Articles taggés
"

new york

".

Nicolas Jaar: Materials

Pourquoi on aime bien ça déjà, au fait?
03.02.2012,
Clément Mathon

La V2 de The Drone est quasiment terminée, et elle va pas être dégueu. Parmi ses nouvelles features, on peut déjà vous dire que l’on a fait de notre outrancière Shitlist une rubrique à part entière. Du coup, chaque matin, lors de notre humble revue de presse interne, on se prend à identifier la matière première qui viendrait la nourrir. L’envie est trop grande aujourd’hui, au visionnage du dernier clip du petit Nicolas Jaar, Materials, pour ne pas emboiter le pas.

“C’est salaud”, fustigerez-vous, “infidèles” brandirez-vous, et vous aurez raison. Rappelons simplement qu’aucun choix n’est définitif en ce bas monde, et que le trompettes qui volent, ça me pose problème.

Lire la suite...

A Place To Bury Strangers: Onwards to the Wall

Un groupe de shoegaze qui fait du shoegaze. Le nouvel EP des newyorkais en écoute.
01.02.2012,
Clément Mathon

On aura vu ces derniers mois l’autocollant Shoegaze, évoquant de but en blanc pour les ignares que nous sommes un saignement des oreilles provoqué par mur d’enceintes à la taille relativement exorbitante, collé à des projets à l’ADN  lointain d’un The Jesus and Mary Chain par exemple. Preuve que le genre est bien dans l’air du temps.

Ce matin, c’est un groupe de spécialistes, du genre de ceux pour qui aucune diatribe n’est nécessaire pour justifier leur présence dans la section j’aime l’odeur du napalm le matin, qui vient remettre les pendules à l’heure et gratifier le web de sa dernière performance. Le trio new yorkais A Place To Bury Strangers est de retour, et ça sent le souffre.

Lire la suite...

No Pants Subway Ride 2012

Une fois par an, dans le métro de New York, c'est la fête du slip. Pour de vrai.
12.01.2012,
Camille Larbey

Un individu, seul, en slip dans le métro est soit un grand distrait, soit un gros pervers. Dix personnes en culotte dans le wagon d’un métro new-yorkais, c’est par contre une performance du collectif Improv Everywhere.

Le 8 janvier dernier, avec la 12ème édition de la No Pants Subway Ride, on a vu exhibés dans New York et dans 59 autres villes un peu partout dans le monde toutes sortes de dessous. Du caleçon informe à la petite culotte en dentelle, slip à motifs ou imprimés, chacun a pu exprimer sa personnalité lors de ce défilé de sous-vêtement, certes bien plus prude qu’un shooting de Spencer Tunik.

Lire la suite...

Fucked Up : David Comes To Life

L'opéra-rock des coreux canadiens joué d'un trait en live.
19.12.2011,
Charline Lecarpentier

Séchez vos yeux encore trempés suite à la disparition le mois dernier du maître de l’opéra-rock Ken Russell (Tommy, Lizstomania), on a une petite consolation pour vous avec cette captation par Pitchfork de David Comes To Life des coreux canadiens Fucked Up. Dans la performance en question, ils jouent d’un trait leur opéra-rock dont nous vous avions conté les différents épisodes depuis sa sortie en juin.

Pour que vous ne soyez pas trop paumés si vous n’avez pas du tout suivi le feuilleton, rappelons qu’il raconte l’histoire sponsorisée par Kleenex du working class hero David et de sa copine anar Veronica qui construisent une bombe pour faire péter l’usine d’ampoules à laquelle ils vont pointer tous les jours.

Lire la suite...

All Things Considered : Larry Levan

Un court documentaire radiophonique sur l'icône new-yorkaise du Paradise Garage.
08.12.2011,
Charline Lecarpentier

Ce n’est ni la première et ni la dernière fois non plus que l’on rend hommage au producteur et DJ Larry Levan. Mais quand l’émission la plus écoutée en voiture l’après-midi aux Etats-Unis a.k.a. All Things Considered sur NPR revient sur les dernières années de l’icône des dancefloor disparue en 1992, on ne va pas se priver d’en rajouter une couche.

Dans le court document qu’on vous fait écouter ici, des DJs rendent hommage au “Jimi Hendrix de la dance music“. C’est le surnom un peu facile que lui donne un régulier du Paradise nommé Danny Tenaglia. Il raconte avec nostalgie ses nuits de danse avec des gens à peine drogués qui allaient se servir des boissons sans alcool au bar à fruit. Puis se félicite de n’avoir, contrairement au Studio 64, jamais vu de scène de baise sous les escaliers, un bien étonnant personnage dont le site officiel mérite un petit détour.

Lire la suite...

Matthew Dear : Headcage

Le premier extrait entêtant du nouvel EP qui va nous faire aimer 2012.
08.12.2011,
Charline Lecarpentier

Plus d’un an après la sortie de Black City qui révélait que le DJ de Détroit était aussi crédible en dandy électro au coeur torturé, Matthew Dear revient avec un nouveau titre en téléchargement. Moins dark qu’à son habitude, il nous permet de nous rassurer sur son moral après le clip qui nous avait franchement fichu le bourdon pour son dernier EP Slowdance.

Une vidéo émerge au même moment pour l’entêtant premier extrait Headcage réalisé par le Londonien Morgan Beringer. L’EP 4 titres sortira le 17 janvier et on s’étouffe presque en apprenant que Jonathan Pierce, l’un des garçons de plage de The Drums viendra chanter sur le titre In the Middle (I Met You There), pour ce que le label nous promet d’être le titre pop le plus accompli de notre dear producteur techno mutant. Puis un nouvel album intitulé Beams sortira ensuite à un date encore aussi abstraite que cet étrange teaser sur le label Ghostly dont il est le co-fondateur.

 

 

.1
Matthew Dear
Headcage
00:04:08
{"playlistId":"256","id":"1357","mp3":"bWVkaWEvcGxheWxpc3RzL01hdHRoZXcgRGVhciAtIEhlYWRjYWdlLzAxLm1wMw==","artist":"Matthew Dear","title":"Headcage"}

Lire la suite...

St Vincent au Café de la Danse

Depuis le temps qu'on vous parle d'Annie, on vous doit bien des places gratuites pour son live mercredi.
28.11.2011,
Charline Lecarpentier

Ce n’est plus un secret pour personne, The Drone s’est amouraché de l’Américaine Annie Clark aka St Vincent dès la sortie de son album Strange Mercy en septembre sur 4AD. Et on n’est pas les seuls : regardez dans la vidéo ci-dessous Jimmy Fallon tout frétillant à l’idée de recevoir l’ex-guitariste des Polyphonic Spree sur son plateau pour une reprise de She’s Beyond Good And Evil de The Pop Group, titre parfaitement dans l’esprit de  fausse candeur du fameux disque. Si vous pensez vous mettre dans le même état lors de sa venue parisienne , envoyez vite un mail à concours@the-drone.com pour tenter de lui glisser sans payer quelques clins d’oeil timides au Café de la Danse mercredi.

Lire la suite...

Hubble : Hubble's Hubble

La NASA prête des images de son téléscope pour illustrer un solo de guitare.
25.11.2011,
Charline Lecarpentier

Le New-Yorkais Ben Greenberg a quasiment décroché la lune en appelant son groupe du nom du téléscope Hubble : ce petit clin d’oeil lui a permis d’avoir accès à des images de la NASA qu’il a pu lui même choisir dans les locaux du Space Telescope Science Institute à Baltimore. Même si Hubble est loin d’être le meilleur groupe de space rock, le solo de guitare loopé de ce membre du groupe no-wave Zs a quand même l’honneur d’être illustré par des images inédites d’une galaxie en spirale. On s’était promis d’arrêter d’utiliser l’adjectif cosmique, mais le contexte orbital de cette vidéo ne nous laisse pas d’autre choix. On va prier pour que cet événement ne provoque pas de big bang de groupes de shred cosmique mais regarder quand même cette vidéo qui permet au moins d’économiser un billet d’entrée au planétarium.

Lire la suite...

Animal Collective : Transverse Temporal Gyrus

La vidéo de leur performance psychédélique au Guggenheim.
23.11.2011,
Charline Lecarpentier

Il fallait payer 25$ et traverser l’Atlantique en mars 2010 pour assister à l’assaut psychédélique d’Animal Collective au musée Guggenheim. Comme vous n’avez probablement pas fait l’effort de vous y rendre, on se fait une séance de rattrapage un an plus tard grâce à une vidéo que le groupe vient de poster. On voit donc le public plongé dans l’obscurité et le groupe psalmodier sous des masques en papier mâché pendant que des lumières psychédéliques défilent sous le regard des spectateurs perchés dans les fameuses rampes du musée New-Yorkais. Le groupe de Baltimore et leur pote Danny Perez avaient avaient collaboré sur le projet de chaos fluorescent  ODDSAC.

Lire la suite...

Blondes : Wine

Un clip de bon cru du duo new-yorkais pour s'initier à l'art du gloving.
16.11.2011,
Charline Lecarpentier

Vous allez penser qu’on voit des Anonymous partout, mais cette fois, si ça en est vraiment un, il a laissé son grand sourire à la porte du club qu’on découvre dans le clip Wine du duo new-yorkais Blondes.

Enguirlandé dans des lumières clignotantes, l’homme masqué participe au gloving, pratique à vocation artistique ou juste trippante selon les différentes écoles, qui consiste à hypnotiser les clubbeurs grâce à des petites lumières le plus souvent placées sur des gants. Pour les amateurs, il existe même des championnats internationaux, mais regardez plutôt la vidéo de cet extrait du 12″ Wine/Water de Blondes, une bonne démonstration du gloving, certes, mais surtout un mélancolique final pour leur trilogie après Business/Pleasure, et Lover/Hater sorti hier sur RVNG.

Lire la suite...

{"template":"article","rubrique":"tag","title":"The Drone | new-york","videosPlayerList":null,"pageIsList":true,"nextPage":"list\/tag\/10\/10\/new-york"}

Twitter

Derniers commentaires

Restez en contact