On dit bienvenue au Syndicat des Scorpions, l'un des nouveaux petits labels les plus enthousiasmants de 2016

Et on profite de sa 3e sortie, le split Maraudeur/Purpur Spytt, pour faire un point sur le tout jeune label.

12.12.2016, par

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2016%2F12%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202016-12-12%20a%CC%80%2014.03.07.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202016-12-12%20a%CC%80%2014.03.07%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227532%22%2C%22file%22%3A%2234966%22%2C%22width%22%3A%22540%22%2C%22height%22%3A%22487%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2016%2F12%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202016-12-12%20a%CC%80%2014.03.07.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227532%22%7D%7D%7D

On est un peu tombé par hasard sur le Syndicat des Scorpions l’été dernier, en se disant que la galaxie réduite des nouveaux petits labels français (et affiliés) s’étendait déjà bien assez et fournissait suffisamment son lot de pépites garage punk et mignonneries synth wave plus ou moins faites maison pour amplement épancher notre soif. Mais en août, on tombait donc sur l’épatant premier maxi de Nina Harker, imputé à un label dont on n’avait jamais entendu parler jusqu’ici. Géré depuis Metz, par un certain Nicolas, infirmier psy de son état, le Syndicat entend surtout donner une visibilité "à des musiciens nouveaux, des gens qui ne se doutent pas une seule seconde qu'ils peuvent sortir un disque sur un label", comme nous l’indique Nicolas lui-même par mail. 

Et ce qui en ressort, lorsqu’on écoute les trois sorties du label jusqu’à présent, semble être une réappropriation de ce qu’il se passe aux alentours et le surpassement tranquille de ces mêmes voisinages, sans forcer, avec l’art de déceler dans le détail la petite différence qui va primer sur le reste. Ainsi, de la synth music glacée/sucrée de Nina Harker au split no wave facétieux Maraudeur/Purpur Spytt qui sort aujourd'hui, en passant par la chanson fauchée mais pas dégénérée de Regis Turner, le tout jeune label trace déjà en moins d’un an un arc singulier, quelque part entre la charmante douceur et l’infinie tristesse, comme si l’espièglerie n’allait jamais sans sa dose de mélancolie. Et que cette dernière ne pouvait de toute façon s’exprimer que dans la joliesse, qu’on trouvera tour à tour détachée ou gouailleuse chez le Syndicat des Scorpions.

Le split Maraudeur/Purpur Spytt sort aujourd'hui sur le Syndicat des Scorpions. Il s'écoute en entier ci-dessous :



%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2016%2F12%2Fmaraudeur.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22maraudeur%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227534%22%2C%22file%22%3A%2234968%22%2C%22width%22%3A%221200%22%2C%22height%22%3A%221200%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2016%2F12%2Fmaraudeur.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227534%22%7D%7D%7D  

Poster un commentaire
Voir aussi
3
Articles suivants

On écoute le morceau de Terekke en hommage aux victimes de l'incendie d'Oakland

Une boucle, un sample de Mariah Carey et un court texte en souvenir des 36 morts d'Oakland.
12.12.2016,
Arthur Cemeli

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2016%2F12%2FTerekke2-Anastasia-Filipovna-large.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22Terekke2-Anastasia-Filipovna-large%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227524%22%2C%22file%22%3A%2234958%22%2C%22width%22%3A%22780%22%2C%22height%22%3A%22450%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2016%2F12%2FTerekke2-Anastasia-Filipovna-large.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227524%22%7D%7D%7D

Tribunes, hommages, fermetures de warehouses investies par des artistes et des collectifs à travers les Etats-Unis : les répercussions de l'incendie d'Oakland se font sentir, entre tristesse, prise de conscience et inquiétude. Dernière illustration en date, "I Wanna What Love Is" du producteur deep-house école L.I.E.S, Terekke. Le morceau s'écoute ci-dessous, avec le court texte que le producteur lui a adjoint :

"Il est triste de perdre des gens, même si vous ne les connaissiez pas tous personnellement, c'est un sentiment extrêmement douloureux. Les lieux DIY ont été des éléments centraux de ma vie, autant créativement que spirituellement et socialement. J'éprouve une douleur viscérale à voir des amis perdre leurs amis, bien plus que je ne peux l'exprimer par des mots. A tous ceux d'Oakland, reposez en paix."

Lire la suite...

Le chanteur de Ought se lance en solo

Et comme nous tous, il a visiblement beaucoup écouté le Velvet Underground.
12.12.2016,
Marc-Aurèle Baly

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2016%2F12%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202016-12-12%20a%CC%80%2010.43.08.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202016-12-12%20a%CC%80%2010.43.08%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227523%22%2C%22file%22%3A%2234957%22%2C%22width%22%3A%22644%22%2C%22height%22%3A%22393%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2016%2F12%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202016-12-12%20a%CC%80%2010.43.08.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227523%22%7D%7D%7D

C’est marrant, pas plus tard que la semaine dernière, on vous parlait du retour des Feelies, soit l’un des groupes post Velvet Underground les plus intéressants (à savoir, un des seuls qui parvenait à s’imprégner du son du groupe de Lou Reed pour mieux en faire autre chose) à avoir émergé de la côté Est dans les années 80.

Lire la suite...

Awesome Tapes From Africa revient en 2017 avec un album de la chanteuse Peulh Awa Poulo

Et le premier extrait s'écoute déjà ici.
09.12.2016,
Arthur Cemeli

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2016%2F12%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202016-12-09%20a%CC%80%2016.33.04.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202016-12-09%20a%CC%80%2016.33.04%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227518%22%2C%22file%22%3A%2234941%22%2C%22width%22%3A%22825%22%2C%22height%22%3A%22636%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2016%2F12%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202016-12-09%20a%CC%80%2016.33.04.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227518%22%7D%7D%7D

Brian Shimkovtiz continue son entreprise de décloisonnement des géographies et des des genres musicaux avec un album à sortir sur son label Awesome Tapes From Africa fin janvier : Poulo Warali  sera le premier LP "officiel" de la chanteuse Peulh Awa Poulo. Originaire du sud-ouest du Mali, Poulo a tenu à incorporer à l'album tous les éléments de la musique traditionnelle Peulh mais elle a aussi pu compter sur l'assistance du producteur Paul Chandler lors des sessions. Cette combinaison entre tradition et technicité contemporaine fait dire à Shimkovitz qu'il s'agit "de l'un des rares exemples de musique Peulh enregistrée dans un contexte moderne et cosmopolite". Avec ses 10 ans de digging de cassettes extraordinaires, on lui fait confiance. Poulo Warali sera disponible le 20 janvier, son premier extrait "Djulau" s'écoute ci-dessous.

Lire la suite...

{"template":"article","rubrique":"blog","title":"On dit bienvenue au Syndicat des Scorpions, l'un des nouveaux petits labels les plus enthousiasmants de 2016 | The Drone ","videosPlayerList":null,"pageIsList":null,"nextPage":"list\/blog\/178"}

Twitter

Derniers commentaires

Restez en contact