Articles taggés
"

techno

".

Grâce à Korrupt Data, remontez à la source de votre amour pour la techno de Detroit

On écoute l'ouverture formidable du premier album de ce groupe qui sort ces jours sur le Planet E de Carl Craig.
Aujourd'hui,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F10%2Funnamed-1.png%22%2C%22alt%22%3A%22unnamed-1%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2216254%22%2C%22file%22%3A%2222322%22%2C%22width%22%3A%22800%22%2C%22height%22%3A%22800%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F10%2Funnamed-1.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2216254%22%7D%7D%7DKorrupt Data est la dernière trouvaille de Carl Craig, et à l'écoute du premier album du "groupe" qui paraît ces jours sur Planet E, on comprend easy pourquoi le Parrain de la 2ème génération de la techno de Detroit a eu le coup de coeur.

Projet évidemment anonyme ("The question you should be asking is not "who is Korrupt Data", but rather "what is Korrupt Data?"), évidemment conceptuel ("Korrupt Data is a belief system, musical revolution and a commentary on our very existence all rolled into one"), Korrupt Data est surtout vraisemblablement émergé de la région de Detroit, ce qui ne manque pas d'enrober leur electro tendance classiciste et leurs manigances théoriques d'une street cred qui volerait sans doute en éclats si on découvrait que le mec qui se cache derrière vient de Rostov-sur-le-Don ou Montluçon.

Quoique: avec ses arpèges magiques et sa mélodie piquée pour un bout à "Metropolis" de Kraftwerk, pour l'autre à l'Oxygène de Jean-Mimi, ce "Cryogene" qui ouvre l'album et qui ne dépareillerait pas dans la disco de Carl Craig lui-même conserverait sans doute sa magie même s'il ouvrait un spectacle du Blue Man Group.

.1
Korrupt Data
Cryogene
00:06:17
{"playlistId":"950","id":"3949","mp3":"bWVkaWEvMjAxNC8xMC8wMSBDcnlvZ2VuZS5tcDM=","artist":"Korrupt Data","title":"Cryogene"}

Lire la suite...

Soirée OPAL TAPES : Karen Gwyer, Patricia, Wanda Group, Holovr, Basic House

On vous fait gagner des places pour la soirée spéciale Opal Tapes à Marseille.
20.10.2014,
The Drone

QuiKaren Gwyer, Patricia, Wanda Group, Holovr, Basic House.

Quoi: une soirée spéciale Opal Tapes, le label anglais spécialiste dans la musique électronique expérimentale qui réfléchie. 

Quand: samedi 25 Octobre à 21h.

: à l'Embobineuse, 11 Boulevard Boués, 13003, Marseille.

Event: ici

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F10%2Fopal_tapes.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22opal_tapes%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2216179%22%2C%22file%22%3A%2222242%22%2C%22width%22%3A%22678%22%2C%22height%22%3A%22960%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F10%2Fopal_tapes.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2216179%22%7D%7D%7D 

Lire la suite...

Ecoutez les meilleurs moments d'Industry, le nouvel album de Stefan Goldmann 0% sound design, 100% presets de synthés has-been.

Et découvrez-en les beautés insoupçonnées.
20.10.2014,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F10%2FStefan-Goldmann-1.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22Stefan-Goldmann-1%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2216162%22%2C%22file%22%3A%2222225%22%2C%22width%22%3A%22800%22%2C%22height%22%3A%22995%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F10%2FStefan-Goldmann-1.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2216162%22%7D%7D%7DPour des raisons de cycle à peu près évidentes, les sons synthétiques les plus emblématiques de la deuxième moitié des années 80 - ceux produits par le DX7 de Yamaha et la plupart de ses cousins et concurrents dont les nouveautés principales étaient la synthèse FM, les sons de cloche prêts à l'emploi et la technologie numérique - ont la cote en 2014. Ainsi tous les gros pervers et / ou théoriciens à la pointe de la musique électronique de l'époque de Oneohtrix Point Never jusqu'au déconstructeur de trance de plus en plus branché Lorenzo Senni n'utilisent plus que ça et en toute logique, le retour de flammes dans la techno, la house et l'EDM ne fait que commencer.

Pour la réalisation d'Industry, brillante pochade semi théorique dont la contrainte a consisté à reprendre ses propres tubes en n'utilisant que les sons d'usine de synthétiseurs laissés brut dans le multipiste, Stefan Goldmann prend un peu d'avance sur la mode en utilisant exclusivement 3 stations de travail typique de la fin des années 80 au milieu des années 90: le Technics WSA1R, le Korg Triton en rack, descendant du Korg M1, "Père de tous les expandeurs" et enfin, le TG33 de Yamaha, expandeur arrivé sur le marché en 1989 qui utilisait la fameuse puce FM du DX7 et qui signa en quelque sort l'arrêt de mort de la technologie maîtresse du son électronique des années 80.

Lire la suite...

Si ce mix de Lakker passait dans un club, ce serait un peu le paradis

Vous l'avez rêvé? Lakker l'a fait.
15.10.2014,
Lucie Monpontet

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F10%2FLakker_Red_WhiteStreaks-2.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22Lakker_Red_WhiteStreaks-2%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2216075%22%2C%22file%22%3A%2222107%22%2C%22width%22%3A%221075%22%2C%22height%22%3A%22996%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F10%2FLakker_Red_WhiteStreaks-2.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2216075%22%7D%7D%7DSi vous suivez vaguement les actualités musicales, il est fort probable que vous l'ayez vu quelque part: Lakker, le duo irlandais dont une moitié n'est autre qu'Eomac et qui trainaille dans les limbes de la musique de danse depuis presque 10 ans a sorti un tout nouvel EP sur R&S Recordings, Mountain Divide. C'est une très bonne nouvelle pour deux raisons:  la première, cet EP est d'excellente facture, il est si réussi qu'on ne résiste pas à l'envie de vous mettre le morceau-titre "Moutain Divide" un peu plus bas. La seconde, c'est que toutes les sorties entrainent en général un petit paquet de mix promo, et qu'il arrive, parfois, quand on a du bol, qu'on ne s'attend à rien, quand l'alignement des astres est favorable et que le temps est doux, que ces mix promo soient des petits bijoux, des diamants dans la boue, de l'or en barre.

Lire la suite...

SEPIA: LFO Live in Paris

On se console de la disparition de Mark Bell avec ce (faux) live légendaire de 1992 paru sur l'ancêtre de FCOM.
14.10.2014,
The Drone

Artiste: LFO
Disque: Live In Paris 18.1.92 "La Grande Arche De La Défense" (FNAC Music Dance Division)
Mots-clés: Mark Bell, Bleep, La Défense, FCOM
En savoir plus: Discogs

Lire la suite...

Nouvel EP du du trio post-punk finlandais K-X-P

Ils annoncent une histoire de la techno en quatre volumes, écoute du premier.
13.10.2014,
Clément Mathon

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F10%2F130110-kxp.png%22%2C%22alt%22%3A%22130110-kxp%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2216011%22%2C%22file%22%3A%2222039%22%2C%22width%22%3A%22620%22%2C%22height%22%3A%22413%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F10%2F130110-kxp.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2216011%22%7D%7D%7DC'est le site The Line Of Best Fit qui a eu la primeur cet après-midi du dernier EP du trio emmené par le Finlandais Timo Kaukolampi. Il s'agit du premier volet d'une série intitulée History of Techno, enregistré live, et commenté par Timo pour The Line of Best Fit comme suit :
"La techno est une musique qui contient un sous-texte bien spécifique, un niveau méta, une information à destination du cerveau reptilien comme on dit. Elle contient une nuance méditative de la fréquence cosmique qui circume dans l'espace depuis le Big Bang. Nous voulions mettre l'accent sur l'aspect rituel et spirituel de la techno".
Rematez notre interview du groupe en 2010, ils nous parlaient déjà de sous-marins et de rituels. 

Lire la suite...

Si Popol Vuh existaient encore en 2014, leur musique ressemblerait peut être à celle de Tsantza

Premier extrait de la première cassette de ce duo parisien, à sortir sur SVN SNS RCRDS.
13.10.2014,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F10%2FFlute-chromatique-3-81.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22Flute-chromatique-3-81%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2216000%22%2C%22file%22%3A%2222026%22%2C%22width%22%3A%22600%22%2C%22height%22%3A%22623%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F10%2FFlute-chromatique-3-81.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2216000%22%7D%7D%7DEn musique électronique, il demeure très important de rester à la page des trends. Pour deux bons tiers des musiciens soucieux d'exister dignement dans le game (l'autre tiers étant constitué à moitié de visionnaires qui pondent comme bon leur semble et de vieux beaux à la ramasse), c'est même vital. Et si ça la fout un peu mal pour tous ces groupes embarrassants qui revirent leur cuti tous les deux ans comme Silmarils ou Rinôçérôse en leur temps, on continue à trouver ça très sain: la musique n'avance en effet pas uniquement grâce aux accoups des inventeurs isolés mais aussi, surtout, par lames de fond formelles et interconnexions généralisées.

Ainsi Tsantza, duo formé de deux membres du groupe synthpop en français Night Riders et nommé en hommage aux fameuses têtes réduites des Indiens Jivaros, tente aujourd'hui sa chance dans le domaine hautement concurrentiel de la techno analo, celle qui s'improvise un spliff à la bouche et les doigts sur les boutons et qui se distribue plus volontiers en cassette qu'en white label.

Lire la suite...

Panier de crabes #46

La sélection house et techno de la semaine.
10.10.2014,
The Drone

Snow Bone "Mystic Vision" (Lobster Theremin)
Le deuxième maxi de ce nouveau venu anglais chez les disques du homard piétine tous nos fantasmes adolescents de manière inespérée. Un pilonnage en règles qui vous coupe l'envie d'avoir un quelconque projet qui n'inclurait pas la présence d'une arme blanche et une forte dose de DMT.





Alliv Sobol "Toz11" (Nervmusic)
Vous avez 30 secondes pour deviner qui se cache derrière ce projet minimal, que dis-je, nanomal, sans avoir à faire le poirier afin de lire ce nom de droite à gauche. C'est ce qui m'a fallu faire pour comprendre et j'en ai des courbatures.






Tzusing "1976" (L.I.E.S)

On imagine bien que le côté "indus-sirènes-dégueulasse sur les bords" pourra en rebuter plus d'un, mais la relecture de l'un des discours les plus mémorables du cinéma, celui de Ned Beatty dans Network, vaut à elle seule l'interêt de ce morceau. 


Lire la suite...

Ecoutez ce beau mix promo d'Objekt pour Self-Titled

Et admirez la belle ouvrage.
08.10.2014,
Olivier Lamm

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F10%2FCapture%20d%E2%80%99%C3%A9cran%202014-10-08%20%C3%A0%2014.22.34.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99%C3%A9cran%202014-10-08%20%C3%A0%2014.22.34%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2215965%22%2C%22file%22%3A%2221977%22%2C%22width%22%3A%22627%22%2C%22height%22%3A%22627%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F10%2FCapture%20d%E2%80%99%C3%A9cran%202014-10-08%20%C3%A0%2014.22.34.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2215965%22%7D%7D%7DC'est peut-être une déformation professionnelle mais je trouve qu'il y a quelque chose de pas mal "couillu" à ouvrir un mix avec un remix de Björk en 2014, d'autant plus quand il s'agit d'un mix promotionnel visant à assurer le "buzz" autour de la sortie de son premier album. Ça s'explique. Comme on a déjà eu l'occasion de l'écrire quelques fois (la dernière pas plus tard que la semaine dernière), le brillant Objekt est loin d'être le pêcheur de trends le plus appliqué du paysage électronique actuel - sa propre musique consciencieusement sculptée sous un microscope remontant même largement à contre-courant du Zeitgeist esthétique, qu'on pourrait résumer hâtivement avec les épithètes "crade", "flou" et "brut".

Lire la suite...

{"template":"article","rubrique":"tag","title":"The Drone | techno","videosPlayerList":null,"pageIsList":true,"nextPage":"list\/tag\/10\/10\/techno"}

Twitter

Derniers commentaires

Restez en contact