Lush: Sale! On "$treet Art"

On a trouvé l'anti-Banksy.

03.01.2011, par

Même si nous avons toute l’affection du monde pour Banksy, force est de constater que le bonhomme suscite désormais plus le consensus mou qu’autre chose. Non pas qu’il faille nécessairement sentir la poudre pour obtenir nos faveurs, mais le plébiscite tiédasse tend malgré tout à nous faire un peu fuir.

Cela dit, la récupération du street-art par tous les hipsters qui trainent aura au moins eu un effet positif: celui de pousser certains artistes à montrer leurs derrières en guise de désapprobation. C’est le cas de l’Australien Lush, amateur de gros nibards, de phallus et autres joyeusetés épicuriennes.

Difficile d’en apprendre beaucoup sur cet étrange personnage qui, en plus d’agir sous couvert d’anonymat, se plait à brouiller les cartes à longueur d’interviews, où il débite un mélange d’insanités, de mensonges et de déclarations de guerre à l’endroit de ses camarades graffeurs. Autoproclamé “vendu”, il a en tout cas réussi à inventer son propre style, mélange de porno, de hip-hop, de punk, le tout débordant de provoc facile et surtout de second degré.

Lors de sa toute dernière expo, Sale! On “$treet Art”, Lush a mis les bouchées doubles pour asperger tout le monde de sa ricanante semence à grands renforts de “Pompages feignants de Warhol” – c’est lui qui le dit – et de bicyclettes avec gode embarqué. Délivrer un message fort en se faisant passer pour l’affreux pervers du village: il fallait y penser, Lush l’a fait.

Commentaires
2
05.01.2011 par math :
trop fort
30.12.2012 par boats for sale :
Lush a mis les bouchées doubles pour asperger tout le monde de sa ricanante semence à grands renforts de “Pompages feignants de Warhol”
Poster un commentaire
Articles suivants

M.I.A.: Vicki Leekx Mixtape

Le 31 à minuit, elle twitte un lien pour télécharger sa mixtape. Ecoute.
03.01.2011,
Clément Mathon

Pas de répit pour M.I.A.: vendredi soir à minuit, elle offre sur twitter l’url de sa mixtape de fin d’année, Vicki Leekx. Au bout de cette référence foireuse au site qui a fait chier à la Maison Blanche en 2010, M.I.A. poursuit son oeuvre graphique (LOL) initiée sur son dernier album sur fond de paranoïa web-conspirationiste.

“Truth, Lies and Trust on the Internet”, mentionne ainsi le site sur lequel, moyennant une adresse email vous pourrez récupérer les 36 minutes de son mix généreusement offert le soir de la Saint Sylvestre. Whatever…

.1
MIA
Vicki Leekx Mixtape
00:36:09
{"playlistId":"89","id":"550","mp3":"bWVkaWEvcGxheWxpc3RzL01JQSAtIFZpY2tpIExlZWt4IE1peHRhcGUvMDEubXAz","artist":"MIA","title":"Vicki Leekx Mixtape"}

Lire la suite...

The Dirtbombs: Party Store

Les garageux poursuivent leur hommage à la musique de Detroit en s'attaquant à la Techno.
29.12.2010,
Thomas Rozec

On ne pourra jamais reprocher à The Dirtbombs de ne pas aimer leur ville. Certes, Detroit c’est moche, c’est tout cassé, il n’y a plus de boulot, etc. Mais bon, personne ne pourra enlever à Motor City son rôle de premier plan dans la paysage musical mondial.

C’est en tout cas l’avis des garageux des Dirtbombs. En 2001, ils avaient payé leur tribut à leur hometown en publiant Ultraglide in Black, album de reprises de tubes soul Made in Detroit des 60′s-70′s. Aujourd’hui, ils remettent ça en s’attaquant à un autre des fleurons de Detroit: la Techno.

Lire la suite...

White Noise Sound

Grosse bûchette sonique galloise qui aurait très bien pu se retrouver dans notre Toplist 2010. Ecoute.
29.12.2010,
Clément Mathon

En 2006, les six Gallois de White Noise Sound s’enferment dans leur bourgade de Swansea, à 70 bornes à l’ouest de Cardiff, et mettent sur bandes les premières ébauches d’un space rock so so british dans l’attitude, trempé du même métal que leurs ainés de Suicide, Jesus & Mary Chain, et de manière encore plus évidente de Spacemen 3.

De ces premières prises, ils tirent une série de white-label, et accouchent d’un premier album éponyme, que je ne découvre pour ma part qu’aujourd’hui, aux manettes duquel on retrouve un de leur plus grand idole, fondateur de Spacemen 3, et ex-Spectrum: Sonic Boom. Le disque a tout de suite trouvé preneur outre-atlantique en septembre dernier auprès de l’écurie Alive Records (Black Keys, Soledad Brothers…), et sur The Drone à l’aube de l’an 2011.

.1
White Noise Sound
Sunset
00:04:21
{"playlistId":"88","id":"549","mp3":"bWVkaWEvcGxheWxpc3RzL1doaXRlIE5vaXNlIFNvdW5kLzAxLm1wMw==","artist":"White Noise Sound","title":"Sunset"}

Lire la suite...

{"template":"article","rubrique":"blog","title":"Lush: Sale! On \"$treet Art\" | The Drone ","videosPlayerList":null,"pageIsList":null,"nextPage":"list\/blog\/2063"}

Twitter

Derniers commentaires

Restez en contact