Blog

Le prochain album des Raspberry Bulbs sera-t-il en vente chez Urban Outfitters?

C'est du punk metal cracra et ça sort mi-novembre sur Blackest Ever Black.
25.09.2014,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F09%2FRaspberry-Bulbs-IV-websize.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22Raspberry-Bulbs-IV-websize%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2215767%22%2C%22file%22%3A%2221738%22%2C%22width%22%3A%221000%22%2C%22height%22%3A%22756%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F09%2FRaspberry-Bulbs-IV-websize.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2215767%22%7D%7D%7DEn d'autres lieux, d'autres temps, ce disque de Raspberry Bulbs aurait vu le jour de manière locale et confidentielle, sur un label engagé comme Havoc ou Amphetamine Reptile; il aurait été pressé à moins de 500 exemplaires, dont une bonne moitié aurait été mise à disposition du groupe pour qu'il l'écoule à la sortie des concerts donnés dans les 3 états limitrophes de son état natal; surtout, il aurait exclusivement été disponible chez quelques disquaires caractériels ou via des mail-orders où son titre aurait eu tout le mal à du monde à émerger de blocs de texte interminables mal photocopiés en caractères minuscules sur du papier jauni.

Lire la suite...

Ce mix de Robert Hood est le mix techno le plus beau et le plus profond que vous pourrez faire tourner en tâche de fond aujourd'hui

Il est signé Robert Hood et c'est une réédition.
25.09.2014,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F09%2Frobert_thumb.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22robert_thumb%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2215764%22%2C%22file%22%3A%2221735%22%2C%22width%22%3A%22499%22%2C%22height%22%3A%22700%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F09%2Frobert_thumb.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2215764%22%7D%7D%7DC'est bon, cherchez plus. Ce mix que Papa Robert vient d'uploader sur son Soundcloud est tout simplement le plus beau robinet dez techno que vous pourrez laisser couler en bruit de fond pendant que vous bossez aujourd'hui.

Titré en hommage à son monstre de track du même nom sorti sur M-Plant en 1997au plus passionnant des sous-labels de Mute voire aux deux en même temps, ce petit monument érigé à la minimal-la-vraie-celle-qui-te-permet-de-passer-les-portes-de-la-perception-pas-celle-qui-ressemble-à-un-robinet-de-bière-tiède-comme-celle-qu'on-boit-dans-les-boîtes-au-bord-de-la-Spree-à-Berlin est initialement sorti en CD-R limités, numérotés et signés par le maître avec un Posca et disponible au compte-gouttes via quelques shops spécialisés. 

L'occasion de se réjouir est donc pour ainsi dire universel, autant du côté des néophytes qui souhaiteraient rythmer leur séance d'Excel de fin de mâtinée autant que pour les collectionneurs qui seraient passés à côté du disque à sa sortie en 2008. A noter enfin que Robert Hood a prévu de rendre le fichier téléchargeable incessamment sous peu.

Lire la suite...

Regardons ensemble, si vous le voulez bien, le nouveau clip de Koudlam

Bon dieu mais qu'est-ce que c'est que ce truc?
24.09.2014,
Lucie Monpontet

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F09%2FJamie%20Harley%204.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22Jamie%20Harley%204%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2215762%22%2C%22file%22%3A%2221733%22%2C%22width%22%3A%223543%22%2C%22height%22%3A%222085%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F09%2FJamie%20Harley%204.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2215762%22%7D%7D%7DLa vidéo qui accompagne le morceau "The Magnificent Bukkake (1756 - 1785) - A World Of Love Remix" de Koudlam est à moitié un clip, à moitié une expérience de nettoyage du cerveau digne de celle d'Orange Mécanique. De ce fait, on s'interroge. Et comme on aime bien partager nos interrogations tardives du mercredi après-midi, on partage même en exclu le-dit clip de Koudlam, boss parmi les boss de la vidéo mindfuckée bizarre qui fait écarquiller les yeux. 

Lire la suite...

Partie de Craps #1

Chaque mois, les trucs qu'il faut écouter (ou peut-être pas) en rap.
24.09.2014,
Damien Besançon

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F09%2Ftumblr_lpqr8p0UbL1r0rlgxo1_500.gif%22%2C%22alt%22%3A%22tumblr_lpqr8p0UbL1r0rlgxo1_500%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2215752%22%2C%22file%22%3A%2221720%22%2C%22width%22%3A%22500%22%2C%22height%22%3A%22281%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F09%2Ftumblr_lpqr8p0UbL1r0rlgxo1_500.gif%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2215752%22%7D%7D%7D

NehruvianDOOM (Bishop Nehru & MF Doom) – Caskets (Lex records)

Oui, tout a fait, on a décidé de faire une veille rap sur The Drone. Et on inaugure la rubrique avec un morceau de MF Doom, le rappeur préféré de votre cousin backpacker qui n'a rien écouté d'autre depuis 2003. Vous pourrez y voir de la provocation et vous aurez sans doute un peu raison (rassurez-vous, il y aussi pas mal de rap débile d'Atlanta plus bas) mais franchement qui aurait parié que le vieux briscard du rap new-yorkais donnerait autant de sa personne sur cet album en collaboration avec le jouvenceau Bishop Nehru ? Il a non seulement concédé 9 prods inédites (ce qui, quand on sait que le bonhomme aime recycler les mêmes boucles depuis 15 ans, est un véritable exploit) mais rappe aussi sur une petite cinquantaine de mesures (on n'a pas compté). Sur ce troisième extrait leaké ce week-end – meilleur morceau de l'album – il offre même 70 secondes de rap parfait qu'on prendrait comme exemple s'il fallait absolument expliquer en quoi c'est cool de rapper avec du coton dans la bouche et à côté du beat.
 

 Run The Jewels (Killer Mike & El-P) – Oh My Darling Don't Cry (Adult Swim/Mass Appeal)

Depuis qu'il a fermé la boutique Def Jux, l'ex-Company Flow El-P s'est entiché de Killer Mike – qui n'était, avant qu'il s'occupe de son cas, qu'un second couteau du rap du sud, caché derrière Outkast. Il lui a produit un impressionnant album solo (R.A.P. Music en 2012), et a monté avec lui la franchise Run The Jewels dont la came est finalement bien plus excitante que ses solos prog-rap qui vieillissent mal.

Lire la suite...

La vie devrait être aussi simple que le nouveau clip de Cooly G.

Une first date, Londres et des survets assortis.
23.09.2014,
Lucie Monpontet

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F09%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202014-09-23%20a%CC%80%2014.35.53.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202014-09-23%20a%CC%80%2014.35.53%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2215740%22%2C%22file%22%3A%2221706%22%2C%22width%22%3A%22478%22%2C%22height%22%3A%22447%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F09%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202014-09-23%20a%CC%80%2014.35.53.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2215740%22%7D%7D%7D

Ce nouveau Cooly G est donc une nouvelle fois un condensé de Londres en barre, de la "London-Bass" futuriste adoucie au r'n'b, aux pommes d'amours et aux chichis. Comme à chaque fois qu'on poste un truc du genre sur The Drone, le cas de conscience esthétique n'est pas loin.

La question est toujours la même: qu'est-ce qui différencie la musique de Cooly G de tous ces trucs r'n'b dont on ne vous parle pas sur The Drone parce qu'on estime que ce n'est pas notre rôle de le faire? Qu'est-ce qui la rend si aimable? La ville qui l'a vu naître? Le passif de DJ de la Dame? Ses joggings? Le label qui sort ses disques? Comme personne n'a de réponses à ces interrogations d'une importance somme toute relative, et qu'elles n'empêchent personne de dormir, vous pouvez vous en tenir au visionnage du clip, apprécier le fait qu'il n'y ait pas toujours besoin de réfléchir à tout et vous satisfaire de l'histoire qui va avec: "Le clip est tiré d'un premier rendez-vous que j'ai (Cooly G) eu lorsque j'avais 21 ans. Le morceau l'est aussi. Je l'ai donc simplement rejoué - on est bien allé à tous ces endroits, à la foire. Et on est rentré à pied de là jusqu'à Brixton". Des fois, la vie, c'est pas plus compliqué que ça, Londres, des survets assortis et de la barbe à papa.

Lire la suite...

Grâce à Dream Police, deux piliers de The Men apprennent enfin à être des crétins

Premier extrait de leur premier album à sortir sur Sacred Bones.
23.09.2014,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F09%2Fnews-14-09-dream-police.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22news-14-09-dream-police%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2215739%22%2C%22file%22%3A%2221705%22%2C%22width%22%3A%22460%22%2C%22height%22%3A%22465%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F09%2Fnews-14-09-dream-police.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2215739%22%7D%7D%7DEn une seule écoute distraite, ce morceau a réussi à me faire comprendre ce qui manque à la musique souvent excellente de The Men: l'idiotie.

C'est dommage, parce que c'est une vertu certes complexe à invoquer  mais surtout très précieuse pour le rock, l'idiotie. A y réfléchir hâtivement, je me demande même si elle n'est pas constitutionnellement indispensable, ne serait-ce qu'en quantité infinitésimale, à toutes les musiques du monde, et si ce n'est pas elle qui fait précisément la différence entre les groupes désirables  au moment où ils sont désirables et les groupes qui nous laissent de marbre au moment où ils nous laissent de marbre.

Lire la suite...

Aphex Twin: une interview rare de 1996

On remercie notre confrère Jean-Yves Leloup pour cette archive remarquable, tirée du livre Global Techno.
23.09.2014,
Jean-Yves Leloup

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F09%2F6481fdb0ed9c69dd0ea6bce82b8fa1ea-1.jpg%22%2C%22alt%22%3A%226481fdb0ed9c69dd0ea6bce82b8fa1ea-1%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2215713%22%2C%22file%22%3A%2221679%22%2C%22width%22%3A%22236%22%2C%22height%22%3A%22353%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F09%2F6481fdb0ed9c69dd0ea6bce82b8fa1ea-1.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2215713%22%7D%7D%7DRichard D. James se traîne une drôle de réputation. Admiré par une grande partie de la scène électronique pour les albums et les maxis qu’il a publié au cours des années 1990 (des Analogue Bubblebath  à Windowlicker, son sommet), le Britannique semble avoir souvent mal vécu sa notoriété tout comme le statut mythique qu’il incarne depuis plus de vingt ans pour des millions de fans à travers le monde. D’un naturel réservé, voir timide, il s’est souvent résolu à communiquer sous la forme d’interviews je-m’en-foutiste ou de déclarations outrancières, se cachant derrière les coups marketing imaginés par son label, et plus encore derrière la figure du monstre, que l’on retrouve dans nombre de ses clips et de ses pochettes.

Lire la suite...

Brûler sa propre main et coucher avec des membres de son groupe en public est toujours une mauvaise idée

Sauf quand on s'appelle Butthole Surfers.
23.09.2014,
Adrien Durand

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F09%2F600full-butthole-surfers-1.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22600full-butthole-surfers-1%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2215726%22%2C%22file%22%3A%2221692%22%2C%22width%22%3A%22600%22%2C%22height%22%3A%22669%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F09%2F600full-butthole-surfers-1.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2215726%22%7D%7D%7DQue vous soyez un vieux con qui ne s'est jamais remis de ses nuits d'insomnie passées à regarder Alternative Nation (comme moi) ou un jeune badaud terrassé par la vision de True Detective (allez j'ai bien aimé), vous l'aurez sûrement compris: le Texas, un peu comme toutes les régions ploucs, a produit des groupes aussi cintrés que malsains et donc forcément géniaux.

Les Butthole Surfers (ce nom quand même) étaient de ceux là. Formés au milieu des années 80 dans la scène punk hardcore de San Antonio, ils ont vite dépassés les gimmicks « 1,2,3,4 » pour se lancer dans la grande aventure psychotrope et ont complètement explosés les formats de l'époque. Car comme tout bon drogué qui se respecte les texans n'avaient qu'un but: satisfaire leurs propres instincts de destruction, de plaisir et flatter leur ego en même temps que leur zizi. 

Lire la suite...

Cette collaboration entre Biosphere et le mâalem gnaoua Mohamed Kouyou vous redonnera foi en Boiler Room

C'est extrait d'un événement très spécial filmé à Marrakech en mars dernier et c'est beau à pleurer.
22.09.2014,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F09%2F1781183_661229030581490_3837779728705346846_o-980x758.jpg%22%2C%22alt%22%3A%221781183_661229030581490_3837779728705346846_o-980x758%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2215681%22%2C%22file%22%3A%2221647%22%2C%22width%22%3A%22980%22%2C%22height%22%3A%22758%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F09%2F1781183_661229030581490_3837779728705346846_o-980x758.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2215681%22%7D%7D%7DLes Boiler Rooms, on a tellement ricané à leur sujet qu'on ne sait même plus si on pense surtout du mal ou quand même un peu du bien. Ces derniers temps, pourtant, on est plutôt content que le truc existe. Parce qu'en dépit des plans fixes comme des pignons de vélo de hipster, des présentateurs au look de rabatteurs de sex shops et des encouragements embarrassants des danseurs au teint blafard au second plan, les broadcasters techno un peu vite faits de la plateforme britannique font partie des rares nouveaux formats médiatiques à rassasier nos nouveaux habitus de consommation de musique en ligne.

Lire la suite...

La Souterraine Vol. 4 est sortie aujourd'hui

Il n'y a plus aucune raison de refuser d'écouter de la pop en français.
22.09.2014,
Lucie Monpontet

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F09%2FJulien%2BBarbagallo%2BCoachella%2BValley%2BMusic%2BArts%2BoYJSpB8w2EHl.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22Julien%2BBarbagallo%2BCoachella%2BValley%2BMusic%2BArts%2BoYJSpB8w2EHl%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2215672%22%2C%22file%22%3A%2221638%22%2C%22width%22%3A%22390%22%2C%22height%22%3A%22594%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F09%2FJulien%2BBarbagallo%2BCoachella%2BValley%2BMusic%2BArts%2BoYJSpB8w2EHl.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2215672%22%7D%7D%7DCe qu'il y a de bien avec les compilations, c'est que les gens qui ont les ont fabriquées ont déjà fait le boulot de dig à notre place: c'est déjà la crème de la crème, la cerise sur le gâteau, le pompon sur la Garonne, ce qui a était fait de mieux et de plus représentatif à un instant T, ce qui aurait dû nous interpeller et duquel on est passé à coté. C'est d'autant plus vrai pour les compilations La Souterraine, qui compulsent à chaque fois des morceaux d'artistes de l'underground de la nouvelle scène française, des trognes connues et d'autres moins mais qu'il est presque indispensable de remettre si vous vous revendiquez, ou pas d'ailleurs, fin connaisseur de la variété française intelligente et de bonne facture.

Lire la suite...

{"template":"article","rubrique":"blog","title":"The Drone | Blog","videosPlayerList":null,"pageIsList":true,"nextPage":"list\/blog\/81\/10"}

Twitter

Derniers commentaires

Restez en contact