Blog

Ü : The Subdubba Beat (Stockholm Glue Mix)

On a retrouvé une espèce inédite de dub électronique.
13.03.2014,
Lucie Monpontet

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F03%2Fjoelbrindefalk.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22joelbrindefalk%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2212770%22%2C%22file%22%3A%2218254%22%2C%22width%22%3A%22312%22%2C%22height%22%3A%22210%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F03%2Fjoelbrindefalk.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2212770%22%7D%7D%7DIl y a presque un an jour pour jour, on vous évoquait avec fascination la réédition de "Great Dose of Monotonous Techno", étonnant objet de techno expérimentale initialement paru en 1992 sur Börft, label suédois notamment connu pour avoir sorti les oeuvres de Frak. Ce qu'on ne savait pas à l'époque, c'était que la réédition, à l'initiative de Digitalis, était motivée par la disparition soudaine de Joel Brindefalk. Un an plus tard, cette édition d'inédits, excavés à l'initiative cette fois de ses proches, prend donc une signification un peu différente.

Lire la suite...

Joe Davolaz: Piña Colada

Le vrai est un moment du faux (et inversement).
13.03.2014,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F03%2F576977_464594973572601_292074745_n.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22576977_464594973572601_292074745_n%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2212761%22%2C%22file%22%3A%2218245%22%2C%22width%22%3A%22953%22%2C%22height%22%3A%22960%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F03%2F576977_464594973572601_292074745_n.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2212761%22%7D%7D%7DVoilà un petit disque qui tombe à pic. Depuis plusieurs semaines en effet, nous sommes plusieurs chez The Drone à nous trouver assaillis de pulsions dures à réprimer de déclarer à la face du monde notre amour pour l'album de Todd Terje (It's Album Time, sortie prévue le 8 avril à la FNAC la plus proche de chez vous); ce qui nous retient de le faire, c'est le fâcheux fait que cet indéniable événement discographique survient à une échelle qui dépasse largement notre champs d'activité: évidemment, Todd Terje n'a plus franchement besoin de The Drone pour arriver dans les foyers.

.1
Joe Davolaz
Piña Colada
00:02:36
{"playlistId":"812","id":"3395","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8wMy9waW5hIGNvbGFkYSAwMjE4Lm1wMw==","artist":"Joe Davolaz","title":"Pi\u00f1a Colada"}

Lire la suite...

Oberman Knocks: Dilankex (Autechre Remix)

Au cas où vous auriez 17 minutes à tuer entre deux sessions d'échanges de mots-valises sur Facebook.
12.03.2014,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F03%2Fautechre.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22autechre%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2212749%22%2C%22file%22%3A%2218232%22%2C%22width%22%3A%22750%22%2C%22height%22%3A%22600%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F03%2Fautechre.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2212749%22%7D%7D%7DJe ne doute pas une seconde que vous êtes des personnes très affairées. A ce titre, je ne doute pas non plus que vous avez mieux à faire pour occuper votre temps libre entre deux sessions d'échanges de mots-valises sur Facebook que de vous infliger des monstres arthropodoïdes et démantibulés de boucan post-digital de 17 minutes, dont les infinitésimales beautés à l'échelle de Planck nécessitent de se ficher une loupe sur le coin du nez pour être appréciées. En même temps, je ne doute pas une seconde du respect que vous portez en votre sein, de près ou de loin, à cette entité fabuleuse de la musique moderne qu'est Autechre.


Lire la suite...

Abdulla Rashim : Afar Depression

Abdulla Rashim est un chaman de la techno suédoise.
12.03.2014,
Lucie Monpontet

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F03%2FPIC.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22PIC%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2212751%22%2C%22file%22%3A%2218234%22%2C%22width%22%3A%221500%22%2C%22height%22%3A%221455%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F03%2FPIC.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2212751%22%7D%7D%7DVous ne trouverez pas un seul article sur Abdulla Rashim qui ne contient pas le mot "hypnotique" . Le fait est qu'à l'écoute de n'importe lequel des disques qu'il a sorti sur son propre label (qui s'appelle "Abdulla Rashim Records", pourquoi s'emmerder) ou sur Prologue (également label de Voices from The Lake, Cassegrain, The Echologist pour ne citer que mes préférés), il est difficile d'effectivement penser à un autre épithète

Considéré à l'instar de son compatriote The Field comme un maître ès tapis de boucles infinies, le Suédois nous force ainsi dire la main pour sortir l'énumération par le menu de tous les adjectifs du champs lexical de la catalepsie et de toutes les sensations qui pourraient effect

Lire la suite...

KG - Mein Herz Schlägt Nur Für Dich

Un retour qui vaut toutes les réhabilitations du monde.
12.03.2014,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F03%2FCapture%20d%E2%80%99%C3%A9cran%202014-03-12%20%C3%A0%2010.46.07.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99%C3%A9cran%202014-03-12%20%C3%A0%2010.46.07%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2212721%22%2C%22file%22%3A%2218203%22%2C%22width%22%3A%22795%22%2C%22height%22%3A%22455%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F03%2FCapture%20d%E2%80%99%C3%A9cran%202014-03-12%20%C3%A0%2010.46.07.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2212721%22%7D%7D%7DKG, c'est une sacrée légende de l'underground français. Mené plus ou moins en solitaire par Rémy Bux de Sun Plexus et Ich Bin - soit deux des trous noirs les plus insondablement importants de la musique extrême de l'Est de la France - le groupe a donné seulement 5 albums et une poignée de 45 tours au monde depuis 1993, dont une anthologie et un album sur le défunt Gooom Disques (label phare de l'electronica française du début des années 2000 à qui l'on doit l'arrivée sur le marché de Cyann & Benn - futurs Yeti Lane - et, euh, M83).

Lire la suite...

Peder Mannerfelt: Lines Describing Circles

Du bonheur compliqué des disques qui cherchent à faire rentrer des ronds dans des carrés.
11.03.2014,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F03%2FPM-590.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22PM-590%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2212695%22%2C%22file%22%3A%2218176%22%2C%22width%22%3A%22590%22%2C%22height%22%3A%22393%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F03%2FPM-590.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2212695%22%7D%7D%7DIl y a quelques jours, un lecteur particulièrement bienveillant se plaignait, au détour d'un commentaire sur un article, de ne pouvoir cliquer plus souvent sur le lecteur du site "sans avoir à se crisper les tympans pendant six minutes après", sous-entendant au passage que nos choix éditoriaux étaient sans doute motivés par notre crainte de passer pour autre chose que des ayatollahs de la musique reloue à la moindre incartade vers la musique "sympa". Ce stream du premier album gaillardement sinistre, crispant et déplaisant pour les tympans de Peder Mannerfelt lui est donc tendrement dédié.

Lire la suite...

KETEV: Uruk

De l'ambient-noisy hommage au Seigneur des Anneaux.
11.03.2014,
Lucie Monpontet

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F03%2F1425747_180303895497352_26973675_n-1.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22ketvthedrone%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2212888%22%2C%22file%22%3A%2218374%22%2C%22width%22%3A%22682%22%2C%22height%22%3A%22960%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F03%2F1425747_180303895497352_26973675_n-1.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2212888%22%7D%7D%7DKETEV est le nom d'artiste de Yair Elazar Glotman, contrebassiste et étudiant en art basé à Berlin spécialisé dans la musique électro-acoustique et le sound art en particulier.  Ce morceau, tiré de sa première cassette pour Opal Tapes  est donc de façon peu surprenante un objet électronique house-noise industriel très travaillé, de la techno pour musée d'art contemporain chiadée mais pas chiante (KETEV jouera d'ailleurs en avril pour la structure parisienne Plateforme).

Mais "Uruk" n'est pas qu'un morceau très bien exécuté par un jeune érudit de la production musicale, c'est aussi un petit trésor-hommage geek à la littérature de l'imaginaire. Après avoir sérieusement cherché (sur Google), i

Lire la suite...

Max Cooper : Human

Max Cooper fait dans l'electronica existentialiste. Stream intégral.
10.03.2014,
Lucie Monpontet

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F03%2Fphoto%20Max%20Cooper%20distance-9599.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22photo%20Max%20Cooper%20distance-9599%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2212668%22%2C%22file%22%3A%2218149%22%2C%22width%22%3A%225616%22%2C%22height%22%3A%223744%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F03%2Fphoto%20Max%20Cooper%20distance-9599.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2212668%22%7D%7D%2C%22html%22%3A%22%3Cimg%20style%3D%5C%22width%3A%2050%25%3B%5C%22%20class%3D%5C%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%5C%22%20data-keys-id%3D%5C%2212668%5C%22%20data-model%3D%5C%22Photo%5C%22%20alt%3D%5C%22%257B%2522model%2522%253A%2522Photo%2522%252C%2522src%2522%253A%2522http%253A%252F%252Fwww.the-drone.com%252Fmagazine%252Fmedia%252F2014%252F03%252Fphoto%2520Max%2520Cooper%2520distance-9599.jpg%2522%252C%2522alt%2522%253A%2522photo%2520Max%2520Cooper%2520distance-9599%2522%252C%2522width%2522%253A%252250%2525%2522%252C%2522height%2522%253A%2522%2522%252C%2522float%2522%253A%2522none%2522%252C%2522classNames%2522%253A%2522shic-cms-item%2520float-none%2520model-Photo%2522%252C%2522item%2522%253A%257B%2522model%2522%253A%2522Photo%2522%252C%2522data%2522%253A%257B%2522id%2522%253A%252212668%2522%252C%2522file%2522%253A%252218149%2522%252C%2522width%2522%253A%25225616%2522%252C%2522height%2522%253A%25223744%2522%252C%2522source%2522%253A%25220%2522%252C%2522parts%2522%253A%2522Array%2522%252C%2522src%2522%253A%2522media%252F2014%252F03%252Fphoto%2520Max%2520Cooper%2520distance-9599.jpg%2522%257D%252C%2522keys%2522%253A%257B%2522id%2522%253A%252212668%2522%257D%257D%257D%5C%22%20src%3D%5C%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F03%2Fphoto%20Max%20Cooper%20distance-9599.jpg%5C%22%3E%22%7DLa génétique, le sentimentalisme et la musique électronique font-ils bon ménage? Alors que tout plein de ses concitoyens britanniques se tournent naturellement vers la techno duraille et difficile, Max Cooper, sur Human, se consacre à l'élaboration d'une electronica de l'évanescent organique, hantée par la finitude de l'existence humaine et la vie dans son sens le plus biologique, c'est  à dire ce fait assez désagréable qui fait que le corps humain est programmé pour s'arrêter de fonctionner un jour, quand on est très vieux et tout mélancolique de la vie passée.

Lire la suite...

Aquaserge: TVCQJVD

Trois rushes d'Aquaserge en studio, et on sue d'excitation. Clip en avant-première.
10.03.2014,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F03%2F995857_10152246370468669_1416889218_n-1.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22995857_10152246370468669_1416889218_n-1%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2212659%22%2C%22file%22%3A%2218133%22%2C%22width%22%3A%22800%22%2C%22height%22%3A%22800%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F03%2F995857_10152246370468669_1416889218_n-1.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2212659%22%7D%7D%7DOn est pas prêt de vous lâcher les basques avec Aquaserge. En pleine préparation d'un troisième album que tous les signes astraux s'accordent à prédire comme formdiablement imposant, le quintet français livre un deuxième extrait de Tout arrive, ragoûtant avant-goût qui vient de paraître chez Chambre 404 et dont le dernier des mérites n'est pas de contenir un morceau qui s'appelle "La ligue anti jazz-rock".

Lire la suite...

Panier de crabes #23

Le panier House et techno de la semaine, avec Juju & Jordash, Al Kent, Citizen, Ekman, Dust, Rhythmic Theory...
07.03.2014,
The Drone

Juju & Jordash "Waldorf Salad" (Dekmantel)

Le saviez vous? Une salade Waldorf est préparée à partir de pommes et de céleri haché en julienne, avec des noix et une sauce mayonnaise. Elle fut créée vers 1893 à l'Hôtel Waldorf de New York (qui devint le Waldorf-Astoria en 1931). Voilà.

Lire la suite...

{"template":"article","rubrique":"blog","title":"The Drone | Blog","videosPlayerList":null,"pageIsList":true,"nextPage":"list\/blog\/74\/10"}

Twitter

Derniers commentaires

  • Mc manaman Baptiste et Pierre Colleu ça troue le cul, merci le drone. Par contre parlez plus fort

    Aujourd'hui · par Mc manaman · sur : The Drone Radio Show sur Rinse FM

  • nik nem Yes ! Yes ! Yes ! Et merde aux grincheux obtus.

    20.04.2014 · par nik nem · sur : Untold

  • arp Tout ce travail pour recréer Michael Angelo Batio et son hard rock dégueulasse ?!

    17.04.2014 · par arp · sur : Squarepusher : Music For Robots

  • foutrebleu ta gueule quidam

    16.04.2014 · par foutrebleu · sur : Margot: Waldorf

  • Nano Yes !

    16.04.2014 · par Nano · sur : Untold

Restez en contact