Viens sucer la moelle à l'italienne de l'EBM lubrique de Succhiamo

Ça vient de sortir chez Antinote, on regarde le clip avec un Rocco Siffredi tout jeunot qui fait sa gymnastique matinale.

22.03.2017, par

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F03%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-03-21%20a%CC%80%2016.14.08-1.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-03-21%20a%CC%80%2016.14.08-1%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2228964%22%2C%22file%22%3A%2236591%22%2C%22width%22%3A%22648%22%2C%22height%22%3A%22433%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F03%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-03-21%20a%CC%80%2016.14.08-1.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2228964%22%7D%7D%7D

Pas besoin de parler italien pour comprendre d'office que la musique de Succhiamo (j'ai quand même passé un petit coup de google trad par-dessus : en français ça veut dire sucer) cause de trucs plutôt licencieux et pas très catholiques : il suffit d'écouter les feulements féminins des premières secondes du morceau-titre ci-dessous pour voir que la langue de nos voisins transalpins est de toute façon assez transparente à nos oreilles. 

Duo composé de Paula de JC Satan et de Théo du label Simple Music Experience (dont on reviendra très vite vous conter les errances bordelaises), Succhiamo vient de sortir sur Antinote un deux-titres d'EBM salace (dont on ne sait pour l'instant si c'est un one shot ou non), qui rappelle la scène des asperges avec Jane Birkin et Joe Dallesandro dans Je T'aime Moi Non Plus par sa charge symbolique excessivement lascive. Sauf que chez Succhiamo tout ça est bien trop fun pour se prendre au sérieux : en gros, imaginez Jamal Moss dans les tranchées industrielles d'Insane Black Man rehaussé par une bande-son de porno italien vintage - vous savez, ceux avec les costumes deux-pièces, les cadrages "osés" et les poils sous les dessous de bras. 

Antinote se traine depuis ses débuts une image de label de musique de piscine, et on pourrait être surpris qu'il sorte aujourd'hui un disque aussi outrancier et crasseux que celui de Succhiamo. Mais c'est oublier que depuis ses débuts, entre la techno tête-culbute de Iueke, la house cocotier-acide de Geena, la pop exotica de Syracuse, la library music duveteuse de Domenique Dumont ou encore les coups de latte de Tolouse Low Trax (dont on attend impatiemment le troisième volume des Decades), le label parisien ne cherche ni la cohérence, ni même la merde à vrai dire. Juste à sortir régulièrement la musique la plus funambule et subrepticement déviante possible, de préférence en hula hoop. 



%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F03%2Fsucchiamo.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22succhiamo%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2228963%22%2C%22file%22%3A%2236590%22%2C%22width%22%3A%221200%22%2C%22height%22%3A%221200%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F03%2Fsucchiamo.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2228963%22%7D%7D%7D

Poster un commentaire
Voir aussi
3
Articles suivants

Le groupe noise indonésien Zoo nous a compilé 13 titres à écouter avant d'aller les voir ce soir à Sonic Protest

Transe balinaise, pop de Sumatra et rap de Bandung.
22.03.2017,
The Drone

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F03%2Fzoo_indonesia.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22zoo_indonesia%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2228962%22%2C%22file%22%3A%2236589%22%2C%22width%22%3A%22650%22%2C%22height%22%3A%22433%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F03%2Fzoo_indonesia.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2228962%22%7D%7D%7D

Les quatre membres de Zoo sont originaires de la ville Yogkyarta dont Wikipédia nous apprend qu'elle fut longtemps considérée comme le centre de la culture traditionnelle javanaise. En bons héritiers de l'histoire de leur ville, Zoo font cohabiter l'incandescence des groupes hardcore japonais des années 90 avec des percussions traditionnelles et des choeurs de cérémonies de transe balinaise, quelque part entre noise, post-punk et rock expérimental.

Lire la suite...

Le boss de Boukan Records veut détendre les crispations identitaires à Paris à coup de kuduro et de house breakée

Entretien avec Bamao Yendé, et un morceau exclusif en fin d'interview.
21.03.2017,
Arthur Cemeli

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F03%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-03-21%20a%CC%80%2013.17.18.png%22%2C%22alt%22%3A%22Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-03-21%20a%CC%80%2013.17.18%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2228947%22%2C%22file%22%3A%2236558%22%2C%22width%22%3A%22823%22%2C%22height%22%3A%22654%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F03%2FCapture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-03-21%20a%CC%80%2013.17.18.png%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2228947%22%7D%7D%7D

De son crew d'origine le YGRK Klub à son label Boukan Records et de Cergy à Paris, Bamao Yendé développe quelques idées fixes : remettre de l'échange dans les clubs et les squats parisiens, des breaks dans la house française et des ambiances moins austères dans les fêtes parfois un peu tristes de la capitale. Et ça marche de mieux en mieux. Au moment où la techno berlinoise remplie toujours les salles mais peine à rester excitante, où la dernière génération de producteurs house salope intentionnellement ses productions pour y réinjecter un peu d'inattendu, l'immense continent que le producteur de Cergy explore, celui qui relie les Chicagoans de Teklife aux Lisboètes de Principe Discos en passant par la scène du quartier londonien de Peckham constitue un vivier dense, vivant et excitant dans lequel beaucoup de choses restent à écrire et à explorer. 

.1
Bamao Yende
Mbiba Fala FT GAMA & Biscuit
00:04:54
{"playlistId":"1458","id":"5426","mp3":"bWVkaWEvMjAxNy8wMy9CYW1hbyBZZW5kZSAgLSBNYmliYSBGYWxhIEZUIEdBTUEgJiBCaXNjdWl0Lm1wMw==","artist":"Bamao Yende","title":"Mbiba Fala FT GAMA & Biscuit"}

Lire la suite...

Real Estate soigne et chérit son ennui car il sait que c'est une denrée bien trop rare et précieuse pour être gaspillée aujourd'hui

Le groupe du New-Jersey laisse désormais filter malgré lui quelques craquelures dans sa jangle pop docile.
21.03.2017,
Marc-Aurèle Baly

%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22src%22%3A%22http%3A%2F%2Fwww.the-drone.com%2Fmagazine%2Fmedia%2F2017%2F03%2FReal%20Estate%20Band%20by%20Shawn%20Brackbill%20Header.jpg%22%2C%22alt%22%3A%22Real%20Estate%20Band%20by%20Shawn%20Brackbill%20Header%22%2C%22width%22%3A%22100%25%22%2C%22height%22%3A%22%22%2C%22float%22%3A%22none%22%2C%22classNames%22%3A%22shic-cms-item%20float-none%20model-Photo%22%2C%22item%22%3A%7B%22model%22%3A%22Photo%22%2C%22data%22%3A%7B%22id%22%3A%2228916%22%2C%22file%22%3A%2236527%22%2C%22width%22%3A%22633%22%2C%22height%22%3A%22356%22%2C%22source%22%3A%220%22%2C%22parts%22%3A%22Array%22%2C%22src%22%3A%22media%2F2017%2F03%2FReal%20Estate%20Band%20by%20Shawn%20Brackbill%20Header.jpg%22%7D%2C%22keys%22%3A%7B%22id%22%3A%2228916%22%7D%7D%7D
(c) Shawn Brackbill

Sur "All The Same", le morceau de clôture de leur second album Days (2011), les New-Jersiais de Real Estate parvenaient à sublimer leur quotidien pavillonnaire avec ce qu'il faut comme boucles de guitares carillonnantes et de mélodies entêtantes pour laisser la sucrerie en bouche. Mais surtout, la répétition donnait au morceau une allure presque épique, conférant à sa fadeur d'apparence des atours bien plus engageants qu'ils n'en avaient l'air de prime abord.

Lire la suite...

{"template":"article","rubrique":"blog","title":"Viens sucer la moelle \u00e0 l'italienne de l'EBM lubrique de Succhiamo | The Drone ","videosPlayerList":null,"pageIsList":null,"nextPage":"list\/blog\/62"}

Twitter

Derniers commentaires

Restez en contact