Blog

Surprise : en arrêtant de copier The Jesus Lizard, Pissed Jeans est devenu un vrai groupe, dis donc

Surprise bis : c'est visiblement à Lydia Lunch qu'on doit cette entrée dans l'âge adulte.
17.02.2017,
Adrien Durand

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F02%2FPissedJeans_MAGNUM.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22PissedJeans_MAGNUM%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2228491%22%2C%22file%22%3A%2236074%22%2C%22width%22%3A%22600%22%2C%22height%22%3A%22400%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F02%2FPissedJeans_MAGNUM.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2228491%22%7D%7D%7D

On a toujours bien aimé Pissed Jeans. Mais on ne se serait pas battu au couteau à la sortie d'un bar de routiers pour défendre leur honneur, loin de là. Un peu trop copié décalé de The Jesus Lizard, jusqu'à la dégaine du frontman, on gardait en tête l'image d'un groupe sympa mais pas révolutionnaire pour un sou. Surprise : avec ce "Why Love Now" de leur nouvel album, Pissed Jeans réussit enfin à taper fort et parvient même à redonner quelques couleurs à Sub Pop, visiblement plus occupé à vendre des mugs et des espaces pubs à Warner qu'à promouvoir des bons disques de rock qu'il sort encore de temps en temps (parlez-en à Buzz Osborne). 

Lire la suite...

En un morceau, Colin Stetson a déjà assuré sa place dans notre Toplist de fin d'année

Comment ça, comme tous les ans ?
17.02.2017,
Marc-Aurèle Baly

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F02%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-02-17%20a%CC%80%2010.38.11.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-02-17%20a%CC%80%2010.38.11%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2228484%22%2C%22file%22%3A%2236057%22%2C%22width%22%3A%22904%22%2C%22height%22%3A%22469%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F02%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-02-17%20a%CC%80%2010.38.11.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2228484%22%7D%7D%7D

À l'image d'Anohni qui trouve les faveurs de The Drone à peu près chaque année (mais dans une toute autre catégorie, cependant), Colin Stetson parvient lui aussi à être dans les petits papiers de la rédaction, qu'il nous gratifie du moindre souffle de respiration circulaire ou d'un disque épatant.

Lire la suite...

Avec son nouvel album, Future semble vouloir se faire pardonner son featuring avec Maroon 5

17 morceaux, 0 featuring, 1 Future : on écoute le cinquième album du trapper d'Atlanta.
17.02.2017,
Arthur Cemeli

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F02%2Ffuture-thumb.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22future-thumb%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2228486%22%2C%22file%22%3A%2236059%22%2C%22width%22%3A%221379%22%2C%22height%22%3A%221000%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F02%2Ffuture-thumb.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2228486%22%7D%7D%7D

De "Rent Money" à "Feds Did a Sweep", le cinquième album éponyme de Future tient toutes les promesses de son premier single "Poppin Taggs" : en résumé que les amigos (malgré un tout nouveau statut de présidentiables) et autres jeunes voyous vont devoir s'accrocher encore un moment avant de lui piquer sa place de Super Trapper, entre accès de mélancolie, abus de substance, coups de pressions et détachement altier - et même une micro-polémique pour la route. L'album s'écoute intégralement ci-dessous, on y revient plus en longueur très vite.

Lire la suite...

December balance un morceau EBM en téléchargement libre sur le Soundcloud d'une boite de nuit de Vilnius

Et ça sonne exactement comme vous l'imaginez.
16.02.2017,
Arthur Cemeli

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F02%2Ftomasmore-1.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22tomasmore-1%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2228478%22%2C%22file%22%3A%2236051%22%2C%22width%22%3A%221050%22%2C%22height%22%3A%22589%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F02%2Ftomasmore-1.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2228478%22%7D%7D%7D

Quelque part entre beat funk vénéneux et bruit de moteur de char d'assaut pendant la campagne soviet en Afghanistan, December continue sa lente dérive le long des recoins les moins commodes de la techno, définitivement plus soir d'hiver aux Instants Chavirés qu'apéro printanier sur les toits de la Cité de la Mode.

Lire la suite...

Warp réédite Lifestyles of The Laptop Cafe de The Other People Place, classique ultime du Detroit downtempo

On en profite pour revenir sur cette figure fuyante qu'aura été James Stinson, seul derrière le projet.
16.02.2017,
Marc-Aurèle Baly

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F02%2FTOPPcrop-970x550.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22TOPPcrop-970x550%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2228471%22%2C%22file%22%3A%2236044%22%2C%22width%22%3A%22970%22%2C%22height%22%3A%22550%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F02%2FTOPPcrop-970x550.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2228471%22%7D%7D%7D

La techno de Détroit est une nébuleuse tellement diffuse qu'il en devient dès lors ardu d'en établir une cartographie, même parcellaire. Mais si son influence est aujourd'hui si éclatée, on peut tout de même y tracer un axe historique, et y trouver des germes communes sociales, politiques et revendicatrices – contrairement à ce que certains ont tendance à oublier aujourd'hui.

Lire la suite...

SEQUENCES S02E09 : Ambient glacé et techno abrupte avec Shifted

32 minutes de jubilation anxieuse avec le producteur anglais exilé à Berlin.
16.02.2017,
The Drone



Avant de s'appeler Shifted, de partir vivre à Berlin et de produire une techno aussi froide et remuante que sa ville d'adoption, Guy Brewer était la moitié du duo drum'n'bass de Cambridge Commix. Entre réinvention et tabula rasa, son départ pour la capitale allemande et son changement d'aka l'ont vu remplacer les patterns hyper colorés de ses débuts par de longues plages rectilignes et monochromes, à même de ratisser un club comme d'évoquer de vastes paysages désolés dans l'esprit de ses auditeurs.

Lire la suite...

L'enfant prodige du broken beat anglais Henry Wu sort un disque en collaboration avec son père spirituel Kaidi Tatham

Période de Grace pour Henry Kamal Williams.
16.02.2017,
Benjamin Leclerc

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F02%2FHenry-Wu-610x406.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22Henry-Wu-610x406%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2228446%22%2C%22file%22%3A%2236019%22%2C%22width%22%3A%22610%22%2C%22height%22%3A%22406%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F02%2FHenry-Wu-610x406.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2228446%22%7D%7D%7D

S’il y a quelque chose d’aussi intéressant que de voir un producteur évoluer au long terme, c’est de voir celui-ci s'apparier, traçant liens et repères sur les cartes mentales de nos obsessions musicales. Voir le prodige du broken beat anglais Henry Wu convoquer Kaidi Tatham sur son prochain EP, c’est vite s’imaginer la rencontre du newcomer et du père spirituel.

Lire la suite...

EXCLU. L'entité Cologne Tape prouve que les utopies sont réalisables

On écoute un extrait du projet collaboratif mené par Kompakt.
16.02.2017,
Adrien Durand

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F02%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-02-16%20a%CC%80%2010.46.49.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-02-16%20a%CC%80%2010.46.49%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2228452%22%2C%22file%22%3A%2236025%22%2C%22width%22%3A%221048%22%2C%22height%22%3A%22357%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F02%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-02-16%20a%CC%80%2010.46.49.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2228452%22%7D%7D%7D

Habituellement, les all star bands sont plutôt l'apanage des musiques dures, metal, hardcore, habituées à jongler entre les projets pour remplir leur frigo décemment, ce qui bien souvent donne naissance à des disques déceptifs. Le projet Cologne Tape s'il a l'apparence d'une auberge espagnole n'aurait très certainement pas pu naître ailleurs qu'en Allemagne tant il respire un mélange d'application et de détente, de voyage et de musicalité terre-à-terre.

Lire la suite...

Exclu : on écoute le morceau inédit composé par Arnaud Rebotini à l'occasion de son passage dans SEQUENCES

Et enregistré en résidence à La Maison de la Radio dans un studio dédié à la production en son spatialisé.
15.02.2017,
The Drone

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F02%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-02-15%20a%CC%80%2014.29.04.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-02-15%20a%CC%80%2014.29.04%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2228448%22%2C%22file%22%3A%2236021%22%2C%22width%22%3A%22642%22%2C%22height%22%3A%22427%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F02%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-02-15%20a%CC%80%2014.29.04.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2228448%22%7D%7D%7D
Crédit photo : Vincent Ducard 

Le passé est un prologue au présent, mais pas que. La preuve avec ce morceau d'Arnaud Rebotini qui fait jouer à son orchestre de synthétiseurs de collec' un blues sur lequel souffle autant l'influence des prêcheurs du delta que celle de la vague froide de Martin Hannett - le tout se concluant sur un break synthétique qui nous fait passer des studios de Factory à l'Autobahn de Kraftwerk.  

Lire la suite...

EXCLU. L'electronica sophrologique a encore de belles heures devant elle

La preuve avec cette nouvelle video de l'Anglais Rob Shields.
15.02.2017,
The Drone

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F02%2FRob%20Shields_02_by%20Suzi%20Phillipson.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22Rob%20Shields_02_by%20Suzi%20Phillipson%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2228442%22%2C%22file%22%3A%2236015%22%2C%22width%22%3A%225616%22%2C%22height%22%3A%223744%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F02%2FRob%20Shields_02_by%20Suzi%20Phillipson.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2228442%22%7D%7D%7D
crédit: Suzi Phillipson

Avec Green, 1er album sorti fin janvier chez YEN, Rob Shields semble désireux de couper un peu les ponts avec les habitudes des dj's passant derrière les manettes du studio. En compilant field recordings aquatiques (au sens propre du terme puisqu'il a échantillonné des bruits de rivières en Amérique du Sud), bleeps de guitares et murmures pitchés, il semble écrire une nouvelle page d'une electronica rêveuse aux potentialités sophrologiques certaines. Sur ce "Adjani", dont on vous dévoile le clip en exclusivité, Shields illustre sa musique langoureuse, balearic et deep, celle qui ailleurs (Tycho, Matthew Dear) prend parfois des chemins un peu trop balisés. 

Lire la suite...

{"template":"article","rubrique":"blog","title":"The Drone | Blog","videosPlayerList":null,"pageIsList":true,"nextPage":"list\/blog\/91\/10"}

Twitter

Derniers commentaires

Restez en contact