellement proches des considérations esthétiques de notre temps qu'on humait presque le canular.

Dans le cas de Ü, c'est presque la même histoire: une soi disant excavation qui résonne trop fort avec l'esprit du temps pour avoir l'air honnête. Ne serait-ce la page discogs de Börft Records et le vague souvenir que j'ai d'avoir lu le nom du label dans un numéro d'Octopus en l'an 2000, j'aurais sans doute conclu à une nouvelle fiction ourdie par les gens de Digitalis, coutumiers du fait (cf. le superbe album du pseudo océanographe Jürgen Müller, supposément "redécouvert" il y a deux ans avec la belle histoire pour enrober).

Lire la suite...

French Fries: Everything

French Fries n'est plus un enfant. Du coup, il fait de bons disques.
22.03.2013,
louis vial

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2013%2F03%2Ffrenchfries1-1.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22frenchfries1-1%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%227772%22%2C%22file%22%3A%2212526%22%2C%22width%22%3A%22960%22%2C%22height%22%3A%22532%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2013%2F03%2Ffrenchfries1-1.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%227772%22%7D%7D%7DLe premier à s'être extirpé des méandres de cette exotico-gwada-house dont Teki Latex a un jour décidé d'être l'ambassadeur en France, c'est Bambounou. Peut-être conscient que ses anciens choix artistiques n'avaient à lui offrir qu'un public de clubs de province prêt à danser tous les week-ends sur des remixes de La Chenille, le jeune producteur, au demeurant très talentueux, a fait de la meilleure musique, et puis il a joué au Berghain. Virage bien négocié. Le deuxième chez qui on sent pointer l'envie de ne pas passer sa vie à sampler des rythmes de batucada, c'est French Fries aka Valentino Canzani, qui lui aussi revient de loin.

Lire la suite...

The Emperor Machine vs. Andrew Weatherall: Like A Machine

Grands esprits qui se rencontrent.
22.03.2013,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2013%2F03%2FA-197353-1322470582.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22A-197353-1322470582%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%227773%22%2C%22file%22%3A%2212527%22%2C%22width%22%3A%22500%22%2C%22height%22%3A%22506%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2013%2F03%2FA-197353-1322470582.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%227773%22%7D%7D%7DJe suis trop content. Une fois n'est pas coutume, je peux utiliser l'expression "les grands esprits se rencontrent" dans un article. Je veux dire, si je ne peux pas l'utiliser dans un article qui parle d'un remix d'Emperor Machine par Andrew Weatherall, je ne pourrai jamais l'utiliser ailleurs.

Lire la suite...

{"template":"article","rubrique":"blog","title":"The Drone | Blog","videosPlayerList":null,"pageIsList":true,"nextPage":"list\/blog\/517\/10"}

Twitter

Derniers commentaires

Restez en contact