Sylvain Chauveau : Simple

Le silencieux Sylvain Chauveau en écoute.

07.11.2012, par

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2012%2F11%2Fberlin33.jpeg%22%2C%22alt%22%3A%22berlin33%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%225547%22%2C%22file%22%3A%229815%22%2C%22width%22%3A%222288%22%2C%22height%22%3A%221712%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2012%2F11%2Fberlin33.jpeg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%225547%22%7D%7D%7DCette compilation d'inédits qui sort sur Fat Cat (Forest Fire, Mice Parade), c'est presque une pause que s'octroie Sylvain Chauveau pour son retour sur le label anglais. Une sortie qui s'apparente à un regard paisible jeté sur sa carrière et sur ses nombreux projets tel que le collectif O spécialisé dans l'édition de pièces expérimentales tirées à un exemplaire, une composition silencieuse à l'ambition facétieuse (qui va écouter ça à part nous, et encore ?) étalée sur près de sept ans, et qui adresse un clin d'oeil géant au 4:33 de John Cage, ou encore un album acoustique consacré à des reprises de Depeche Mode.


Avec Simple, le bayonnais exhume une autre partie de sa carrière, celle d'un compositeur de film, qui a travaillé pour arte sur Je Suis Une Ville Endormie et plus récemment pour le film danois Beast. Dans ces fonds de tiroirs, se cachent donc un rapport au cinéma qui le suit depuis le premier album d'Arca, son groupe de post-rock, qui samplait alors Stranger Than Paradise et la Nuit du Chasseur. Dès ses débuts en solo, il consacre au silence une place essentielle au sein de ses compositions minimalistes, qui vont fouiller aussi bien du coté de la Symphonie Monoton d'Yves Klein que du tube de Martin Gore et de sa bande.

En complétant cette musique intrumentale par des titres poétiques directement inspiré d'Henri Michaux, le compositeur dessine le contraste sur lequelle repose toute sa musique. A savoir celui entre l'héritage français de Ravel et Debussy, dont la place centrale du piano est ici l'ambassadeur, et une conceptualisation anglo-saxonne, tournée vers les silences de Talk Talk, John Cage, Martin Feldman, et les travaux de la New York School. Et si vous ne voyez toujours pas de quoi je parle, voila toujours trois morceaux en écoute.

.1
Sylvain Chauveau
Impressions
00:01:05
{"playlistId":"537","id":"2260","mp3":"bWVkaWEvMjAxMi8xMS8wMiBJbXByZXNzaW9ucy5tcDM=","artist":"Sylvain Chauveau","title":"Impressions"}
.2
Sylvain Chauveau
A New Start
00:01:40
{"playlistId":"537","id":"2261","mp3":"bWVkaWEvMjAxMi8xMS8wMyBBIE5ldyBTdGFydC5tcDM=","artist":"Sylvain Chauveau","title":"A New Start"}
.3
Sylvain Chauveau
Noir
00:01:17
{"playlistId":"537","id":"2262","mp3":"bWVkaWEvMjAxMi8xMS8wMSBOb2lyLm1wMw==","artist":"Sylvain Chauveau","title":"Noir"}
 
%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2012%2F11%2Fsylvain-chauveau-simple.jpeg%22%2C%22alt%22%3A%22sylvain-chauveau-simple%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%225581%22%2C%22file%22%3A%229854%22%2C%22width%22%3A%22500%22%2C%22height%22%3A%22500%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2012%2F11%2Fsylvain-chauveau-simple.jpeg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%225581%22%7D%7D%7D 

Poster un commentaire
Voir aussi
4
Articles suivants

Alan Moore : The Decline Of English Murder

V pour Vénère.
06.11.2012,
Frédéric Gendarme

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2012%2F11%2F011312-alan-moore-occupy-protestors.jpeg%22%2C%22alt%22%3A%22011312-alan-moore-occupy-protestors%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%225549%22%2C%22file%22%3A%229818%22%2C%22width%22%3A%22620%22%2C%22height%22%3A%22375%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2012%2F11%2F011312-alan-moore-occupy-protestors.jpeg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%225549%22%7D%7D%7DAprès avoir psalmodié des spoken-words pour les besoins d'un beau coffret intitulé Unearthing, sur des instrus développées par Mogwai, Zach Hill ou encore Mike Patton, Alan Moore revient vers la musique, remonté comme jamais, avec une protest song sous la barbe. L'iniative a pour but de soutenir le mouvement Occupy Wall Street et les Anonymous (qui lui doivent leur joli masque et à qui il doit de jolies royalties). Coincïdant avec le 5 novembre et la Guy Fawkes Night (fête en hommage à l'attentat raté du 5 novembre 1605 d'un groupe de catholiques visant le roi protestant anglais au début du XVIIième ) qui verra le mouvement des Anonymous rejouer la scène finale de V pour Vendetta, The Decline of English Murder se présente sous la forme d'une ballade folk téléchargeable ici, où le vieux sorcier de Northampton harangue banques et gouvernements d'une voix grave qui ressemble au Johnny Cash en fin de vie des années Rick Rubin.

Lire la suite...

Maker Faire Africa 2012

A Lagos, les Américains font des ateliers bidouille. LOL.
06.11.2012,
Clément Mathon

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2012%2F11%2Fa69cqb5cmaajrtv-1.jpeg%22%2C%22alt%22%3A%22a69cqb5cmaajrtv-1%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%225570%22%2C%22file%22%3A%229840%22%2C%22width%22%3A%22598%22%2C%22height%22%3A%22448%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2012%2F11%2Fa69cqb5cmaajrtv-1.jpeg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%225570%22%7D%7D%7DTrois ans qu'existe The Drone, et trois ans que l'on suit les makers, adeptes du DIY jusqu'au bout des ongles, transformant leur sèche-cheveux en moulin à poivre et vos tondeuses à gazon en poussette à moteur.
Régulièrement, l'un d'entre nous jète un oeil sur leur magazine fétiche, et s'emploie à relayer la recette du mois, ou à rendre compte de leur petites sauteries annuelles. Surprise ce matin, lorsque l'on découvre que notre joyeuse communauté américaine s'invite pour la quatrième fois à Lagos / Nigéria, pour prêcher la bonne parole DIY.
Curieux prêche tout de même, lorsqu'on se dit que ce hobby très amércain prend au Nigéria une dimension économique tout autre... Un atelier de récup à Lagos, sérieux?

Lire la suite...

Chromatics : Running From The Sun

Chromatics fait ses fonds de tiroirs. Ecoute intégrale.
05.11.2012,
Frédéric Gendarme

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2012%2F11%2FChromatics.jpeg%22%2C%22alt%22%3A%22Chromatics%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%225548%22%2C%22file%22%3A%229817%22%2C%22width%22%3A%22640%22%2C%22height%22%3A%22320%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2012%2F11%2FChromatics.jpeg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%225548%22%7D%7D%7DA peine remis du beau et imposant Kill For Love, que Chromatics nous ressert une mixtape composée de versions inédites et de nouveaux morceaux qui en une demi-heure ne désorientera pas les aficionados du trio. D'après le message de Johnny Jewel, tête pensante d' Italians Do It Better et membre du groupe, la combinaison d'une bouteille de vin et d'un road trip enneigé convient parfaitement à l'écoute de cette exclusivité mixée une nuit d'insomnie. Oui ça fait beaucoup de clichés d'un coup, mais avec une bière tiède et une assiette de pâtes, je pense que ça s'écoute aussi.

.1
Chromatics
Running From The Sun
00:34:41
{"playlistId":"536","id":"2259","mp3":"bWVkaWEvMjAxMi8xMS9SVU5OSU5HIEZST00gVEhFIFNVTiAoTWl4ZWQgQ29sbGFnZSkubXAz","artist":"Chromatics","title":"Running From The Sun"}

Lire la suite...

{"template":"article","rubrique":"blog","title":"Sylvain Chauveau : Simple | The Drone ","videosPlayerList":null,"pageIsList":null,"nextPage":"list\/blog\/883"}

Twitter

Derniers commentaires

Restez en contact