Blog

Ce morceau de Synkro vous donnera sans doute envie de réécouter tout Burial

Extrait de son nouveau maxi à venir sur Apollo.
21.10.2014,
Lucie Monpontet

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F10%2Fsynkro2-1.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22synkro2-1%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2216239%22%2C%22file%22%3A%2222304%22%2C%22width%22%3A%22622%22%2C%22height%22%3A%22518%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F10%2Fsynkro2-1.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2216239%22%7D%7D%7DCe qu'il y a de bien, quand on part fouiner en profondeur dans les internets, les après-midi ralenties, c'est que notre seuil de tolérance, notre niveau d'appréciation, les limites mêmes entre ce qui est bien, ce qui ne l'est pas, ce qui pourrait l'être et ce qui fout la honte s'amenuisent. On se retrouve alors à penser "pas mal"  pour certains morceaux alors même qu'ils nous auraient fait ricaner trois heures plus tôt. Par exemple, le premier extrait du prochain EP de Synkro, "Transient", qui, pour être tout à fait honnête, est exactement du sous Burial et se retrouve être l'objet de cette notule pour l'unique raison que j'étais fan du producteur quand j'étais petite (c'est à dire en 2007).

Lire la suite...

Interview: WARSAWWASRAW valent beaucoup mieux qu'un énième groupe de reprises de Joy Division

Ils font dans le grind chaotique et ils ont plein de choses à nous dire.
21.10.2014,
Adrien Durand

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F10%2F2012%2008%2023_Warsawwasraw_033-2.JPG%22%2C%22alt%22%3A%222012%2008%2023_Warsawwasraw_033-2%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2216226%22%2C%22file%22%3A%2222291%22%2C%22width%22%3A%22690%22%2C%22height%22%3A%22673%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F10%2F2012%2008%2023_Warsawwasraw_033-2.JPG%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2216226%22%7D%7D%7DDans la catégorie, grind métallique et chaotique, WARSAWWASRAW se posent pas mal là. Ils viennent de sortir chez les Parisiens de Music Fear Satan en co-production avec Three One G (The Locust) "Sensitizer", disque sur-efficace capable de convoquer le meilleur des passages hardcore de Converge et la furie noise punk de Lightning Bolt.

Pas vraiment question de math rock ou de se regarder tricoter les structures pour choper l'approbation des shredders, donc, le duo parisien s'en tient à prélever uniquement la sève du punk hardcore: vitesse, bruit et bienséance envoyée au fond de la cuvette des toilettes. Discussion avec Mathieu le batteur, et petit passage en revue de quelques clips vidéos avec l'intéressé.

Lire la suite...

On écoute en exclu un extrait du prochain album d'Apollonia

Il s'appelle Piano et c'est la meilleure pub que l'on ait fait à la deep house depuis longtemps
21.10.2014,
Lucie Monpontet

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F10%2FApollonia1-1.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22Apollonia1-1%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2216220%22%2C%22file%22%3A%2222284%22%2C%22width%22%3A%22507%22%2C%22height%22%3A%22399%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F10%2FApollonia1-1.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2216220%22%7D%7D%7DA moins de s'appeller Larry Heard ou d'être hambourgeois, pratiquer la deep house en 2014 est une activité pas mal dangereuse, à commencer par le fait que la population acquise à sa cause recense la partie la plus importante de la population qui emploie le mot "chill". Pourtant, des fois, il arrive que ce soit bien, qu'on oublie tous les vilains tics de langage qui lui sont habituellement associés, parce que c'est bien fabriqué, du bel ouvrage, du travail d'orfèvre, plus toutes les analogies avec la joallerie auxquelles vous pourrez bien penser. C'est évidemment le cas pour le morceau "Piano" d'Apollonia, qu'on streame là tout de suite, maintenant. 

.1
Apollonia
Piano
00:04:55
{"playlistId":"948","id":"3947","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8xMC9CMiBQaWFuby5tcDM=","artist":"Apollonia","title":"Piano"}

Lire la suite...

Ecoutez Karmic Debt, nouvel extrait du très sérieux nouvel album de Jessica93

Et songez par exemple à ce qui va se passer après votre mort.
21.10.2014,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F10%2Fjessica93.png%22%2C%22alt%22%3A%22jessica93%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2216212%22%2C%22file%22%3A%2222276%22%2C%22width%22%3A%22470%22%2C%22height%22%3A%22839%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F10%2Fjessica93.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2216212%22%7D%7D%7DGeoffroy Laporte fait de la musique sérieuse, très sérieuse, trop sérieuse sans doute pour la France de 2014. Pourtant passé par une tripotée de formations aux blazes tous certifiés "LOL" par un de ces groupes Facebook dont font partie vos collègues du club de ping-pong (Louise Mitchels, Besoin Dead, Missfist, Mobylette Facile) et échappé d'un milieu plutôt porté grimaces et bastons molles qu'explosion de larmes en plein riff (celui du garage hargneux de France), son Jessica93 de one-man band resiste pourtant à toutes les prises de distance, toutes les tentatives d'ironie.

Son nouveau Rise particulièrement n'est fait pour faire rire personne. Compact comme une brique d'acier pur, il s'en tient à son avatar très personnel, très intense et très classique de new-wave très lourde et triste comme la pluie, inspirée comme les groupes de rock d'autrefois par des choses connues de nous tous - c'est-à-dire
 la new-wave gros son façon Disintegration de The Cure, avec snares synthétiques qui claquent, ostinato de basse au médiator et rab de feedbacks dans les airs et pas "ce mini-cd de Coil édité par une galerie ukrainienne en 1996 qui est l'alpha et l'omega de la radicalité" ou Egberto Gismonti.

.1
Jessica93
Karmic Debt
00:05:45
{"playlistId":"949","id":"3948","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8xMC9BMyAtIEthcm1pYyBEZWJ0IFtNYXN0ZXJlZF0ubXAz","artist":"Jessica93","title":"Karmic Debt"}

Lire la suite...

Willie Burns et Legowelt lancent une série télé

Ça s'appelle Relics Of The Past et ça ressemble un peu aux vidéos que vous faisiez avec vos cousins en vacances.
20.10.2014,
Lucie Monpontet

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F10%2Flegoweltb_101714.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22legoweltb%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2216174%22%2C%22file%22%3A%2222237%22%2C%22width%22%3A%22530%22%2C%22height%22%3A%22353%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F10%2Flegoweltb_101714.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2216174%22%7D%7D%7DWillie (Burns) et Danny (Wolfers, alias Legowelt), font du skate au bord de l'océan, rentrent à la maison, poussent de la fonte, fument de la weed et font de la musique. Danny part alors chercher une pédale d'effet dans son buffet et trouve une sculpture en bois, une sorte d'idole, dans le placard du bas alors qu'elle ne devrait évidemment pas y être. Ils font donc appel au jardinier, Pr. Gardner (au cas où, gardener = jardinier, Pr Gardner, le jardinier = meilleur jeu de mot de l'année) joué par Jeroen Warmenhoven (A.K.A DJ Overdose qui a notamment produit l'un des morceaux de mon top 5 des meilleurs morceaux house de l'année dernière) et qui dit absolument n'importe quoi ("Koala Banana Kakachuka") et fait des trucs pas très clairs avec la statue. Non, il ne s'agit pas d'une blague de geek houseux dont on ne comprendrait pas bien la chute mais du pitch de la série réalisée par Willie Burns et Legowelt dont le premier épisode est disponible et visionnable depuis le 14 octobre dernier: Relics Of The Past part 1: Professor Gardner

Lire la suite...

L'annonce de la confirmation de la reformation de Sleater-Kinney se passe de commentaires

Un premier extrait et une pochette qui méritent amplement qu'on fasse péter la bouteille de Ruinart.
20.10.2014,
The Drone

Lire la suite...

Ecoutez le nouveau Dope Body en entier

Et souvenez-vous pourquoi Fugazi est encore et toujours votre groupe préféré sur la Terre.
20.10.2014,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F10%2FJUKE_DopeBody_Big.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22JUKE_DopeBody_Big%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2216166%22%2C%22file%22%3A%2222229%22%2C%22width%22%3A%22700%22%2C%22height%22%3A%22466%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F10%2FJUKE_DopeBody_Big.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2216166%22%7D%7D%7DDope Body, on les aime presque autant pour ce qu'ils font - du punk rock post hardcore tendance heroïque, brave et souvent assez original - que ce qu'ils sont - des porteurs de drapeau somme toute très courageux en terrain largement hostile.

On a déjà eu l'occasion de raconter leur histoire quelques fois, notamment dans une interview filmée il y a un an à Villette Sonique, mais elle mérite qu'on la résume une nouvelle fois: émergés de Baltimore, nouvelle mecque de l'indie US largement remplie de dingos et de bisounours, ces quatre gaillards tous très occupés ailleurs se sont retrouvés hors de leurs zones de confort respective avec une sévère envie d'en découdre avec à peu près tout ce qui clochait (et cloche encore plus fort) dans le très consensuel indie rock actuel, comme l'absence de prises de risque, la tentation de l'inconséquence et les remous retrogrades.

.1
Dope Body
Intro
00:01:54
{"playlistId":"946","id":"3925","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8xMC8wMSBJbnRyby5tcDM=","artist":"Dope Body","title":"Intro"}
.2
Dope Body
I'd Say to You
00:02:25
{"playlistId":"946","id":"3937","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8xMC8xMCBJJ2QgU2F5IHRvIFlvdS5tcDM=","artist":"Dope Body","title":"I'd Say to You"}
.3
Dope Body
Nu Sensation
00:04:16
{"playlistId":"946","id":"3936","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8xMC8wOSBOdSBTZW5zYXRpb24ubXAz","artist":"Dope Body","title":"Nu Sensation"}
.4
Dope Body
Toy
00:04:10
{"playlistId":"946","id":"3935","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8xMC8wOCBUb3kubXAz","artist":"Dope Body","title":"Toy"}
.5
Dope Body
Day by Day
00:04:57
{"playlistId":"946","id":"3934","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8xMC8wNyBEYXkgYnkgRGF5Lm1wMw==","artist":"Dope Body","title":"Day by Day"}
.6
Dope Body
Rare Air
00:04:45
{"playlistId":"946","id":"3933","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8xMC8wNiBSYXJlIEFpci5tcDM=","artist":"Dope Body","title":"Rare Air"}
.7
Dope Body
AOL
00:02:38
{"playlistId":"946","id":"3932","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8xMC8wNSBBT0wubXAz","artist":"Dope Body","title":"AOL"}
.8
Dope Body
Echo
00:04:43
{"playlistId":"946","id":"3931","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8xMC8wNCBFY2hvLm1wMw==","artist":"Dope Body","title":"Echo"}
.9
Dope Body
Hired Gun
00:04:05
{"playlistId":"946","id":"3927","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8xMC8wMyBIaXJlZCBHdW4ubXAz","artist":"Dope Body","title":"Hired Gun"}
.10
Dope Body
Repo Man
00:04:08
{"playlistId":"946","id":"3926","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8xMC8wMiBSZXBvIE1hbi5tcDM=","artist":"Dope Body","title":"Repo Man"}
.11
Dope Body
Even in the End
00:06:57
{"playlistId":"946","id":"3938","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8xMC8xMSBFdmVuIEluIHRoZSBFbmQubXAz","artist":"Dope Body","title":"Even in the End"}

Lire la suite...

On écoute en entier et en exclu le premier album de Volage, accord parfait de la banane et des nuggets mixés avec acharnement dans un blender

Il sort sur Howlin Banana à la fin du mois et vous seriez bien inspirés de l'écouter.
20.10.2014,
Lucie Monpontet

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F10%2FPhoto2.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22Photo2%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2216156%22%2C%22file%22%3A%2222219%22%2C%22width%22%3A%223360%22%2C%22height%22%3A%222240%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F10%2FPhoto2.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2216156%22%7D%7D%7DSoyons clair tout de suite, mélanger garage, folk, pop, noise et psyché pour en sortir un album de 11 morceaux, reviendrait en cuisine à mélanger l'entrée, le plat et le dessert dans un blender, mixer comme un anarché et trouver ça délicieux. Il semblerait bien que Volage, groupe psyché-noise-garage-pop-et-bien-plus-encore échappé d'un triangle des bermudes entre Paris, Tours et Le Blanc, ait trouvé la recette pour nous faire trouver ça bon. Pour preuve, leur premier album Heart Healing qu'on vous streame aujourd'hui, en entier, en exclu, juste en dessous.

.1
Volage
Owl
00:04:36
{"playlistId":"947","id":"3928","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8xMC8wMSAtIE93bC5tcDM=","artist":"Volage","title":"Owl"}
.2
Volage
Upset
00:02:55
{"playlistId":"947","id":"3929","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8xMC8wMiAtIFVwc2V0Lm1wMw==","artist":"Volage","title":"Upset"}
.3
Volage
Heart Healing
00:03:42
{"playlistId":"947","id":"3930","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8xMC8wMyAtIEhlYXJ0IEhlYWxpbmcubXAz","artist":"Volage","title":"Heart Healing"}
.4
Volage
Touched By Grace
00:02:11
{"playlistId":"947","id":"3939","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8xMC8wNCAtIFRvdWNoZWQgQnkgR3JhY2UubXAz","artist":"Volage","title":"Touched By Grace"}
.5
Volage
Loner
00:07:27
{"playlistId":"947","id":"3940","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8xMC8wNSAtIExvbmVyLm1wMw==","artist":"Volage","title":"Loner"}
.6
Volage
This Ain't A Walk
00:05:56
{"playlistId":"947","id":"3941","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8xMC8wNiAtIFRoaXMgQWluJ3QgQSBXYWxrLm1wMw==","artist":"Volage","title":"This Ain't A Walk"}
.7
Volage
6H15
00:02:34
{"playlistId":"947","id":"3942","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8xMC8wNyAtIDZIMTUubXAz","artist":"Volage","title":"6H15"}
.8
Volage
Paolina
00:04:33
{"playlistId":"947","id":"3943","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8xMC8wOCAtIFBhb2xpbmEubXAz","artist":"Volage","title":"Paolina"}
.9
Volage
Wait
00:05:41
{"playlistId":"947","id":"3944","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8xMC8wOSAtIFdhaXQubXAz","artist":"Volage","title":"Wait"}
.10
Volage
Midnight Thoughts
00:01:08
{"playlistId":"947","id":"3945","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8xMC8xMCAtIE1pZG5pZ2h0IFRob3VnaHRzLm1wMw==","artist":"Volage","title":"Midnight Thoughts"}
.11
Volage
Love is All
00:06:42
{"playlistId":"947","id":"3946","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8xMC8xMSAtIExvdmUgaXMgQWxsLm1wMw==","artist":"Volage","title":"Love is All"}

Lire la suite...

Ecoutez les meilleurs moments d'Industry, le nouvel album de Stefan Goldmann 0% sound design, 100% presets de synthés has-been.

Et découvrez-en les beautés insoupçonnées.
20.10.2014,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F10%2FStefan-Goldmann-1.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22Stefan-Goldmann-1%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2216162%22%2C%22file%22%3A%2222225%22%2C%22width%22%3A%22800%22%2C%22height%22%3A%22995%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F10%2FStefan-Goldmann-1.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2216162%22%7D%7D%7DPour des raisons de cycle à peu près évidentes, les sons synthétiques les plus emblématiques de la deuxième moitié des années 80 - ceux produits par le DX7 de Yamaha et la plupart de ses cousins et concurrents dont les nouveautés principales étaient la synthèse FM, les sons de cloche prêts à l'emploi et la technologie numérique - ont la cote en 2014. Ainsi tous les gros pervers et / ou théoriciens à la pointe de la musique électronique de l'époque de Oneohtrix Point Never jusqu'au déconstructeur de trance de plus en plus branché Lorenzo Senni n'utilisent plus que ça et en toute logique, le retour de flammes dans la techno, la house et l'EDM ne fait que commencer.

Pour la réalisation d'Industry, brillante pochade semi théorique dont la contrainte a consisté à reprendre ses propres tubes en n'utilisant que les sons d'usine de synthétiseurs laissés brut dans le multipiste, Stefan Goldmann prend un peu d'avance sur la mode en utilisant exclusivement 3 stations de travail typique de la fin des années 80 au milieu des années 90: le Technics WSA1R, le Korg Triton en rack, descendant du Korg M1, "Père de tous les expandeurs" et enfin, le TG33 de Yamaha, expandeur arrivé sur le marché en 1989 qui utilisait la fameuse puce FM du DX7 et qui signa en quelque sort l'arrêt de mort de la technologie maîtresse du son électronique des années 80.

Lire la suite...

Panier de crabes #47

Le panier house et techno de la semaine. Avec Accem Myomi, Lakker, AnD, Julio Bashmore...
17.10.2014,
The Drone

Accem Myomi "It took the Night to Believe" (Odd Frequencies)

En passant d'Antinote à Odd Frequencies, Geena ne fait pas que changer de nom, il enfile une passoire sur la tête et active sa fonction track maboul, mixage mongolo et sobriquet fantaisie. Une maitrise du changement de température enviée par tous les fabriquants de textiles de randonnée, un modèle d'adaptation en milieu sauvageon.


Manuel Gonzales "Frosted Lakes" (Wicked Bass)

Ça fait des années qu'on fantasme, avec quelques amis, sur l'émergence d'un nouveau sous-genre de la house dérivé de la minimal façon Perlon qui s'appellerait la "fart house". Si ce morceau du nouveau maxi du gamin derrière MGUN ne correspond pas exactement à ce qu'on pourrait être en droit d'attendre d'un avatar d'un sous-genre aussi glorieusement nommé, les sonorités passablement graveleuses de sa bassline donnent immédiatement envie d'en imaginer un nouveau sous-genre cousin, qui s'appellerait par exemple la "porridge house" et dont "Frosted Lakes" serait, en dépit de son titre vraisemblablement inspiré par le Lac Michigan, le morceau fondateur.


Livio & Roby "Debug" (The Rabbit Hole)

L'idée d'un split EP entre producteurs Roumains et Japonais peut paraître de prime abord tirée par les cheveux, mais étant donné que le seul point commun évident entre les deux pays est leur goût prononcé pour la Micro House, finalement ça se tient. 

Lire la suite...

{"template":"article","rubrique":"blog","title":"The Drone | Blog","videosPlayerList":null,"pageIsList":true,"nextPage":"list\/blog\/91\/10"}

Twitter

Derniers commentaires

Restez en contact