Articles taggés
"

australia

".

Découvrez le Doofnado, étrange pratique qui consiste à danser sous une tornade en écoutant de la trance dans le bush australien

Wake In Fright.
01.12.2015,
The Drone

Comme nous le dit ce site australien, la vidéo ci-dessous nous montre un "willy willy whirling" enregistré lors du festival Earthcore de ce week-end dans la ville de Pyalong dans l'état du Victoria (on vous rappelle qu'il fait 35 degrés à l'ombre fin novembre en Australie), et nous incite à croire que l'expression "Doofnado", qui désigne un mélange entre Tornado et Bush Doof (du nom de ces festivals australiens dans le bush où "des hippies se retrouvent et se défoncent en écoutant de la psy trance", dixit urban dictionary), vient d'être inventée pour l'occasion.



Lire la suite...

GWTW Party: MARAUDEUR + WALBURGA + NATHAN ROCHE & The Villejuif Underground // La Mécanique Ondulatoire

Des places à gagner.
19.10.2015,
The Drone

Qui : Maraudeur, Walburga, Nathan Roche & The Villejuif Underground

Quoi : Synth-pop suisse, garage pop cé-fran, slackerie australo-parisienne, le tout sous l'égide du label Gone with the Weed

Quand : samedi 24 octobre

Où : La Mécanique Ondulatoire, 8 passage Thiéré, 75011 Paris

Event : ici 

Lire la suite...

Découvrez Norman Gunston, sorte de pré Raphaël Mezrahi qui sévissait à la télé australienne dans les années 70-80

Le type a notamment "piégé" Paul McCartney, Frank Zappa, Boy George ou Lee Marvin.
13.10.2015,
The Drone

Via Dangerous Minds

Lire la suite...

SERPENTINE & THE PUP HOUSE + WILL GUTHRIE AU FGO-BARBARA

Des places à gagner.
09.10.2015,
The Drone

Qui : Serpentine & The Pup House, Will Guthrie

Quoi : Créations ambient, percussions

Quand : samedi 10 octobre

Où : Centre FGO Barabra, 1 rue Fleury, 75018 Paris

Event : ici

Lire la suite...

Tame Impala viennent de téléverser un inédit sur leur site

Ça s'appelle Let It Happen, ça dure presque 8 minutes et ça annonce un troisième album en loucedé.
11.03.2015,
The Drone

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F03%2Ftame_impala-Let-It-Happen-774x320.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22tame_impala-Let-It-Happen-774x320%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2218387%22%2C%22file%22%3A%2224750%22%2C%22width%22%3A%22774%22%2C%22height%22%3A%22320%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F03%2Ftame_impala-Let-It-Happen-774x320.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2218387%22%7D%7D%7D

Voilà, le groupe n'ayant pour l'instant livré aucune info sur cet inédit somme toute complexe, faussement soft et plein de petites surprises et sur l'album qu'il annonce en loucedé, on s'abstient joyeusement de vous bassiner avec plus de mots. Bonne écoute et rendez-vous sur le site du groupe pour le récupérer.

.1
Tame Impala
Let It Happen
00:07:49
{"playlistId":"1062","id":"4236","mp3":"bWVkaWEvMjAxNS8wMy9MZXQgSXQgSGFwcGVuLm1wMw==","artist":"Tame Impala","title":"Let It Happen"}

Lire la suite...

Grâce à Wonderfuls, regardez la laideur du monde droit dans les yeux

Ecoute de deux morceaux du nouvel album du groupe australien qui vient de sortir sur Bruit Direct.
09.01.2015,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F01%2Fwonderfuls-1.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22wonderfuls-1%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2217418%22%2C%22file%22%3A%2223645%22%2C%22width%22%3A%22972%22%2C%22height%22%3A%22609%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F01%2Fwonderfuls-1.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2217418%22%7D%7D%7D

Déjà, remarquer le nom du groupe, cette torsion de l'adjectif "wonderful" en substantif à s'approprier, et constater à quel point l'idée est merveilleuse; ensuite constater la poésie formidablement funèbre du titre du disque, Only Shadows Now, que n'auraient sans doute pas renié Bill Callahan il y a une quinzaine d'année ou Robert Smith à l'époque de Faith ou Pornography, dans la fleur du macabre et des sentiments entiers; noter après la flamme allumée qui s'affiche sur la pochette et qui semble renier immédiatement le titre à l'instant évoqué; enfin se réjouir, possiblement à juste échelle, de la grande singularité de la musique belle et laide et fantasque que joue ce groupe basé à Brisbane, Queensland, Australie.

.1
Wonderfuls
Thieves Who Dream
00:04:10
{"playlistId":"1004","id":"4110","mp3":"bWVkaWEvMjAxNS8wMS9BNSBXb25kZXJmdWxzX1RoaWV2ZXMgd2hvIGRyZWFtX21hc3Rlcl8wMV8wMS5tcDM=","artist":"Wonderfuls","title":"Thieves Who Dream"}
.2
Wonderfuls
Dynasty
00:04:08
{"playlistId":"1004","id":"4111","mp3":"bWVkaWEvMjAxNS8wMS9BMyBXb25kZXJmdWxzX0R5bmFzdHlfbWFzdGVyXzAxXzAxLm1wMw==","artist":"Wonderfuls","title":"Dynasty"}

Lire la suite...

Découvrez The Frightening Lights, duo précieux de l'underground indie australien

On écoute un extrait de leur premier album qui sort ces jours sur le label parisien Bruit Direct.
28.10.2014,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F10%2FThe-Frightening-Lights-1%20copie.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22The-Frightening-Lights-1%20copie%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2216373%22%2C%22file%22%3A%2222455%22%2C%22width%22%3A%22709%22%2C%22height%22%3A%22428%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F10%2FThe-Frightening-Lights-1%20copie.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2216373%22%7D%7D%7D

On est toujours en quête de voix à suivre. De voix avec lesquelles se remplir. De voix avec lesquelles se rassurer, voire, modestement, se réinventer. Tristement, et c'est sans doute dû à une affaire de goûts et de manque d'investissement de ma part, je trouve qu'on en manque un peu, en ce moment, de ces voix singulières et saugrenues qui nous marquent, nous retournent, éventuellement nous font avancer ou reculer. Tout le monde chante juste, tout le monde chante original, mais tout le monde est un peu trop apprêté, tout le monde se fond dans la masse. Personne n'assume plus vraiment les beautés cachées de sa tessiture, parce que personne ne semble avoir le temps d'apprendre à les cultiver ou, pire, de simplement les écouter.

.1
The Frightening Lights
All The Girls
00:03:56
{"playlistId":"959","id":"3965","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8xMC9UcmFjayAzIC0gQWxsIHRoZSBHaXJscy5tcDM=","artist":"The Frightening Lights","title":"All The Girls"}

Lire la suite...

Comment parlait-t-on du sampling en 1988 à la télé australienne?

Avec Coldcut, Will Smith et Jazzy Jeff, Prince Paul, Andy Partridge d'XTC... Watch and learn.
01.07.2014,
The Drone

Via Network Awesome.

Lire la suite...

Thigh Master: Head of the Witch

Les gamins de Brisbane détiendraient-ils les clés du futur de l'indie rock mondial?
23.06.2014,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F06%2Fa2370272354_10.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22a2370272354_10%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2214478%22%2C%22file%22%3A%2220229%22%2C%22width%22%3A%221200%22%2C%22height%22%3A%22868%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F06%2Fa2370272354_10.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2214478%22%7D%7D%7DDans le petit article d'Ad Hoc qui m'a fait découvrir ce groupe et cette chanson, il y a une phrase tellement juste que je ne peux résister à la tentation de vous la copier-coller: "No matter the era or place, Thigh Master have touched us in places we needed to feel pleasure again" (trad expresse: "Peu importe l'époque ou l'endroit, Thigh Master arrive à nous toucher à des endroits par lesquels nous désespérions de ressentir du plaisir").

Ce groupe de gamins originaire de Brisbane, cité australienne située à 1000 bornes au nord de Sidney et nouvelle capitale d'un rock indé pour de vrai, fier de ses racines et remarquablement vivace (dans la mesure où l'indie rock australien n'a pas encore débarqué en masse sur Discogs, je ne saurais que trop vous conseiller d'écouter cet épisode de l'émission de radio parisienne Ether et Crac co-animée par Guy Mercier du label Bruit Direct si le sujet vous branche) donne donc dans la jangle pop rêveuse mais rêche, évaporée mais fébrile, sans se soucier de la plupart des problématiques qui tourmentent la plupart de ses contemporains (et tous les gens qui écrivent dans les colonnes de The Drone): retro, futur, retrofuturisme, etc., etc.

.1
Thigh Master
Head of the Witch
00:02:35
{"playlistId":"878","id":"3646","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8wNi9IZWFkIG9mIHRoZSBXaXRjaC5tcDM=","artist":"Thigh Master","title":"Head of the Witch"}

Lire la suite...

{"template":"article","rubrique":"tag","title":"The Drone | australia","videosPlayerList":null,"pageIsList":true,"nextPage":"list\/tag\/10\/10\/australia"}

Twitter

Derniers commentaires

Restez en contact