Articles taggés
"

stream

".

Les quatre morveux de Useless Eaters joueront ce soir à Villette Sonique et vous seriez bien en peine de passer à côté de leur fuzz punk de sales gosses

On écoute deux titres issus de Relaxing Death, leur nouvel album qui s'apprête à sortir sur Castle Face Records.
30.05.2016,
Marc-Aurèle Baly

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2016%2F05%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202016-05-30%20a%CC%80%2016.38.04.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202016-05-30%20a%CC%80%2016.38.04%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2224560%22%2C%22file%22%3A%2231739%22%2C%22width%22%3A%22629%22%2C%22height%22%3A%22331%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2016%2F05%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202016-05-30%20a%CC%80%2016.38.04.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2224560%22%7D%7D%7D

On peut dire que les quatre jeunes gens de Useless Eaters ne dépareillent pas sur le roster de Castle Face Records. Co-détenu par très productif leader de Thee Oh Sees John Dwyer (dont vous pouvez voir notre interview ici), le label californien s'emploie à délivrer des pépites garage, punk et fuzz à un rythme soutenu, mais n'hésite pas non plus à s'aventurer du côté de la pop garage folkisante (Kelley Stoltz), des bizarreries électroniques bricolées (Damaged Bug) ou du punk hardcore le plus métallique (Zig Zags).

Lire la suite...

Le vétéran belge Fabrice Lig réédite ses oeuvres et c'est une grande nouvelle pour tous les historiens de la techno européenne

On écoute en intégralité le Sensual EP dans sa version remasterisée.
18.05.2016,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2016%2F05%2F0134135f-87b2-497b-ba94-b645069b5549.jpg%22%2C%22alt%22%3A%220134135f-87b2-497b-ba94-b645069b5549%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2224366%22%2C%22file%22%3A%2231516%22%2C%22width%22%3A%221197%22%2C%22height%22%3A%22798%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2016%2F05%2F0134135f-87b2-497b-ba94-b645069b5549.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2224366%22%7D%7D%7D

Maintenant que l'on connaît tous l'histoire de la techno de Detroit sur le bout des doigts (mais si, mais si), il est temps de se pencher sérieusement sur l'histoire de la techno de Charleroi. Située à 50 kilomètres au sud de Bruxelles, la plus grande cité wallonne n'est pas que la capitale du Pays Noir et le fief majestueux du mythique Vieux de Charleroi; elle est aussi la patrie de Fabrice Lig, pionnier de la techno belge à égalité, au moins, avec un CJ Bolland.

Lire la suite...

Avant-première : écoutez Unworks & Rarities, la première anthologie de Oiseaux-Tempête

Sortie le 13 mai sur Sub Rosa.
04.05.2016,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2016%2F05%2F02-OISEAUX-TEMPE%CC%82TE-%C2%A9-Pamela-Maddaleno-2015-.jpg%22%2C%22alt%22%3A%2202-OISEAUX-TEMPE%CC%82TE-%C2%A9-Pamela-Maddaleno-2015-%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2224209%22%2C%22file%22%3A%2231357%22%2C%22width%22%3A%221000%22%2C%22height%22%3A%22673%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2016%2F05%2F02-OISEAUX-TEMPE%CC%82TE-%C2%A9-Pamela-Maddaleno-2015-.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2224209%22%7D%7D%7D

Ce stream s'adresse aux coeurs purs, aux ennemis de l'ironie, à tous ceux qui ont un jour levé le poing en l'air à un concert de Isis ou Godspeed You! Black Emperor.

Lire la suite...

Contrairement à ce que dit son nom, la post-club music de Halcyon Veil ne veut rien d'autre que vous faire danser

Preuve avec deux extraits de la compilation Conspiración Progresso qui vient de sortir.
20.04.2016,
Bruce Levy

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2016%2F04%2Frabit_halcyon_veil-1.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22rabit_halcyon_veil-1%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2223965%22%2C%22file%22%3A%2231085%22%2C%22width%22%3A%22616%22%2C%22height%22%3A%22440%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2016%2F04%2Frabit_halcyon_veil-1.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2223965%22%7D%7D%7D

Plus que jamais, la dance music est en mutation. Prenez le terme de "post-club" dont on commence à entendre parler de plus en plus souvent dans les médias spécialisés. Utilisé pour désigner diverses formes d'expressions électroniques nées sur la toile (Ghe20g0th1kJanus, NON WORLDWIDE...) dont on peine à définir les grandes lignes musicales, il aurait tendance à nous faire croire qu'il désigne une musique qui n'a rien à voir avec de la musique à danser ou que la musique de club serait moribonde, quand ses artisans entendent exactement nous prouver le contraire.

Lire la suite...

La dernière vidéo de Sculpture procure des visions substantielles à un prix défiant celui de tout abonnement internet

Elle s'accompagne d'un EP qui sort le 6 mai sur leur label Tapebox.
12.04.2016,
Bruce Levy

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2016%2F04%2Fsculpture_article_2-1.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22sculpture_article_2-1%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2223877%22%2C%22file%22%3A%2230963%22%2C%22width%22%3A%221186%22%2C%22height%22%3A%221059%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2016%2F04%2Fsculpture_article_2-1.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2223877%22%7D%7D%7D

Vous feriez mieux d'arrêter la drogue et de regarder plus souvent les vidéos de Sculpture. On vous avait parlé du projet audiovisuel de Dan Hayhurst et Reuben Sutherland il y a quelques années de ça, alors qu'ils venaient de sortir un album sur Software. Le duo londonien revient avec un nouvel EP grandiloquent aussi bien à la vue qu'à l'oreille.

Lire la suite...

Arrêt sur image: GFOTY, l'artiste le plus borderline de PC Music épluchée et mise sur le tapis

La Cagole of the Year sort un EP, une vidéo et un site internet. Profitons-en pour revenir sur son cas (douteux).
31.03.2016,
Bruce Levy

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2016%2F03%2Fgfoty.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22gfoty%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2223688%22%2C%22file%22%3A%2230759%22%2C%22width%22%3A%22616%22%2C%22height%22%3A%22440%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2016%2F03%2Fgfoty.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2223688%22%7D%7D%7D

GFOTY est un personnage mi-ange mi-démon. Au milieu de ses compagnons désinvoltes de PC Music, c'est elle qui catalyse le mieux l'ambiguité politique de la bande : cette société de consommation qui ne cesse de gagner du terrain en indécence, faut-il la croquer à pleines dents, la dénoncer ou, dans un mélange subtil des deux, l'extrapoler jusqu'à la nausée ?

Lire la suite...

Le Monolithe Noir a choisi de catapulter un morceau par mois de son nouvel album

On vous fait écouter en exclu "Different Drummer", morceau de mars.
24.03.2016,
Bruce Levy

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2016%2F03%2Fmonolithe_noir_thumb-1.JPG%22%2C%22alt%22%3A%22monolithe_noir_thumb-1%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2223614%22%2C%22file%22%3A%2230675%22%2C%22width%22%3A%222989%22%2C%22height%22%3A%221973%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2016%2F03%2Fmonolithe_noir_thumb-1.JPG%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2223614%22%7D%7D%7D

Sur les embouchures encore ardentes de nos esprits fêlés par le premier album de Monolithe Noir, on pensait appliquer l'onguent qui console les maux de tête. Mais rien n'y fait. On veut toujours y retourner. Le son bourdonnant, frétillant, stellaire et tortueux de Monolithe Noir nous accable à nouveau. Encore et encore. Chaque mois qui commence. Car le Bruxellois a choisi de catapulter son deuxième album avec un nouveau morceau tous les 30 jours. Une démarche candide mais qui ne manque pas d'expédient. Ou peut-être une intention qui va dans le sens de la marche des stratégies en tous genres de l'industrie promotionnelle de la musique, parfois épuisante à suivre mais toujours plus ingénieuse pour faire rentrer des dollars.

Lire la suite...

Xiu Xiu ont repris la b.o de Twin Peaks et c'est digne d'un chant grégorien

On écoute leur interprétation de "Falling" avant la sortie de l'album pour le Disquaire Day.
10.03.2016,
Bruce Levy

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2016%2F03%2FXiuXiu%20band.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22XiuXiu%20band%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2223412%22%2C%22file%22%3A%2230460%22%2C%22width%22%3A%221024%22%2C%22height%22%3A%22576%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2016%2F03%2FXiuXiu%20band.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2223412%22%7D%7D%7D

Twin Peaks reste probablement la série la plus idolâtrée de tous les temps. La preuve en est que Xiu Xiu, ce groupe américain expérimental à tendance dépressive et borderline guidé par Jamie Stewart dont on vous a déjà parlé, a été commissionné par la Gallerie d'Art Moderne australienne pour réinterpréter l'intégralité de la b.o de Twin Peaks pour leur exposition consacrée à la série, que nous savons cultissime pour 99,99 % des lecteurs de ces pages.

Lire la suite...

Le venin coule dans L'Enfer et ses fils, la cassette pour parties fines de Femminielli

Un résidu de corruption que Mind vous fait circuler sous le manteau.
08.03.2016,
Bruce Levy

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2016%2F03%2Fbernardino%20femminielli.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22bernardino%20femminielli%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2223360%22%2C%22file%22%3A%2230406%22%2C%22width%22%3A%221200%22%2C%22height%22%3A%22750%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2016%2F03%2Fbernardino%20femminielli.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2223360%22%7D%7D%7D

Nous sommes toujours dans l'attente des Plaisirs Americains de l'homme velu, mais gracieusement, L'enfer et ses fils nous libère de nos supplices. C'est sur Mind, le label franco-nippon d'Osaka préfecture, club d'habitués peu fréquentable qui se réserve les semences les plus fumeuses de l'énergumène (O'Sodoma), que paraîtra cette nouvelle ignominie de Bernardino Femminielli.

Lire la suite...

Rodion relance nos ardeurs giallo disco avec Generator, son premier album solo depuis 9 ans

Sortie le 1er avril sur Nein Records, un morceau en écoute exclu.
07.03.2016,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2016%2F03%2FRodion-press-photo.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22Rodion-press-photo%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2223323%22%2C%22file%22%3A%2230366%22%2C%22width%22%3A%22600%22%2C%22height%22%3A%22400%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2016%2F03%2FRodion-press-photo.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2223323%22%7D%7D%7D

Rodion le Romain donnait dans le novo italo disco et les b.o. de giallo sur le dancefloor à une époque où la plupart des indigènes européens ne savait même pas qu'on ne met pas de crème dans ses carbonara.

.1
Rodion
Phobos
00:06:23
{"playlistId":"1319","id":"4895","mp3":"bWVkaWEvMjAxNi8wMy8wMSBSb2Rpb24gLSBQaG9ib3MgLSBOZWluIFJlY29yZHMubXAz","artist":"Rodion","title":"Phobos"}

Lire la suite...

{"template":"article","rubrique":"tag","title":"The Drone | stream","videosPlayerList":null,"pageIsList":true,"nextPage":"list\/tag\/10\/10\/stream"}

Twitter

Derniers commentaires

Restez en contact