Articles taggés
"

techno

".

Lakker nous ont envoyé un extrait de Tundra, leur très attendu nouvel album

Sortie mi-mai sur R&S.
22.04.2015,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F04%2Flakker170315-616x440.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22lakker170315-616x440%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2218941%22%2C%22file%22%3A%2225367%22%2C%22width%22%3A%22616%22%2C%22height%22%3A%22440%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F04%2Flakker170315-616x440.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2218941%22%7D%7D%7D

La jungle sombre et millénariste du label No-U-Turn Records, la musique vocale d'Arvo Pärt, le harsh noise du Dieu Merzbow et les débuts de The Human League avant l'arrivée des icônes porno soft Joanne Catherall et Susan Ann Sulley: ne cherchez pas une quelconque cohérence dans cette liste mais réjouissez-vous sans ambages, ils font les quatre points cardinaux du premier album très attendu (dans nos lattitudes au moins) du passionnant duo techno Lakker.

Lire la suite...

Le nouveau single de Maoupa Mazzocchetti est néfaste, furieux, et à écouter en avant-première.

Après deux singles sur Unknown Precept, le Bruxellois lance le hit pour Prr Prr.
20.04.2015,
Mathias Deshours

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F04%2FMAOUPA_MAZZOCCHETTI_TAPE_LOOP_02.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22MAOUPA_MAZZOCCHETTI_TAPE_LOOP_02%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2218876%22%2C%22file%22%3A%2225297%22%2C%22width%22%3A%22585%22%2C%22height%22%3A%22406%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F04%2FMAOUPA_MAZZOCCHETTI_TAPE_LOOP_02.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2218876%22%7D%7D%7D

Il n'a pas (encore) de date de sortie et il fulmine derrière les barreaux.

Le muscle est bandé, la peau rutile, les empiècements synthétiques viennent couvrir ce que la pudeur exige. Est-ce une compétition de bodybuilding ou la nouvelle sortie de Maoupa Mazzochetti ? Si c'est réalisé sans pose, ni démonstration, il s'agit de Maoupa.

.1
Maoupa Mazzocchetti
O Horror Na
00:04:13
{"playlistId":"1092","id":"4294","mp3":"bWVkaWEvMjAxNS8wNC9BMV9PIEhvcnJvciBuYV9NYW91cGFfTWF6em9jY2hldHRpX09LX1BSUl9QUlItRVEubXAz","artist":"Maoupa Mazzocchetti ","title":"O Horror Na"}

Lire la suite...

Panier de crabes #67

La sélection house et techno de la semaine. Avec Drexciya, Maxmillion Dunbar, 45 ACP...
17.04.2015,
The Drone

Drexciya "Wavejumper (Aqualun Version)" (Clone Aqualung Series)

Il y a quelque chose d'un peu rassurant dans le fait de savoir qu'il existe encore des inédits de Drexciya cachés quelque part sur la terre, comme il existe des inédits des Beach Boys, Delia Derbyshire ou Barry Manilow; de cette manière, ce passé dont on déplore tant que le présent ne lui ressemble pas un peu plus a l'air de continuer à exister encore un peu, et sa présence, même très fantômatique, a l'air de rendre ce foutu futur si incertain et qui empiète sans cesse sur le présent un peu moins angoissant. C'est presque comme s'il existait encore quelque part dans un frigo ou un monde parallèle un Harrison Ford pimpant de 25 ans et une Carrie Fisher sublime en minishort prêts à enchaîner les cascades dans un Star Wars 7 scénarisé par John Milius et Cimino, réalisé par Douglas Trumbull dans des décors entièrement conçus et dessinés par Moebius. Presque.

 

Max D "Flex Cathedral" (Off Minor)

Parmi les caractéristiques les moins connues des boîtes à rythmes légendaires de l'histoire de la musique électronique, il y a la fonction "shuffle": une option introduite pour la première fois en 1979 par Roger Linn sur la fameuse LM-1, ancêtre de la LinnDrum et de la MPC et qui permet avec plus plus ou moins de bonheur et de réalisme d'amener du "feeling" humain aux patterns rythmiques en "quantisant chaque battement de percussion sur le pas le plus proche puis en retardant la lecture d'un pas sur deux dans le séquenceur" (pour plus de détails et plus d'intelligence, cliquez ici les cocos). Eh bien à vue de nez, le beat de "Flex Cathedral" est un hommage intégral à cette feature mal aimée que connaissent bien tous les musiciens qui ont un jour eu à faire avec une machine avec une molette dessus, une de ces options fantôme dont on ne s'explique pas l'existence, sur lesquelles on tombe intempestivement en browsant les menus et les sous-menus mais qu'on ne choisit jamais, jamais, jamais. Que grâce leur soit rendue.


Manse "A Slap In The Face Of Public Taste" (Lobster Theremin)


Dès la 3ème seconde, on sait que ça va être débile et génial. Le mec s'appelle Manse, il est anglais, il a sorti son premier disque sur Opal Tapes et il est vraisemblablement fan d'Errorsmith et Mr Oizo. Pour la gloire et pour notre plus grand plaisir, surtout, il débarrasse la musique de ce dernier de tout ce qui commence à saouler - le gros son Ed Banger, le surjeu funk, la méchanceté - pour pondre un pur banger mongolo comme on rêve d'en entendre depuis l'album de Rebolledo. "One chromosome too many" et c'est parti.

Lire la suite...

Neil Landstrumm a mis son chef d'oeuvre de 1997, Bedrooms and Cities, en téléchargement gratos

Le premier qui dit qu'il a la flemme de le télécharger en prend une.
15.04.2015,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F04%2FNeil_Landstrumm_Inconnu.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22Neil_Landstrumm_Inconnu%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2218811%22%2C%22file%22%3A%2225217%22%2C%22width%22%3A%22700%22%2C%22height%22%3A%22471%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F04%2FNeil_Landstrumm_Inconnu.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2218811%22%7D%7D%7D

Neil Landstrumm n'est pas le plus aisé des hérauts de la techno britannique à présenter. Parce qu'il est écossais, déjà, quand Slam et leur label Soma exceptés, la plupart des autres bad boys de sa génération (les Regis, Surgeon, Luke Slater, Si Begg, Mark Bell, Cristian Vogel) sont tous anglais; parce qu'il a complètement lâché la techno, ensuite, pour virer ayatollah bass music dès les premiers jours du grime et du dubstep (pour citer dans le texte un commentateur sur sa page Discogs: "His music used to sound like it was beamed down by aliens. It now sounds like music beamed down by aliens who've listened to hardcore and grime").

.1
Neil Landstrumm
Minneapolis Bass Treatment
00:05:49
{"playlistId":"1086","id":"4279","mp3":"bWVkaWEvMjAxNS8wNC8wNSBNaW5uZWFwb2xpcyBCYXNzIFRyZWF0bWVudC5tcDM=","artist":"Neil Landstrumm","title":"Minneapolis Bass Treatment"}

Lire la suite...

Ekman fête la sortie de son nouveau maxi avec un mix en acier trempé

C'est dispo via le Soundcloud de Berceuse Heroïque et ça s'apprécie même le cul engoncé dans la chaise de bureau.
14.04.2015,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F04%2FA-480354-1400356642-3040.jpeg.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22A-480354-1400356642-3040.jpeg%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2218798%22%2C%22file%22%3A%2225204%22%2C%22width%22%3A%22600%22%2C%22height%22%3A%22600%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F04%2FA-480354-1400356642-3040.jpeg.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2218798%22%7D%7D%7D

Si vous faites partie des followers de Berceuse Héroïque, vous êtes déjà au courant: en bonus des sorties pressées en quantité limitée (mais sur vinyle très épais) qui paraissent en masse sur ses différents sous-labels (Ancient Monarchy, ΚΕΜΑΛ) et des photos sepia de massacre et autre défilés militaires sous régime autoritaire envoyées au jour le jour sur sa page Facebook (chacun son truc, on dira), le label publie régulièrement sur sa page Soundcloud des mixes de ses poulains et alliés, parfois thématiques (cf. celui à fondre de bonheur de Jorge Velez, entièrement composé de raretés piochées dans sa collection de Vangelis), parfois en roue libre, qui méritent tous au moins une écoute attentive (et on écrit ça en pleine connaissance du fait que tout le monde manque cruellement de temps, surtout en ce moment)

Lire la suite...

Donc Voices from the Lake ont décidé de reprendre Paolo Conte

Premier extrait en écoute de Live at MAXXI, leur nouvel album à sortir en juin aux Editions Mego.
13.04.2015,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F04%2Fvoicesfromthelake.png%22%2C%22alt%22%3A%22voicesfromthelake%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2218776%22%2C%22file%22%3A%2225180%22%2C%22width%22%3A%22822%22%2C%22height%22%3A%22541%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F04%2Fvoicesfromthelake.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2218776%22%7D%7D%7D

Oubliez les reprises des Korgis par The Field ou de Robert Palmer par Todd Terje et Brian Ferry: en guise d'amuse-gueule à leur nouveau Live at MAXXI à sortir aux Editions Mego, Donato "Dozzy" Scaramuzzi et Giuseppe "Neel" Tillieci ont choisi de présenter une reprise ambient techno de Paolo Conte. Et pas n'importe quel morceau en plus: le fameux "Max", sans doute son morceau le plus connu avec "Come Di".

Lire la suite...

Panier de crabes #66

Le panier house et techno de la semaine. Avec PCK (alias Shed), Andrès, Anthony Parasole...
03.04.2015,
The Drone

PCK - Amen Garage (The Final Experiment)

Grâce à une touchante campagne de crowdfunding, on a beaucoup entendu parler de l'amen ces derniers jours, ce break de batterie essentiel piqué sur un obscur 45 tours de soul dont les milliards de mutations ont donné naissance à 3 sous-genres de hip-hop et à la jungle. Pour ceux qui en ont encore quelque chose à foutre de la musique électronique d'après 1995, on profite donc de cette vague d'épiphanie collective pour rappeler que l'amen continue à nourrir la dance chaque semaine qui passe et qu'il continue même de muter. Ainsi ce bien nommé "Amen Garage" de Shed sous le pseudo PCK qui tabassera sans efforts n'importe quel dancefloor en manque de sève, qu'il soit house, techno ou gabber, et qui me donne présentement envie de me mettre tout nu au bureau pour sortir mes collègues de leur torpeur tiède et de leur studieuse concentration.



Feingold "Reflex" (1080p)

Allez, un peu de deep house reloue en provenance de Montreal. Il ne s'y passe pas grand chose mais le beat mal calé est sympa et ça pourra toujours servir pendant le weekend - par exemple en musique de fond pendant votre brunch végétalien merdique de dimanche matin pour faire taire le boyfriend de la soeurette qui n'arrête pas de la ramener sur son amour du reggae roots et de Selah "tu peux pas dire qu'elle est pas douée" Sue.

Lire la suite...

Dronecast 148: Pizza Noise Mafia

Auto étiqueté "minimal funk pour brutal dancefloor", Pizza Noise Mafia est le projet machines et musique de danse de TG (TG Gondard, Colombey...) et du noiser Carrageenan, signé chez Tanzprocesz. Entre proto techno d'hôpital de jour et booty des Carpathes, ils font l'un des lives électroniques les plus déments qu'on ait eu la chance d'entendre ces derniers temps. Petit aperçu avec ce live enregistré le 5 mars dernier à l'Embobineuse de Marseille.
03.04.2015,
The Drone

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F04%2Fthe_drone_600x600_pizzanoisemafia.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22the_drone_600x600_pizzanoisemafia%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2218665%22%2C%22file%22%3A%2225065%22%2C%22width%22%3A%22600%22%2C%22height%22%3A%22600%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F04%2Fthe_drone_600x600_pizzanoisemafia.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2218665%22%7D%7D%7D

.1
Pizza Noise Mafia
Dronecast 148
00:22:26
{"playlistId":"1078","id":"4274","mp3":"bWVkaWEvMjAxNS8wNC9Ecm9uZWNhc3QgMTQ4LTEubXAz","artist":"Pizza Noise Mafia","title":"Dronecast 148"}

Lire la suite...

Les Zenker Brothers ont pondu le premier classique techno de l'année, on a voulu les interviewer

Au programme: Munich, Ilian Tape, de l'art difficile de l'album techno.
31.03.2015,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F03%2FZB_0890.JPG%22%2C%22alt%22%3A%22ZB_0890%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2218596%22%2C%22file%22%3A%2224991%22%2C%22width%22%3A%221152%22%2C%22height%22%3A%22768%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F03%2FZB_0890.JPG%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2218596%22%7D%7D%7D

Les bons albums de techno, c'est comme les bons restos à burger: tout le monde en fait, ça a l'air simple comme bonjour, pourtant presque tout le monde se plante. Dans les deux cas, ce ne sont pourtant pas les plus hardis ou les plus excentriques qui s'en sortent le mieux. Cachez-moi ce double-patty glacé au sucre de canne et au lychee que je ne saurais manger, enterrez-moi ce double-album de techno symphonique inspiré par Giacinto Scelsi que je ne saurais écouter: tout ce qui fera mon bonheur c'est un peu de savoir-faire, un peu d'invention et de la simplicité bien placée.

Lire la suite...

Panier de crabes #65

La sélection house et techno de la semaine. Avec Green Velvet et Carl Craig, Italojohnson, José Padilla..
27.03.2015,
The Drone

Green Velvet & Carl Craig "So What" (Relief)

Ça va faire 6 jours que j'essaye de mettre un mot sur la très étrange consternation qui s'empare de moi à chaque fois que j'écoute ce morceau. En vain. Les blagues sur l'eurodance, les blagues sur l'underballing, les blagues sur le Smecta, rien ne marche. Une fois n'est pas coutume, j'en fais donc appel au talent de punchlineur du lecteur : la meilleure blague douteuse sur ce morceau 100% nono gagne un autocollant The Drone. C'est pas une plaisanterie et c'est pas une arnaque, parce qu'il doit en rester moins d'une vingtaine dans le monde.


Italojohnson - « Track 1 » - Italojohnson

Il y a cinq ans, le trio berlinois Italojohnson (nom toujours aussi adorable) trouvait un logo et se définissait une mission qui revêt de plus en plus l’apparence du sacerdoce : ne faire que des DJ tools. Eh bien cette petite notule juste pour vous dire que la vie suit son cours et que chez Italojohnson, on ne fait toujours pas de face B.


Lire la suite...

{"template":"article","rubrique":"tag","title":"The Drone | techno","videosPlayerList":null,"pageIsList":true,"nextPage":"list\/tag\/10\/10\/techno"}

Twitter

Derniers commentaires

Restez en contact