Scorpion Violente: Si Satan avait un synthé

Viens écouter la bande-son de l'enfer, viens. Tu seras tout mal à l'aise, j'te jure. Interview.

11.05.2012, par

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2012%2F05%2Fscorpion.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22scorpion%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%223229%22%2C%22file%22%3A%227019%22%2C%22width%22%3A%22600%22%2C%22height%22%3A%22450%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2012%2F05%2Fscorpion.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%223229%22%7D%7D%7DAu début t'as trouvé ça louche, dégueu sur les bords. Cette pochette sado-sataniste, ces allusions pédo-porno, ces leads flippants, ce nom étrange. Mais t'y es revenu. C'était malsain mais inévitable. Ça puait la Mosel Bier mais t'as reniflé quand même. Ça sonnait comme un duo glauque entre Alan Vega et Donna Summer, et t'as commencé à aimer ça. T'as fermé les yeux et t'as vu un clip tourné par Gaspard Noé starring Francis Heaulme. T'avais mis un pied chez Scorpion Violente, et c'était trop tard pour revenir. Ce soir, tu peux assouvir tes instincts violents en allant les écouter au Point FMR.


Pour faire court, on va dire disco minimale nourrie à Whitehouse et au houblon de Moselle. Un son radical, pas fait pour faire plaisir, des mélodies syncopées et brutales. Il y a d'abord eu un EP chez Bruit Direct, avec le génial "Rome Violente", tube parfait pour dance-floors de mauvaise réputation, puis "Uberschleiss" (Avant), 45 minutes d'électro hypnotique et saturée. Des rythmes comme des coups de masse sur un corps déjà mort ("13 ans presque 17") et un gémissement nihiliste dans un océan de reverb ("Christopher Walken").


www.bipolarpoodle.com

.1
Scorpion Violente
Ray Ov Gold
00:04:56
{"playlistId":"424","id":"1829","mp3":"bWVkaWEvMjAxMi8wNS8xLTEwIFJheSBPdiBHb2xkLm1wMw==","artist":"Scorpion Violente","title":"Ray Ov Gold"}
.2
Scorpion Violente
Ubersschleiss
00:04:24
{"playlistId":"424","id":"1830","mp3":"bWVkaWEvMjAxMi8wNS8wMiBVYmVyc2NobGVpc3MubXAz","artist":"Scorpion Violente","title":"Ubersschleiss"}
.3
Scorpion Violente
Strychnine
00:02:41
{"playlistId":"424","id":"1831","mp3":"bWVkaWEvMjAxMi8wNS8wMiBTdHJ5Y2huaW5lLm1wMw==","artist":"Scorpion Violente","title":"Strychnine"}
.4
Scorpion Violente
La Rue aux Putes Flagellées
00:04:36
{"playlistId":"424","id":"1832","mp3":"bWVkaWEvMjAxMi8wNS8yMyBMYSBSdWUgYXV4IFB1dGVzIEZsYWdlbGxlZXMubXAz","artist":"Scorpion Violente","title":"La Rue aux Putes Flagell\u00e9es"}

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2012%2F05%2Fflic-3.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22flic-3%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22left%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-left%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%223237%22%2C%22file%22%3A%227027%22%2C%22width%22%3A%22318%22%2C%22height%22%3A%22320%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2012%2F05%2Fflic-3.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%223237%22%7D%7D%7DCe n'est pas un hasard si les titres sentent bon les longues soirées d'hiver dans la banlieue de Metz – "Viol et Revanche", "Fugue de pute mineure", "The Cherrypopper"... Car comme Plastobeton, Feeling of Love, les Dreams ou Trans Upper Egypt, Scorpion Violente gravite autour de la Grande Alliance Internationale de l'Est, cette grande et belle famille de la musique dégénérée, partie de Metz et Strasbourg, qui est à l'origine de la scène garage-électro-punk la plus intéressante des 50 dernières années. On leur a posé quelques questions, ils nous ont donné quelques réponses.


- Si ma maman regardait les pochettes de vos disques et les titres de vos chansons, elle dirait sûrement que c'est "malsain". J'ai aussi un pote qui prétend que "Scorpion Violente c'est la musique qu'on entend quand on arrive en enfer". Ça vous inspire quoi ?

Toma : Perso, parler de ta maman ça m'émoustille toujours un peu... D'autant plus que "malsain" c'est un code de MILF pour dire "bandant" (oui, ta mère bande).

Scott : Ton pote doit sûrement parler de "l'Enfer", cette boîte gay SM à Florange qui ne demande pas les cartes d'identité à l'entrée.

- À vos concerts, ça danse beaucoup et ça sent la sueur, ce qui est plutôt rare, surtout à Paris. Vous revendiquez le terme de "dark-clubbing" ou en tout cas le fait de faire danser ?

"Dark Clubbing", c'est mignon comme terme... Depuis que Throbbing Gristle est mort, que DAF est devenu hétéro, que Suicide fait des reprises de Cargo de Nuit, on s'est incrustés en traîtres dans l'evil dance floor, histoire de squatter la place vacante...

- Et y'a toujours ce moment que le public attend pour entrer en transe, quand vous jouez "Rome Violente". Vous savez que c'est votre tube cette chanson ?

Scott : oui, c'est un bon Dark Slow.

Toma : non.

- Vos instruments c'est un orgue combo Antonelli et un bon vieux Korg Poly61 : c'est un choix d'utiliser de l'analogique ou c'est juste parce que c'est du matériel pas cher ?

On a piqué le matos à Indochine après leur avoir pété la gueule et leur avoir ordonné d'utiliser des vrais instruments, sinon on les détruisait.

- Y'a un truc dans votre son qui écrase les terminaisons nerveuses et ramène à un état primal. Ça me fait penser à William Bennett, de Whitehouse, disant vouloir "créer une musique qui puisse plonger le public dans la soumission".

Avec Whitehouse, on a moins en commun au niveau sonore qu'au niveau de notre rapport à la nubilité et aux mottes tendres. Nous on veut juste plonger les gens dans une flaque de foutre et de cyprine. C'est la musique de l'Amour.

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2012%2F05%2FCapture%20d%E2%80%99%C3%A9cran%202012-05-11%20%C3%A0%2012.29.38-1.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99%C3%A9cran%202012-05-11%20%C3%A0%2012.29.38-1%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%223243%22%2C%22file%22%3A%227033%22%2C%22width%22%3A%22448%22%2C%22height%22%3A%22450%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2012%2F05%2FCapture%20d%E2%80%99%C3%A9cran%202012-05-11%20%C3%A0%2012.29.38-1.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%223243%22%7D%7D%7D

 

Commentaires
1
11.05.2012 par Tapette sympathisant :
Il seront au Festival du Pathos (=Tapette fest VI) début juin en Bretagne au coté de plein d'autres trucs très bien ... http://tapettefest.wordpress.com/
Poster un commentaire
Voir aussi
5
Articles suivants

Les Disques des Brocantes : Montreuil (93)

Ils nous auront même fait parler de Gérard Manset.
11.05.2012,
Les Disques Brocantes

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2012%2F05%2FManset%201.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22Manset%201%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%223241%22%2C%22file%22%3A%227031%22%2C%22width%22%3A%22920%22%2C%22height%22%3A%22690%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2012%2F05%2FManset%201.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%223241%22%7D%7D%7DÇa ressemble à une reprise de championnat. Cette après-midi, c’est la première fois depuis le début de l’année, dans une salle non chauffée à Montreuil (métro : Robespierre). Mais l’impatience triomphe de la pluie et du froid. Quatre-cent participants, promet l’annonce. Entrée libre. Sitôt franchi le périmètre, je sens les premiers frissons courir le long de mon échine. C’est reparti. Je me lance la tête baissée. Pourtant je suis sûr que ça ne va pas être terrible. Pendant la trêve, j’ai dû perdre certains automatismes. Et un peu de souplesse. A mi-parcours, le score est toujours nul. Quand soudain l’occasion se présente. Et quelques instants plus tard, il est là, au fond du sac : mon premier disque chiné de l’année. C’est un Steely Dan, Aja, pressage américain d’origine.

Lire la suite...

DMX Krew: East Side Boogie EP

Une comète est passée dans le ciel, Ed DMX sort un EP magnifique.
10.05.2012,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2012%2F05%2FDMX-krew.jpeg%22%2C%22alt%22%3A%22DMX-krew%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%223213%22%2C%22file%22%3A%227002%22%2C%22width%22%3A%22471%22%2C%22height%22%3A%22406%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2012%2F05%2FDMX-krew.jpeg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%223213%22%7D%7D%7DVous connaissez la rengaine: s'il ne devait en rester qu'un...

Pour les resucés de Goblin et Carpenter, on choisira toujours Steve Moore/Zombi; pour l'electropop en très général (de Zapp à Duran Duran, quoi), ça fait plus de quinze ans qu'on fait confiance à Ed DMX et que tous les autres (c'est-à-dire la moitié des groupes indie de ces dix dernières années) ont l'air à la traîne. Trust the maniac.

.1
DMX Krew
Turing Test
00:03:21
{"playlistId":"423","id":"1828","mp3":"bWVkaWEvMjAxMi8wNS9UdXJpbmcgVGVzdC5tcDM=","artist":"DMX Krew","title":"Turing Test"}

Lire la suite...

CosmicNeman : VersatileMix

Un mix éclectique par le batteur de Herman Zombie
09.05.2012,
David Pais

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2012%2F05%2FpodcastPic.jpeg%22%2C%22alt%22%3A%22podcastPic%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%223197%22%2C%22file%22%3A%226985%22%2C%22width%22%3A%22567%22%2C%22height%22%3A%22567%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2012%2F05%2FpodcastPic.jpeg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%223197%22%7D%7D%7DLe dernier podcast de l'écurie Versatile est signé CosmicNeman, batteur devant l'éternel de deux groupes qui n'ont pourtant rien à faire dans la même gamelle : Herman Dune et Zombie Zombie.


A l'image de ce grand écart, on retrouve dans ce mix pas mal de groupes qui n'ont rien à voir les uns avec les autres  si ce n'est le bon gout : Du PIL à Wilco en passant par les français de Mars Red Sky.

Seringue sur le gigot, Guy Debord balance même quelques petites blagues en intro. 
 

Lire la suite...

{"template":"article","rubrique":"blog","title":"Scorpion Violente: Si Satan avait un synth\u00e9 | The Drone ","videosPlayerList":null,"pageIsList":null,"nextPage":"list\/blog\/3185"}

Twitter

Derniers commentaires

Restez en contact