Articles taggés
"

indie

".

L'annonce de la confirmation de la reformation de Sleater-Kinney se passe de commentaires

Un premier extrait et une pochette qui méritent amplement qu'on fasse péter la bouteille de Ruinart.
20.10.2014,
The Drone

Lire la suite...

Ecoutez le nouveau Dope Body en entier

Et souvenez-vous pourquoi Fugazi est encore et toujours votre groupe préféré sur la Terre.
20.10.2014,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F10%2FJUKE_DopeBody_Big.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22JUKE_DopeBody_Big%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2216166%22%2C%22file%22%3A%2222229%22%2C%22width%22%3A%22700%22%2C%22height%22%3A%22466%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F10%2FJUKE_DopeBody_Big.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2216166%22%7D%7D%7DDope Body, on les aime presque autant pour ce qu'ils font - du punk rock post hardcore tendance heroïque, brave et souvent assez original - que ce qu'ils sont - des porteurs de drapeau somme toute très courageux en terrain largement hostile.

On a déjà eu l'occasion de raconter leur histoire quelques fois, notamment dans une interview filmée il y a un an à Villette Sonique, mais elle mérite qu'on la résume une nouvelle fois: émergés de Baltimore, nouvelle mecque de l'indie US largement remplie de dingos et de bisounours, ces quatre gaillards tous très occupés ailleurs se sont retrouvés hors de leurs zones de confort respective avec une sévère envie d'en découdre avec à peu près tout ce qui clochait (et cloche encore plus fort) dans le très consensuel indie rock actuel, comme l'absence de prises de risque, la tentation de l'inconséquence et les remous retrogrades.

.1
Dope Body
Intro
00:01:54
{"playlistId":"946","id":"3925","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8xMC8wMSBJbnRyby5tcDM=","artist":"Dope Body","title":"Intro"}
.2
Dope Body
I'd Say to You
00:02:25
{"playlistId":"946","id":"3937","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8xMC8xMCBJJ2QgU2F5IHRvIFlvdS5tcDM=","artist":"Dope Body","title":"I'd Say to You"}
.3
Dope Body
Nu Sensation
00:04:16
{"playlistId":"946","id":"3936","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8xMC8wOSBOdSBTZW5zYXRpb24ubXAz","artist":"Dope Body","title":"Nu Sensation"}
.4
Dope Body
Toy
00:04:10
{"playlistId":"946","id":"3935","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8xMC8wOCBUb3kubXAz","artist":"Dope Body","title":"Toy"}
.5
Dope Body
Day by Day
00:04:57
{"playlistId":"946","id":"3934","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8xMC8wNyBEYXkgYnkgRGF5Lm1wMw==","artist":"Dope Body","title":"Day by Day"}
.6
Dope Body
Rare Air
00:04:45
{"playlistId":"946","id":"3933","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8xMC8wNiBSYXJlIEFpci5tcDM=","artist":"Dope Body","title":"Rare Air"}
.7
Dope Body
AOL
00:02:38
{"playlistId":"946","id":"3932","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8xMC8wNSBBT0wubXAz","artist":"Dope Body","title":"AOL"}
.8
Dope Body
Echo
00:04:43
{"playlistId":"946","id":"3931","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8xMC8wNCBFY2hvLm1wMw==","artist":"Dope Body","title":"Echo"}
.9
Dope Body
Hired Gun
00:04:05
{"playlistId":"946","id":"3927","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8xMC8wMyBIaXJlZCBHdW4ubXAz","artist":"Dope Body","title":"Hired Gun"}
.10
Dope Body
Repo Man
00:04:08
{"playlistId":"946","id":"3926","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8xMC8wMiBSZXBvIE1hbi5tcDM=","artist":"Dope Body","title":"Repo Man"}
.11
Dope Body
Even in the End
00:06:57
{"playlistId":"946","id":"3938","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8xMC8xMSBFdmVuIEluIHRoZSBFbmQubXAz","artist":"Dope Body","title":"Even in the End"}

Lire la suite...

Ce nouveau morceau de clipping. est la preuve que le rap indé, c'est toujours pareil

Sauf que maintenant ça sort sur Sub Pop.
03.10.2014,
Damien Besançon

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F10%2Fclipping.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22clipping%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2215897%22%2C%22file%22%3A%2221896%22%2C%22width%22%3A%22960%22%2C%22height%22%3A%22960%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F10%2Fclipping.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2215897%22%7D%7D%7DNous voilà rassurés : on a enfin la preuve que la nouvelle scène noise rap qu'on essaie de nous vendre depuis quelque temps (et que Pitchfork documente religieusement) n'est que le prolongement de la scène rap indé devant laquelle on admet s'être pâmé pendant presque dix ans (et que Pitchfork dénigrait méthodiquement). Celle qui – pour faire vite – est née des sessions « micro ouvert » du Project Blowed à Los Angeles au mitan des 90's et nous a permis d'entendre les meilleurs flows de l'ouest américain : ceux des pionniers Freestyle Fellowship et Abstract Rude et de leurs descendants directs Ellay Khule, Busdriver et les Shape Shifters, notamment.

La preuve en question est le nouveau single du trio clipping. (récents gagnants du radio-crochet « soyez la nouvelle signature rap de Sub Pop ») qui invite non seulement son pote weirdo Signor Benedick the Moor mais aussi et surtout deux représentants de la troisième génération du Project Blowed : Nocando et Open Mike Eagle.

Lire la suite...

"Anna" de Sverige est la plus belle chanson chantée en Suédois que vous pourrez écouter aujourd'hui

Elle pourrait même devenir votre chanson préférée du moment.
01.10.2014,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F10%2Fsverigehand_1_aron_pelcman.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22sverigehand_1_aron_pelcman%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2215840%22%2C%22file%22%3A%2221836%22%2C%22width%22%3A%22850%22%2C%22height%22%3A%22850%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F10%2Fsverigehand_1_aron_pelcman.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2215840%22%7D%7D%7DJ'en vois déjà deux, trois dans le fond de l'amphi qui font mine de piquer du nez en ricanant. Je vous le dis d'emblée: vous avez tort. Certes, Sverige n'a pas le blaze le plus engageant du monde pour un groupe suédois ("Sverige" signifie "Suède") mais en France, on a un groupe de kraut psyché furieux qui s'appelle "France" et pour autant que je sache, ça ne les empêche pas de produire une musique passionnante et très singulière (ça me fait même penser qu'il faudrait qu'on en parle un jour sur The Drone, de France). Quant à l'usage du Suédois dans les chansons, c'est effectivement un choix audacieux dans ce paradis pop dont la plupart des stars connues à l'étranger (ABBA, les Cardigans, The Knife, la bande Tough Alliance, Robyn, euh, Roxette) chantent en Anglais, mais comme le savent tous ceux qui se sont un jour perdus avec bonheur dans le dédale de dialogues des Scènes de la vie conjugale de Bergman, le Suédois est, à l'instar du Russe de Pouchkine, l'une des langues les plus sensuelles et musicales à entendre parler quand on ne la comprend pas.

.1
Sverige
Anna
00:04:15
{"playlistId":"932","id":"3886","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8xMC8wMSBhbm5hIDEwMDEubXAz","artist":"Sverige","title":"Anna"}

Lire la suite...

Dronecast 117: dDash

Moitié de dDamage, membre de Cobra, "homme le plus drôle d'Internet", JB Hanak pratique aussi l'indie de chambre brut de décoffrage depuis qu'il a passé la puberté sous le nom de Boulder dDash. A l'occasion de la sortie d'Ease Up Jerk, mini-album quasi romantique sur Fin de Siècle/Tsunami Addiction, il nous fait le cadeau d'une monstrueuse mixtape remplie de ses raretés punk préférées.
01.10.2014,
The Drone

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F09%2Fthe_drone_600x600_ddash.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22the_drone_600x600_ddash%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2215837%22%2C%22file%22%3A%2221832%22%2C%22width%22%3A%22600%22%2C%22height%22%3A%22600%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F09%2Fthe_drone_600x600_ddash.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2215837%22%7D%7D%7D

.1
dDash
Dronecast 117
01:08:37
{"playlistId":"931","id":"3885","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8wOS9kcm9uZWNhc3RfMTE3Lm1wMw==","artist":"dDash","title":"Dronecast 117"}

Lire la suite...

James Cargill de Broadcast souhaite un joyeux anniversaire à feu Trish Keenan en partageant une demo belle à chialer

On prévient tout de suite, ça risque de remuer le couteau dans la plaie.
29.09.2014,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F09%2F3d5276c9.jpg%22%2C%22alt%22%3A%223d5276c9%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2215807%22%2C%22file%22%3A%2221794%22%2C%22width%22%3A%22452%22%2C%22height%22%3A%22350%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F09%2F3d5276c9.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2215807%22%7D%7D%7DComme des milliers de fans à travers le monde, on reste inconsolables de la disparition de Trish Keenan, âme et voix des formidables Broadcast dont on s'est malheureusement rendus compte un peu tard à quel point elles importaient à nos petites vies de collectionneurs d'indie chancelant et de library music souffreteux.

Comme chaque année, on est donc à la fois heureux et éminemment émus de la manière dont James Cargill, son comparse et compagnon, salue sa mémoire. Cette année, il nous offre une version demo de "Tears In The Typing Pool", pic émotionnel de Tender Buttons dont on est ébouriffés de découvrir qu'il se passe très bien des enluminures de mellotron qui l'habillaient dans la version studio. On prie donc le ciel pour qu'en sus de l'album inachevé du duo promis à demi mots par le discret Cargill dans quelques intervierws, d'autres archives du genre voient le jour, pourquoi pas en disque, pourquoi pas dans un futur proche. Joyeux anniversaire, Trish Keenan.

Lire la suite...

Grâce à Dream Police, deux piliers de The Men apprennent enfin à être des crétins

Premier extrait de leur premier album à sortir sur Sacred Bones.
23.09.2014,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F09%2Fnews-14-09-dream-police.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22news-14-09-dream-police%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2215739%22%2C%22file%22%3A%2221705%22%2C%22width%22%3A%22460%22%2C%22height%22%3A%22465%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F09%2Fnews-14-09-dream-police.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2215739%22%7D%7D%7DEn une seule écoute distraite, ce morceau a réussi à me faire comprendre ce qui manque à la musique souvent excellente de The Men: l'idiotie.

C'est dommage, parce que c'est une vertu certes complexe à invoquer  mais surtout très précieuse pour le rock, l'idiotie. A y réfléchir hâtivement, je me demande même si elle n'est pas constitutionnellement indispensable, ne serait-ce qu'en quantité infinitésimale, à toutes les musiques du monde, et si ce n'est pas elle qui fait précisément la différence entre les groupes désirables  au moment où ils sont désirables et les groupes qui nous laissent de marbre au moment où ils nous laissent de marbre.

Lire la suite...

Entre arrière-goût de fin du monde et dodelinage de tête un peu idiot, le nouveau Arp nous convient très bien

On découvre en exclu le nouveau clip de l'Américain.
17.09.2014,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F09%2FArp%2B%2BAlexis%2BGeorgopoulos.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22Arp%2B%2BAlexis%2BGeorgopoulos%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2215600%22%2C%22file%22%3A%2221541%22%2C%22width%22%3A%22500%22%2C%22height%22%3A%22666%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F09%2FArp%2B%2BAlexis%2BGeorgopoulos.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2215600%22%7D%7D%7DIl y a exactement un an, Alexis Georgopoulos a fait quelque chose que peu de musiciens ont le cran de faire dans leur carrière: il a fait dévier son projet Arp à 90° du petit bonhomme de chemin musical jusqu'ici plutôt rectiligne qu'il suivait depuis le premier In Light.

Comme il n'est pas immensément connu et que depuis que la musique a débarqué sur Internet, plus personne ne s'y retrouve plus très bien avec les goûts et les territoires, l'événement n'a pas fait le même tapage que le passage à l'electrique de Bob Dylan sur la scène de Newport un beau jour de 1964. Mais pour ceux comme l'auteur de cet article qui suivaient plutôt assidûment les exercices eno-esque-kraftwerkiens-clusteriens maniaques et souvent de toute beauté de l'ex music journalist Américain, le passage à la pop pailletée au piano et au glam mélancolique façon Roxy Music n'est pas passé comme une lettre à la poste: on s'est même trouvés tellement tourneboulés qu'on en a complètement occulté l'existence de More, l'obje du délit.

Lire la suite...

Black Bananas: Creeping the Line

Mais pourquoi, pourquoi on a jamais parlé de Black Bananas avant?
12.09.2014,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F09%2F294572_130604387042096_1748042927_n.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22294572_130604387042096_1748042927_n%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2215491%22%2C%22file%22%3A%2221405%22%2C%22width%22%3A%22751%22%2C%22height%22%3A%22960%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F09%2F294572_130604387042096_1748042927_n.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2215491%22%7D%7D%7DNe nous demandez pas pourquoi on a mis autant de temps à vous parler de Black Bananas. On n'en a pas la moindre idée. C'est dans doute que que le temps passe trop vite, que les tuyaux ont tendance à se boucher en un rien de temps.

Pourtant, on aurait dû savoir que c'était notre came. On a notre passif avec la grande Jennifer Herrema, époque Royal Trux, période Veterans of Disorder ou quelque chose comme ça. Et on les a vécues de première main, les interviews débiles/géniales interrompues toutes les 4 minutes parce que la Dame va "se repoudrer le nez" aux toilettes. Mais la vie est ainsi faite que parfois, on repousse mystérieusement les échéances. 

Pour ce qui concerne le superbement titré Electric Brick Wall,  deuxième album du groupe sorti en juin chez les fidèles amis de Drag City, c'est d'autant

Lire la suite...

Deerhoof: Paradise Girls

Deuxième extrait bombastique pour le nouveau Deerhoof, à sortir en novembre sur Clapping Music.
11.09.2014,
Lucie Monpontet

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F09%2Fdeerhoof2-1.jpeg%22%2C%22alt%22%3A%22deerhoof2-1%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2215470%22%2C%22file%22%3A%2221384%22%2C%22width%22%3A%22696%22%2C%22height%22%3A%22464%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F09%2Fdeerhoof2-1.jpeg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2215470%22%7D%7D%7DDifficile de ne pas trouver séduisant un morceau qui chante la supériorité intellectuelle des filles sur le reste de la population. Non pas qu'il y ait besoin de le souligner, mais c'est toujours agréable à entendre dans une chanson, d'autant plus quand elle est signée Deerhoof. Alors ne comptez pas sur moi pour prendre partie dans les gueguerres sororicides qui font actuellement rage entre les différentes factions féministes aux Etats-Unis et Miley Cyrus (il y a de quoi lire sur le sujet) parce que ce n'est ni le moment, ni l'endroit, et surtout qu'à ce moment de mon existence, cette chanson me suffit amplement. En d'autres termes, demerdez-vous avec les paradoxes du monde, pour une fois.

Lire la suite...

{"template":"article","rubrique":"tag","title":"The Drone | indie","videosPlayerList":null,"pageIsList":true,"nextPage":"list\/tag\/20\/10\/indie"}

Twitter

Derniers commentaires

Restez en contact