Articles taggés
"

techno

".

Basic Channel: Q-Loop (Full Length)

Un inédit du légendaire duo techno pressé pile poil 20 ans après la dernière référence vinyle du label? C'est possible.
11.09.2014,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F09%2Fbasicchannel.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22basicchannel%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2215482%22%2C%22file%22%3A%2221396%22%2C%22width%22%3A%22312%22%2C%22height%22%3A%22210%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F09%2Fbasicchannel.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2215482%22%7D%7D%7DDonc je dis pas de connerie, cette version longue (très longue) et fourbue (très fourbue) du fameux "Q-Loop" de Basic Channel, publiée dans une version de 5 minutes et des poussières sur BCD, la première compilation CD sortie sur le label en 1995, est totalement inédite.

Donc si je ne dis pas de connerie, le maxi dont il est extrait, à sortir via Hard Wax (qui represse les références du label en permanence depuis la fin des années 90) dans les jours qui viennent et qui contient sur le flip deux classiques du duo de Moritz von Oswald et Mark Ernestus jusque là uniquement disponibles en CD ("Q1.2" et "Mutism", également extraits de BCD) est la première référence vinyle de Basic Channel depuis 1994 (d'où l'étrange référence "BCD" imprimée sur le macaron, ce qui est un peu bizarre quand on y pense, puisqu'il s'agit d'un vinyle, mais bref, c'est Basic Channel).

Lire la suite...

Silent Servant: LN-CC Store Mix 042

70 minutes d'electro sombre de haute volée par un mec qui s'y connaît bien mieux que vous.
10.09.2014,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F09%2Fci1130_6393_silent_sirvant_2.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22ci1130_6393_silent_sirvant_2%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2215458%22%2C%22file%22%3A%2221372%22%2C%22width%22%3A%22282%22%2C%22height%22%3A%22358%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F09%2Fci1130_6393_silent_sirvant_2.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2215458%22%7D%7D%7DQu'attendre d'un mix de Silent Servant pour un magasin de sapes londonien? Bien plus que ce qu'un ennemi de la mode bas du front qui soupire sonorement quand il croise un apollon en totale tenue The Kooples dans un vernissage rempli à 83% de pékins en APC pourrait croire.

Lire la suite...

Transllusion: The Opening Of The Cerebral Gate

Réédition du second volet des "Seven Storms" de Drexciya, signé en solo par le regretté James Marcel Stinson.
10.09.2014,
Lucie Monpontet

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F09%2FUnderground%2BResistance%2BUR.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22Underground%2BResistance%2BUR%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2215434%22%2C%22file%22%3A%2221347%22%2C%22width%22%3A%22400%22%2C%22height%22%3A%22207%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F09%2FUnderground%2BResistance%2BUR.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2215434%22%7D%7D%7DFeu James Stinson (le second en partant de la gauche sur la photo sur laquelle se trouvent également les membres d'Underground Resistance), disparu en 2002, n'est pas forcément le premier producteur auquel on pense quand on liste à brûle pourpoint la deuxième génération des producteurs techno de Detroit. Pourtant. Celui qui est resté dans les mémoires des fans de techno comme la moitié de Drexciya est père d'une discographie pas loin d'être colossale, principal instigateur de la forme d'afrofuturisme la plus délirante depuis Sun Ra (la mythologie drexciyenne est à faire pâlir d'envie les spécialistes en civilisation romaine) et fut parmi les premiers à théoriser sur l'anonymat total et volontaire chez les producteurs de musique électronique.

Lire la suite...

Austin Cesear: La Paloma

Le producteur américain revient avec un nouvel EP de techno abstraite qui, du coup, ne représente rien.
04.09.2014,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F09%2Faustin-cesear-20-aug.jpeg%22%2C%22alt%22%3A%22austin-cesear-20-aug%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2215361%22%2C%22file%22%3A%2221227%22%2C%22width%22%3A%22500%22%2C%22height%22%3A%22359%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F09%2Faustin-cesear-20-aug.jpeg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2215361%22%7D%7D%7DLa musique d'Austin Cesear ressemble exactement à la photo ci-contre, soit dit en passant la seule et unique photo de lui dont on puisse affirmer à 100% qu'elle représente bien sa pomme: une soupe basse-résolution et tout à fait floue d'ombres et de lumière brûlée, d'où émerge péniblement une silhouette abstraite, dévitalisée de toute identité.
Dans la musique du Californien, la silhouette, c'est la techno; à l'instar de son contour sur sa "photo de presse", sa présence semble être une sorte de compromis, nonchalamment concédé au consommateur de dance music qui ne saurait s'engager dans l'écoute d'un disque sans beats ni répétitions.

.1
Austin Cesear
La Paloma
00:06:22
{"playlistId":"915","id":"3761","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8wOS8wMSBMYSBQYWxvbWEubXAz","artist":"Austin Cesear","title":"La Paloma"}

Lire la suite...

Somaticae: Pacurgis

Nouvel EP du producteur lyonnais sur In Paradisum.
02.09.2014,
Lucie Monpontet

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F09%2FLTM%20-%20Somaticae%20(2).jpg%22%2C%22alt%22%3A%22LTM%20-%20Somaticae%20(2)%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2215313%22%2C%22file%22%3A%2221177%22%2C%22width%22%3A%221024%22%2C%22height%22%3A%22683%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F09%2FLTM%20-%20Somaticae%20(2).jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2215313%22%7D%7D%7DAujourd'hui, j'ai peu d'esprit, ça arrive, y a des jours sans. Ça tombe assez mal, parce que j'aurais adoré vous régaler, aimables lecteurs, de recoupements malins et de références hautement intellectuelles sur la teneur du nouvel EP de Somaticae, Pacurgis, qui sortira évidemment sur In Paradisum, et qu'on peut écouter en entier dès tout de suite et pas plus loin que juste en bas de cette page.

Lire la suite...

Dronecast 113: Ténèbre

Nouveau venu dans la scène neo techno de France, Ténèbre ne fait pas exactement la même musique que ses petits camarades. Et pour cause: ce producteur récemment adoubé par Randomer vit sa vie à Seoul, une ville où les plats du jour n'ont pas le même goût et le béton pas tout à fait la même odeur.
27.08.2014,
The Drone

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F08%2Fthe_drone_600x600_tenebre.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22the_drone_600x600_tenebre%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2215115%22%2C%22file%22%3A%2220975%22%2C%22width%22%3A%22600%22%2C%22height%22%3A%22600%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F08%2Fthe_drone_600x600_tenebre.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2215115%22%7D%7D%7D

.1
Ténèbre
Dronecast 113
01:01:24
{"playlistId":"911","id":"3755","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8wOC9kcm9uZWNhc3RfMTEzLm1wMw==","artist":"T\u00e9n\u00e8bre","title":"Dronecast 113"}

Lire la suite...

Panier de crabes #38

La sélection house et techno de la pré-rentrée, histoire de bien finir vos vacances.
19.08.2014,
The Drone

Barac "Variety of Different Feelings" (Mereteze)

Gros poisson dans le genre "breakbeat minimal de Roumain où il ne se passe rien et pourtant ça fait 6 heures qu'on danse", Barac ne surprend personne en sortant un EP dans lequel il a passé un temps fou à enlever des choses ou tout simplement ne jamais les mettre. Voici le morceau le plus chargé, c'est dire.


Second Storey "Shaman Champagne" (Houndstooth)


Dernier prototype en date à profiter de l'aura très "cristal Swarovski" de l'écurie Houndstooth, Second Storey ne donne pas précisément dans la techno, ni dans l'IDM, ni la post-techno d'ailleurs. Plutôt un bordel high tech de bon aloi, comme seuls les  provinciaux anglais qui ont écouté trop de musique en regardant le plafond dans leur pieu savent en produire. L'album à venir en octobre est bien, on en reparlera. 




Regis "Fragment 1" (Downwards)

La voilà, la bombe à fragmentation anti-aoûtiens responsable de ce tsunami de détresse qui a transformé vos vacances en mare de pétrole dès votre arrivée à Saint-Palais-sur-Mer. Débarqué sans crier gare au début du mois d'août, ce nouveau quatre titres du Prince Regis ne compte en outre pas s'arrêter en si bon chemin. Prochaine étape: il devrait transformer les premiers jours de la rentrée, période traditionnellement vouée à l'espoir, aux bonnes résolutions et à l'illusion du renouveau, en déluge d'angoisse, de jalousie mal placée et d'acrimonie.

Lire la suite...

9ft-909: la plus grosse TR-909 du monde

Ça ne sert rigoureusement à rien, ça mérite donc amplement sa place dans cette rubrique.
18.08.2014,
The Drone

Lire la suite...

Orphan Swords: Risk In A New Age

On streame en avant-première le dernier EP d'Orphan Swords.
16.07.2014,
Lucie Monpontet

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F07%2F621084_550523878358323_1340041905_o.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22621084_550523878358323_1340041905_o%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2214901%22%2C%22file%22%3A%2220738%22%2C%22width%22%3A%222048%22%2C%22height%22%3A%221536%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F07%2F621084_550523878358323_1340041905_o.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2214901%22%7D%7D%7DLe duo belge Orphan Swords a sorti un nouvel EP sur Desire (Femminielli, D'Marc Cantu...) après avoir pas mal alimenté leur propre label, Idiosyncratics, en bizarreries industrielles aux synthés tous cassés et aux vocaux brumeux. Comme vous l'avez peut-être constaté, nous performerons en leur compagnie pas plus tard que demain soir à la Plage du Glazart. Du coup, on s'est dit que ça serait une chouette idée de vous streamer l'EP en entier, en exclu et en avant-première, et de faire d'une pierre deux coups: Risk In A New Age vaut bien un paquet d'écoutes et ça vous permet de vous préparer psychologiquement à ce que vous allez entendre jeudi soir.

.1
Orphan Swords
Haagenti
00:06:55
{"playlistId":"891","id":"3731","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8wNy8xIEhhYWdlbnRpLm1wMw==","artist":"Orphan Swords","title":"Haagenti"}
.2
Orphan Swords
Leraikha
00:05:48
{"playlistId":"891","id":"3730","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8wNy8yIExlcmFpa2hhLm1wMw==","artist":"Orphan Swords","title":"Leraikha"}
.3
Orphan Swords
Vassago feat Ike Yard
00:04:14
{"playlistId":"891","id":"3729","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8wNy8zIFZhc3NhZ28gZmVhdCBJa2UgWWFyZC5tcDM=","artist":"Orphan Swords","title":"Vassago feat Ike Yard"}
.4
Orphan Swords
Orobas
00:05:15
{"playlistId":"891","id":"3728","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8wNy80IDByb2Jhcy5tcDM=","artist":"Orphan Swords","title":"Orobas"}

Lire la suite...

Panier de crabes #37

Le panier house et techno de la semaine
11.07.2014,
The Drone

José Padilla "Solito" (International Feel)

C'est le comeback inutile-mais-qui-fait-plaisir de la saison: José Padilla, ancien gourou notoirement bougon du Café del Mar de Sant Antoni de Portmany, Ibiza et âme indéfectible du Balearic beat, revient à la production après 10 ans à s'en tenir aux compilations en carton. Est-ce que c'est bien? Indéniablement, et ce en dépit des nappes nature & découverte (pour citer notre confrère Etienne Menu, "c'est tellement nappé qu'on dirait une poire belle hélène"), des samples de chants ethniques et des flûtes indiennes qui constituent 90% de ce qu'on y entend. Mais c'est toujours un peu comme ça, les merdes balearic, nan?




John Heckle "Love-Lies (Call Super's Cyan Stain)" (Tabernacle Records)

Si Lil Louis avait 23 ans en 2014, il ne fait pas un pli que sa musique ressemblerait exactement à celle de Call Super. Avec peut-être un peu plus de samples de gémissements salaces et un charley un tout petit peu plus coquin, mais vous voyez l'idée.

Lire la suite...

{"template":"article","rubrique":"tag","title":"The Drone | techno","videosPlayerList":null,"pageIsList":true,"nextPage":"list\/tag\/10\/10\/techno"}

Twitter

Derniers commentaires

Restez en contact