Articles taggés
"

watch

".

En un morceau, Colin Stetson a déjà assuré sa place dans notre Toplist de fin d'année

Comment ça, comme tous les ans ?
17.02.2017,
Marc-Aurèle Baly

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F02%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-02-17%20a%CC%80%2010.38.11.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-02-17%20a%CC%80%2010.38.11%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2228484%22%2C%22file%22%3A%2236057%22%2C%22width%22%3A%22904%22%2C%22height%22%3A%22469%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F02%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-02-17%20a%CC%80%2010.38.11.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2228484%22%7D%7D%7D

À l'image d'Anohni qui trouve les faveurs de The Drone à peu près chaque année (mais dans une toute autre catégorie, cependant), Colin Stetson parvient lui aussi à être dans les petits papiers de la rédaction, qu'il nous gratifie du moindre souffle de respiration circulaire ou d'un disque épatant.

Lire la suite...

SEQUENCES S02E09 : Ambient glacé et techno abrupte avec Shifted

32 minutes de jubilation anxieuse avec le producteur anglais exilé à Berlin.
16.02.2017,
The Drone



Avant de s'appeler Shifted, de partir vivre à Berlin et de produire une techno aussi froide et remuante que sa ville d'adoption, Guy Brewer était la moitié du duo drum'n'bass de Cambridge Commix. Entre réinvention et tabula rasa, son départ pour la capitale allemande et son changement d'aka l'ont vu remplacer les patterns hyper colorés de ses débuts par de longues plages rectilignes et monochromes, à même de ratisser un club comme d'évoquer de vastes paysages désolés dans l'esprit de ses auditeurs.

Lire la suite...

Hommage au jeu de course futuriste WipEout 2097 dans le dernier clip de Voiski

De quoi vous rappeler des souvenirs émus de vos dimanches après-midis d'enfance.
08.02.2017,
Arthur Cemeli

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F02%2Fvoiski1.jpeg%22%2C%22alt%22%3A%22voiski1%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2228315%22%2C%22file%22%3A%2235840%22%2C%22width%22%3A%221782%22%2C%22height%22%3A%221230%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F02%2Fvoiski1.jpeg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2228315%22%7D%7D%7D

Le kick prend beaucoup d'ampleur, le nombre de battements par minute diminue vertigineusement, la séquence en ligne claire mange un bon coup de griffe : Voiski a fait subir à la jungle trance synthétique du "Tin There" de Underworld son traitement techno, froid et analogique. Le morceau risque d'éveiller en vous le souvenir de longues parties de Playstation sur l'écran de télé familial et c'est normal, l'original est extrait de la compilation du jeu de course futuriste "WipEout 2097".

Lire la suite...

Exclu : on regarde en intégralité les 8 sessions de Qualité Réduite, le meilleur de la scène indie de Montréal filmé avec le pire de la VHS

Des invités prestigieux, des plans plein d'audace et des couleurs criardes.
02.02.2017,
Arthur Cemeli

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F02%2Fqualite%CC%81re%CC%81duite-1.png%22%2C%22alt%22%3A%22qualite%CC%81re%CC%81duite-1%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2228202%22%2C%22file%22%3A%2235719%22%2C%22width%22%3A%22872%22%2C%22height%22%3A%22873%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F02%2Fqualite%CC%81re%CC%81duite-1.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2228202%22%7D%7D%7D

Quand on a une idée lumineuse, on ne la lâche pas. Après un premier volume très réussi, Samuel Gemme, Renard Cassé et Thierry Sirois - les trois têtes pensantes de Qualité Réduite - ont décidé de remettre ça avec une nouvelle fournée de groupes. Même système que pour la première édition : capter des morceaux de formations issues de la bouillonante scène indie Montréalaise en VHS et les distribuer en cassettes afin de redonner une valeur "tangible" à ces performances, trop facilement oubliables au fond d'une playlist Youtube ou d'un disque dur plein à ras bord.  

Lire la suite...

SEQUENCES S02E08 : 28 minutes avec la house balearic fantaisie de The Pilotwings

Le duo lyonnais est de passage dans la lightbox de SEQUENCES.
02.02.2017,
The Drone



Il se passe quelque chose du côté des Rhônes-Alpes. Non contente d'abriter l'un des meilleurs festivals de musique électronique français et une équipe de foot à peu près potable, l'agglomération lyonnaise a été le berceau du plus perché des duos de leftfield house : The Pilotwings. Signés sur le foutraque et ambitieux label Brothers From Different Mothers, leurs morceaux sont truffés de références et de clins d'yeux à tous les courants et genres musicaux qui les ont influencés, du Yellow Magic Orchestra à l’italo-disco en passant par le meilleur (et surtout le pire) de l’esthétique des années 90, à l'image de leur premier LP Les portes du Brionnais qui refuse de choisir entre trance louche, house lente et musique pour générique de série policière floridienne. 

Lire la suite...

Exclu : on regarde le clip P.4.R.1.5 d'Apollo Noir, flambée de violence en réalité augmentée

Extrait de l'album A / N du Français à paraître le 3 mars chez Tigersushi.
01.02.2017,
The Drone

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F02%2Fapollonoir.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22apollonoir%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2228170%22%2C%22file%22%3A%2235687%22%2C%22width%22%3A%221308%22%2C%22height%22%3A%22873%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F02%2Fapollonoir.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2228170%22%7D%7D%7D

Les premières amours d'Apollo Noir ne sont pas techno. Adolescent batteur dans des groupes à guitares et à kicks en double croche, c'est progressivement qu'il commence à apprécier puis être fasciné par la musique de synthétiseur, d'apparence moins revêche et furieuse que le grindcore - ce n'est pas tous les jours que l'on chronique des producteurs qui citent autant Sonic Youth ("Gim Kordon", 11ème piste de son album A / N à paraître chez Tigersushi) que Vangelis et Oneohtrix Point Never comme influences majeures.

Lire la suite...

On regarde le teaser du documentaire définitif sur l'acid-house

Avec une liste d'invités qui va de Larry Heard à Derrick May et la voix-off de Robert Owens.
26.01.2017,
Arthur Cemeli

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F01%2Facid-1.png%22%2C%22alt%22%3A%22acid-1%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2228062%22%2C%22file%22%3A%2235522%22%2C%22width%22%3A%22469%22%2C%22height%22%3A%22278%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F01%2Facid-1.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2228062%22%7D%7D%7D

Ca y est. Après 14 ans de travail acharné, Gordon Mason peut (presque) sortir son documentaire They Call It Acid, décrit comme l'équivalent pour l'acid-house de ce qu'a été The Great Rock'n'Roll Swindle pour le punk.

Lire la suite...

Le premier documentaire exhaustif consacré à la carrière de Swans va (peut-être) enfin voir le jour

Where Does a Body End comprendra des images de live, des archives et des interviews de Thurston Moore, Daniel Miller et John Doran.
25.01.2017,
Arthur Cemeli

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F01%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-24%20a%CC%80%2019.35.05.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-24%20a%CC%80%2019.35.05%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2228034%22%2C%22file%22%3A%2235482%22%2C%22width%22%3A%22674%22%2C%22height%22%3A%22448%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F01%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-24%20a%CC%80%2019.35.05.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2228034%22%7D%7D%7D
Qui est fan de Miley Cyrus ? 

Marco Porsia, l'homme derrière Where Does a Body End, a plus le profil du fan à la vie à la mort (peut-être légèrement obsessif, mais après tout on parle d'un fan de Swans) que celui du réalisateur indie multi-primé ou du documentariste chevronné. Le vidéaste amateur suit Michael Gira et son groupe aux quatre coins du Monde depuis leur reformation de 2010, ce qui lui a permis d'emmagasiner des dizaines de milliers d'heures d'images de live et de mettre la main sur des archives jamais vues de la première partie de la carrière du démiurge Gira et de ses fidèles zélotes.  

Lire la suite...

SEQUENCES S02E07 : La cold-rave bouillonnante de Red Axes

Le duo de Tel Aviv s'enrichit d'un membre le temps d'un live qui mêle beats acides, tambourin et notes d'harmonica.
19.01.2017,
The Drone



Niv Arzi et Dori Sadovnik, les deux membres de Red Axes, sont les représentants les plus en vue de la "cold-rave". Dans la lignée de leurs aînés de Kill The DJ, Comeme ou Correspondant, les deux musiciens originaires de Tel Aviv refusent de faire le choix entre leur obsession pour le post-punk et leur goût immodéré pour la house et la techno. A l'arrivée une musique racée et intelligente, orientée vers la piste de danse mais qui n'oublie pas de rendre hommage à l'esthétique et à la bizarrerie de l'underground arty des années 70 et 80 dont elle tire ses racines.

Lire la suite...

{"template":"article","rubrique":"tag","title":"The Drone | watch","videosPlayerList":null,"pageIsList":true,"nextPage":"list\/tag\/10\/10\/watch"}

Twitter

Derniers commentaires

Restez en contact