Articles taggés
"

noise

".

Découvrez Carton, le label inclassable qui fait tomber les frontières entre jazz, noise et maloya

Le théâtre de Vanves donne carte blanche au label de Seb Brun ce soir.
20.01.2017,
Anton Les Oiseaux

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F01%2Fcartonrcds.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22cartonrcds%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227954%22%2C%22file%22%3A%2235400%22%2C%22width%22%3A%22594%22%2C%22height%22%3A%22240%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F01%2Fcartonrcds.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227954%22%7D%7D%7D

Ça fait quelques temps qu'on voulait faire un papier sur Carton Records, label dont on a croisé la route plusieurs fois ces derniers mois, aussi minimal et artisanal que parfaitement inclassable (noise, folk, impro, maloya, rock, jazz, tout ça et bien plus, ensembles, séparés, à la fois, tour à tour, etc.). Ça nous amène à vous souffler trois mots de l'heureuse initiative du théâtre de Vanves, qui donne carte Blanche au batteur Seb Brun, créateur et leader de Carton : c'est la soirée Cartonnage, et c'est ce soir.

Lire la suite...

La dance music de Not Waving, de plus en plus dégénérée, vous propose de laisser votre cerveau au vestiaire du club

On écoute un 1er extrait du maxi Populist à paraitre le 20 janvier via Ecstatic Recordings.
18.01.2017,
Arthur Cemeli

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F01%2Fnotwaving1.png%22%2C%22alt%22%3A%22notwaving1%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227906%22%2C%22file%22%3A%2235350%22%2C%22width%22%3A%22770%22%2C%22height%22%3A%22400%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F01%2Fnotwaving1.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227906%22%7D%7D%7D

Not Waving change de crèmerie mais il continue à soigner ses communiqués de presse. Après la collection de morceaux — pardon, de chansons — pour séances de destruction à l'apéro, vacanciers et trajets en transports en communs sous pression" de son album sorti chez Diagonal début 2016, le voilà de retour avec le maxi The Populist, soit "quatre gros bangers, qui flirtent avec le New Beat louche, l'Euro EBM, l'Acid No!se et la deep-raved italo" à sortir cette semaine sur Ecstatic Recordings.

Lire la suite...

Wolf Eyes ressemble désormais à une version encore plus droguée et hallucinée de Spacemen 3 que Spacemen 3 lui-même

Les rois du noise U.S lancent leur propre label et viennent d'annoncer un nouvel album.
13.01.2017,
Marc-Aurèle Baly

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F01%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-13%20a%CC%80%2016.33.11.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-13%20a%CC%80%2016.33.11%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227858%22%2C%22file%22%3A%2235299%22%2C%22width%22%3A%22771%22%2C%22height%22%3A%22486%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F01%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-13%20a%CC%80%2016.33.11.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227858%22%7D%7D%7D

On revient très vite aux bonnes vieilles habitudes. Après vous avoir formulé une sorte de bonne résolution de 2017, en vous disant avec la liste de nos espoirs de l'année à venir qu'on mettrait désormais plus de couleur et de lumière sur le site, voilà qu'on revient aussitôt vous parler de noise paranoïaque et hallucinée. Mais en même temps, "Undertow", le nouveau morceau des rois du noise US Wolf Eyes, décidément hyperactifs ces derniers mois (après leur album sur le label de Jack White l'année dernière, leurs tournées incessantes et leurs apparitions sur diverses compilations), est tellement obsédant qu'on pouvait difficilement s'empêcher de vous en toucher un mot.

Lire la suite...

Après un détour par l'indie rock crapuleux, Pharmakon revient au bouzin pour vous exploser les tympans et vos repères temporels

Premier extrait du nouvel album en écoute, sortie le 31 mars chez Sacred Bones Records.
12.01.2017,
Marc-Aurèle Baly

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F01%2Fphoto_96.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22photo_96%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227849%22%2C%22file%22%3A%2235290%22%2C%22width%22%3A%22658%22%2C%22height%22%3A%22328%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F01%2Fphoto_96.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227849%22%7D%7D%7D

Après notre grand entretien avec la légende de la musique industrielle Genesis P-Orridge plus tôt aujourd'hui, on se dit que c'est vraiment la journée des rituels et de la noise music sur The Drone. Si ces deux entités vous sont étrangères, ou si elles vous filent des boutons, alors on vous prévient tout de suite, l'écoute du nouveau morceau de Pharmakon, "Transmission", extrait de l'album Contact qui sortira sur Sacred Bones Records le 31 mars, va être un peu rugueuse.

Lire la suite...

Electric Electric + Futuroscope au Point Éphémère

Des places à gagner.
06.01.2017,
The Drone

Qui : Electric Electric, Futuroscope

Quoi : Apparu en 2005 sur la scène punk underground strasbourgeoise Electric Electric, trio formé par Éric Bentz (guitare, voix), Vincent Robert (clavier, voix) et Vincent Redel (batterie) s’est rapidement fait connaître pour ses concerts aussi électrisants que dansants, mariant autoroutes krautrock, accidents mathrock, griffures noise, et électronique intégrée.  De danse, de transe, rituelle quoique toujours profane, exaltant la libération des corps dans la répétition, la différence, ou l’événement, la musique du trio est toujours, à sa manière, politique, moins dans l’évocation que dans la fonction qu’elle occupe, de libérer les corps ou de les faire s’abandonner, les faire exulter, vivre pleinement, sans fard ni contraintes, ne serait-ce que le temps d’un concert. 

Ils seront accompagnés de Futuroscope - l'autre groupe de Jean-Baptiste Geoffroy de Pneu - formation composée d'une basse, une batterie, une trompette, et de la musique répétitive, la musique répétitive, la musique répétitive, la musique répétitive, la musique répétitive, la musique répétitive, la musique répétitive,la musique répétitive, la musique répétitive, la musique répétitive, la musique répétitive, la musique répétitive, la musique répétitive, la musique répétitive, la musique répétitive, la musique répétitive, puis si vous n'avez pas trop dansé, alors il faudra quand même ouvrir les yeux.

Quand : samedi 21 janvier

: Point Éphémère, 200 quai de Valmy, 75010 Paris

Event : ici 

Lire la suite...

Florian Hecker va sortir son troisième album en collaboration avec le philosophe Reza Negarestani

A Script For Machine Synthesis sera disponible le 24 février via les Editions Megos.
14.12.2016,
Arthur Cemeli

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2016%2F12%2FHecker600.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22Hecker600%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227560%22%2C%22file%22%3A%2234994%22%2C%22width%22%3A%22600%22%2C%22height%22%3A%22300%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2016%2F12%2FHecker600.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227560%22%7D%7D%7D

Encore une entrée noise allemande à 2 likes et 0 retweet qui nous va nous valoir les foudres de notre direction et sans doute à terme le licenciement, le déclassement social et un habitat HLM dans le banlieue de Roubaix : le musicien expérimental allemand Florian Hecker et le philosophe iranien Reza Negarestani refermeront début 2017 leur trilogie collaborative entamée avec Chimerization (2012) et Articulação (2014). A Script For Machine Synthesis sera composé de 3 pistes articulées autour des sons de Hecker et des textes de Negarestani qui décrivent leur projet comme "une voix resynthétisée qui décrit une procédure alors que la procédure est en train de se dérouler". De la musique aventureuse école Mego, à sortir en cassette et à jouer en galerie d'art, plus propice à déclencher le réflexion que la danse, la détente ou la contemplation. La piste finale "Credits" s'écoute ci-dessous, A Script For Machine Synthesis sera disponible le 24 février prochain en format cassette via le site des édtions Mego.

Lire la suite...

Dronecast 217 : Paulie Jan

Producteur révélé sur le tard, membre des labels Fin de Siècle et Tripalium, le Français Paulie Jan produit aujourd'hui de la musique bien plus inconfortable, déstructurée et atrabilaire que la dark house languissante et accueillante de ses débuts - accessoirement après être passé par une carrière de photographe de guerre des années auparavant. Aujourd'hui, il nous présente un Dronecast tout en ambient dystopique et en sursauts techno patibulaires, de quoi bousculer les oreilles les plus impavides. Il jouera le vendredi 16 décembre au Trabendo pour la soirée Container, notamment en compagnie de l'Anglais Regis, et on vous conseille fortement de vous rendre à cette grand-messe techno infernale.
07.12.2016,
The Drone

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2016%2F12%2Fthe_drone_600x600_paulie_jan.png%22%2C%22alt%22%3A%22the_drone_600x600_paulie_jan%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227429%22%2C%22file%22%3A%2234851%22%2C%22width%22%3A%22600%22%2C%22height%22%3A%22600%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2016%2F12%2Fthe_drone_600x600_paulie_jan.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227429%22%7D%7D%7D

.1
Paulie Jan
Dronecast 217
00:57:21
{"playlistId":"1425","id":"5243","mp3":"bWVkaWEvMjAxNi8xMS9wYXVsaWVqYW4tMS5qcGc=","artist":"Paulie Jan","title":"Dronecast 217"}

Lire la suite...

Avant-première : avec son EP Ghosts, le duo darkwave Kill Your Boyfriend veut lancer une rave dans un manoir hanté

Et ça marche plutôt pas mal.
06.12.2016,
The Drone

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2016%2F12%2FKYB%203.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22KYB%203%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227388%22%2C%22file%22%3A%2234810%22%2C%22width%22%3A%222000%22%2C%22height%22%3A%221333%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2016%2F12%2FKYB%203.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227388%22%7D%7D%7D

Le duo italien Kill Your Boyfriend nourrit visiblement beaucoup de regrets et s'attache à leur fraire prendre corps et à les disséquer au long des 4 pistes de Ghosts, de la nappe statique toute en violence contenue qui ouvre le projet au clin d'oeil glacial à Dolly Parton qui le referme. Le successeur de The King Is Dead trouve le bon point d'équilibre entre déconstruction bruitiste et plages dansantes, sans jamais dévier de sa gamme chromatique qui va du noir dépressif au gris revanchard, avec l'occasionnel flash blanc qui a plus à voir avec la perte d'équilibre que l'éventuelle touche d'espoir.

Lire la suite...

Ce soir, vous seriez bien inspirés de vous rendre aux Instants Chavirés à Montreuil pour la soirée Opal Tapes

Année après année, toujours l'un des labels les plus passionnants de musique électronique expérimentale.
02.12.2016,
Marc-Aurèle Baly

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2016%2F12%2Fcremation.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22cremation%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227349%22%2C%22file%22%3A%2234762%22%2C%22width%22%3A%22660%22%2C%22height%22%3A%22365%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2016%2F12%2Fcremation.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227349%22%7D%7D%7D

Il y a une époque, on parlait pas mal du label Opal Tapes sur The Drone. C'était il y a disons trois ou quatre ans, au moment où la house cracra et les sonorités de cave battaient leur plein dans la musique électronique hardie, celle où les L.I.E.S, Trilogy Tapes et donc Opal Tapes fournissaient régulièrement leur lot de trouvailles soniques et maltraitaient l'idée de fonctionnalité du dancefloor en lui faisant voir de toutes les couleurs et en déconstruisant méthodiquement les fondements de la piste de danse. 

Lire la suite...

Dans les années 90, Ulan Bator a maltraité le rock de France comme personne

On fait un point sur leur 1er album réédité en vinyle chez Jelodanti Records.
01.12.2016,
Marc-Aurèle Baly

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2016%2F12%2F1400-300.rcr%3D1.jpg%22%2C%22alt%22%3A%221400-300.rcr%3D1%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227322%22%2C%22file%22%3A%2234735%22%2C%22width%22%3A%221400%22%2C%22height%22%3A%22300%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2016%2F12%2F1400-300.rcr%3D1.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227322%22%7D%7D%7D

On vous parlait de Sister Iodine la semaine dernière, en vous disant que le groupe français provenait d'une coulée rock d'avant garde des années 90 qui mériterait bien d'être rééclairée. Car si leur nouvelle renommée permet de (re)découvrir une chose, c'est que la musique française à guitares n'était à l'époque pas seulement représentée par cette chose assez affreuse qu'on appelait alors le rock alternatif - vous savez, la Mano Negra et tout ça.

Lire la suite...

{"template":"article","rubrique":"tag","title":"The Drone | noise","videosPlayerList":null,"pageIsList":true,"nextPage":"list\/tag\/10\/10\/noise"}

Twitter

Derniers commentaires

Restez en contact