Nicolas Jaar

Le denier podcast du petit prince électro new yorkais.

09.02.2011, par

Si on n’a pas encore abordé Nicolas Jaar sur The Drone, c’est parce qu’un sujet/interview est en cours de montage chez nous, et devrait être mis en ligne courant février, à l’occasion de la sortie de son premier album Space is The Only Noise. Un album ultra-conceptualisé, véritable carrefour de ses origines américano-franco-chiliennes, et qui semble à des années lumières des productions dub/minimales qui font recette en ce moment….

On n’en dit pas plus pour le moment par qu’on n’aime pas se répéter, et on vous file son dernier podcast, signé pour XLR8 aujourd’hui:



01 Bob Dylan “Love Sick” (Sony)
02 Nicolas Jaar “What My Last Girl Put Me Through”
03 Wendy Kane “After Laughter Comes Tears (Nicolas Jaar Edit)”
04 Nicolas Jaar “Materials (Nico’s Bluewave Edit)”
05 The Enticers “Thief (Live Set Edit)”
06 Pharoah Sanders “Meeting John Coltrane”
07 Nicolas Jaar “Variations” (Circus Company)
08 Nicolas Jaar “Hage Chahine (feat. Will Epstein)” (Wolf+ Lamb)
09 Nicolas Jaar “Dubliners” (Clown & Sunset)
10 Nicolas Jaar “Colomb” (Circus Company)
11 Nicolas Jaar “Avalanche (Tribute to Leonard Cohen)”
12 Nicolas Jaar “Russian Dolls” (Clown & Sunset)
13 Nicolas Jaar “Encore”

Poster un commentaire
Articles suivants

Peaking Lights: 936

La BO des petites heures du dimanche matin. A écouter, regarder, télécharger.
09.02.2011,
Thomas Rozec

Méfiance, amis lecteurs, méfiance, familiarisez-vous tout de suite avec cet album de Peaking Lights car il est fort possible que vous le subissiez de façon régulière chez vos potes amateurs de stupéfiants, sur le coup de six heures du mat’, quand l’ambiance retombe un peu, que les coussins sont un peu trop moelleux et que les conversations tiennent plus du chuchotement monosyllabique que d’autre chose.

Disque sous influence – un bon paquet de psychotropes, sans doute -, 936 (tout juste sorti chez Not Not Fun) est la BO parfaite des petites heures du dimanche matin. Ses deux auteurs ont beau affirmer qu’ils font du reggae, n’ayez pas peur, c’est juste dans leur tête. Car Aaron Coyes et Indra Dunis, non contents d’être très fiers du fait que leurs initiales forment le mot A.C.I.D, n’ont pas grand chose de jamaïcain, si ce n’est une forte propension à insister sur les basses.

.1
Peaking Lights
Tiger Eyes (Laid Back)
00:07:48
{"playlistId":"108","id":"682","mp3":"bWVkaWEvcGxheWxpc3RzL1BlYWtpbmcgTGlnaHRzIC0gOTM2LzAxLm1wMw==","artist":"Peaking Lights","title":"Tiger Eyes (Laid Back)"}

Lire la suite...

Phil Manley: Life Coach

Un clip et un extrait du premier album solo du guitariste de Trans Am, à écouter/télécharger.
08.02.2011,
Thomas Rozec

Guitariste/fondateur de Trans Am, Phil Manley a, comme son petit camarade Sebastian “Publicist” Thomson (batteur), décidé de prendre un peu de bon temps en dehors de son bruyant trio. Outre son studio, ses groupes parallèles (Golden, Jonas Reinhardt), il s’est lancé dans un projet strictement solo, dont Life Coach est le premier témoignage physique.

Le grand avantage de cet album, c’est qu’il permet d’identifier assez clairement celui qui, au sein de Trans Am, impulse certainement la dynamique kraut/synthétique dont s’est entichée le groupe depuis quelques années. Sur Life Coach, il n’est quasiment question que de synthés, de boucles et de boîtes à rythmes motorik. Le coupable est donc tout désigné.

.1
Phil Manley
Life Coach
00:03:11
{"playlistId":"107","id":"681","mp3":"bWVkaWEvcGxheWxpc3RzL1BoaWwgTWFubGV5IC0gTGlmZSBDb2FjaC8wMS5tcDM=","artist":"Phil Manley","title":"Life Coach"}

Lire la suite...

Marc Houle: Drift

Le dernier album du Canadien mis en images de façon minimale.
08.02.2011,
David Pais

Probablement trop occupé à acheter mes stylos quatre couleurs et mes intercalaires pour la rentrée des classes, j’étais complètement passé à coté de ce truc. Certes, je n’étais pas passé à côté de Drift, l’excellent album de Marc Houle mais plutôt des huit vidéos qui l’accompagnent, balancées sur le net en septembre. Le lieutenant de Richie Hawtin s’est offert les services de Barbara Klein, une vidéaste polonaise pour mettre en  images chaque titres de Drift, dans un style visuel que nous qualifierons de “brumeux”, pour une musique qui ne l’est pas moins.

Voilà donc une bonne occasion de faire d’une pierre deux coups en vous offrant l’écoute intégrale de ce disque d’une “sombritude” si propre au label M_nus et de vous caresser les yeux avec des vidéos qui raviront les étudiants en école d’art. Bon évidemment, ce post n’a d’intérêt que pour les gens qui ne connaissent ni Spotify ou Deezer et qui aiment se taper des vidéos avec des arbres filmés au ralenti. Des gens comme ça, y en a plein.

Lire la suite...

{"template":"article","rubrique":"blog","title":"Nicolas Jaar | The Drone ","videosPlayerList":null,"pageIsList":null,"nextPage":"list\/blog\/1783"}

Twitter

Derniers commentaires

Restez en contact