Articles taggés
"

weyes blood

".

Ariel Pink & Weyes Blood, les deux lutins de la pop cosmique contemporaine, vont sortir un album ensemble

Et on peut déjà en écouter un extrait.
11.01.2017,
Marc-Aurèle Baly

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F01%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-11%20a%CC%80%2012.30.51.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-11%20a%CC%80%2012.30.51%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2227819%22%2C%22file%22%3A%2235260%22%2C%22width%22%3A%22840%22%2C%22height%22%3A%22411%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F01%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-01-11%20a%CC%80%2012.30.51.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2227819%22%7D%7D%7D

De prime abord, si on les met côte à côte, on penserait à opposer le classicisme pop, souverain et bienveillant de Natalie Mering alias Weyes Blood, à la fantaisie lunaire et détraquée de la musique d'Ariel Pink. Mais c'est sans doute aller un peu vite en besogne, et oublier que les deux Californiens se connaissent depuis des années, ont collaboré ensemble sur l'album de Drugdealer (notamment sur le titre "Suddenly", produit par Pink et chanté par Mering), le pas trop mal mais un peu limité The End of Comedy sorti l'année dernière, et qu'ils partagent en définitive des référents communs, notamment dans leur manière de vouloir contorsionner la chose pop - que ce soit aussi bien de manière cosmique, rigolarde ou absurde.

Lire la suite...

Weyes Blood a sans doute sorti le grand album de pop liturgique de cette année

A l'occasion de la sortie de Front Row Seat To Earth, on a rencontré la fascinante prêtresse Natalie Mering.
27.10.2016,
Sylvia Babillarde et Tom Gagnaire

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2016%2F10%2Fweyesblood-1.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22weyesblood-1%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2226508%22%2C%22file%22%3A%2233894%22%2C%22width%22%3A%22960%22%2C%22height%22%3A%22540%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2016%2F10%2Fweyesblood-1.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2226508%22%7D%7D%7D

Weyes Blood n’est déjà plus celle qu’elle était il y a un an, quand nous lui déclarions un amour inconditionnel. Elle change de paradigme comme de queue de sirène. Elle brouille les pistes en allant toujours plus loin dans un classicisme folk, par delà les sons sur le retour que les groupes de pop veulent bien nous faire entendre. Avec elle, tout fait saillie : les bons sentiments, les clichés romantiques, une maîtrise vocale exemplaire, le son d’orgue d’église sur la batterie feutrée mais bondissante de Chris Cohen, qui a aussi co-produit l'album.

.1
Weyes Blood
Generation Why
00:05:22
{"playlistId":"1414","id":"5217","mp3":"bWVkaWEvMjAxNi8xMC8wNSBHZW5lcmF0aW9uIFdoeS5tcDM=","artist":"Weyes Blood","title":"Generation Why"}

Lire la suite...

Le nouveau clip de Weyes Blood est un chef-d'œuvre de pop baroque et hallucinogène

En attendant son album Front Row Seat To Earth dont on reparle très bientôt.
27.09.2016,
Tom Gagnaire

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2016%2F09%2Fweyesblood.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22weyesblood%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2226050%22%2C%22file%22%3A%2233371%22%2C%22width%22%3A%223583%22%2C%22height%22%3A%222376%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2016%2F09%2Fweyesblood.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2226050%22%7D%7D%7D

Pour annoncer son prochain album à paraître le 21 octobre sur Mexican Summer, Front Row Seat To Earth (on y reviendra en temps utile), la grande consolatrice Natalie Mering aka Weyes Blood a réalisé certainement l'un des plus formidables clips de l'année, pour illustrer l'un des plus beaux titres du disque à venir, ''Do You Need My Love''.

Lire la suite...

Weyes Blood est en tournée en France début juin: rencontre avec une grande consolatrice.

Et on n'oublie pas d'écouter son dernier The Innocents, paru cet hiver sur Mexican Summer.
29.05.2015,
Sylvia Babillarde et Tom Gagnaire

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2015%2F05%2FA-1030037-1415873449-4096.jpeg.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22A-1030037-1415873449-4096.jpeg%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2219428%22%2C%22file%22%3A%2225932%22%2C%22width%22%3A%22592%22%2C%22height%22%3A%22395%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2015%2F05%2FA-1030037-1415873449-4096.jpeg.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2219428%22%7D%7D%7D

En ce soir de février 2015, à l'occasion de son passage à l'Espace B, Natalie Mering ne laisse percevoir aucun signe de fragilité dans la voix, alors qu'elle défend seule ses chansons en s'appuyant sur ses clavier, laptop et guitare : comme pour l'album The Innocents (paru trop discrètement en France fin 2014 sur Mexican Summer), tout repose en concert sur son chant parfaitement maîtrisé, sans ajouts sonores tonitruants. Sur le disque, elle endosse toutes les voix d'une chorale. Elle affine ses compositions, les interprète sans geindre opiniâtrement et dénude ses trouvailles harmoniques pour laisser son talent lyrique, tout en retenue, prendre place. Malgré ce voile savant, d'un raffinement toujours singulier dans la musique populaire, rien n'entrave la part la plus native de son souffle.

Lire la suite...

Weyes Blood vaut mieux qu'une punchline sur Game of Thrones

Son album est sorti fin octobre sur Mexican Summer et ça vaut le coup de l'écouter.
24.11.2014,
Adrien Durand

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2014%2F11%2Fweyes%20blood.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22weyes%20blood%22%2C%22width%22%3A%2250%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22right%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20model-Photo%20float-right%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2216888%22%2C%22file%22%3A%2223054%22%2C%22width%22%3A%22648%22%2C%22height%22%3A%22960%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2014%2F11%2Fweyes%20blood.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2216888%22%7D%7D%7DQuand je prends le train j'achète souvent Vanity Fair. On a tous nos péchés mignons et ça vaut toujours mieux que d'écluser des canettes de 16 en lisant l'interview de Catherine Deneuve dans TGV Magazine. J'y ai lu un passionnant article sur Ari Onassis, un très riche armateur grec qui a acheté une île du nom de Skorpios pour ses femmes Jackie Kennedy et Maria Callas. Peu à peu, tous ceux qui s'en sont approchés sont morts, lui y compris, alors que l'île devenait aussi maudite que magnifique. C'est à peu près le genre d'images qui m'a traversé l'esprit quand j'ai écouté Weyes Blood pour la première fois, à la sortie de son album The Innocents sur Mexican Summer (label sur lequel est sorti l'album de Torn Hawk duquel on parlait justement ce matin). 

Nathalie Mering de son vrai nom a côtoyé les trop sous-estimés Jackie-O Mother Fucker et le très côté (n'est-ce pas Olivier Lamm) Ariel Pink avant de se lancer en solo. Pourtant ici pas de collages sonores ou d'expérimentations opiacées. Weyes Blood sonne comme tout sauf comme un disque de 2014. Si l'inspiration de base semble bien être la musique folk 60's, l'américaine y ajoute de (parfois) surprenantes harmonies médiévales et un chant qui n'hésite pas à se la jouer lyrique sans pour autant être ridicule.

Lire la suite...

{"template":"article","rubrique":"tag","title":"The Drone | weyes blood","videosPlayerList":null,"pageIsList":true,"nextPage":null}

Twitter

Derniers commentaires

Restez en contact