Articles taggés
"

USA

".

Heureusement qu'on aura toujours Shabazz Palaces pour nous accompagner vers le futur

Même si cette fois, ils nous y emmènent en trainant des pieds.
28.04.2017,
Marc-Aurèle Baly

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F04%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-04-28%20a%CC%80%2012.36.56.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-04-28%20a%CC%80%2012.36.56%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2229392%22%2C%22file%22%3A%2237036%22%2C%22width%22%3A%22843%22%2C%22height%22%3A%22508%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F04%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-04-28%20a%CC%80%2012.36.56.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2229392%22%7D%7D%7D

En 2011, écouter Shabazz Palaces revenait à s'abreuver d'une grosse louche d'afrofuturisme avant que les disciples auto-déclarés de Sun Ra ne pullulent à tous les coins de rue : leur musique opérait alors une sorte de bond vers l'avant formel et créatif désinhibé, débarrassé des codes rap en vigueur et mu par la seule volonté de s'attaquer à la crise formelle du genre (il s'est bien relevé depuis) en empruntant pour cela des chemins de traverse sinueux et escarpés.

En 2017, écouter le nouveau morceau de Shabazz Palaces revient bizarrement à se retrouver en face d'un edit paresseux d'un morceau de MF Doom, tandis qu'une vision étrange de rappeurs à backpacks du début des années 2000 (le fameux "rap alternatif" US de l'&e

Lire la suite...

On réédite Strumming Music de Charlemagne Palestine, pièce maitresse de la musique minimaliste yiddish-dissidente

Et en plus, ça ressort sur les Séries Shandar. Que demande le peuple ?
12.04.2017,
Marc-Aurèle Baly

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F04%2Fpalestine-04.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22palestine-04%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2229256%22%2C%22file%22%3A%2236895%22%2C%22width%22%3A%22482%22%2C%22height%22%3A%22264%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F04%2Fpalestine-04.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2229256%22%7D%7D%7D

À la fin des années 70, Charlemagne Palestine commence sérieusement à en avoir sa claque de la clique des minimalistes new-yorkais, flairant déjà le plan marketing à plein nez et le pillage à venir de faiseurs médiocres et mal intentionnés - et oui, l'homme était déjà bien visionnaire.

Lire la suite...

Décidément, Aaron Dilloway ne semble avoir pour seule obsession que celle de vous filer la peur de votre vie

Nouvel album du prédicateur noise et premier extrait en écoute.
03.04.2017,
Marc-Aurèle Baly

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F04%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-04-03%20a%CC%80%2015.32.33.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-04-03%20a%CC%80%2015.32.33%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2229158%22%2C%22file%22%3A%2236797%22%2C%22width%22%3A%22591%22%2C%22height%22%3A%22337%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F04%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-04-03%20a%CC%80%2015.32.33.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2229158%22%7D%7D%7D

Depuis qu'il a quitté ses camarades de jeu Wolf Eyes autour de 2005, Aaron DIlloway semble n'avoir qu'un seul but : produire et sortir la musique la plus authentiquement malade possible, délestée de toute idée de confort, portée autant sur la confrontation directe avec son public que sur le malaise qu'elle induit.

Lire la suite...

Victor de Midnight Special Records nous a raconté son périple au Mexique et aux USA avec Laure Briard pour se rendre à South by Southwest

Ambiance house parties, torrents de pluie et interrogatoires musclés.
30.03.2017,
The Drone

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F03%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-03-30%20a%CC%80%2013.48.43.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-03-30%20a%CC%80%2013.48.43%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2229115%22%2C%22file%22%3A%2236753%22%2C%22width%22%3A%221172%22%2C%22height%22%3A%22720%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F03%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-03-30%20a%CC%80%2013.48.43.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2229115%22%7D%7D%7D

La polémique entourant la déprogrammation du groupe Soviet Soviet du grand rassemblement de la musique indie texan South by Southwest, puis l'expulsion manu militari du pays sans explication, nous a donné envie de voir ce qu'il se passait directement au pays de l'administration Trump aujourd'hui. On a demandé à Victor, patron de Midnight Special Records de nous raconter son périple américain en compagnie de Laure Briard, qu'il accompagnait alors pour se rendre au festival texan lors de sa dernière édition. Au programme : ambiance durcissement des frontières, générosité de l'habitant et showcases à un rythme effréné. 

Lire la suite...

En 1980, Chuck Berry passe en revue la jeune garde punk pour le fanzine Jet Lag

Et dans l'ensemble, ça lui en touche une sans faire bouger l'autre.
20.03.2017,
The Drone

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F03%2FChuck-Berry.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22Chuck-Berry%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2228918%22%2C%22file%22%3A%2236529%22%2C%22width%22%3A%22620%22%2C%22height%22%3A%22349%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F03%2FChuck-Berry.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2228918%22%7D%7D%7D

Fidèle à sa réputation de vieux teigneux revenu d'à peu près tout, Berry se montre peu impressionné quand en 1980 le fanzine punk Jet Lag lui propose de passer en revue des morceaux des Clash, Sex Pistols, Ramones et autres Romantics. Les Ramones ? "Ils me rappellent moi à mes débuts, moi aussi je ne connaissais que trois accords." Les Sex Pistols ? "Pourquoi ce mec est si énervé ? Et je ne comprends rien aux paroles. Si tu es en rogne contre quelque chose, fais au moins en sorte qu'on comprenne ce que tu dises." Et ainsi de suite, de Joy Division qui n'a "rien inventé que BB King n'ait déjà fait" au "chat dans la gorge" de Joe Stummer en passant par David Byrne affligé d'un "cas très sévère de trac". C'est marrant, c'est à peu près ce que disaient Lydia Lunch ou This Heat de ces mêmes groupes à la même époque, si bien qu'on se demande ce que le vieux Chuck aurait pensé des chantres de la no wave et de la vraie tabula rasa si il les avaient écoutés. Lisez l'interview en intégralité ci-dessous ou ici

Lire la suite...

Les jumeaux de The Garden sont en train de construire leur propre royaume insulaire

Et tant pis si personne n'a été convié à la fête pour l'instant.
17.03.2017,
Marc-Aurèle Baly

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F03%2Fthe_garden.png%22%2C%22alt%22%3A%22the_garden%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2228909%22%2C%22file%22%3A%2236520%22%2C%22width%22%3A%22608%22%2C%22height%22%3A%22343%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F03%2Fthe_garden.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2228909%22%7D%7D%7D

Pour se distinguer du commun des mortels, les jumeaux Wyatt et Fletcher Shears, en provenance de la huppée Orange County en Californie, ont créé un ilot en forme de blague potache et de faux manifeste esthétique : Vada Vada.

Lire la suite...

Les punks de Providence Downtown Boys signent chez Sub Pop et sortent un titre produit par l'ex-Fugazi Guy Picciotto

Et confirment leur place de groupe le moins pendejas du punk-rock américain.
17.03.2017,
Arthur Cemeli

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F03%2Fdowntown_boys-1.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22downtown_boys-1%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2228895%22%2C%22file%22%3A%2236505%22%2C%22width%22%3A%22700%22%2C%22height%22%3A%22394%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F03%2Fdowntown_boys-1.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2228895%22%7D%7D%7D

Enregistré à Chicago avec Guy Picciotto, premier titre du groupe de Providence à sortir sur leur nouveau label Sub Pop, "Somos Chulas (No Somos Pendejas)" constitue "une proclamation de l'aptitude de chacun à décoloniser l'esprit de chacun, et de l'importance de désapprendre sans peur les façons dont la suprématie blanche conditonne nos façons de penser et d'exister" selon le post Facebook qui accompagne le morceau.  

Lire la suite...

Jlin s'apprête à faire la nique à tous les ayatollahs du footwork avec son deuxième album

Enfin, on présume.
15.03.2017,
Marc-Aurèle Baly

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F03%2Fjlin-artist-1-650x390.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22jlin-artist-1-650x390%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2228871%22%2C%22file%22%3A%2236481%22%2C%22width%22%3A%22650%22%2C%22height%22%3A%22390%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F03%2Fjlin-artist-1-650x390.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2228871%22%7D%7D%7D

En 2014, la mort de DJ Rashad semble avoir donné des vertiges et paralysé les artificiers du footwork à Chicago. Depuis cette période, on a vu le genre relégué au rang de petite chose confortable, ne voulant surtout pas s'écarter des sentiers battus de ses propres samples et pas de danse à l'arythmie désormais tristement codifiée - ce qui est paradoxal lorsqu'on voit que c'est un genre qui mise à l'origine avant tout sur la progression et l'exploration de formes et de territoires inconnus.  

Lire la suite...

Après 69 Love Songs, The Magnetic Fields renoue avec l'album programmatique sur 50 Song Memoir

Soit un morceau pour chaque année de la vie du leader Stephin Merritt.
07.03.2017,
The Drone

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F03%2Fthe_magnetic-fields-1.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22the_magnetic-fields-1%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2228736%22%2C%22file%22%3A%2236324%22%2C%22width%22%3A%221400%22%2C%22height%22%3A%22787%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F03%2Fthe_magnetic-fields-1.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2228736%22%7D%7D%7D

A la fin des années 90, le leader de The Magnetic Fields Stephin Merritt passe le plus clair de son temps à écumer les bars new-yorkais. Au hasard de ses balades, il écoute un soir le pianiste d'un bar gay de Manhattan jouer des morceaux du répertoire du compositeur Stephen Sondheim, connu pour avoir écrit les livrets et composé la musique de centaines de pièces de thêatre et de films, dont West-Side Story, Sunday In The Park With George ou Sweeney Todd

Lire la suite...

INTERVIEW. Blonde Redhead nous rappelle que l'indie rock n'a pas toujours été un gros mot vide de sens

On a taillé le bout de gras avec leur batteur Simone Pace avant leur concert au Trianon le 1er mars dernier.
07.03.2017,
Michaël Patin

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F03%2Fblonde.jpeg%22%2C%22alt%22%3A%22blonde%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2228732%22%2C%22file%22%3A%2236320%22%2C%22width%22%3A%221226%22%2C%22height%22%3A%22654%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F03%2Fblonde.jpeg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2228732%22%7D%7D%7D

Il n’aura fallu que 4 chansons à Blonde Redhead pour rappeler à l'indie rock (cette chimère) qui sont les patrons. Paru vendredi dernier, l’EP 3 O’Clock fait bien plus que justifier la nouvelle tournée des New-Yorkais. Il réactive des sensations fulgurantes – torpeurs amoureuses, palpitations mélancoliques, saignements de joie - qu’on croyait presque perdues depuis l’insurpassable Misery Is A Butterfly (2004) - même si les albums suivants continuaient de flinguer la concurrence. Avant un concert triomphal (bien qu’un peu mou) au Trianon de Paris, on a taillé le bout de gras avec Simone Pace, batteur et jumeau discret du guitariste-chanteur Amedeo Pace. Qui, pour l’occasion, a bien voulu sortir sa langue de sa poche.

Lire la suite...

{"template":"article","rubrique":"tag","title":"The Drone | usa","videosPlayerList":null,"pageIsList":true,"nextPage":"list\/tag\/10\/10\/usa"}

Twitter

Derniers commentaires

Restez en contact