Year Of No Light: Ausserwelt

Nouvel album du combo post-hardcore bordelais en écoute complète.

19.07.2010, par

En avril sortait le nouvel album des Bordelais de Year Of No Light.

“Ausserwelt” (“L’autre monde” en VF) est le deuxième “vrai” album de YONL, après “Nord” (2006) et une première démo en 2004. Le tout est sorti chez Conspiracy Records, la version vinyle étant réalisée par Music Fear Satan.

Le dossier de presse annonce la couleur : “pas de casquettes”, “pas de stupide nihilisme moderne”.

Certes, mais cependant, on notera une grosse prise de tête mythologico-mystique ambiance “chtonien” (l’ancien culte de la Terre sur laquelle s’est en partie basée la mythologie grecque).

Dans ces quatre titres, on trouve notamment Perséphone, déesse des Enfers, fille de Déméter, déesse de l’agriculture et des moissons.

Nous la rencontrons d’abord lors de sa jeunesse dans les Bois d’Enna, là où Hadès, le dieu des Enfers, qui est par ailleurs son oncle – c’est toujours sympa les histoires de familles dans l’Olympe – la repère puis l’enlève pour l’épouser.

On la retrouve au deuxième morceau, en tant que Coré, son premier nom (on vous la fait courte : Coré = “la jeune fille” en opposition à Déméter = “la mère”), qui est également celui qu’elle prend lorsque son papa – Zeus – l’autorise à rejoindre sa maman six mois par an sur Terre. Simple, hein ?

Ensuite : “Hiérophante”. Alors, on a un peu cherché – on n’a pas non plus que ça à faire – mais il se pourrait bien que le terme soit emprunté soit une nouvelle fois aux Grecs (pour qui le Hiérophante était un prêtre), soit à l’univers d’H.P. Lovecraft, au mythe du Chtulu et à toutes ces choses que nous ne nous risquerons pas à détailler.

Si vous avez plein de temps à perdre, plus d’infos par içi.

Enfin, pour “Abbesse”, on se contentera de la lecture bassement terre-à-terre : la Mère Supérieur d’une abbaye. C’est assez explicite.

Ceci étant posé, l’album – qui est très bon – est à découvrir ci-dessous.

.1
Year Of No Light
Perséphone (Enna)
00:11:57
{"playlistId":"25","id":"181","mp3":"bWVkaWEvcGxheWxpc3RzL1llYXIgT2YgTm8gTGlnaHQgLSBBdXNzZXJ3ZWx0LzEubXAz","artist":"Year Of No Light","title":"Pers\u00e9phone (Enna)"}
.2
Year Of No Light
Perséphone (Coré)
00:09:37
{"playlistId":"25","id":"182","mp3":"bWVkaWEvcGxheWxpc3RzL1llYXIgT2YgTm8gTGlnaHQgLSBBdXNzZXJ3ZWx0LzIubXAz","artist":"Year Of No Light","title":"Pers\u00e9phone (Cor\u00e9)"}
.3
Year Of No Light
Hiérophante
00:13:17
{"playlistId":"25","id":"183","mp3":"bWVkaWEvcGxheWxpc3RzL1llYXIgT2YgTm8gTGlnaHQgLSBBdXNzZXJ3ZWx0LzMubXAz","artist":"Year Of No Light","title":"Hi\u00e9rophante"}
.4
Year Of No Light
Abbesse
00:13:12
{"playlistId":"25","id":"184","mp3":"bWVkaWEvcGxheWxpc3RzL1llYXIgT2YgTm8gTGlnaHQgLSBBdXNzZXJ3ZWx0LzQubXAz","artist":"Year Of No Light","title":"Abbesse"}

Poster un commentaire
Articles suivants

Bootleg: Les flibustiers du disque

Un livre sur les pirates de l'avant-web. Mais au fait, The Drone est-il dans la légalité ?
19.07.2010,
Thomas Rozec

Avant que le web ne fasse de chacun d’entre nous un pirate potentiel, quelques fanatiques se relayaient aux quatre coins du monde pour garder une trace audio des concerts de leurs artistes préférés.

Une fois couchés sur bandes, puis sur disques, ces enregistrements, baptisés “Bootlegs” – terme qui date du temps où l’on transportait tout ce qui pouvait être illicite dans ses bottes -, font le tour des collectionneurs, s’achètent parfois à prix d’or, voire sont considérés comme faisant partie intégrante de la discographie des artistes piratés.

Lire la suite...

California is a Place

Reportages/courts-métrages mettant l'Etat du rêve, des paillettes et du X à l'honneur.
19.07.2010,
Thomas Rozec

De la Californie, on a souvent l’image d’une région où l’excès est la norme, où les bodybuilders, les gangstas et les stars du X sont à leur aise, et où les paillettes et le satin ne sont jamais devenus ringards.

Et bien tout cela est vrai. C’est en tout cas ce qu’affirment haut et fort Drea Cooper et Zackary Canepari, à travers leur site “California is a Place“. S’ils aiment à la folie leur Etat natal, c’est aussi et surtout pour cette propension au trop-plein, entre glamour et violence, misère et luxe.

Lire la suite...

God Damn Batman

Batman est un vrai badass. La preuve avec son compte Twitter.
18.07.2010,
Thomas Rozec

On avait tendance à l’oublier.

Avant que Christopher Nolan ne lui redonne vraiment toute sa noirceur, le Batman le plus connu était plutôt le justicier un poil mollasson évoluant dans un univers cartoonesque à la Dick Tracy. Bref celui que Tim Burton et Joel Schumacher nous ont infligé.

Lire la suite...

{"template":"article","rubrique":"blog","title":"Year Of No Light: Ausserwelt | The Drone ","videosPlayerList":null,"pageIsList":null,"nextPage":"list\/blog\/2604"}

Twitter

Derniers commentaires

Restez en contact