Blog

Le remix de Desiigner par DJ Premier symbolise parfaitement le fossé actuel entre la jeune garde et les tauliers du rap US

Le daron boom bap vient de sortir le remix du dernier titre du jeune Desiigner : analyse d'une rencontre improbable.
31.08.2016,
Arthur Cemeli

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2016%2F08%2Fdesiignerprofil.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22desiignerprofil%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2225567%22%2C%22file%22%3A%2232821%22%2C%22width%22%3A%22649%22%2C%22height%22%3A%22350%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2016%2F08%2Fdesiignerprofil.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2225567%22%7D%7D%7D

Depuis le succès éclair de "Panda", repompage flagrant des instrus du flow et des intonations de Future, tout le monde a été très prompt à tomber sur Desiigner, le tout jeune (19 ans) rappeur new-yorkais. Les qualificatifs pas très avenants ont fleuri dans la presse et les commentaires Youtube - pêle-mêle : sous-Future, créature de Kanye West et Pusha T (qui l'hébergent sur leur label G.O.O.D Music et qui ont dû ramasser un bon petit pactole avec Panda), hoax marketing, voire clone rabougri de Gucci Mane.

Lire la suite...

Le co-fondateur de Kompakt Michael Mayer a invité tous ses amis sur son nouvel album

& sortira le 28 octobre sur !K7 Records. On écoute un extrait en featuring avec Barnt ici.
31.08.2016,
Arthur Cemeli

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2016%2F08%2Fmichaelmayer.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22michaelmayer%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2225558%22%2C%22file%22%3A%2232812%22%2C%22width%22%3A%22460%22%2C%22height%22%3A%22320%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2016%2F08%2Fmichaelmayer.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2225558%22%7D%7D%7D

Le parrain de la techno sentimentale et boss du label Kompakt Michael Mayer vient d'annoncer la parution à venir de son prochain album & sur le label !K7. Mayer est actif depuis les années 90 au sein de Kompakt, une boutique de disques basée à Cologne dans le courant des années 90 qui a progressivement pris de l'envergure pour devenir au tournant des années 2000 un des labels allemands essentiels à la réhabilitation d'une techno qui voit un peu plus loin que le dancefloor.

Lire la suite...

Grâce à The Radio Dept, l'indie pop suédoise a encore de beaux jours devant elle

On écoute un titre de leur nouvel album, et on revient sur le parcours sinueux des anti-héros de la pop scandinave.
31.08.2016,
Arthur Cemeli

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2016%2F08%2Fradiodeptpromo.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22radiodeptpromo%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2225550%22%2C%22file%22%3A%2232804%22%2C%22width%22%3A%221485%22%2C%22height%22%3A%22896%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2016%2F08%2Fradiodeptpromo.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2225550%22%7D%7D%7D

Le cas The Radio Dept. est à enseigner dans toutes les école de management en tant que contre exemple absolu : si l'on veut devenir un groupe célèbre et rentable il faut ne pas laisser passer 5 ans entre chaque album ; ne pas filer de métaphore sur les relations amoureuses, la sodomie et la crise grecque sur les singles desdits album ; éviter absolument d'aller se planquer 2 ans sans donner de nouvelles à personne quand on vient de placer 3 morceaux sur la BO très à la mode du Marie-Antoinette de la très à la mode Sofia Coppola ; enfin (et peut-être surtout) ne pas envoyer pour seule et unique photo promo un cliché de soi en train d'écluser des bières bas de gamme affalé sur le banc d'un parc public pour promouvoir son dernier projet.

Lire la suite...

La compilation Sky Girl contient les plus beaux morceaux d'indie pop lo-fi que vous entendrez en 2016

Rencontre avec Dj Sundae et Julien Dechery qui se sont chargé de cette compilation parue sur Efficient Space.
30.08.2016,
Frédéric Gendarme

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2016%2F08%2Fskygirl.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22skygirl%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2225531%22%2C%22file%22%3A%2232784%22%2C%22width%22%3A%22480%22%2C%22height%22%3A%22360%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2016%2F08%2Fskygirl.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2225531%22%7D%7D%7D

Il y a trois ans, une poignée de chanceux acquérait dans l’intimité la première monture de la compilation Sky Girl confectionnée à l’époque par DJ Sundae et Julien Dechery. Tirée à une centaine d’exemplaires et uniquement disponible chez Colette, elle se présentait vierge de toutes indications à la manière d’une mixtape que vous aurait soigneusement confectionnée votre cousin ou votre grand frère. Derrière cette écoute à tâton se cachait une sensibilité sans âge ni époque ou genre qui s’unifiait par la somme des sentiments qu’elle transportait avec elle. New-wave, folk, et americana se télescopaient avec douceur dans un entrelac confidentiel.

Lire la suite...

Sasha Grey roule dans le désert dans le dernier clip de Death In Vegas

On regarde le clip de Consequences Of Love, extrait de Transmission, le dernier album du projet de Richard Fearless.
30.08.2016,
Arthur Cemeli

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2016%2F08%2FDIVCONSQUENCEGREY.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22DIVCONSQUENCEGREY%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2225541%22%2C%22file%22%3A%2232794%22%2C%22width%22%3A%221200%22%2C%22height%22%3A%22672%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2016%2F08%2FDIVCONSQUENCEGREY.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2225541%22%7D%7D%7D

Une nuit dans le désert, des serpents, une beauté sombre et une vieille voiture : Richard Fearless ressort les fondamentaux pour la vidéo de "Consequence Of Love", morceau extrait du dernier album de Death In Vegas Transmission, sorti en mai en collaboration avec l'ex-porn star et ex-membre de aTelecine Sasha Grey.

Lire la suite...

Le label RVNG Intl. sort un coffret rétrospectif des pionniers synth pop Syrinx

Et c'est plein de Moogs et d'émotions.
30.08.2016,
Arthur Cemeli

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2016%2F08%2Fsyrinxpromomonkey-1-1.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22syrinxpromomonkey-1-1%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2225546%22%2C%22file%22%3A%2232799%22%2C%22width%22%3A%22967%22%2C%22height%22%3A%22559%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2016%2F08%2Fsyrinxpromomonkey-1-1.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2225546%22%7D%7D%7D

1970. Alors que viennent de mourir quasi coup sur coup Joplin, Morrison, Hendrix et Jones, un vent froid commence à souffler dans les tignasses à fleurs et à poux des hippies. Le pire du prog s'apprête à déferler dans un enfer lysergique pavé d'interminables solos de flûte traversière, mais la vraie vie est ailleurs et certains commencent à chercher et à trouver des voies alternatives au rock à guitares virtuoses et structures linéaires.

Lire la suite...

INTERVIEW. Tim Paris et Ivan Smagghe ne sont pas vraiment là pour discuter matos et technique

Le premier album d'It's A Fine Line est sorti vendredi sur Kill The DJ.
30.08.2016,
Fred Landier

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2016%2F08%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202016-08-26%20a%CC%80%2011.37.31.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202016-08-26%20a%CC%80%2011.37.31%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2225523%22%2C%22file%22%3A%2232776%22%2C%22width%22%3A%22640%22%2C%22height%22%3A%22397%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2016%2F08%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202016-08-26%20a%CC%80%2011.37.31.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2225523%22%7D%7D%7D

L’introduction de l’album de It’s A Fine Line ("Cardiogram", chanté d’une voix flippante par Olivia de Lanzac) semble vouloir dire aux fans de la première heure qu’il serait plus prudent de laisser ses fantasmes au vestiaire du club : peut­-être qu’on dansera, oui, mais ce ne sera pas le propos de départ. Non, ce disque n'est pas une compilation des innombrables remixes de tueurs (comme celui ci) des deux comparses londoniens d’adoption mais un vrai album de musique - ­il n’est pas insensé de le préciser en 2016.

Lire la suite...

La revue des trucs qu'on a ratés pendant les vacances d'été : #3

Comme toujours, on était trop occupé à se la couler douce. Rattrapage.
29.08.2016,
The Drone

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2016%2F08%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202016-08-29%20a%CC%80%2017.35.43.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202016-08-29%20a%CC%80%2017.35.43%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2225535%22%2C%22file%22%3A%2232788%22%2C%22width%22%3A%22634%22%2C%22height%22%3A%22315%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2016%2F08%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202016-08-29%20a%CC%80%2017.35.43.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2225535%22%7D%7D%7D

Pour la troisième année, on vous présente les sorties de l'été à côté desquelles on était passé, la faute à notre fâcheuse tendance à déguerpir de l'open space dès que les maigres rayons de soleil daignent s'installer dans la capitale. L'été 2016 aura été riche en rebondissements tout autant qu'en faux bonds : de toutes les sorties qu'on aurait pu anticiper, rares auront été celles qui auront remporté la mise dans nos cœurs et nos esgourdes de mélomanes aguerris - Frank Ocean notamment, dont on étudie le cas très vite. Cependant, d'inattendus casse-cous auront sorti l'artillerie lourde sans prévenir, et des nouveaux venus auront profité de cette (soi-disant) trêve estivale pour pointer le bout de leur nez et nous filer quelques coups de coude en guise de bienvenue. Résumé d'un été rock, techno, garage et expérimental placé sous le signe de la surprise et du retournement - provisoire ? - de veste. 

Lire la suite...

Abra est bien plus que la muse de la nouvelle scène rap d'Atlanta

Rencontre à Paris avec l'auto-proclamée duchesse darkwave et analyse du cas Awful Records.
03.08.2016,
Marc-Aurèle Baly

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2016%2F08%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202016-08-03%20a%CC%80%2010.44.06.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202016-08-03%20a%CC%80%2010.44.06%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2225499%22%2C%22file%22%3A%2232752%22%2C%22width%22%3A%22668%22%2C%22height%22%3A%22380%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2016%2F08%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202016-08-03%20a%CC%80%2010.44.06.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2225499%22%7D%7D%7D

Il n’aura sans doute pas échappé aux observateurs avisés que la ville d'Atlanta connaissait depuis maintenant une grosse quinzaine d’années une sorte de momentum musical impérieux, particulièrement en ce qui concerne sa sphère hip-hop et r'n'b - désolé pour Deerhunter ou les Black Lips. Des multiples pathologies de Gucci Mane à l'excentricité exacerbée de son faux dauphin Young Thug - devenu calife à la place du calife - en passant par toute la clique des fumistes de Migos, au psychédélisme enfumé de ILoveMakonnen, voire même en allant jusqu'aux cabotinages hallucinés d'un Waka Flocka Flame, la scène d'Atlanta se sera aussi bien distinguée par ses propositions éclatées que par un culot généralisé et une profonde, inextinguible bizarrerie.

Lire la suite...

Les derniers punks de la musique électronique actuelle s'appellent Hype Williams

Mais ils se foutraient pas un peu de notre gueule ?
02.08.2016,
Adrien Durand

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2016%2F08%2F6247910_hype-williams-share-new-track-distance_bf7b0887_m.jpg%22%2C%22alt%22%3A%226247910_hype-williams-share-new-track-distance_bf7b0887_m%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2225493%22%2C%22file%22%3A%2232746%22%2C%22width%22%3A%22640%22%2C%22height%22%3A%22464%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2016%2F08%2F6247910_hype-williams-share-new-track-distance_bf7b0887_m.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2225493%22%7D%7D%7D

Peu de gens le savent, mais les meilleures idées fusent en général dans un nuage épais de fumée(tte). Hype Williams, soit le duo formé par Inga Copeland et Dean Blunt, en serait la parfaite illustration. En conjuguant une mythomanie qui frôle souvent la kamikazerie marketing avec une musique droguée jusqu'aux yeux qui n'est pas loin d'être ce qui se fait de plus audacieux en termes de bass music actuelle, les deux musiciens semblent prendre un malin plaisir à déconstruire les codes actuels et les postures artistiques et intellectuelles dans lesquelles se vautrent presse et public branchés.

Lire la suite...

{"template":"article","rubrique":"blog","title":"The Drone | Blog","videosPlayerList":null,"pageIsList":true,"nextPage":"list\/blog\/91\/10"}

Twitter

Derniers commentaires

Restez en contact