No Pants Subway Ride 2012

Une fois par an, dans le métro de New York, c'est la fête du slip. Pour de vrai.

12.01.2012, par

Un individu, seul, en slip dans le métro est soit un grand distrait, soit un gros pervers. Dix personnes en culotte dans le wagon d’un métro new-yorkais, c’est par contre une performance du collectif Improv Everywhere.

Le 8 janvier dernier, avec la 12ème édition de la No Pants Subway Ride, on a vu exhibés dans New York et dans 59 autres villes un peu partout dans le monde toutes sortes de dessous. Du caleçon informe à la petite culotte en dentelle, slip à motifs ou imprimés, chacun a pu exprimer sa personnalité lors de ce défilé de sous-vêtement, certes bien plus prude qu’un shooting de Spencer Tunik.

Déjà célèbre pour ses Hipster Traps et tout un tas de happenings visibles sur sa chaîne Youtube,  Improv Everywhere peut se vanter d’avoir fait mieux que l’année dernière : 4000 participants rien qu’à New York, (contre 3500 en tout en 2011). Le record de la paire de jambes la plus âgée a même été battu : 78 ans et des varices…

Cette année, Paris se joignait pour la première fois aux réjouissances. Sur la page Facebook du No Pants Subway Ride Paris ils étaient officiellement 73 à vouloir baisser leur froc.

La vidéo et les photos souvenirs de l’évènement sont à voir ci-dessous :






Commentaires
2
13.01.2012 par Steffanie :
Bonjour ! Une vidéo de la No Pants Subway Ride de Paris 2012 existe, vous la trouverez ici : http://vimeo.com/34923714 Elle montre le bel esprit de tout le monde, et tous les sourires que l'action a apporté !
06.01.2013 par Franck :
Et l'évènement se déroulera à nouveau à Paris en 2013
Poster un commentaire
Articles suivants

Lil Louis : The House That Built Chicago

On nous dit dans l'oreillette que l'auteur de French Kiss prépare un docu sur la House. Attention, casting!
11.01.2012,
Camille Larbey

Le site Beats and Beyond a révélé cette nouvelle, qui aurait pu passer vraiment inaperçue. Après une autobiographie narrant sa trépignante vie sentimentale, Lil Louis aka Marvin Louis Burns auteur du mythique French Kiss en 89, qui a eu la chance d’être sublimé en 90 par Vincent Lagaf’dans son potache Bo Le Lavabo, compte désormais s’attaquer à l’histoire de la house music. Il serait en train de réaliser, nous dit-il “the most important music film ever made, about the most popular genre of music today”. Rien de moins.

Dans une vidéo postée il y a une semaine, il revient pendant cinq minutes sur les derniers instants de son père mourant à l’hopital. Et d’un coup, Lil Louis lâche ZE info : il prépare un docu où participeront plus de 100 DJ’s!

Lire la suite...

Trash Talk : Slander

Un clip animé d'un live des punks californiens sous champis radioactifs.
11.01.2012,
Charline Lecarpentier

La dernière fois qu’on avait pris le pouls des Californiens Trash Talk, ils lançaient un appel à l’émeute dans le clip sauvageon de Burn Alive. On les retrouve avec un nouvel extrait de leur sixième EP Awake sorti sur True Panther avec une vidéo animée pour le clip Slander. On y découvre un live des harcoreux de Sacramento via les yeux exorbités d’un de leurs fans qui vient de gober tout un sachet de champignons radioactifs.

Lire la suite...

On The Bro'd

Yo bros, un type a réécrit pour vous le bouquin de Kerouac. English only.
11.01.2012,
Charline Lecarpentier

Mike Lacher est un petit comique de l’Internet qui multiplie les projets. Il y a le Geocities-izer, qui vous permet de découvrir à quoi The Drone aurait pu ressembler en 1996 avec des gif animé, un site qui permet de liker chaque verset de la Bible pour impressionner belle-maman sur Facebook, ou encore chaque amendement de la Constitution pour rassurer son contrôleur judiciaire.

Mais son dernier chef d’oeuvre est probablement le plus abouti : On The Bro’d, une adaptation du classique de Kerouac On The Road pour les bros, les dudes, tous ceux qui trouveront peut-être plus badass les aventures de Sal Paradise rehaussées de motherfuckers et de cougars. L’oeuvre la plus indispensable à chaque crise d’adolescence se plie plutôt bien à cet exercice littéraire mais connait ses limites : “shit” devient presque un mot de ponctuation et les fuck, gay, dumbass, motherfuckers et cougars qu’il distille dans le texte sont globalement complètement gratuits.

Lire la suite...

{"template":"article","rubrique":"blog","title":"No Pants Subway Ride 2012 | The Drone ","videosPlayerList":null,"pageIsList":null,"nextPage":"list\/blog\/1649"}

Twitter

Derniers commentaires

Restez en contact