Articles taggés
"

electronic

".

En attendant la mort du kick, l'Écossais Sega Bodega construit une club pop music pleine de toux et de grincements

On écoute CC, premier extrait de son nouveau maxi qui sort le 24 février sur Crazylegs.
20.02.2017,
Frédéric Gendarme

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F02%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-02-20%20a%CC%80%2016.51.10.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-02-20%20a%CC%80%2016.51.10%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2228521%22%2C%22file%22%3A%2236104%22%2C%22width%22%3A%22681%22%2C%22height%22%3A%22382%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F02%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-02-20%20a%CC%80%2016.51.10.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2228521%22%7D%7D%7D

Quand il n’apparaît pas au line-up d’une fête de la marque Stone Island, ou qu’il ne compile pas 30 ans de BO des studios Ghibli, l’Écossais Sega Bodega construit sagement sa propre musique, qui pourrait se ranger entre les productions southern rap électroniques de Girl Unit et les chinoiseries grime de Fatima Al Qadiri, et auprès de tous ces jeunes loups torturés par la relation compliquée qu’ils entretiennent avec la club music de notre temps, rêvant d’un effondrement sur lequel tout serait à reconstruire.

Lire la suite...

Andy Stott a remixé Arthur Russell et c'est une très bonne nouvelle pour la démocratie

D'après ce qu'on a compris, ça sortira sur Modern Love le 4 juillet 2021.
15.02.2017,
Marc-Aurèle Baly

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F02%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-02-15%20a%CC%80%2011.05.28.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-02-15%20a%CC%80%2011.05.28%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2228438%22%2C%22file%22%3A%2236011%22%2C%22width%22%3A%22590%22%2C%22height%22%3A%22292%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F02%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-02-15%20a%CC%80%2011.05.28.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2228438%22%7D%7D%7D

Très franchement, on avait un peu de mal à continuer de suivre Andy Stott avec ses derniers albums. Autrefois commanditaire d'une techno pleine de soufre et de graillon, le Mancunien s'est rapidement laissé entrainer dans le brouillard de ses productions pleines d'échos. Si la doublette réjouissante des maxis We Stay Together/Passed Me By atteignait une sorte de point névralgique en étranglant la bass music et lui faisant atteindre des niveaux éffarants et étouffants de pesanteur, les albums Faith In Strangers (2014) et le bien-nommé Too Many Voices (2016) se tournaient du côté d'un trip hop goudronné mais désincarné, plus pâlichon que Demdike Stare.

Lire la suite...

Person Pitch de Panda Bear a 10 ans : retour sur l’un des derniers chefs-d’œuvre de l’indie music

Le 3e disque solo du leader d'Animal Collective a redéfini les contours de genre du rock, de la pop et de la musique électronique. Sans le vouloir?
10.02.2017,
Marc-Aurèle Baly et Adrien Durand

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F02%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-02-10%20a%CC%80%2016.24.14.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-02-10%20a%CC%80%2016.24.14%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2228371%22%2C%22file%22%3A%2235908%22%2C%22width%22%3A%22795%22%2C%22height%22%3A%22481%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F02%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-02-10%20a%CC%80%2016.24.14.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2228371%22%7D%7D%7D

En septembre 2007, Animal Collective sort son album Strawberry Jam, qui va recevoir un accueil critique conséquent mais qui n’atteint pas encore les cimes à venir de la tornade Merriweather Post Pavillion – avec notamment l’inusable "My Girls" en tête de proue. Le groupe est alors toujours sur la brèche entre autorité sur l'indie et acceptation de la sphère mainstream, les intentions de l’époque en suspens, et semble être en mesure de tout se permettre.

Lire la suite...

Scorpion Violente est de retour, et il a visiblement mangé le fantôme d'Alan Vega

Quoi que ça veuille dire.
24.01.2017,
Marc-Aurèle Baly

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F01%2Ffestival-soy-13-scorpion-violente.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22festival-soy-13-scorpion-violente%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2228014%22%2C%22file%22%3A%2235462%22%2C%22width%22%3A%222400%22%2C%22height%22%3A%22800%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F01%2Ffestival-soy-13-scorpion-violente.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2228014%22%7D%7D%7D

Dans son communiqué de presse tout beau tout neuf
, le duo lorrain affilié-à-la-grande-triple-alliance-de-l'est Scorpion Violente a beau convoquer le patronage du déconstructivisme post punk d'Ike Yard et de l'indus franco-fangeux d'Aeternam Vale, ce qui ressort surtout, eh ben c'est Alan Vega pris en otage dans les boucles et le graillon des machines. Une influence qu'on n'a même plus envie de qualifier d'écrasante, tant à ce niveau de décalque on se dit que ça devient carrément de la taquinerie.

Lire la suite...

Découvrez Gábor Lázár, nouvelle signature Shelter Press et auteur de la computer music la plus infectieuse du moment

Ça sort aujourd'hui sur le toujours avisé label français.
12.01.2017,
Marc-Aurèle Baly

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F01%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-12%20a%CC%80%2010.28.39.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-12%20a%CC%80%2010.28.39%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227832%22%2C%22file%22%3A%2235273%22%2C%22width%22%3A%221100%22%2C%22height%22%3A%22555%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F01%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-12%20a%CC%80%2010.28.39.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227832%22%7D%7D%7D

Le premier effort discographique répertorié du Hongrois Gábor Lázár date de 2013 et concerne une cassette split réalisée avec le prédicateur noise Rusell Haswell. Il a rapidement été suivi par des apparitions sur le label de Lorenzo Senni, Presto!?, puis sur celui de Mark Fell, The Death Of Rave, ce qui en dit pas mal sur les intentions disloquées du bonhomme. Car depuis, le jeune homme s'échine effectivement à questionner, repousser et bousculer toujours plus avant les coins et recoins de la musique électronique composée sur ordinateur. 

Lire la suite...

Opal Tapes vient de sortir une nouvelle compilation, Contemporary Dance, et ça n'a toujours pas grand chose à voir avec de la musique de danse

Nous prendrait-on pour des cornichons ?
09.01.2017,
Marc-Aurèle Baly

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F01%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-09%20a%CC%80%2015.40.12.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-09%20a%CC%80%2015.40.12%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227781%22%2C%22file%22%3A%2235220%22%2C%22width%22%3A%22626%22%2C%22height%22%3A%22363%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F01%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-09%20a%CC%80%2015.40.12.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227781%22%7D%7D%7D

Après la compilation New Labour dédiée au parti travailliste (ou juste à la "valeur travail", on ne sait trop) sortie l'année dernière, le label Opal Tapes continue de jouer sur les mots avec sa nouvelle livraison, intitulée Contemporary Dance. Un jeu avec l'auditeur, donc, car comme on le disait récemment, cela fait maintenant un petit moment que le label anglais n'a plus grand-chose à voir avec de la musique de danse, ou alors de manière malade et viciée, s'aventurant toujours plus loin dans la déconstruction et l'abstraction.

Lire la suite...

Arandel joue avec le hasard sur Aleae

Instinct, improvisation et imperfection des machines sur le LP du mystérieux producteur à sortir chez Infiné.
06.01.2017,
The Drone

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F01%2Farandeltop.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22arandeltop%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227754%22%2C%22file%22%3A%2235193%22%2C%22width%22%3A%221337%22%2C%22height%22%3A%22896%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F01%2Farandeltop.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227754%22%7D%7D%7D

Complexité des systèmes, simplicité des émotions, éclatement des identités : Arandel reprend le cours des choses là où il les avait laissées après ses deux précédentes sorties, In D et Solarispellis.

Lire la suite...

SEPIA. E2 E4 de Manuel Göttsching est un chef-d'oeuvre fondateur de la musique électronique qu'on ne se repassera jamais assez

Manuel Göttsching, Ariel Pink et des musiciens d'Ash Ra Tempel vont recréer la pièce l'année prochaine à Londres.
02.12.2016,
Marc-Aurèle Baly

Artiste : Manuel Göttsching
Année : 1984
Disque : E2 E4 
Label : Inteam
En savoir plus : Un article du Guardian, dans lequel Göttsching commente des morceaux de ses prétendus héritiers, de LCD Soundsystem à James Holden en passant par Prins Thomas ou Oneohtrix Point Never.


 

Lire la suite...

Soulwax sort un mix d'une heure en hommage au Yellow Magic Orchestra

56 minutes d'inédits et de raretés du trio proto-techno japonais par le duo bastard pop électronique belge.
01.12.2016,
Arthur Cemeli

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2016%2F12%2Fsoulwax%20(1).jpg%22%2C%22alt%22%3A%22soulwax%20(1)%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227317%22%2C%22file%22%3A%2234730%22%2C%22width%22%3A%22815%22%2C%22height%22%3A%22539%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2016%2F12%2Fsoulwax%20(1).jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227317%22%7D%7D%7D

En amont de leur tournée anglo-européenne (parce que maintenant que les Anglais se sont eux-mêmes boutés hors de l'Europe il faut faire la distinction) de cet hiver, les Belges de Soulwax ont sorti leur premier track en 11 ans "Transient Program for Drums and Machinery" et un mix hommage aux pionniers électroniques nippons du Yellow Magic Orchestra. On a un peu triché dans notre titre, et eux dans leur promo : le silence de la formation belge a été très relatif avec tout de même des remixes pour Metronomy et Tame Impala et une B.O pour Felix Van Groeningen, mais vous n'êtes pas à l'abri de découvrir au détour de la sélection des frères Dewaele un morceau du YMO que vous n'aviez jamais entendu ou sur lequel vous ne saviez pas qu'un de ses membres avait collaboré. Bonne traque.

Lire la suite...

On écoute les deux nouveaux titres de Burial qui ont fuité accidentellement lors du Black Friday

Pas gégé, mais on s'en contentera amplement.
28.11.2016,
Marc-Aurèle Baly

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2016%2F11%2Fburial-1.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22burial-1%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227240%22%2C%22file%22%3A%2234653%22%2C%22width%22%3A%22703%22%2C%22height%22%3A%22504%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2016%2F11%2Fburial-1.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227240%22%7D%7D%7D

Cette année, le producteur élusif Burial refaisait mystérieusement surface en signant une collaboration avec Zomby - plutôt pas terrible, d'ailleurs. Plus tôt ce mois-ci, il refaisait des siennes, et tel un Banksy du dubstep, dévoilait accidentellement  - ou non, là est le mystère - de nouveaux morceaux lors du Black Friday, cette journée promo infernale qui vous fait acheter des T-Shirts de Frank Ocean et des albums de Frank Ocean que vous avez déjà. Un magasin canadien a donc vendu "accidentellement" cinq exemplaires de son nouveau disque, et Hyperdub a mis les deux morceaux extraits en écoute dans la foulée sur Bandcamp. Si ces derniers ne sont pas exactement gégés ("c'est pas la révolution", entends-je dans le bureau), on s'en contentera amplement, en rechignant d'abord puis en acceptant ensuite la chose sans broncher, comme on fait à peu près avec tous les morceaux de Burial dévoilés au compte-goutte depuis une dizaine d'années :

Lire la suite...

{"template":"article","rubrique":"tag","title":"The Drone | electronic","videosPlayerList":null,"pageIsList":true,"nextPage":"list\/tag\/10\/10\/electronic"}

Twitter

Derniers commentaires

Restez en contact